Personne n'y croyait (même pas nous). Et voici Emmanuel Macron président, et tout prêt à jouer de la séduction. Raison de plus pour être particulièrement attentifs au hors champ.

Publié le 12/05/2017  Alimenté le 26/05/2017
Photo gouvernement
chronique du par

Macron et les medias : bienvenue dans l'ère nouvelle

Pour une ère nouvelle, c'est une ère nouvelle. Vous vous souvenez des photos du gouvernement

, sur le large perron de l'Elysée ? Fini. C'était l'ancien monde. La vieille pensée. Le Système. Le gouvernement Kenned Macron s'est donc fait tirer le portrait dans une sorte d'entonnoir. On a cherché ce qu'on pouvait trouver de plus étroit : un escalier (le couloir des toilettes n'était pas libre ?) Résultat, cet attroupement de mâles (il faut être sacrément fort, soit dit en passant, pour donner cette impression de pack de rugby, quand on photographie un groupe humain strictement paritaire). A propos, vous voyez la personne, au fond, dont on distingue à peine la moitié du visage ? C'est la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

/media/article/s99/id9876/original.98502.png

Son portrait tiré, le gouvernement ayant manifestement du temps libre, et sans doute pas assez de sujets sérieux à traiter, il s'est mis en tête de réformer le travail de la presse accréditée. En substance, comme vous l'avez lu ici hier, de décider à la place des rédactions quels journalistes seraient autorisés à suivre John Fitzgerald Macron dans ses déplacements triomphaux. Objectif avoué : évincer les journalistes politiques au bénéfice des journalistes spécialisés (le rubricard santé dans une visite d'hôpital, le rubricard oenologie dans une exploitation viticole, etc). Objectif, selon le communicant de l'Elysée Sylvain Fort, interrogé par @si : répondre à des questions "plus techniques, plus pertinentes".

Cet évincement des journalistes politiques est un fantasme ancestral des responsables...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Et la finance tordit le bras de Macron

chronique publié(e) le 26/05/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Vous l'avez vue partout, la poignée de mains entre Macron et Trump, au sommet de l'OTAN.Virile, rude, franche, tout le dictionnaire des synonymes y est passé. Elle a été montrée sous toutes les phalanges, au ralenti, en plans fixes, avec indications de visionnage : regardez bien comment c'est ...

nouveau media

A Macron et Philippe, la complosphère reconnaissante

chronique publié(e) le 17/05/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Si j'ai bien compris, si la formation du gouvernement a pris 24 heures de retard, c'est pour cause de transmission à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) des dossiers des futurs ministres. Que va-t-elle vérifier, s'agissant de ceux qui viennent de la "société civile...

nouveau media

Edouard Philippe : sous les portraits télé, les (petites) zones d'ombre

observatoire publié(e) le 16/05/2017 par Capucine Truong

C'est peut-être la longue attente, le suspense, ou simplement le contentement. Après l'annonce de la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier Ministre, la télé a déroulé des portraits séduits. Les journalistes se sont attardés sur des détails de sa personnalité, et ont largement ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La France offre une idole aux Beautiful du monde

Soyons positifs malgré tout, et réjouissons-nous de ce que de positif il peut y avoir. Depuis une quarantaine d'année, au ...

Par angelo m
le 08/05/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Et bien, je découvre que mes mots sont publiés dans votre texte, mis à égalité avec ceux des éditocrates. Quelle promotion...

Par john z'guéner
le 28/04/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ? Si on est de gauche, on nous gave depuis Dimanche pour voter Macron, sinon on serait ...

Par ManuTOO
le 28/04/2017
Tous les forums >