De Moscou à Boston, en passant par la Turquie : comment Internet et les réseaux sociaux bousculent (parfois) les institutions

Publié le 31/07/2015  Alimenté le 12/04/2017
nouveau media
enquête du par

Deux sites américains suspendent leurs commentaires

"La vraie conversation a désormais lieu sur Facebook et sur Twitter"

Les commentaires sont-ils l'avenir du net ? Pas sûr. Aux États-Unis, débordée par les internautes, l'équipe du pure player américain The Daily Dot, a décidé de... supprimer la section commentaires de son site. Même chose pour le site spécialisé nouvelles technologies The Verge qui, au début du mois de juillet, a fermé ses commentaires pour l'été, parce que les trolls, aussi, ont besoin de vacances. Et en France, où certains sites continuent à modérer en interne les contributions de leurs lecteurs, les commentaires font-ils encore le poids alors qu'une partie de la conversation s'est délocalisée sur les réseaux sociaux ?

On a beau scroller, ils ont disparu. Ils sont pourtant là, d'habitude, à quelques centimètres du dernier mot de l'article. Parfois, on saute même l'article entier pour y accéder directement, avec ce qu'il faut de pop-corn à proximité. Mais depuis le 27 juillet 2015, pour les lecteurs du Daily Dot, cela n'est plus possible. Depuis ce jour-là, sur ce site qui aimait se définir en 2011, année de sa création, comme le journal officiel d'Internet, les commentaires sont morts. Et ne sont pas près, visiblement, d'être ressuscités.

/media/article/s80/id7929/original.82966.zoom.jpg

Dans un billet publié le jour de leur disparition, Austin Powell et Nicholas White, responsables du site, ont expliqué ce meurtre d'un nouveau genre. "Nous sommes à un moment intéressant de l'histoire d'Internet. Après le GamerGate, le CelebGate, et les polémiques qui ont touché Reddit en 2015, les sites de presse et les réseaux sociaux se retrouvent face au même dilemme : comment favoriser l'engagement et la discussion sans pour autant nourrir les trolls ?". Le Daily Dot a tranché : pour que le débat puisse se poursuivre sur leur site, il fallait sacrifier les commentaires. Un jour peut-être les commentaires reviendront mais, en attendant, "nos ressources sont employées de façon plus intelligentes ailleurs". Au moins, c'est clair.

Et le Daily Dot n'est pas le seul site américain à mettre les commentaires de ses lecteurs en sourdine. The Verge, spécialisé dans les nouvelles technologies -l'un des sites les plus importants sur ce thème aux États-Unis-...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

United Airlines, Spicer : deux bad buzz

chronique publié(e) le 12/04/2017 chez les matinautes

Ça se passe à bord d'un vol de United Airlines. La compagnie a pratiqué le "surbooking". Entendez qu'elle a vendu davantage de billets qu'il n'y a de places disponibles, d'autant qu'au moment de l'embarquement, se présentent quatre employés d'une compagnie associée, membres de l'équipage d'un...

Mediateur France Inter

APHP/Interne : après Patrick Cohen, les critiques infondées du médiateur de France Inter

suivi publié(e) le 20/01/2017 par Anne-Sophie Jacques

Après Patrick Cohen, au tour du médiateur de France Inter de dénigrer l’interne-internaute Sabrina Ali Benali qui s’est fait connaître via ses vidéos dénonçant les conditions de travail dans les hôpitaux. Or si le médiateur assure être "révolté par les mensonges et les contre-...

Sabrina Ali Benali

Hôpital : Touraine et l'AP-HP tentent de décrédibiliser l'interne insoumise

Mais Sabrina Ali Benali est bien une vraie interne ! Et France Inter ne s'est pas "fait avoir"

enquête publié(e) le 19/01/2017 par Anne-Sophie Jacques

Patrick Cohen n’est pas content. Ce jeudi 19 janvier, au micro de France Inter, l’animateur explique avoir "eu le sentiment de s'être un peu fait avoir" par Sabrina Ali Benali, l’interne qui dénonce via des vidéos les conditions de travail dans les hôpitaux publics, invitée la veille par ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Hôpital : Touraine et l'AP-HP tentent de décrédibiliser l'interne insoumise

De qui se fou t'on ? quelle importance privé ou public ? l'état n'est il pas responsable de ce qui se passe dans l'un et l'...

Par Anthony Morel
le 20/01/2017

Hôpital : Touraine et l'AP-HP tentent de décrédibiliser l'interne insoumise

Cette personne est de mauvaise foi et ASI la soutient ! Elle est peut être payée par l'APHP, mais, actuellement, elle ...

Par Bracam
le 19/01/2017

Cecil le lion, une indignation de riches ?

Tout amalgamer, mettre des priorités avant d'autres priorités, réintroduire de la concurrence sur des sujets au delà de nos ...

Par Florentino
le 06/08/2015
Tous les forums >