Abattu par la police : un "Roumain", ou un "homme" ?
Brève

Abattu par la police : un "Roumain", ou un "homme" ?

Faut-il préciser la nationalité d'une victime? Dans l'affaire d'un homme tué mardi soir par un policier dans l'Essonne, certains sites de presse désignent en titre la victime comme un "Roumain", d'autres non.

Un homme est abattu par la police dans l'Essonne, dans des circonstances encore troubles. Il était de nationalité roumaine, sans que rien n'indique que cet élément ait joué un rôle dans le fait-divers. Comment ont titré les sites de presse ? Beaucoup ont mentionné en titre le terme de "Roumain", comme Libé et le Figaro :

D'autres ont choisi de titrer avec le terme "un homme", comme RTL.fr et Franceinfo.fr :

Dans Le Parisien, qui a envoyé un journaliste sur place, la mention de la nationalité de l'homme n'intervient que dans le corps de l'article, en précisant également son âge : "Il s'agit d'un homme de nationalité roumaine âgé de 41 ans, atteint d'une balle en plein milieu du thorax", précise ainsi le journaliste.

Quid de la dépêche AFP ?

Dans une première dépêche, la mention de la nationalité de l'homme n'apparait pas dans le titre : "Un homme tué par un policer lors d'un contrôle dans l'Essonne". Mais c'est le premier mot de l'article : "Un Roumain a été tué mardi soir par un policier qui lui a tiré dessus lors d'un contrôle d'identité qui a mal tourné à Montgeron dans l'Essonne, a-t-on appris de source proche de l'enquête"

Et dans une dépêche ultérieure, le mot "Roumain" apparait carrément en titre, ce qui a pu inciter les sites à faire de même :

Contactée par @si, l'AFP précise qu'étant traduites en six langues, les dépêches mentionnent la plupart du temps la nationalité de la personne concernée, afin que les desks de chaque pays puissent savoir si la dépêche les intéresse ou non. "Ici, le bureau de l'Europe de l'Est saura que cela peut l'intéresser". On trouve effectivement d'autres dépêches qui précisent la nationalité, comme celle-ci, reprise sur le Parisien.fr : "un jeune Espagnol poignardé" - avec tout de même le qualificatif de "jeune" dans le titre. Question : la nationalité "roumaine" fait-elle l'objet d'un traitement à part, étant parfois employée dans certains médias pour désigner des "Roms"? A l'AFP, on précise que si le terme de "Roumain" a été employé, c'est parce que la victime était détentrice d'un passeport roumain.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.