Avant l'affaire DSK, la presse française ne traitait quasiment pas des agressions sexuelles reprochées aux élus. L'affaire va-t-elle marquer un revirement ? Plus largement, comment ces affaires sont-elles traitées dans la presse mondiale ?

Publié le 27/05/2011  Alimenté le 15/10/2017
Vignette Weinstein
observatoire du par

Comment les médias américains ont (enfin) publié sur Harvey Weinstein

Le magnat du cinéma accusé de harcèlement, d'agression sexuelle et de viol

La chute n'en finit pas pour Harvey Weinstein. Le producteur, fondateur avec son frère des sociétés de production Miramax Films, puis Weinstein Company, doit faire face depuis près d'une semaine à des multiples accusations de harcèlement sexuel, d'agressions et de viols après des révélations en série dans les médias américains. Une chute vertigineuse pour celui que les médias américains présentaient comme le grand "magnat" du cinéma hollywoodien – et la fin d'une omerta.

Il est fini, le temps du silence. Harvey Weinstein, qui a fondé avec son frère les sociétés Miramax Films puis Weinstein Company et produit des grands titres du cinéma comme Pulp Fiction ou encore Good Will Hunting, est sous le feu des médias américains depuis une semaine. L'histoire commence le 5 octobre. Deux journalistes du New York Times, Jodi Kantor et Megan Twohey, révèlent ce jour-là que Weinstein aurait conclu huit accords à l'amiable avec des femmes l'accusant de harcèlement sexuel et de "contacts physiques non voulus". "Dans des interviews, huit femmes décrivent différents comportements de M. Weinstein, rapporte le quotidien, qui cite des cas sur trente ans, jusqu'en 2015. Apparaître partiellement ou complètement nu devant elles, leur demander d'être présentes pendant qu'il se lave, ou demander à répétition un massage ou en commencer un soi-même".

/media/article/s103/id10235/original.100459.zoom.jpg

"Harvey Weinstein a payé des accusatrices de harcèlement sexuel pendant des décennies",
New York Times, 5 octobre 2017

Plusieurs de ces femmes racontent des histoires similaires : invitées pour ce qu'elles pensaient être une réunion de travail dans un hôtel, elles se retrouvent dans la chambre de Weinstein, qui les accueille en robe de chambre – voire nu. Par ailleurs l'article révèle une forme de complicité, volontaire ou involontaire, de plusieurs cadres de la société. Face à ces accusations, Weinstein, qui dès le vendredi se mettra en "congé volontaire" de sa société déclare au New York Times: "J'ai conscience que...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Balance ton porc : des femmes racontent sur Twitter leurs histoires de harcèlement sexuel

Le monde des médias particulièrement concerné

observatoire publié(e) le 15/10/2017 par Hélène Assekour

Sur Twitter en France, des milliers de femmes témoignent depuis le 14 octobre du harcèlement sexuel au travail. Un effet boule de neige de l'affaire Weinstein. #balancetonporc : c'est par ce hashtag, le plus utilisé sur Twitter ce dimanche, que les victimes témoignent depuis hier des faits de ...

McGowan

Weinstein : Twitter critiqué après la suspension du compte de Rose McGowan

L'actrice met en cause Amazon. Un dirigeant suspendu.

observatoire publié(e) le 13/10/2017 par Juliette Gramaglia

On ne l'arrête plus. L'actrice américaine Rose McGowan, dont le New York Times révélait qu'elle avait signé un accord à l'amiable avec le producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, d'agression sexuelle et de viol, s'attaque désormais à la direction d'Amazon. Ses critiques ...

nouveau media

Cantat et les Inrocks : éthique et économie

chronique publié(e) le 13/10/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Une étudiante en journalisme me demande mon opinion sur la couverture des Inrocks, consacrée à Bertrand Cantat. Ethiquement, fallait-il, ou non, mettre Cantat en couverture, faire de la promo au meurtrier de Marie Trintignant, ce qui a valu à l'hebdo un tonitruant bad buzz (et une bruyante ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Weinstein : Seydoux et le Guardian dans l'emballement

Un film magnifique? Désolé, pour moi, c'est irregardable, précisément à cause du male gaze incroyablement grossier de la Vie ...

Par André Gunthert
le 12/10/2017

Baupin : la photo de trop

Mais y'a aucune omerta , juste vous les journaleux qui participez à la marche du monde comme les politiques, ne voulez pas ...

Par evemarie
le 09/05/2016

"L'urgence des médias n'est pas notre urgence"

Je n'ai pas vu le deuxième acte car il n'était pas disponible en ligne au moment où j'ai voulu regarder l'émission. Je ...

Par Bruanne
le 18/06/2011
Tous les forums >