Albanel imagine des Fellini sur TF1
Brève

Albanel imagine des Fellini sur TF1

Conclusion (provisoire) du pensum pour Christine Albanel. Après 80 heures de débats, l'Assemblée nationale a achevé ce matin à 2h40 l'examen du projet de réforme de l'audiovisuel. Le texte a été soumis au vote solennel des députés cet après-midi.

Conclusion (provisoire) du pensum pour Christine Albanel. Après 80 heures de débats, l'Assemblée nationale a achevé ce matin à 2h40 l'examen du projet de réforme de l'audiovisuel. Le texte a été soumis au vote solennel des députés cet après-midi.

Au cours des débats, les arguments les plus oiseux ont été échangés, à droite comme à gauche. Mais pour justifier l'octroi aux chaînes privées d'une seconde coupure pub lors de la diffusion de films et de téléfilms, voté hier, la ministre a développé un raisonnement qui laisse pour le moins sceptique.

Ecoutez-la, c'est France Info qui a capté son explication picto




Détaillons la pensée de la ministre. Si TF1 diffuse des épisodes des "Experts" à tour de bras, de moins en moins de films et aucun film d'auteur, ce serait parce qu'elle peut placer un écran publicitaire après chaque épisode de série, toutes les 50 minutes, voire un écran pub au milieu d'un épisode. Alors que pour un film, elle n'a droit qu'à une coupure. Pourquoi pas...

Rappelons tout de même qu'il est rare qu'un film dure plus de 1h40. Avec une coupure au milieu, TF1 (ou M6) peut déjà diffuser ses spots toutes les 50 minutes. Et le CSA stipule qu'"une deuxième coupure publicitaire est autorisée à la condition que la durée du film excède 150 minutes". Il permet donc régulièrement aux chaînes privées d'utiliser une double coupure, comme pour la diffusion de "Harry Potter" sur TF1 le 2 décembre.

En réalité, TF1 diffuse surtout des séries américaines parce qu'elles attirent énormément d'audience pour une bouchée de pain : elles lui coûtent environ dix fois moins cher en droits de diffusion qu'un film (100 000 euros contre un million, à la louche).

Par ailleurs, la Une a pour le moment décidé de continuer à faire démarrer ses prime time à 20h50 après le 5 janvier, et non 20h30 comme l'affirme Albanel. Quant à croire que la chaîne diffusera "un Visconti ou un Fellini" en première partie de soirée... Saluons l'optimisme de la ministre !

N'oubliez pas de cliquer ici pour vivre le "Vietnam parlementaire" comme si vous y étiez.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.