"Aymeric Caron, j'ai gagné mon procès" : pour comprendre le mensonge de Fourest
enquête

"Aymeric Caron, j'ai gagné mon procès" : pour comprendre le mensonge de Fourest

"Pour l'instant, la procédure est en cours" (avocat de la polémiste)

Réservé à nos abonné.e.s
"Aymeric Caron, j'ai gagné mon procès". Au cours du duel Caron/Fourest dans l'émission On n'est pas couché, il a notamment été question de la condamnation judiciaire de Caroline Fourest, poursuivie en diffamation pour une chronique diffusée sur France Culture. Sur le plateau, Fourest a assuré avoir gagné son procès en appel. Sur son blog, après l'enregistrement de l'émission, elle a changé de version en affirmant que la procédure n'était pas allée au bout en raison de l'abandon des poursuites. Deux affirmations, deux mensonges.



"Si elle dit qu'elle a gagné son procès, vous pouvez quand même la croire. Tout le monde pourra vérifier demain". Voilà comment Laurent Ruquier a tenté de couper court à l'affrontement entre son chroniqueur, Aymeric Caron, et l'écrivain et polémiste Caroline Fourest (@si vous en parlait ici). Suivant les conseils de Ruquier, on a donc vérifié.

A l'origine de l'altercation, le rappel, par Caron, que Fourest a été condamnée le 23 octobre 2014 à 3 000 euros de dommages et intérêts pour avoir tenu des propos diffamatoires. Dans une chronique diffusée sur France culture le 25 juin 2013, Fourest avait mis en doute les propos...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.