Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Une révolte de riches ? Notre débat de la semaine

@rrêt sur images, émission Par la rédaction discuté depuis 17:38 le 11/10/2013

C'est un déluge qui s'est abattu dans les médias sur la réforme des rythmes scolaires mise en oeuvre à la rentrée. En répercutant ces critiques, les radios, les télévisions ont-elle joué leur rôle de vigies face au gouvernement ou bien ont-elles servi de caisse de résonance de certains parents de certains milieux, en l'occurrence les plus aisés ? Et à ce propos, n'a-t-on pas perdu de vue l'objectif initial de la réforme, qui était de faire que les enfants travaillent essentiellement le matin, heure à laquelle ils sont plus attentifs? ... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Votre propos tombe dans le biais habituel des opposants à la réforme qui mélangent régulièrement les notions et les concepts ("travail", "enseignement", "activité", etc.) pour mieux diaboliser la réforme.
Vous utilisez vous d'autres mots : "journée de classe", "jours et heures à l'école", "heures de cours", "activités" ...que vous mélangez allègrement pour donner une apparence de bon sens à votre opposition: "on dit qu'on allège alors qu'en fait on alourdit vu qu'il y a plus de journées et d'heures...".

Le but n'est pas "d'alléger les journées de classe" mais d'alléger les journées d'enseignement, en répartissant (et là vous avez bon) les temps d'enseignement sur 4,5 jours au lieu de 4. Et donc oui, " les enfants vont passer plus de jours à l'école"... c'est le but justement !

Pourquoi ?... parcequ'il a été démontré que cela était bien meilleur pour la santé des enfants.
J'attends toujours l'opposant(e) qui me donnera les références/sources remettant en cause ce dernier point, qui est à l'origine même de la réforme. Je suis preneur également des sources qui vous permettent d'affirmer que "les résultats obtenus par ces écoles ont été identiques quel que soit le rythme choisi".

Pour des raisons d'organisation, les enfants passent donc également doc plus d'heures à l'école.
A mon sens, tout l'enjeu de la réforme est dans la répartition de ces heures dans la journée (enseignement/péri) et dans la nature des activités mises en oeuvre.
Mais je suis prêt à parier qu'il n'y a pas beaucoup d'enseignants ou de directeurs d'école, de parents d'élèves et d'élus qui ont lu le rapport de l'académie de médecine.

Enfin, si je peux me permettre de vous paraphraser, "pendant des décennies, toutes les régions de France ont expérimenté la semaine de 4,5 jours. Pourquoi ne pas faire un bilan de cette expérience avant de dire que c'est nul ?"....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Moum

Re:

Complètement débile.

D'abord le postulat des "chronobiologistes" : gnagnagna pic d'attention gnagnagna. Explication magique, qui plus est (idéologiquement ?) oublieuse du fait que la scolarisation est bien plus une aventure sociale qu'une expérience cognitive. D'autre part, les instits ne sont pas des abrutis et tiennent compte de tout ça dans l'organisation des journées.

Les enfants choisissent les activités. C'est une blague ? Comment imaginer ne serait-ce qu'une seconde qu'on puisse mettre en place nationalement un système de prise en charge (sur fonds municipaux, et c'est tout le problème de la réforme, qu'elle dénationalise l'éducation pour en mettre une partie à charge des communes... avec des moyens différents ici et là) où tous les enfants pourraient choisir leur activité ? Dire un truc pareil relève du même niveau déontologique que celui de Pernaut.

Je note qu'il n'y a pas d'enseignant sur le plateau. Logique, puisqu'on parle d'une réforme de l'école. Ils vous parleraient sans doute de bien autre autre chose que d'un délire de "pic d'attention". Pour moi on nage en pleine expérience de Milgram. S'échiner à prouver qu'en supprimant une pause (le mercredi, donc) on travaille mieux en étant moins fatigué, le PDG de Carrefour doit en rêver. Je suis médusé par la malhonnêteté intellectuelle à l'oeuvre. Quant à dire que les parents les plus favorisés gnagnagni gnagnagna, je pense bien que ce "pic d'attention" horaire (confondons donc les enfants avec des tournesols, ne nous gênons surtout pas) n'est pas franchement une préoccupation première chez les pauvres.

Pourquoi diable personne ne parle jamais du coeur du problème, à savoir l'intérêt financier des municipalités à opter pour le mercredi plutôt que pour le samedi ? Ajoutez une demi-journée de classe le samedi, et un certain nombre d'enseignants (qui perdront pourtant leur week end) deviendront d'un même coup favorables à la réforme.

