Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Corée Sud / ferry : Mort du propriétaire (et photographe milliardaire)

Par le - 15h00 - suivi

On a enfin mis la main sur le Sud-Coréen Yoo Byung-eun… ou plutôt son cadavre.

Comme le raconte Le Monde, cette découverte met fin à une chasse à l’homme qui a mobilisé près de 5000 policiers visant à trouver cet homme d’affaires impliqué dans le naufrage du ferry Sewol à l’origine de la mort de 300 personnes, et disparu depuis des semaines.

Mais Yoo Byung-eun n’était pas seulement un homme d’affaires visé par un mandat d'arrêt depuis le 22mai: il était également connu comme photographe en France sous le pseudonyme d’Ahae. Notre chroniqueur Alain Korkos lui avait dressé le portrait. On découvrait ainsi que le Sud-Coréen avait exposé dans un pavillon provisoire installé au jardin des Tuileries à Paris en 2012 ainsi qu’à l'Orangerie du château de Versailles en 2013 mais moins du fait de son génie que de son immense fortune qui lui a permis de louer les lieux. Sa société Ahae Press France a par ailleurs fait don de 1,1 million d'euros à l’établissement public du Louvre.

nouveau media

Les circonstances de la mort de Yoo Byung-eun sont troubles. Selon Le Monde, "son corps, retrouvé le 12 juin, gisait dans un état de décomposition avancée dans un verger à Suncheon", à quelques kilomètres d’une de ses maisons. On ne sait encore s’il s’agit d’un meurtre ou d’un suicide. Pour le quotidien, "sa mort pourrait arranger pas mal de gens. Proche des puissants, notamment des anciens présidents Chun Doo-hwan (1981-1988) et Lee Myung-bak (2008-2013) ou de l'ex-ministre de la culture Yoo In-cheon (en poste de 2008 à 2010), et malgré des déboires avec la justice qui lui ont valu quatre ans de prison dans les années 1990, il disposait d'une «liste Yoo Byung-eun», contenant les noms des nombreuses personnalités posant avec lui sur les photos qu'il prenait à chaque rencontre et conservait précieusement". Ses talents de photographe ne se sont visiblement pas arrêtés à la porte des Tuileries.

>> Qui était Yoo Byung-eun alias Ahae? Un mystérieux sud-coréen, milliardaire, photographe et (ex) armateur du ferry Sewol à retrouver dans la chronique d’Alain Korkos.


Abonnez-vous !
|