"Indignez-vous !", Indignados, Occupy Wall Street... Un vent de révolte souffle dans les rues des capitales occidentales. En Espagne, en France ou aux Etats-Unis, jeunes, moins jeunes, et un très vieux monsieur, se retrouvent autour d'une spectaculaire indignation.

Publié le 13/10/2011  Alimenté le 10/11/2014
nouveau media
à l'étranger du par

Les indignés de Wall Street : un "Tea Party" de gauche ?

Les médias américains prennent désormais le mouvement au sérieux

Le mouvement "Occupy Wall Street", qui se veut l’écho des Indignés européens ou encore des révolutions arabes, prend de l’ampleur aux Etats-Unis. Les manifestants, qui se relaient depuis le 17 septembre dans le quartier des affaires à New York, n’occupent plus seulement le désormais célèbre Zuccotti Park, mais aussi l’espace médiatique et politique. Rejoints par les syndicats, ils étaient entre 5 000 et 12 000 (selon les estimations) à défiler mercredi pour demander davantage de justice sociale. Longtemps discrets ou sarcastiques, les médias "mainstream" américains accordent au mouvement une place croissante.

Il y a encore une semaine, ils étaient la risée de tous. Les manifestants du mouvement "Occupy Wall Street" qui occupent le quartier de la Bourse à New York, depuis le 17 septembre, formaient un groupe désorganisé, moqué par le New York Times. Comme le soulignait le quotidien américain, ils avaient alors pour seule ambassadrice, une femme à moitié nue qui se surnommait Zuni Tikka. Aujourd'hui, des femmes se dévêtent toujours et le mouvement, qui ne se reconnaît aucun leader, peine à constituer un groupe politique cohérent, mais dans les médias, le ton a changé. Si certains, comme le blogueur John Hawkins sur le site du Huffington Post, continuent à ne voir dans les Indignés de Wall Street qu'une bande de "hippies", d'autres leur reconnaissent une influence grandissante.

L'hebdomadaire The Week va jusqu'à se demander si "Occupy Wall Street" fait émerger un "Tea Party de gauche", en référence au mouvement populiste qui s'est formé à la droite du parti républicain en 2009. La comparaison n'a pas échappé non plus à l'animateur vedette de l'émission politique satirique "The Daily Show", Jon Stewart, qui s'amuse que le traitement médiatique réservé aux militants de "Occupy Wall Street" soit pourtant bien éloigné de celui accordé aux militants du Tea Party, en particulier sur la chaîne conservatrice Fox News. Les moqueries de Stewart ne sont pas dues au hasard : il y a un an, pendant la campagne des élections de mi-mandat, il avait monté un meeting géant pour soutenir Obama, et...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Piketty

Piketty, inspirateur de "Occupy Wall Street" ?

suivi publié(e) le 20/04/2014 par la rédaction

L'éclatant succès de Thomas Piketty aux Etats-Unis vient de loin. Ce sont ses travaux sur les 1% d'Américains les plus riches, qui ont inspiré le mouvement Occupy Wall Street, rappelle l'économiste Paul Krugman. Piketty vient de faire une tournée de conférences aux USA, et il a été reçu, ...

Piketty

Inégalités : Piketty, vedette américaine

suivi publié(e) le 16/04/2014 par Gilles Klein

L'économiste français Thomas Piketty est aux USA pour présenter la traduction de son livre,"Le capital au XXIe siècle". A cette occasion, outre une série de conférences-débats, il a rencontré le ministre américain des Finances et l'équipe des conseillers économiques d'Obama. L'intérêt ...

Capital

Piketty, best-seller aux USA

lu publié(e) le 09/04/2014 par Gilles Klein

La traduction du livre de l'économiste français Thomas Piketty, Le Capital au XXIe siècle figure en 16e position dans la liste des meilleurs ventes du New York Times. L'économiste français séduit les Américains. Le livre de Thomas Piketty (invité de notre émission, ici) sorti en ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Indignes de France

Judith, vous vous trompez, les indignés français ont devancé tout le monde, mais ils ont perdu et ne se remettent pas de la ...

Par Gilles Delouse
le 08/11/2011

Indignados, loin des radars

Bonjour Daniel, ce billet est intéressant, parce que vous arrivez finalement (en étant parti d'ailleurs, ce qui rend votre ...

Par Loran
le 24/05/2011

Les voeux de Hessel, l'Indigné du Sarkozistan

Stéphane Hessel, c'est l'indignation sociale-démocrate, l'indignation centriste, l'indignation molle. Et peut-être même l'...

Par Remi Vallée
le 01/01/2011
Tous les forums >