Delahousse, Julien Clerc, et les réseaux sociaux
chronique

Delahousse, Julien Clerc, et les réseaux sociaux


Laurent Delahousse a invité Julien Clerc, pour la promo de ses cinquante ans de carrière. C'est un plaisir simple et évident, de redécouvrir Julien Clerc, et si possible ante mortem -pas comme France Gall ; toujours ce petit remords, d'avoir dû attendre sa mort, pour la retrouver au fond de son purgatoire intime. Plaisir d'entendre chanter Julien Clerc, peut-être, en live. Mais oui. L'interview se termine, il s'installe au piano. Entame un titre du nouvel album. Vingt secondes exactement. Et là, hop, générique, et le chanteur est coupé

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.