A longueur de journal télévisé, sur fond de bibliothèque ou d'ordinateurs, ils analysent, ils prophétisent, ils commentent l'actualité économique. Mais avec la durée, que valent leurs prophéties ? Et quels sont les engagements idéologiques, ou politiques, que cache leur surplomb "d'experts" ?

Publié le 08/08/2009  Alimenté le 27/06/2017
Bozio
chronique du par

Experts économiques : nettoyage de surface à Matignon

Des nouveaux venus plus présentables, mais la révolution n'est pas en vue

Dans la série qui a dit, qui a dit que le gouvernement ne faisait rien ? Matignon vient de nettoyer à grands seaux d’eau le Conseil d’analyse économique critiqué pour son inefficacité et ses conflits d’intérêts patents. Le CAE change donc de président, passe de 27 à 15 membres, se rajeunit sans trop se féminiser et propose un mode de fonctionnement plus proche des besoins économiques. Mais attention : la révolution idéologique n'est pas en vue.

Hop du balai ! Le Conseil d’analyse économique (CAE) est revisité. Créé par Lionel Jospin, le CAE réunissait un groupe de 27 experts censés "éclairer, par la confrontation des points de vue et des analyses, les choix du gouvernement en matière économique" (dixit son site Internet). Mais depuis quelques années ce Conseil était de plus en plus critiqué, comme nous l’avons copieusement raconté sur ce site. Pour mémoire (et pour les tire-au-flan qui n’ont pas le courage de relire les articles), le premier à soulever le lièvre est Jean Gadrey sur son blog d’Alternatives économiques. L’économiste s’étonnait en septembre 2009 du cursus à rallonge mêlant privé/public de deux membres du Conseil, Jean-Hervé Lorenzi et Christian de Boissieu. Ce dernier, à l’époque président délégué (le président étant le Premier ministre), cumulait poste universitaire et sièges dans les conseils d’administration de banques (comme en témoigne tout bêtement sa page wikipedia).

Une nouvelle charge est venue récemment du journaliste de Mediapart, Laurent Mauduit, qui, dans un livre intitulé Les imposteurs de l’économie, dénonçait à son tour les conflits d’intérêts de certains membres du CAE, et plus largement des experts rompus aux plateaux télévisés. Mauduit recommandait chaudement la mise en place d’une charte de déontologie, un sujet également suivi par l’éconaute. Sur le CAE lui-même, le dernier à demander publiquement sa refonte est Romain Rancière. Dans une tribune de Libération (relayée ici),...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Invités

Et les meilleurs clients télé sont... Polony et Patrick Bruel !

Une étude de l'INA sur les invitations entre 2010 et 2015

observatoire publié(e) le 27/06/2017 par la rédaction

Le chanteur Patrick Bruel et le sociologue Eric Fassin sur une même liste ? Oui, celle des personnalités les plus invitées dans l'audiovisuel français, selon une étude de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) parue le 23 juin qui recense toutes les invitations médiatiques de 2010 à 2015...

nouveau media

Capital (M6) se paie la fonction publique territoriale

Avec un classement (contesté) de Verdier-Molinié

observatoire publié(e) le 28/03/2017 par Capucine Truong

Les agents territoriaux de la fonction publique sont-ils fainéants, ou simplement malades chroniques ? Dimanche soir, l'émission Capital (M6) partait débusquer les "avantages" et "primes" dont ils bénéficieraient. L'expert en chef ? L'essayiste libérale Agnès Verdier-Molinié, de la fondation...

Economistes : un "négationniste" face à ses accusateurs (France Inter)

suivi publié(e) le 13/09/2016 par la rédaction

Sterdyniak, ou un "négationniste" (économique) face à ses accusateurs. Ce matin sur France Inter, Patrick Cohen recevait les deux économistes orthodoxes Pierre Cahuc et André Zylberberg, auteurs du livre Le négationnisme économique et comment s’en débarrasser qui s’en prend ouvertement ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Dans l'internet de Jean-Paul Ney...

Pauvre Klaire, qui se coltine la prose de gens comme ça juste pour notre plaisir de la lire. Et confirmation qu'on ne rate ...

Par Bruanne
le 03/07/2016

Dans l'internet de Jean-Paul Ney...

"Jean-Paul Ney" : Ce nom, tu vois, il semble vraiment ressurgir d'outre tombe... Il a bien longtemps, dans une autre ...

Par Yannix
le 03/07/2016

France 2 et ses étranges "témoins"

Mais enfin , comment osez-vous ? Vous ne savez pas que quand on est de droite ,on ne fait pas de politique ? Il y a que la ...

Par Fandasi pour clavier
le 08/01/2009
Tous les forums >