Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Pflimlin flingue Mediapart

Par le - 17h54 - buzz

Le nouveau président de France Télévisions n'aime pas Mediapart, et le fait savoir. Lors d'une rencontre à la mi-journée avec le Press club de Strasbourg, Rémy Pflimlin n'a pas caché son mépris pour le site d'info fondé par Edwy Plenel. Interrogé pour savoir si l'affaire Woerth-Bettencourt aurait pu sortir sur France 2 ou France 3, il a canardé : "L'affaire dont tu parles peut sortir, et probablement de façon plus sérieuse et moins émotionnelle et moins manipulatrice et moins publicitaire que sur Mediapart, sur les médias comme les nôtres, mais probablement de façon aussi plus respectueuse par rapport à des éthiques."

Pour lui, Mediapart est symtomatique "d'une dérive à la big brother" : "Plus gros je sortirai sur le net, plus ça sera repris, plus je pourrai dire : «Regardez comme je suis bien indépendant.»" Cette charge a été filmée et diffusée sur le net par la webtélé StrasTV.com.

Attention, le son est assez mauvais picto

Pour Pflimlin, Mediapart n'est donc "de loin pas l'exemple à suivre" puisqu'il se permettrait de "manipuler impunément'.

Mise à jour - 19h10 : La réaction de Mediapart n'a pas tardé, sous la forme d'un communiqué de sa Société des journalistes.

"La Société des journalistes de Mediapart condamne ces propos diffamatoires, a fortiori quand ils émanent du premier responsable de la télévision publique, fut-il nommé directement par le président de la République. Elle s’étonne aussi de sa vision méprisante de l’information en ligne.
Pour mémoire, la justice a, par deux fois, en première instance puis en appel, validé le travail éditorial de Mediapart dans l’affaire Bettencourt, jugeant que nos révélations relevaient de «l’intérêt public» et de «l’information légitime» des citoyens. (...) La SDJ de Mediapart souhaite bon courage aux journalistes de France Télévisions."

Proposons humblement au nouveau patron de France Télé de diversifier ses références en se penchant sur les récentes bourdes de L'Express.fr, qui a inventé une gaffe de Brice Hortefeux, et du Point.fr, qui a découvert un nouveau fils à Eric Besson. Mais il s'instruira aussi certainement dans notre riche dossier consacré aux erreurs des médias traditionnels...

On peut lire par ailleurs notre reportage au Sarkozistan, "Pflimlin, étoile montante de la Vérité"


Abonnez-vous !
|