Et si Macron ne voulait pas être réélu ?
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Et si Macron ne voulait pas être réélu ?

Réservé à nos abonné.e.s


Il y a l'insolence personnelle d'Emmanuel Macron, bien sûr. Les petites phrases. Les mots qui blessent. Il y a l'indifférence radicale aux objections, aux revendications, aux souffrances (des mutilés du mouvement social, comme simplement des parents en deuil, même s'il a tenté tardivement de corriger la monstruosité). Mais aussi l'amateurisme, pointé soir après soir par le vieux pro Alain Duhamel. L'incapacité politique, pour les élections municipales, à faire régner l'ordre dans son propre camp. L'amateurisme juridique, qui pour la seule semaine dernière, a amené le Conseil d'Etat à corriger trois copies du gouvernement (sur la réforme des retraites, la revalorisation du salaire des enseignants, et la présentation des résultats des municip...

Il vous reste 71% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.