couv émission sécurité sociale
arrêt sur images, émission du par

Sécu : "Parlons du trou de mémoire et non du trou financier"

Le réalisateur de La Sociale Gilles Perret et le sociologue Frédéric Pierru sur notre plateau

Et si la Sécu, la bonne vieille sécurité sociale, se retrouvait au cœur de la présidentielle ? Depuis que le candidat de la droite François Fillon s’est embourbé dans ses projets de réforme, la Sécu se retrouve au centre des curiosités. A propos, d’où vient-elle ? Dans quelles conditions a-t-elle été créée en France à la Libération ? C’est justement le sujet du documentaire La Sociale du réalisateur Gillet Perret, notre invité de la semaine en compagnie du sociologue spécialiste de la santé Frédéric Pierru.

Extrait de l'émission:


Coulisses de l’émission par Anne-Sophie Jacques

Qui sait ce qu’il se trame sur les réseaux sociaux ? Je vais vous le dire : il se trame (aussi) des émissions d’@si. Tandis que Daniel scrutait de son regard d’aigle l’agitation sur twitter durant les vacances de fin d’année – d’ailleurs, d’aigle il vient de passer à petit cuicui en se mettant à gazouiller lui aussi – il tombe sur un échange endiablé entre Mathilde Larrère et le réalisateur du documentaire La Sociale Gilles Perret. Notre chroniqueuse-historienne préférée avait adoré ce film en salle depuis le 9 novembre et qui retrace la naissance de la Sécurité sociale découlant directement du Conseil national de la résistance – objet du précédent film de Perret, Les jours heureux. Un film qui se taille un beau succès en salle (on compte 135 séances en France cette semaine, deux mois après la sortie) et dans la presse qui l'a accueilli chaleureusement (dont cette belle critique de Jacques Mandelbaum dans Le Monde). Ni une ni deux, Daniel fomente une émission, et Mathilde met la dernière main à la chronique qu'elle préparait. Le réalisateur accepte l’invitation.

Il faut dire que son film a un excellent attaché de presse en la personne de François Fillon. Accusé de vouloir privatiser la sécurité sociale, le voici empêtré dans un rétropédalage rigolo à regarder. Cette semaine encore, pour nous prouver qu’il tient plus que tout à la sécu, il a fait valoir ses origines gaullistes et chrétiennes. On attend avec impatience le moment où il invoquera l&rsq

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Sécu : "Parlons du trou de mémoire et non du trou financier"

bravo et merci de rendre justice aux communistes et cégétistes, aujourd'hui absents des radars pour les premiers et preneurs ...

Par yes-man
le 07/01/2017
Tous les forums >