Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Débat autour dsu film Narmada, "poème critique"

arrêt sur images, émission Par la rédaction discuté depuis 12:35 le 31/03/2017

C’est l’histoire d’un grand fleuve sur lequel ont été construits des centaines et des centaines de barrages, bouleversant la vie des riverains. Mais c’est aussi l’histoire d’une lutte contre ces barrages qui a donné lieu à de nombreux reportages et de documentaires dont le film Narmada que nous diffusons en partenariat avec la plateforme de documentaires de création Tënk. Pour évoquer ce fleuve et cette lutte, trois invités : les réalisateurs de Narmada, Manon Ott et Grégory Cohen, ainsi que le sociologue et anthropologue Joël Cabalion, auteur d’une thèse sur le grand barrage Gosikhurd et les déplacements de population en Inde centrale.
Le film Narmada est accessible sur notre site jusqu’au 7 avril 2016.
L'émission est présentée par Daniel Schneidermann,
préparée par Adèle Bellot et Anne-Sophie Jacques,
et déco-réalisée par Sébastien Bourgine et Antoine Streiff.

La vidéo dure 57 minutes.
Si la lecture des vidéos est saccadée...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par ashwolf

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

D'allégorie en allégorie, je me suis laissé bercer par ce plateau, ma tête s'affaissant sur mon clavier d'ordinateur. Pour rester dans l'ambiance, je vous offre un extrait du voyage effectué par ma boîte cranîenne sur les consoles et les voyelles de ce superbe instrument :

"zzzyu ètrfftyuuujjjh ybbbbbbbbbbbbjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjikkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkzzz"

Votre serviteur....
> Lire ici > Lire en contexte

Par RST

Ca marche pas !

Moi non plus. Comme d'habitude, je l'ai copié sur une clé USB et cette fois ci, ça ne marche pas sur ma télé. Par contre ça marche sur l'ordi.
Mais de toute façon, vu l'enthousiasme déclenchée par cette émission, je vais laisser tomber...
> Lire ici > Lire en contexte

Par THERESE

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Bonjour, il y a visiblement un souci avec cette émission en ce qui concerne l'encodage : lecture et telechargement impossible avec l’application sur tablette et téléphone et impossible de visionner directement avec Dailymotion (lien mort.) Je peux en revanche sur mon navigateur....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (16)
Par abracadabra

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Je n'arrive pas lire le fichier mp4 téléchargé...
Par RST

Ca marche pas !

Moi non plus. Comme d'habitude, je l'ai copié sur une clé USB et cette fois ci, ça ne marche pas sur ma télé. Par contre ça marche sur l'ordi.
Mais de toute façon, vu l'enthousiasme déclenchée par cette émission, je vais laisser tomber
Par Nicolas Vignon

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Mise en abîme reportage super 8 bande son désynchronisée / émission mauvaise qualité image son coupé...
Vous allez trop loin!
Par ashwolf

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

D'allégorie en allégorie, je me suis laissé bercer par ce plateau, ma tête s'affaissant sur mon clavier d'ordinateur. Pour rester dans l'ambiance, je vous offre un extrait du voyage effectué par ma boîte cranîenne sur les consoles et les voyelles de ce superbe instrument :

"zzzyu ètrfftyuuujjjh ybbbbbbbbbbbbjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjikkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkzzz"

Votre serviteur.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:30 le 31/03/2017 par ashwolf.
Par Katiana Le Mentec

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Bonjour,
Je me permets une petite précision : en Chine, bien que les projets de barrage prévoient des compensations, il y a des "pertes" en court de route (détournement à différents echelons, manque de formation des agents et donc gaspillages...), et aussi des personnes qui manifestent et se plaignent en raison de l'appauvrissement (certains cas ont été médiatisés à l'international). Même si il y a effectivement des compensations, on ne peux pas dire que ce soit la raison principale expliquant le peu de revendication des chinois affectés par les barrages et reservoirs. Le contexte autoritaire participe grandement. Voici le lien vers une emission qui aborde, à partir d'une enquête ethnographique et une approche anthropologique, le cas du barrage des Trois Gorges :

émission radio sur le barrage des Trois Gorges

Et, en effet, le titre de cette emission ASI est très pertinent : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes" ! Mais ceux-ci ne sont pas forcément imprégnés par la population, ni mêmes par les dirigeants qui héritent de ces projets!
cf l'article :
The Three Gorges Dam and the demiurges: the story of a failed contemporary myth elaboration in China.
Paru dans la revue Water History en 2014 pour un numéro édité par K. Bromber, J. Féaux de la Croix & K. Lange [dir], The temporal politics of big dams in Africa, the Middle East, and Asia.