"Est-ce que ce ne sont pas des problèmes qui arrivent de toute façon hors réforme des rythmes scolaires ?" Question naïve qui occulte encore un truc essentiel : la gestion des enfants par les enseignants n'est pas la même que celle que font tant bien que mal des vacataires mal payés, pas formés, souvent recrutés avant tout parce qu'ils étaient au chômage depuis bien longtemps. Collez des animateurs professionnels à temps plein et ça se passera très bien, mais on en revient à la question financière...

.. que l'émission, pour l'instant s'entête à ne pas aborder.

- Ah tiens, des enseignants ont peur de parler, tellement c'est une secte, les enseignants. Non mais bonne blague, vraiment.

- Les enseignants de veulent pas laisser leur classe parce que "pour l'instit, c'est vraiment l'identité professionnelle". Elle est bien bonne, celle-là, aussi. Décidément, l'éducation nationale regorge de cas psychiatriques, à vous écouter. Est-ce que par hasard vous seriez prêts à entendre qu'on est en galère de matériel, et qu'on a un peu autre chose à gérer qu'avoir à vérifier que rien n'a disparu ou n'a été cassé ? Ou tout connement qu'on la prépare, la classe, pour le lendemain, et que c'est assez compliqué à faire s'il y a un animateur avec des élèves à l'intérieur ?

"Est-ce que ce n'est pas de la mauvaise volonté des enseignants" ? Si si, voilà, c'est de la mauvaise volonté, exactement. Laure Daussy peut postuler à la communication de Peillon.

"La spatialisation du métier est encore plus importante". Pfff. Et aussi les placards ne ferment pas malgré des demandes réitérées à la mairie, le budget pour une classe pour un an est de 450 euros là où je suis, du coup j'ai un peu tendance à être attentif au matériel. Non mais chronobiologie pour les enfants et psychanalyse pour les enseignants, c'est bien, ça fait expert. Mais... avez-vous mis les pieds dans une école, tous autant que vous êtes ?

Donc il y a des grèves d'enseignants et d'animateurs parce que les enseignants vont pas bien dans leur tête. Chapeau, l'explication, je suis admiratif, ça évoque un peu l'URSS mais c'est bien balancé.

"Quand on rentre au fond des questions, on se heurte à des trucs très surprenants". Grave. Par contre le fond de la question, le pognon alloué à l'éducation des mômes dans le primaire, le retrait des enseignants supplémentaires qui par exemple faisaient fonctionner la bibliothèque, le fait qu'on fonctionne sans personne d'autre que le directeur pour gérer ce que gèrent dans les collèges un principal, un principal adjoint, deux CPE et des assistants d'éducation, et tout ça avec 26 heures d'enseignement par semaine (non mais essaye, Daniel, qu'on se marre, tu vas te heurter à un truc "très surprenant", et puis fais filmer et mets sur le site sans montage steplait), tout ça, ben vous n'en avez pas encore parlé. Le fond de la question, c'est la psychanalyse du corps enseignant. Fumisterie intellectuelle.

Ah tiens, Daniel s'est réveillé. Même son aveuglement à vouloir prouver qu'il s'agit d'une "vraie réforme de gauche" n'a pas suffi. Gardons espoir !

"L'ATSEM, la personne qui est habituellement chargée du ménage". N'importe quoi. Dans certaines communes, oui, dans d'autres, elles participent abondamment à la mise en oeuvre... des programmes de l'éducation nationale en concertation avec l'enseignant(e) qui définit la programmation et les activités. Bien des ATSEM sont complètement capable de gérer des groupes d'enfants avec une finalité éducative, il n'y a rien d'étonnant à cela, et tant mieux si on cesse de les sous-employer...

... mais à quand une revalorisation salariale, alors ?

Laure Daussy découvre en milieu d'émission qu'il peut y avoir une part municipale dans la rémunération des instits. Alors que la municipalisation de l'éducation est précisément l'enjeu central de la réforme. Eh bé.

"Qu'est-ce qui empêchait qu'à une plus grande échelle ce soient les instituteurs qui fassent des heures sup" ? Euh, les 26 heures d'enseignement à préparer, les copies à corriger, les 108 heures de réunions annuelles, les rencontres avec les parents et, accessoirement, le fait qu'on a une vie, aussi, desfois ? Et côté municipalité, le calcul est vite fait : un vacataire, c'est smic horaire, un enseignant c'est variable selon les endroits, mais en tout cas c'est bien plus cher.

A 40'32" : ah tiens, un parents d'élève (le seul qui, depuis le début, n'ouvre pas la bouche pour dire n'importe quoi) parle des problèmes de remplacement. En matière de rythmes scolaires, effectivement, remplacer les absents, c'est pas un détail. Le machin avec la chronobiologie ne sert qu'à masquer la pénurie totale de moyens. Que les parents de milieux dits "favorisés" acceptent que leurs mômes soient parfois plus de 30 par classe, ça me dépasse. Preuve qu'ils ne sont pas si revendicatifs que ça, et que s'ils râlent contre la réforme, ça n'est peut-être pas sans raison.

