Aphatie canarde le Canard
Brève

Aphatie canarde le Canard

Pas content, Jean-Michel Aphatie.

Sur son blog, l'intervieweur de politique de RTL critique vertement un article du Canard enchaîné du jour, qui lui est consacré.

Le Canard assure qu'il s'est excusé auprès de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP et de Brice Hortefeux, ministre du Travail, tous deux proches de Nicolas Sarkozy, pour sa chronique au grand Journal, sur Canal + le 12 mars. Il y avait fait allusion à la cocaïne qui aurait pu être présente lors du "narco-week-end" du couple présidentiel au Mexique, qui a sans doute été logé par un sulfureux millionnaire mexicain.

Aphatie commence par s'indigner que l'hebdo satirique ne sache pas orthographier son nom (le Canard place le "h" après le "t", alors qu'il est situé après le "p").

picto Effectivement, il y a erreur...

Il dément ensuite s'être excusé en marge de son interview radio quotidienne, comme l'écrit le journal, qui assure que Nicolas Sarkozy s'est fâché tout rouge contre les commentaires du journaliste :
"Ce n'est pas vrai. Je ne me suis pas excusé, pas une fois, des propos que j'ai tenus. Ecrire cela revient à écrire quelque chose de faux
, affirme Aphatie. Pourquoi le Canard enchaîné l'écrit-il? Parce que quelqu'un le lui a dit. Le Canard a-t-il vérifié auprès de moi si ce qui lui avait été dit était vrai? Non. Ceci veut dire que le Canard enchaîné écrit son papier sur la foi d'une seule source, d'une seule partie, sans demander sa version des faits à l'autre partie concernée par l'histoire que le journal choisit de raconter."

En revanche, il est bien revenu, un peu piteux, sur l'affaire, face à Lefebvre, dans l'émission + Clair. Pour le voir s'expliquer, et pour retrouver la chronique aux origines de cette affaire, lisez donc notre article sur le sujet.

Et pour écouter Aphatie raconter qu'il aime "la castagne" (il est servi), retrouvez l'émission où il était notre invité.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.