En voici le résumé : This article analyses the elaboration and modes of diffusion of official narratives about the past and the present following the construction of the Chinese Three Gorges Dam (1993–2008). After the vote on the Three Gorges Project, alongside a myth of progress, a narrative relying upon ancient legends linking the Dam to the past was widely transmitted by the official discourse. The aim of this paper is to analyse this narrative, and in particular the parallel developed between the Dam’s construction and the myth of Yu the Great, a famous hero-demiurge. The first two parts of the article are dedicated to the main facets of Yu’s myth associated with the Dam: the political control brought by successful water management and the demiurgic action of reshaping the territory. The contemporary uses of songs, poems, metaphors, statue settings, tourist sites, temples, and public engravings are emphasized. The last part of the essay introduces a shift in the government discourse and focuses on the population’s reactions to the official narrative. It presents the lack of efficiency of the official narrative and the cultural tools (such as rumors and legends) mobilized by the people to propose their own interpretation of the Dam. The conclusion reflects on issues related to the use of the past in the context of big construction works: How efficient are myths and legends in conveying positive or negative interpretations of such structures? Can these tools be involved in processes of resilience? This work relies on qualitative long-term ethnographic fieldwork conducted in Wuhan (Hubei), Chengdu (Sichuan) and the Three Gorges Area (Chongqing) between 2002 and 2014. The data also includes ressources such as printed and electronic (internet) media.
Par Coin-coin l'Araignée 2·0

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Dans le documentaire Quand la Chine verte s'éveille (Gary Marcuse, Walking the Green Tiger, 2011) diffusé jadis par Arte, il est question d'autres projets sur le fleuve Nu et sur le Yangzi Jiang au niveau des gorges du Saut du tigre.

[...] Wang Yongchen, journaliste environnementale pour la radio, est l'une des pionnières du militantisme écologiste dans le pays. Elle organisait des randonnées et des conférences sur l'écologie. Cette fois-là, elle allait voler au secours d'un fleuve. [...] Ancienne journaliste, Shi Lihong s'est reconvertie dans la réalisation de films. [...] le film de Shi Lihong sur les paysans du fleuve Nu circula dans les villages du Yunnan, qui allaient être affectés par les barrages. Le long du Nu, la réponse fut discrète. Mais sur les berges du Yangzi supérieur, la réaction fut bien plus vigoureuse. Le plus important des 21 projets de barrages du Yunnan devait prendre place ici, dans les gorges du Saut du tigre, un célèbre paysage de Chine. La construction du barrage impliquait l'inondation du canyon de la vallée du Yangzi loin en amont. Le réservoir créé devait recouvrir fermes et villages sur 265 km. Le fils d'un paysan de la région appela alors à l'aide. [...] Il m'a dit qu'il avait vu mon film et qu'il était très heureux de faire enfin ma connaissance. En fait, il avait réalisé de nombreuses copies du film et les avait distribuées aux villageois. Nous nous sommes rendus dans une autre ville, un jour de marché. Rapidement, un groupe de gens est arrivé. Ils étaient également préoccupés par le barrage. Ils en avaient. entendu parler, mais les choses n'étaient pas claires, pour eux. Alors on leur a projeté mon film. C'était la première fois que je voyais des gens le regarder. Le film met en scène des gens comme eux, pas des fonctionnaires. Et il n'a pas été tourné dans une contrée lointaine, mais à deux pas de chez eux. Les protagonistes leur ressemblaient et parlaient la même langue. Ils comprenaient donc tout. Une femme a eu les larmes aux yeux en voyant la villageoise en pleurs, dans le film. Cela m'a beaucoup ému. [...] Liu Jianqiang est journaliste d'investigation à Pékin. — Je savais que les gorges du Saut du tigre étaient un de nos plus importants canyons. Je n'avais pas pour autre but que d'aller les admirer. Je n'avais pas réalisé que les barrages allaient affecter la vie de milliers de personnes. Quand je suis arrivé et que j'ai constate à quel point ces villages étaient florissants, et les paysages grandioses, j'ai été abasourdi. J'ai réalisé que cet endroit. devait appartenir au monde entier. Musique apaisante. J'ai alors publié un article étayé de données très précises, pour montrer que ces barrages causeraient une perte inestimable. Je voulais démontrer leur illégalité, car ils n'avaient pas reçu l'aval des agences environnementales. Cet article a fait la une de Southem Weekend, l'hebdomadaire le plus influent du pays. Subitement, la question des gorges du Saut du tigre a fait les gros titres à travers tout le pays. Le Premier ministre a demandé à la Commission du développement et de la reforme de mener des investigations. C'est ainsi qu'un moratoire a été mis en place au sujet du projet illégal de barrage, le projet Jinanqiao. [...]
Par tosh

