Alep : qui est Eva Bartlett, qui dénonce la "corruption" des médias occidentaux ?
article

Alep : qui est Eva Bartlett, qui dénonce la "corruption" des médias occidentaux ?

Derrière la guerre en Syrie, la "prétendue Israël"

Réservé à nos abonné.e.s
"Deux minutes ont suffi à Eva Bartlett pour faire voler en éclats le mythe de la crédibilité des soi-disant «médias de qualité»." Un montagede trois minutes de la chaîne russe RT tourne depuis mardi sur Youtube et Facebook. Une journaliste, Eva Bartlett, y dénonce la "corruption" des médias et de leurs sources en Syrie, estimant que le gouvernement syrien "ne s’attaque pas aux civils" et tente simplement de "libérer" Alep. Mais qui est cette "journaliste canadienne indépendante", qui voit par ailleurs la main "sioniste" derrière le conflit syrien et l’organisation Etat Islamique ?

"En deux minutes elle démolit la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie (vidéo)", "Une journaliste remet à sa place un confrère mainstream" : depuis quelques jours, une vidéo figure dans les Tendances de Youtube. La version française a été vue 600 000 fois sur le compte Youtube de RT, média qui dépend de l’organisme de communication officiel de la Russie (comme @si vous l’expliquait ici). La version anglaise atteint de son côté les 2,5 millions de vue sur la page Facebook "In The Now". Une page créée et gérée par RT... même si cela n'est indiqué nulle part sur la page.

Il s’agit d’un montage de 3 minutes 28 d’une conférence de presse d’une heure, réalisé par RT. L’extrait provient d’une "conférence de presse ayant pour thème «Con...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.