A longueur de journal télévisé, sur fond de bibliothèque ou d'ordinateurs, ils analysent, ils prophétisent, ils commentent l'actualité économique. Mais avec la durée, que valent leurs prophéties ? Et quels sont les engagements idéologiques, ou politiques, que cache leur surplomb "d'experts" ?

Publié le 08/08/2009  Alimenté le 11/04/2016
Bozio
chronique du par

Experts économiques : nettoyage de surface à Matignon

Des nouveaux venus plus présentables, mais la révolution n'est pas en vue

Dans la série qui a dit, qui a dit que le gouvernement ne faisait rien ? Matignon vient de nettoyer à grands seaux d’eau le Conseil d’analyse économique critiqué pour son inefficacité et ses conflits d’intérêts patents. Le CAE change donc de président, passe de 27 à 15 membres, se rajeunit sans trop se féminiser et propose un mode de fonctionnement plus proche des besoins économiques. Mais attention : la révolution idéologique n'est pas en vue.

Hop du balai ! Le Conseil d’analyse économique (CAE) est revisité. Créé par Lionel Jospin, le CAE réunissait un groupe de 27 experts censés "éclairer, par la confrontation des points de vue et des analyses, les choix du gouvernement en matière économique" (dixit son site Internet). Mais depuis quelques années ce Conseil était de plus en plus critiqué, comme nous l’avons copieusement raconté sur ce site. Pour mémoire (et pour les tire-au-flan qui n’ont pas le courage de relire les articles), le premier à soulever le lièvre est Jean Gadrey sur son blog d’Alternatives économiques. L’économiste s’étonnait en septembre 2009 du cursus à rallonge mêlant privé/public de deux membres du Conseil, Jean-Hervé Lorenzi et Christian de Boissieu. Ce dernier, à l’époque président délégué (le président étant le Premier ministre), cumulait poste universitaire et sièges dans les conseils d’administration de banques (comme en témoigne tout bêtement sa page wikipedia).

Une nouvelle charge est venue récemment du journaliste de Mediapart, Laurent Mauduit, qui, dans un livre intitulé Les imposteurs de l’économie, dénonçait à son tour les conflits d’intérêts de certains membres du CAE, et plus largement des experts rompus aux plateaux télévisés. Mauduit recommandait chaudement la mise en place d’une charte de déontologie, un sujet également suivi par l’éconaute. Sur le CAE lui-même, le dernier à demander publiquement sa refonte est Romain Rancière. Dans une tribune de Libération (relayée ici),...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Télérama

David Thomson "Squatteur" de JT ? Télérama embarrassé par une approximation

suivi publié(e) le 11/04/2016 par Anne-Sophie Jacques

David Thomson, squatteur des JT ? Le journaliste à RFI et spécialiste du djihadisme – régulièrement invité dans nos émissions ici ou là – s’est retrouvé dans le Top 10 des experts invités des journaux télévisés en 2015 selon un classement réalisé par Télérama. Or, comme le fait...

Moniquet

Contre les "experts" médiatiques en terrorisme, la parade s'organise

Contre-enquêtes, parodies, et montages ravageurs, en France et en Belgique

enquête publié(e) le 26/03/2016 par la rédaction

Finie l'impunité ? Depuis les attentats de Bruxelles mardi dernier, les télés et les radios s'arrachent, comme d'habitude, une poignée "d'experts" en terrorisme, aux légitimités parfois douteuses. Mais certains journalistes, légitimités, eux, par leurs enquêtes de terrain, ou leurs ...

nouveau media

Comment la télé avale (et recrache) les intellos (L'Obs)

lu publié(e) le 24/12/2015 par Robin Andraca

Cette semaine, L'Obs s'est penché sur l'histoire d'amour compliquée entre medias et intellectuels médiatiques. Où l'on apprend, entre autres, qu'Emmanuel Todd ne souhaite plus être considéré comme un personnage public. "Ah non non non, je fais une pause là. Vous voyez, je fais des courses ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

@ux sources d'Olivier Delamarche, prophète de malheur

Ce type est un "contrarien". Il y en a d'autres sur le net (voir par exemple, la chronique agora). Ce sont des "analystes...

Par Tony A
le 20/11/2011

La Poste : l'experte si peu neutre de France 2 et France 3

Je ne comprends pas que les Français ne réalisent pas à quel point le gouvernement actuel transforme radicalement notre ...

Par Dzonkha
le 04/08/2009

France 2 et ses étranges "témoins"

Mais enfin , comment osez-vous ? Vous ne savez pas que quand on est de droite ,on ne fait pas de politique ? Il y a que la ...

Par Fandasi pour clavier
le 08/01/2009
Tous les forums >