Sécurité : bataille médiatique autour du rapport de la cour des comptes
article

Sécurité : bataille médiatique autour du rapport de la cour des comptes

Réplique de Guéant faible sur le fond. Atlantico met en cause les auteurs du rapport

Réservé à nos abonné.e.s
Attention aux balles qui sifflent ! Depuis la publication, jeudi 7 juillet, d'un rapport de 248 pages de la Cour des comptes particulièrement critique sur la politique de sécurité sous l'ère Sarkozy (2002-2010), les hostilités sont déclarées entre Guéant et la Cour. Et la presse ? Elle choisit son camp. Un vrai "réquisitoire" pour Les Echos, un "mauvais bilan" pour Libération, le constat de "dix années d'échec" selon Mediapart. De quoi réjouir L'Humanité qui titre "La baraque sécuritaire de Sarkozy bien cassée". Dans les JT, même constat (mais avec un vocabulaire plus soft) : ce rapport "met en doute la sincérité des chiffres" du gouvernement explique David Pujadas sur France 2.

Dans ce concert favorable à la Cour, deux médias apportent une note discordante : Le Figaro donne très largement la parole à Guéant, qui dénonce des "inexactitudes" (mais sans citer une seule erreur statistique sur les principales critiques formulées par la Cour). Et l'autre contre-attaque est venue du site Atlantico, qui a révélé que la plupart des rédacteurs du rapport ont tous été "à un moment de leur carrière, élus ou conseillers dans un gouvernement ou une collectivité socialistes" (précision que ne mentionne aucun autre media).


C'est une première qui n'a échappé à ...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Sandrine Rousseau, de "victimaire" à "favorite"

La candidate à la primaire écolo a "percé" dans les médias, pour le meilleur et surtout pour le pire

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.