Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Ruffin sur Europe 1 (Aphatie) : "Lagardère mériterait d'être licencié"

Par le - 14h12 - suivi

"C’est pour dire merci à votre patron." Après avoir été décommandé de l'émission de Frédéric Taddeï sur Europe 1, François Ruffin, réalisateur de Merci Patron !, a finalement été reçu par Jean-Michel Aphatie, ce mercredi. Le réalisateur, invité de notre dernière émission (avec Frédéric Lordon), est arrivé avec un maroilles (fromage du Nord) sur le plateau d’Europe 1 : "En interdisant à Frédéric Taddéi de me recevoir, il a suscité un grand élan de sympathie. Je tiens à remercier [Arnaud Lagardère] pour la censure qu’il a exercée."

Et Aphatie de lui répondre que ce temps passé à remercier Lagardère, "sera du temps de parole que [Ruffin] n’aura pas pour parler du documentaire". "On parle de votre documentaire ou pas ?" s’agace l’animateur après une précision de Ruffin sur "l’oligarchie" qui englobe selon lui aussi bien Bernard Arnault, sujet de son film, qu’Arnaud Lagardère, propriétaire d’Europe 1. "On n’est pas obligé. On va parler de votre patron", lui répond Ruffin.

"Un salarié aussi désinvolte qu’Arnaud Lagardère aurait été licencié d’une entreprise. En n'assistant pas au conseil d’administration de son propre groupe, il y a une désinvolture qui mériterait une lettre de licenciement aussitôt", poursuit le journaliste de Fakir, en référence à l’absence remarquée de Lagardère au conseil d’administration d’EADS en 2012, (alors qu’il était censé représenter les intérêts français et que certains croient savoir que le chef d'entreprise était dans le même temps à Roland Garros).

Aphatie relance alors Ruffin sur son film, l’estimant "plutôt bien fait mais tournant un peu à vide à certains moments". S’en suit une passe d’armes sur "l’objectif" de Ruffin, qui selon Aphatie ne serait pas rempli puisqu’il n’a pas parlé de son film. Pour le réalisateur de Merci Patron !, c’est le simple fait d’être présent sur Europe 1 qui lui a permis "d’enfoncer un coin dans l’oligarchie", grâce aux personnes qui ont protesté contre le refus d’Europe 1 de le recevoir dans un premier temps, en ligne et pendant l’émission devant les locaux de la radio. "Sauf à vous méprendre sur votre propre pouvoir, vous n'êtes pas près de renverser l'oligarchie", lui répond Aphatie, avant d'ajouter : "Vous savez pourquoi vous êtes là ? Parce qu’on vous a invité. Si on ne vous avait pas invité Monsieur Ruffin, vous ne seriez pas là". "C’est toujours vous qui tendez l’os ? Vous croyez ?" conclut Ruffin avant de se lever et de quitter le studio avant la fin de l’émission, un os en plastique à la main.

L'occasion de voir notre émission avec Ruffin et Lordon : Merci Patron: "Mes inspirateurs? Michael Moore et Lafesse"


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Aphatie en question (s)

nouveau media

Financement libyen : simples "rumeurs" selon Aphatie

suivi publié(e) le 28/12/2016 par Manuel Vicuña

Il ne s’agirait donc que de simples "rumeurs". C’est en tout en cas ainsi que l’éditorialiste Jean-Michel Aphatie a qualifié ce mercredi matin l’affaire du possible financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Sur le plateau de Franceinfo, l’éditorialiste qui recevait ...

Fakir Aphatie

Du bon usage d'Aphatie : humble conseil à Ruffin

chronique publié(e) le 23/02/2016 chez les matinautes

Honte sur nous, sur nos soupçons, nos arrière-pensées, notre négativisme, notre sale manie de voir le mal partout : ce sont deux pleines pages, que consacre Le Monde à Merci patron ! le film de François Ruffin. Deux articles (ici et là) si débordants de qualificatifs élogieux que je renonce...

nouveau media

Zemmour : Aphatie (Europe 1) tape sur RTL

lu publié(e) le 31/12/2015 par la rédaction

Jean-Michel Aphatie, dénonciateur pugnace des "intérêts financiers" et de la "recherche d’audience" des médias... une fois qu'il les a quittés ? Le journaliste politique, passé par Le Parisien, L'Express, Le Grand Journal, RTL et Europe 1, s’est fendu d’un long article de blog titré "...

Tous les contenus de ce dossier >