nouveau media
observatoire du par

Act up : avant la consécration, le pilori médiatique

"C'est quoi, ce pays de merde ?"

"Nous avons créé ce mouvement au milieu des insultes", écrivait Didier Lestrade, co-fondateur d'Act Up, le 30 mai dernier, dans une tribune à Libération. Alors que le film de Robin Campillo, 120 battements par minute, consacré à l'association Act-Up a triomphé à Cannes et dans la presse, le mouvement lui-même était loin de recueillir l'assentiment général pour ses actions, y compris auprès des autres associations de lutte contre le sida.

Libération, 21 août 2017

Aujourd'hui, Act Up triomphe : ou plutôt le film du cinéaste Robin Campillo, 120 Battements par minute, grand prix du jury à Cannes. Il relate les "années Act up" : années pendant lesquelles l'association s'est battue en première ligne pour la reconnaissance de l'épidémie qui frappait durement la communauté homosexuelle, aux États-Unis comme en France, et d'autres groupes marginalisés, en particulier les toxicomanes, dans l'indifférence générale. Années pendant lesquelles le choc, le coup d'éclat et l'action médiatique ont fait partie de l'identité d'Act up. Les archives des dépêches Reuters et des articles du Monde sont ainsi émaillées de leurs faits d'armes, souvent conclus par des altercations avec les forces de l'ordre. En novembre 1991 par exemple, ils distribuent des préservatifs et crient "Sida, Église complice" devant la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, devant un Philippe de Villiers, déjà député RPR de Vendée, scandalisé. En 1995, c'est le congrès de l'Union des assurances de Paris (UAP) qu'Act-Up perturbe, accusant son président de "laisser crever les séropositifs". Le style Act-up est là.

Mais d'autres actions "coup de poing" n'ont pas le même succès. Certaines, même, recueillent des réactions très négatives, y compris auprès des autres associations de lutte contre le sida.

"une rupture historique et hystérique"

Le premier choc a lieu en 1991. Des militants d'Act-Up tentent de menotter le directeur de l'Agence de lutte contre le sida,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Act up : avant la consécration, le pilori médiatique

Les homos émergeaient tout juste de leur clandestinité, ils devenaient fréquentables, et cette maladie les a frappés. Pas ...

Par Cultive ton jardin
le 21/08/2017
Tous les forums >