A qui appartient George Orwell ? (1)
article

A qui appartient George Orwell ? (1)

Réservé à nos abonné.e.s
Alors que l’œuvre de George Orwell entrera l’an prochain dans le domaine public en France, l’auteur de "1984" est l’objet de vives querelles d’appropriation entre réactionnaires et progressistes, mais aussi au sein de la gauche radicale.

 Ils sont rares, les écrivains dont le nom est devenu un adjectif, dans le langage courant. Cornélien, kafkaïen, dantesque, houellebecquien : peu ont ce privilège d’évoquer, au-delà de la simple musique de l'écrivain, une vision du monde. Formé sur le nom de George Orwell, l’auteur de 1984 (publié en 1949), l’adjectif orwellien désigne aussi bien un univers totalitaire, inventeur d’un langage -la novlangue- ayant pour fonction d’extirper des cerveaux toute tentation de rechercher d’autre vérité que la vérité officielle, qu’un univers de surveillance policière constante par les télécrans toujours allumés du dictateur invisible, “Big Brother”. 

Dans la foulée du roman, plusieurs de ses concepts sont aussi entrés dans le langage coura...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.