Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Petit Journal : six cartes de presse refusées (Nouvel Obs)

Par le - 19h30 - suivi
L'équipe du Petit Journal doit-elle avoir la carte de presse ? En janvier, le président de la commission de la carte de presse (CCIJP) Eric Marquis s'interrogeait sur notre site, à titre personnel. Au final, six dossiers sur douze ont été refusés et un dossier est encore en attente, révèle Le Nouvel Obs.
barthes

Cinq renouvellements, six refus, un dossier en attente. C'est le bilan des demandes de carte de presse de la part de l'équipe du Petit Journal. "Pourtant, les malchanceux, recrutés cette année, viennent de rédactions aussi peu farfelues que RTL, France 5 ou Le Post", souligne le Nouvel Obs…Les intéressés vont faire appel, selon le site. L’ultime recours serait le Conseil d’Etat. Contactés par @si, ni Eric Marquis, ni la commission, ne souhaitent s’exprimer.

Tous les journalistes n'ont pas vu leur carte de presse refusée. Le Nouvel Obs annonçait d'ailleurs dès février que "plusieurs journalistes" du Petit journal l'avaient reçue (en précisant, à tort, que la polémique était close). Qui a donc essuyé un refus ? D'après les informations du Lab d'Europe 1, les journalistes qui "sortent" sur le terrain ont vu leur demande systématiquement acceptée, quand ceux qui traquent petites phrases et autres copier-coller, en postes "assis", ont, pour l'instant, reçu une fin de non recevoir.

Selon nos informations, ce n'est donc pas la nature de l'émission qui a déterminé le choix de donner la carte de presse ou pas, mais "la nature des tâches" du journaliste en question. La commission a étudié le travail de chacun des journalistes et a estimé que "certains ne faisaient pas de travail journalistique".

Après plusieurs polémiques et manipulations plus ou moins importantes de la part du Petit Journal, dont nous vous avons parlé ici ou encore ici, Eric Marquis estimait sur notre site : "A titre personnel, je pense que la question de ce renouvellement peut se poser. Est-ce que le Petit Journal, c'est du divertissement ou de l'information?(...) Je suis assez réservé sur le mélange des genres, assez réticent au concept "d'infotainment".

Retrouvez notre dossier spécial consacré au Petit Journal et notre émission sur le sujet.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Petit journal : rigolade, coulisses et bidonnages

Barthès by Korkos

Ténacité, dérision et bidonnages : c'était Barthès

L'animateur du Petit journal part chez TF1

observatoire publié(e) le 09/05/2016 par la rédaction

Le "pur produit" Canal s'en va chez TF1. Le présentateur et producteur Yann Barthès, qui animait Le Petit journal depuis 2011, a annoncé le 9 mai qu'il quittait la chaîne cryptée. Le Petit journal façon Barthès (et Bangumi, sa société de production), c'était un regard mordant sur la classe...

Le Petit Journal, et les (faux) auto-applaudissements de Hollande

grrr ! publié(e) le 24/02/2016 par la rédaction

L’image était trop belle pour les médias en quête de buzz. François Hollande, en visite à Wallis et Futuna, participait lundi 22 février à une "cérémonie du kava" (cérémonial politique qui consiste à boire une boisson traditionnelle de l’île). Au-delà du cadre "exotique" et des ...

Députés absents

Députés absents : notre indignation quotidienne

chronique publié(e) le 10/02/2016 chez les matinautes

Dans les couloirs de l'Assemblée, le Petit Journal, comme chaque jour, traque les députés. Thème du jour : l'absentéisme. Alors, où étiez-vous, hier soir ? Ah, vous étiez au restaurant ! Ah, vous n'étiez pas en séance ! Ah, vous étiez chez vous ! Ah, vous étiez sur les plateaux télé ! ...

Tous les contenus de ce dossier >