Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Les jeunes (chiliens) avec Michèle : premier raté pour Alliot Marie

Par le - 17h29 - vu

A peine lancée, la candidature présidentielle de Michèle Alliot-Marie connaît son premier couac de com’. Alors qu'elle a annoncé hier son entrée en lice pour 2017, l’ex-ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a mis en orbite son site de campagne. Un logo bleu-blanc-rouge, un slogan conquérant et... cette rubrique "Rejoindre les jeunes avec Michèle", accompagnée d’une photo d’un groupe de jeunes gens regardant au loin. Seul hic: les jeunes en question ne sont pas du tout des soutiens de MAM. Il s’agit en réalité de manifestants chiliens, comme l’a relevé ce vendredi le twittos @PierreBedouelle.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

De fait, une simple recherche inversée sur Google (nous vous expliquions ici la méthode), permet de retrouver d’où provient cette photo. Publiée sur le site de photographie FlickR, elle a été, comme l’indique sa légende, prise en avril 2015 au Chili, lors du grand mouvement de protestation étudiant, marqué par le décès de plusieurs manifestants. Le mouvement réclamait une éducation publique de qualité et accessible au plus grand nombre dans un pays où l’enseignement, largement privatisé, oblige nombre de familles modestes à s’endetter. L’auteur de la photo s'appelle Francisco Osorio, qui documente les mouvements sociaux dans le pays (notamment le mouvement actuel de protestation No-AFP qui réclame une réforme égalitaire du système de retraite chilien, lui aussi privé). Pas grand-chose à voir donc avec la candidature de Michèle Alliot-Marie, dont l’équipe de campagne a tôt fait de remplacer la photo par un autre cliché ce vendredi 9 novembre.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Problème : la nouvelle image n’a toujours rien à voir avec de supposés militants de Michèle Alliot-Marie. Il s’agit en réalité d’une photo d’illustration-type tirée de la banque d’images américaine Shutterstock. Une image commerciale qui, comme note le Huffington Post, "a été utilisée par des établissements universitaires mexicains ou encore américains." Mais cela ne semble pas tracasser Alliot-Marie et son équipe qui pour l’heure ont laissé la photo sur le site de campagne.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <
Voilà qui rappelle un autre flop de communication politique. Celui du lancement du mouvement d’Emmanuel Macron, En Marche, en avril dernier. Le clip de Macron censé exalter la "vraie" France, authentique et laborieuse s'était révélé n'être qu'un vaste copié-collé de séquences issues de banques d’images étrangères.

L'occasion de (re)lire notre article : "Comment sourcer les vidéos du clip de Macron en quelques clics"


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Photos : gare aux manips !

nouveau media

Claudia recalibrée caracole à Cannes

chronique publié(e) le 29/03/2017 chez Alain

L'affiche de la soixante-dixième édition du festival de Cannes met en vedette l'élégante silhouette de Claudia Cardinale. Elégante, mais extrêmement retouchée. Cette photo, prise en 1959 sur un toit de Rome par un photographe dont on a perdu l'identité, a été énormement retouchée pour ...

nouveau media

Le groupe de rap n'était pas un gang (Daily Mail Australie)

grrr ! publié(e) le 01/02/2017 par la rédaction

Pour imager ses propos sur un gang qui sévit actuellement à Melbourne, l'édition australienne du Daily Mail s'est servie d'une photo mettant en scène six hommes dans un bus, tout de noir vêtus et cagoulés de la tête aux pieds. Pensant sans doute qu'il s'agissait de leurs hommes, le quotidien ...

Hollande Irak Le Jour

La France tue ses djihadistes : la photo parfaite

chronique publié(e) le 06/01/2017 chez les matinautes

Aux tout premiers jours de l'année, François Hollande s'est rendu en Irak, où 500 soldats français assurent des missions de "conseil et d'appuis" des forces kurdes et irakiennes avec les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie. Notamment, il s'y est rendu dans une casemate du front, ce qui...

Tous les contenus de ce dossier >