Pacôme Thiellement et l'exégèse de la série TV

Arrêt sur images

De la sagesse et de la spiritualité dans les séries américaines? Vous voulez rire? Et pourtant… pour Pacôme Thiellement, ces séries TV qui nous surprennent, nous accompagnent, nous obsèdent, de Twin Peaks à Lost, ont bel et bien le pouvoir d’accueillir l’(...)

Au prochain épisode
Réservé à nos abonné.e.s
De la sagesse et de la spiritualité dans les séries américaines? Vous voulez rire? Et pourtant… pour Pacôme Thiellement, ces séries TV qui nous surprennent, nous accompagnent, nous obsèdent, de Twin Peaks à Lost, ont bel et bien le pouvoir d’accueillir l’âme dans cet entre-monde où la réalité prend forme, provoquant un travail d’initiation et d’exégèse qui renvoie à la fonction des textes sacrés. Et le plus sérieusement du monde, il sera le premier à en rire.

Romancier, essayiste, réalisateur, «Ishraqiyun de la Pop Kulture», Pacôme Thiellement crée à 22 ans le fanzine Réciproquement, consacré à la bande-dessinée, puis il fonde et anime, avec le peintre Scott Batty et le réalisateur Thomas Bertay, la revue littéraire Spectre. Au sein de ce collectif, il co-réalise des vidéos expérimentales (51 à ce jour) dont trois seront éditées en DVD par Sycomore Films sous le titre «J’apporte la Guerre».

Tout en explorant les zones d'ombre et de lumière de la pop music dans ses premiers essais «Poppermost - Considérations sur la mort de Paul McCartney» et «Economie Eskimo - Le Rêve de Zappa» (publiés tous deux aux éditions MF), il se fait connaître par un plus large public via des magazines tels que Rock &amp...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.