Le moteur de recherche hégémonique prospère-t-il au détriment des producteurs de contenus qu'il indexe ? Ou permet-il au contraire à la presse une plus grande visibilité sur le web ?

Publié le 31/10/2012  Alimenté le 01/11/2017
quatreconf
enquête du par

Google/Presse : les dessous de "l'accord historique"

Des pubs vendues aux enchères ?

Historique, l'accord entre Google et la presse française ? C'est ce qu'ont claironné François Hollande et Eric Schmidt, PDG de Google, vendredi soir à l'Elysée. Mais que recouvre exactement le deal entre Google et la presse ? Quels sont les fameux "" qui seront mis à disposition de la presse ? Et enfin, cette somme de 60 millions d'euros est-elle une aumône ou une aubaine pour les éditeurs ?

moyens techniques de Google

"Il s’est produit aujourd’hui, un évènement mondial. Je veux dire ma fierté devant cet accord entre Google et la presse française d’information générale". Ce sont les mots de François Hollande lors de la conférence de presse extraordinaire tenue, vendredi 1er février, en fin de journée à l’Elysée en présence d’Eric Schmidt, PDG de Google. De fait, l’accord entre Google et la presse française est une première mondiale. Pour la première fois, Google a accepté de donner de l’argent à des éditeurs de presse sans affrontement juridique préalable. En 2007 au bout d’une longue bataille juridique, l'AFP avait réussi à obtenir un million d’euros par an de Google en échange de l’hébergement de ses dépêches. Plus près de nous, fin décembre 2012, en Belgique, les éditeurs de presse belges ont eux aussi signé un accord avec Google, après deux victoires juridiques en 2006 et 2011.

Eric Schmidt et François Hollande, vendredi 1er février, à l'Elysée. En dépit des apparences, l'accord concerne bien la presse et Google et non l'Etat...

L’accord tant attendu comporte deux piliers. Il prévoit d’abord que Google verse 60 millions d’euros dans un fonds d’aide à la transition numérique. Cet argent sera destiné à des projets soumis par les médias, en fonction de "leur mérite dans la transition numérique". De plus, l’accord, qui n’a pas été rendu public, offre la possibilité aux éditeurs d'utiliser les moyens techniques de Google, en tant que régie...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Google Docs Bale

Un bug rappelle que Google espionne les Google Docs

observatoire publié(e) le 01/11/2017 par Juliette Gramaglia

Un simple bug qui inquiète. Plusieurs journalistes américains et français ont constaté mardi 31 octobre qu'ils n'avaient plus accès à leurs documents partagés sur Google Docs. Un bug, selon l'entreprise américaine, dû à une modification du code. Une erreur qui a surtout permis de remettre ...

nouveau media

Google et le dissident Barry Lynn

chronique publié(e) le 31/08/2017 chez les matinautes

Bary Lynn est un journaliste américain, spécialisé dans l'économie, et plus particulièrement dans l'étude des monopoles économiques, et de l'impact (négatif) de ces monopoles sur l'économie. Il est à l'origine d'un groupe d'une dizaine de chercheurs baptisé "Open market", qui s'est donné...

nouveau media

Google Maps ne veut pas froisser l'Inde ou la Chine (Le dessous des cartes)

lu publié(e) le 26/12/2016 par la rédaction

Opportuniste, Google ? Dans une interview à Libération, le créateur de l'émission d'Arte, Le dessous des cartes, Jean-Christophe Victor, affirme que Google Maps ment et s'adapte à la vision géographique de chaque pays, pour ne pas froisser la Chine ou l'Inde. Liberation, 26/12/2016 Le ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Non, Google n'a pas parlé d'impôts à l'Elysée. J'étais là"

Bien, parlons peu, parlons chiffres : - aides à la presse en France : 1 milliard d'euros selon Fleur Pellerin, destiné à ...

Par AirOne
le 08/02/2013

L'internaute français est-il judéomane ?

Je suis tout à fait d'accord avec vous... Quand j'étais petite à l'école (dans les années 1990) je savais ce qu'était le ...

Par chachoumiaou
le 30/05/2009

L'internaute français est-il judéomane ?

J'ai une hypothèse: à force de promouvoir les discours pro-Israëliens, de censurer les critiques de la politique criminelle ...

Par Niczar
le 29/05/2009
Tous les forums >