Truquages, montages, mise en scène, colorisation : toutes les raisons, actuelles et anciennes, de ne pas croire une photo sur parole.

Publié le 29/12/2009  Alimenté le 16/06/2016

Une photo primée assombrie, semblable à un tableau, et voici que resurgit la polémique sur les limites de la "retouche acceptable" au-delà de laquelle l'image, pervertie, suscite l'émotion au lieu de la réflexion. Examen des griefs.

 

/media/article/s57/id5640/original.57941.zoom.jpg


La photo de Paul Hansen, prise à Gaza le 20 novembre dernier et lauréate du tout récent World Press Photo 2013,n'en finit pas de susciter la polémique (voir l'émission d'@si par là).

On la dit trop retouchée, « au point de ressembler à une peinture ».
On la dit « cinématographique ».
On la dit « typique d'un usage abusif de Photoshop ».
On la dit par trop esthétique au détriment du sens.

Essayons de voir en quoi elle est précisément tout cela.

sa ressemblance avec la peinture
Elle est indéniable, mais quel est le facteur décisif qui fait que cette photo peut s'apparenter à une oeuvre peinte ? Ce sont ces corps humains émergeant d'ombres artificiellement accentuées, qui évoquent (consciemment ou non) les tableaux clairs-obscurs du Caravage.

/media/article/s57/id5640/original.57942.zoom.jpg


Ici on voit bien le lien qui unit les deux images : cadavres, linceuls, corps surgissant des ténèbres pour y retourner. Sans parler du lieu symbolique, la Palestine.



Détail de David brandissant la tête de Goliath
par Le Caravage, vers 1606 ou 1610


Ajoutons à cela une têtehurlante de Goliath, telle celles de ces pères de Gaza.

Quelques mots sur la technique du clair-obscur, dont il fut question dans une précédente chronique : il s'agit de faire jaillir une lumière vive dans une scène emplie de ténèbres. Cette lumière peut avoir pour origine une source extérieure à la toile, hors-champ, ou bien être dans le champ, dans le cadre. Éclairage artificiel (lampe, bougie, etc.) ou surnaturel (lumière surgissant d'un corps humain). Il faut...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Photo Figaro : Martinez pensait... au cinéma italien (blog AFP)

suivi publié(e) le 16/06/2016 par la rédaction

Le 25 mai dernier, Philippe Martinez fait la Une du Figaro avec un article-portrait intitulé "L’homme qui voulait mettre la France à genoux". Un titre fort, illustré par une photo du leader de la CGT en gros plan, l’air menaçant et le doigt pointé vers l’objectif. Le choix de cette Une (...

nouveau media

Steve McCurry, photoshopeur malgré lui

chronique publié(e) le 11/05/2016 chez Alain

Vous vous souvenez de Steve McCurry ? Mais si ! C'est l'homme qui photographia en 1984 cette gamine pachtoune dans un camp de réfugiés du Pakistan. L'image fit la une du National Geographic de juin 1985, puis le tour du monde. Aujourd'hui, le très honorable Steve McCurry rencontre quelques ...

nouveau media

Taxis G7 : clients trouvés dans une banque d'images (Rue89)

suivi publié(e) le 23/04/2016 par la rédaction

Macron et les taxis G7, même combat ? Après le ministre, épinglé pour avoir un peu abusé de vidéos tirées de banques d’images pour son clip de lancement d’En Marche, c’est au tour de la société de taxis G7 d’être pointée du doigt par Rue89. En cause, "dix commentaires de clients ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

#BRINGBACKOURGIRLS : la larme de trop

Il serait judicieux de mettre cette chronique en accès libre, pour pouvoir la faire tourner dans les fameux réseaux sociaux, ...

Par tchd
le 09/05/2014

"Une photographie n'est pas une preuve !"

Hey, DS, l'Islam interdit dans la plupart des cas les représentations iconographiques. Il n'y a de ce fait pas de ...

Par Yanne
le 22/02/2013

World press photo : quand photoshop remporte le prix

Il y a une grande hypocrisie a mon avis dans ce genre de phrase "C’est une bonne photo car elle procure de l'empathie pour ...

Par thomas gomez
le 19/02/2013
Tous les forums >