Qui rédige les notices Wikipedia ? Qui tente parfois de les modifier, de les adoucir, de les censurer ? Quelques histoires de fausses notes au pays de l'encyclopédie en ligne.

Publié le 19/11/2012  Alimenté le 19/10/2017
nouveau media
making-of du par

Après 14 jours de débat, la page Wikipedia de Mathilde Larrère reste en ligne

De l'apport de Twitter à la science, et à Wikipedia par ricochet

Restaurée ! Après avoir été supprimée, la page Wikipedia de notre chroniqueuse Mathilde Larrère, historienne des révolutions, a été remise en ligne ce 26 juillet, au terme d'un débat de 14 jours. Comment, pourquoi ? Voyage dans les coulisses d'admissibilité d'une encyclopédie en ligne, qui semble avoir un peu de mal avec les historiens vulgarisateurs (notamment sur Twitter).

/media/article/s101/id10077/original.99453.zoom.jpg

L'histoire commence début juillet. Sur les conseils de plusieurs amis ("Fais-là, avant que quelqu'un ne t'en fasse une pas sympa") Mathilde décide de créer sa page Wikipedia, elle qui vient d'être interrogée sur France Inter en tant qu'historienne, spécialiste des révolutions, dans l'émission Les Savantes.

La chroniqueuse d'@si demande alors un coup de main à un certain Daniel Schneidermann, lequel rédige une première version de la page, qui commence ainsi : "Mathilde Larrère, née à Paris le 19 octobre 1970, est une historienne française, spécialiste des mouvements révolutionnaires et du maintien de l’ordre en France au XIXe siècle". Est aussi précisé que Mathilde est normalienne et agrégée d'histoire, maître des conférences de l'Université de Marne La Vallée, chroniqueuse pour les sites Arrêt sur images et Mediapart. Et qu'elle se définit comme une "putain d'héritière à la Bourdieu" (au sens où l'entendait le sociologue).

Dans une sous-section "Publications", figurent ses deux livres : L'urne et le fusil, sur la garde nationale parisienne de 1830 à 1848, publié aux éditions PUF en 2016 et Révolution : quand les peuples font l'histoire, co-écrit avec quatre autres historiens et publié chez Belin en 2013.

Cette première page rappelle aussi que depuis 2016, Mathilde utilise son compte Twitter comme un outil d'éducation populaire, en proposant de nombreux récits séquencés de mouvements populaires, à toutes époques, dans tous les pays. "Un de ces récits, à propos des...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Crise à Wikimédia France : sexisme, autoritarisme ou affrontement politique ?

enquête publié(e) le 19/10/2017 par Hélène Assekour

Accusations mutuelles de harcèlement, sexisme, ou népotisme, difficile d'y voir clair dans la crise traversée par Wikimédia France. Depuis plusieurs mois, partisans de la transparence et de l'horizontalité affrontent les tenants d'une professionnalisation de l'association. Dernier ...

nouveau media

Léophane, la notice canular qui révèle les failles de Wikipédia

lu publié(e) le 13/02/2017 par la rédaction

Il a voulu mettre Wikipédia à l’épreuve. Journaliste au Monde, Pierre Barthélémy relatait ce dimanche sur son blog Passeur de sciences l’expérience qu’il vient de mener. A l’heure où les fausses nouvelles se multiplient dans le sillage de l’élection américaine, à l’heure où, ...

nouveau media

Le Daily Mail n'est plus une "source fiable" sur Wikipedia

Les (minces) raisons d'un bannissement

observatoire publié(e) le 09/02/2017 par Manuel Vicuña

Les contributeurs de l'édition anglophone de Wikipédia ont tranché. Le Daily Mail, tabloïd britannique, connus pour ses Unes tapageuses et son engagement pour le Brexit, ne mérite pas le statut de source fiable. En cause : "son absence de vérifications, sa ligne sensationnaliste, et sa ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Oui, Mickaël Vendetta dit quelque chose de notre société"

Une émission intéressante qui reviens sur l'envers du décor d'un outil que tout le monde utilise mais dont peu de gens en fin...

Par danielr
le 24/11/2012

"Oui, Mickaël Vendetta dit quelque chose de notre société"

@si parle des "petits" cadeaux faits par Orange lors d'une conférence de presse > l'AFP informe avoir retourné le cadeau. @...

Par Bruanne
le 23/11/2012

Le prof qui a "pourri le web", critiqué par des collègues

Ce que l'on oublie de souligner (dans cet article d'@si comme dans la plupart des billets de blogs qui ont couvert le sujet) ...

Par Pestefarienne
le 26/03/2012
Tous les forums >