À Brest, le club de foot contre les médias locaux
article

À Brest, le club de foot contre les médias locaux

Réservé à nos abonné.e.s
L'une des antennes bretonnes de France Bleu a annoncé qu'elle ne couvrirait plus en direct les matchs du Stade Brestois, en réponse aux tentatives de bannissement de leurs propriétaires et dirigeants. Ces derniers, qui n'en sont pas à leur premier mauvais coup contre les médias locaux, n'avaient pas apprécié que la radio révèle qu'ils avaient causé un cluster épidémique.

Par Yannick Nadjingar-Ouvaev.

Tonnerre de Brest ! Le 5 août, l'antenne ouest-bretonne de France Bleu annonce, par un communiqué titré "Mis à l'écart par le Stade Brestois, France Bleu Breizh Izel fait le choix de l'indépendance", qu'elle ne diffusera pas les matchs de football du Stade Brestois jusqu'à nouvel ordre. "Une première depuis la création de la radio en 1982", précise à Arrêt sur images le directeur de France Bleu Breizh Izel (FBBI), Gurvan Musset. La nouvelle est suffisamment rare pour que l'AFP en fasse une dépêche – ici dans Le Figaro – dans laquelle Musset rappelle que les journalistes de la radio ont été "les premiers à dire qu'ils ont été sur l'ensemble de la saison exemplaires".

Ce qui n'a manifestement pas empêché ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.