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Le super 8 ça me rappelle un peu mes insomnies devant "histoires naturelles".
Sinon un docu tout en poésie, ca change un peu du militantisme a la Michael Moore. Plutôt agréable donc, a l'image des 2 réalisateurs que ne connaissais pas mais dont je guetterai la sortie du reportage sur les mureaux.

Et dieu merci pas de de séquence politique pour polluer l’émission comme ce fut le cas lors de la participation de Gilles Clement.
Par A. Decheuze

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Emission très intéressante qui nous change de la politique et du cirage de pompe pour Melenchon !
En attendant les énergies renouvelables sures, Il faut choisir même si le choix peut paraître cruel, entre le nucléaire et les barrages. Mon choix est vite fait, l’énergie propre bleue bien sûr avec toutes les mesures sociales pour la population déplacée.
Par Robert.

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

"En attendant les énergies renouvelables sures, Il faut choisir même si le choix peut paraître cruel, entre le nucléaire et les barrages."
Les barrages utilisent l'énergie gravitationnelle dans un partie du cycle de l'eau lui-même alimenté par l'énergie solaire. Ils font encore partie des sources renouvelables. En 2015 la filière hydraulique ne représente plus qu'un peu plus de la moitié de la puissance électrique d'origine renouvelable installée en France (25,4 GW sur 43,6GW).
Par Robert.

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Aucun témoignage visuel de ce qu'était certainement aussi la poésie de la rivière non maîtrisée sans ces immenses étendues dans la brume filmées au ras de l'eau et qui sont le résultat de la construction des barrages.

Présence indispensable et dont il faut vous remercier de Joël Cabalion pour aider à mieux saisir la complexité de l'histoire récente de Narmara.
Merci de ce film et de son commentaire.

ps :« grand fleuve sur lequel ont été construits des centaines et des centaines de barrages, » Cette affirmation m'interpelle:
Il s'agit probablement de la totalité des barrages du bassin versant; Ce nombre est alors beaucoup moins impressionnant; le bassin versant du Rhône compte 4600 barrages toutes catégories.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:22 le 01/04/2017 par Robert..
Par THERESE

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Bonjour, il y a visiblement un souci avec cette émission en ce qui concerne l'encodage : lecture et telechargement impossible avec l’application sur tablette et téléphone et impossible de visionner directement avec Dailymotion (lien mort.) Je peux en revanche sur mon navigateur.
Par gomine

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

beau film,
émission très intéressante,
hors actualité (c'est pour cela qu'il y a très peu de commentaires ?),
merci pour cette collaboration Tënk
qui renouvelle les regards
Par LibZad

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Il y a donc deux réalisateurs, soit une réalisatrice et un réalisateur.

Deux réalisateurs sont sur un plateau.
L'un des deux coupe systématiquement la parole à l'autre.
Devinette :
Qui n'a quasiment pas pipé un mot ?...
Par gomine

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

très juste, c'est gênant
Par BIBI

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Déplacement de 70 millions d'habitants, un peu plus de la population de la France. Hallucinant!

Dans le film, j'ai entendu plusieurs fois le nom de Siemens; du coup je suis allée faire un petit tour sur wikipedia un lourd passé, à connaître.
[fr.wikipedia.org]

Merci pour le film et pour l'émission, que je n'ai pas encore eu le temps de regarder entièrement.
Par BIBI

Re: Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

Un lien sur les effets néfastes du barrage d'Assouan:

[www.legypteantique.com]

Effets communs à d'autres barrages, par exemple au Sénégal:[www.cnrs.fr]
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page