Au Kurdistan, une guerre "loin des caméras"...
enquête

Au Kurdistan, une guerre "loin des caméras"...

...mais sur leur site, les rebelles kurdes publient photos et vidéos

Réservé à nos abonné.e.s
Les combats qui les opposent à l'armée turque auraient fait près de 40 000 morts. Encore récemment, on les a accusés d'avoir perpétré des attentats terroristes à Istanbul.

 

Les combats qui les opposent à l'armée turque auraient fait près de 40 000 morts. Encore récemment, on les a accusés d'avoir perpétré des attentats terroristes à Istanbul.

Pourtant, aux yeux de nombre de médias occidentaux, les rebelles kurdes du PKK n'ont pas de visage.

Après le double attentat qui a fait 17 morts et plus de 150 blessés, dimanche 27 juillet à Istanbul, les autorités turques ont implicitement accusé les rebelles du PKK (le parti des travailleurs du Kurdistan). Le Président Erdogan a jugé que ces attentats étaient le "coût" à payer pour sa politique offensive à l'encon...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.