Arrêté par la police, un élu dénonce une médiatisation à charge
article

Arrêté par la police, un élu dénonce une médiatisation à charge

Réservé à nos abonné.e.s
Accusé d'avoir outragé un policier-syndicaliste très médiatique, un élu de Choisy-le-Roi a vu son nom relayé dans plusieurs médias locaux et nationaux, sans jamais avoir été appelé pour donner sa version des faits. Il dénonce l'absence de contradictoire, alors qu'il nie tous les faits qui lui sont reprochés.

Le 15 septembre, la police intervient dans un quartier de Choisy-le-Roi "pour disperser un groupe hostile" selon le parquet de Créteil, contacté par Arrêt sur Images. Alors que la tension monte avec plusieurs habitants, la police fait usage de gaz lacrymogène, touchant au passage une voiture stationnée sur un parking, dont parviennent à s'extraire plusieurs jeunes y compris son propriétaire. Le véhicule prend feu, l'incendie embrase d'autres voitures garées à côté.

Moustapha Thiam, habitant du quartier, adjoint à la formation et à l'apprentissage (d'un maire LR), descend de son immeuble pour comprendre ce qu'il se passe. "Plusieurs habitants sont descendus naturellement, nous avons nos voitures garées en bas de chez nous, c'était normal d'al...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.