Retraites : espérance de vie pas garantie (Figaro)
Brève

Retraites : espérance de vie pas garantie (Figaro)

"L’espérance de vie atteint des records en France et en Europe, bien plus qu’aux États-Unis. Il n’est pas garanti qu’elle continuera de progresser" souligne Le Figaro dans sa page Décryptage. Le journal donne un exemple "L’ensemble des Américains, qui bénéficiait d’une longévité supérieure aux Européens jusqu’en 1980, vit aujourd’hui trois années de moins (78 contre 81 ans, selon la Banque mondiale)"




"Contrairement à un certain sens commun, l’allongement de la vie - d’une trentaine d’années au XXe siècle, cinq ans depuis 1990 et deux mois en France en 2009 selon l’Insee - est un constat de la situation présente. Il ne s’agit en rien d’une promesse assurée pour l’avenir."

"En France, l’enjeu des retraites a mis en exergue les écarts entre les cadres et les ouvriers. À 35 ans, les cadres supérieurs peuvent espérer vivre encore 47 ans dont 34 années « sans incapacité » . Les ouvriers ont une espérance moindre, de 41 ans, dont seulement 24 en bonne santé. L’équipe de chercheurs de l’Ined qui a produit ces chiffres parle de « la double peine » des ouvriers. Les démographes ont repris à leur compte une distinction développée il y a près de deux mille ans par le philosophe Sénèque : « L’important n’est pas de vivre longtemps, mais de vivre bien. »"


Le Figaro lundi 31 mai 2010 picto

L'occasion de lire notre enquête Retraites: derrière les propagandes

   
Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.