Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

13h14 lu

Fidel Castro : AP supprime ses photos modifiées

Par la rédaction le 18/02/2014

Fidel Castro n'est pas sourd. En tous cas, c'est ce qu'essayent de faire croire les autorités cubaines. Mécontent de certains clichés publiés dans la presse, le régime a distribué de nouvelles images aux agences de presse où l'appareil auditif que porte le leader de la révolution a été gommé. Mais l'agence AP a découvert la supercherie.

Embellir Fidel Castro. C'est le but du régime castriste. Mécontent de voir circuler des photos de Castro avec un appareil auditif lors d'une rencontre avec la présidente argentine Cristina Kirchner, en marge du sommet de la Communauté d’États Latino-Américains et Caribéens (CELAC) à La Havane, le régime a distribué un jeu de photos photoshopées où l'appareil auditif est gommé. C'était sans compter sur la sagacité de l'agence américaine Associated Press (AP) qui a vu les modifications et a ainsi décidé de retirer les clichés du régime (7) de ses fichiers, rapporte El Pais.

Miracle de Photoshop, l’appareil auditif de l’ex-leader cubain a été gommépicto



> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

"Nous avons conclu que plusieurs photographies officielles de Fidel Castro ont été manipulées. Retirer des éléments d'une photographie est inacceptable et c'est une violation de notre charte à l'agence AP", a communiqué Santiago Lyon, vice-président d’AP à la BBC. Un examen plus large de la banque photo cubaine va donc être entrepris par l'agence américaine. 150 autres photos vont être analysées. AP est intransigeant sur l'intégrité des photographies. La rédaction d'@si en parlait fin janvier: pour avoir gommé la caméra d'un collègue du coin gauche d'une photo d'un combattant syrien, Narciso Contreras, lauréat du prix Pulitzer, s'est vu remercié par l'agence de presse américaine.

D'autres photos ont été mises en cause. C'est notamment le cas de celles qui immortalisent une rencontre entre Fidel Castro et le président équatorien Rafael Correa, le 29 janvier dernier. Il faut dire que l'auteur des clichés n'est autre que le fils de Fidel Castro, Alex. Depuis 2006, il réalise régulièrement les photos officielles de son père pour le compte de l'agence étatique Estudios Revolucion, rapport Europe 1.

L'occasion de revoir notre émission suite au prix World Press 2012 controversé : "Une photographie n'est pas une preuve!" Belles? Fidèles? Pertinentes? Les photos de presse en débat.

Par Antoine Boyet


Abonnez-vous !
|

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Von Choltitz 1944 : capitulation et recadrages

vu publié(e) le 25/08/2014 par Alain Korkos

Aujourd'hui 25 août, soixante-dixième anniversaire de la Libération de Paris. Libé (le journal) en rendait largement compte dans son édition du ouiquinde avec, entre autres, la fameuse photo de la reddition du général Dietrich von Choltitz : Photo célèbre figurant dans de nombreux livres d...

nouveau media

#BRINGBACKOURGIRLS : la larme de trop

chronique publié(e) le 09/05/2014 chez Alain

Depuis quelques jours se propage sur les rézosociaux une campagne demandant la libération des 200 gamines nigérianes enlevées par la secte Boko Haram. Des images de plusieurs jeunes filles sont utilisées. Problème : aucune des filles sur les portraits n'a été enlevée... ou n'est même ...

nouveau media

Art du cadrage

vu publié(e) le 28/04/2014 par Alain Korkos

Un article de Slate.fr daté du 25 avril (qui prend pour point de départ un article du site Policy Mic), se demande à quoi ressemblent les monuments célèbres quand on élargit le cadre de la photo et fournit les réponses. Les environs du majestueux Taj Mahal se révèlent alors fort peu ...

Tous les contenus de ce dossier >