Accusée de racisme, Fourest porte plainte contre les "Y'a bon awards"
article

Accusée de racisme, Fourest porte plainte contre les "Y'a bon awards"

Réservé à nos abonné.e.s
Antiracistes contre antiraciste, sur fond de guerre des tranchées idéologiques. Mardi 20 mars, Caroline Fourest, essayiste et figure médiatique (chroniqueuse au Monde, invitée régulière d'émissions de radio et de télévision) militante pour les droits des homosexuels et pour une laïcité anti-voile, a annoncé sur son blog son intention de porter plainte contre l'association Les Indivisibles.

L'association, dont la figure la plus connue est Rokhaya Diallo (que nous avons déjà invitée), organise depuis quatre ans les "Y'a bon awards", prix qui "salue" les diverses déclarations racistes ou fleurant bon le colonialisme de figures publiques. Pour l'édition 2012, il s'agissait de faire "un état des lieux de 5 années de propos, dispositifs, idées, visuels et lois racistes de tous horizons, précise l'association. Plus que les propos et leurs auteurs, il s’agissait d’épingler de manière ludique un système qui continue à diviser en alimentant les préjugés et en utilisant des peurs racistes à des fins politiques."

...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.