Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Sarkozy "organisateur de la campagne de Balladur" (F2)

Par le - 14h26 - vu

Comment flinguer (involontairement) Sarkozy. Les Fauves, le documentaire de Patrick Rotman diffusé hier soir sur France 2 sur la rivalité Sarkozy-Villepin, ne se voulait certainement pas sarkocide. Le réalisateur a longuement interrogé des responsables politiques de la majorité sur le parcours des deux hommes, et leur affrontement, qu'il fait débuter en 1995, lors de la campagne présidentielle qui vit s'affronter Edouard Balladur et Jacques Chirac.

Mais alors que les soupçons et les accusations sur le financement de la campagne de Balladur se précisent, il est piquant de voir le portrait du Sarkozy de l'époque.

Aujourd'hui, l'Elysée et les proches du chef de l'Etat tiennent tous le même discours : impossible qu'il ait été au courant à l'époque d'un possible financement illégal, puisqu'il n'était "que" porte-parole du candidat.

Simple porte-parole ? Voire. Dans le documentaire de Rotman, il est précisément décrit comme "l'organisateur de la campagne d'Edouard Balladur"

… témoignages de Raffarin, Karoutchi, Baroin et Copé à l'appuipicto

Bien sûr, lorsque le documentaire a été tourné, ce portrait de Sarkozy (qui n'aborde nullement la question du financement de la campagne) ne pouvait pas le desservir. Aujourd'hui qu'il cherche à se dédouaner de tout soupçon, ces images prennent une toute autre résonance.


La semaine dernière sur TF1, Roland Dumas a raconté comment, lorsqu'il était président du Conseil constitutionnel, il avait insisté pour faire valider les comptes de campagne de Balladur, malgré les doutes. Et surprise ! Ce témoignage explosif datait d'il y a de neuf mois.


Abonnez-vous !
|