Macron woke, 29 secondes chrono
chronique

Macron woke, 29 secondes chrono

Celle-là, on ne verra pas son visage. Filmée de dos, elle interpelle joyeusement Emmanuel Macron à Strasbourg : "Est-ce que vous êtes féministe ?" Tout ce que l'on voit d'elle, c'est qu'elle porte un grand voile noir. C'est donc "la" femme voilée. On avait eu Macron et les soignantes antivax, Macron et les travailleurs-décor du Pas-de-Calais, Macron et les retraités, voici, dans la succession accélérée de saynètes quotidiennes qui s'appelle "une campagne de second tour", Macron et la femme voilée.  

Le candidat élude une félicitation sur le discours qu'il vient de prononcer, s'approche, retourne la question à son interpellatrice. "Vous êtes féministe ?" "Oui." "Vous êtes pour l'égalité femmes hommes ?" "Oui." "Je peux me permettre d'être indiscret ? Vous portez un voile par choix, ou c'est imposé ?" "Totalement par choix". Alors le candidat, aux anges, prenant les caméras à témoin :"Je vous le dis parce que avoir une jeune fille qui porte le voile, et qui dit «est-ce que vous êtes féministe», c'est la meilleure des réponses à toutes les bêtises que j'entends".  Et pour les malcomprenants, d'évoquer "Madame Le Pen qui dit que le voile sera interdit sur la place publique" (elle a annoncé le matin même que le port du voile dans la rue serait pénalisé, comme l'absence de ceinture de sécurité). 

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.