Quant aux milieux défavorisés... les communes massivement pourvues en logements sociaux et donc assez démunies en matière de rentrées fiscales vont avoir un très très gros problème à la mise en oeuvre de la réforme, qui va coûter très cher. Et c'est pour cette raison qu'elles cherchent à imposer à tout prix le mercredi matin travaillé, alors que le samedi serait bien plus logique (mais plus cher). Et l'intérêt des enfants ?

Bon, je vais pas regarder la fin de l'émission, hein...

Ah, et si le SNUIPP a pas voulu venir... Y a d'autres syndicats, hein !...
> Lire ici > Lire en contexte

Par Martine

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Directrice d'école à Paris, considérant ASI comme un souffle de liberté intellectuelle, il m'est très difficile de critiquer les journalistes qui animent cette émission. Donc ma critique sera laudative. Je ne dispose pas de beaucoup de temps (entre 10 et 12 heures de travail par jour, 6 jours par semaine). Ce n'est pas pour me plaindre, juste pour informer. J'ai écouté l'émission tout en vérifiant les listes des inscriptions à la cantine.
Ceci étant posé, je décide de prendre la plume.
1- Le point remarquable de l'émission : le parent d'élèves souligne l'état de délabrement des locaux et pose la question des priorités. Faut-il consacrer maintenant des sommes considérables pour de l'animation alors que soit l'entretien des locaux n'est pas assuré soit/et les classes sont sous équipées en matériel pédagogique. A défaut de fournir des chiffres sur l'état des écoles de France et de Navarre, je propose de quelques questions qui permettraient de dresser un état des lieux :
- à quelle date la classe a été repeinte ?
- quel est l'état des huisseries ?
- quel est l'état du sol ?
- les toilettes sont elles éloignées des classes ? (en province il n'est pas rare que les toilettes soient dans un pré fabriqué dans la cour et non chauffées)
- le mobilier scolaire est-il récent ?
- y a t'il suffisamment d'espaces de rangement ? Beaucoup d'enseignants achètent avec leurs propres deniers des boîtes de rangement, des cartons à dessins...Une classe ordonnée est indispensable pour que les élèves apprennent gérer le matériel. Cela leur permet également d'accéder à une certaine autonomie."Je veux faire telle activité, je peux prendre le matériel nécessaire car je sais où il est".
- est-ce ques les élèves disposent chacun d'un manuel ? Là encore les enseignants achètent avec leur salaire des manuels pour un ou deux élèves qui sont en difficulté. Quand nous voulons faire réussir nos élèves nous sommes obligés de différencier les supports entre autre. Donc d'acheter des livres, des jeux... Soit le crédit accordé par la municipalité n'est pas suffisant soit il faut attendre l'année prochaine parce que la période des commandes est terminée.
- est-ce que la classe dispose d'espaces aménagés selon l'âge des élèves (tapis, fauteuils, petit matériel de motricité, jeux, bibliothèque) ?
Actuellement les enseignants (c'est une généralité, mais difficile de s'exprimer autrement) pallient les manques (récupération, achat).
Alors oui je rejoins le parent d'élèves, est-il opportun de consacrer l'argent public à de l'animation quand l'école va si mal ? A ceux qui doutent de l'état de décrépitude de notre école je conseille de se documenter sur la qualité de service offerte en Finlande ou au Québec. La comparaison est édifiante.
La France est loin d'être à la hauteur de ses ambitions. Les discours se suivent et se ressemblent mais les investissements ne sont jamais faits. Certains inspecteurs de l'Education Nationale répondent que l'argent ne résoudra pas l'échec scolaire. Certes mais il y contribue et fortement. Lorsque les enseignants disposeront d'une formation de qualité (pas les actuels prof de collège qui enseignent dans les ESPE. Le nom a changé mais les gugus restent), de locaux adaptés à l'accueil des enfants et du matériel pédagogique nécessaire, les élèves réussiront.
Monsieur Schneidermann vous vous étonnez de la volonté des enseignants de rester anonymes. Sachez que certains inspecteurs imposent le silence aux enseignants par la menace d'un rapport d'inspection peu élogieux qui freinerait l'accès à l'échelon supérieur. Lequel échelon permet de gagner 100 euros par mois en plus, soit dit en passant. En règle générale les enseignants du premier degré doivent se taire.Peu importe que la formation continue soit tellement médiocre qu'elle ne leur apprend rien, peu importe qu'ils soient obligés d'acheter du matériel pédagogique avec leur salaire, peu importe qu'ils fassent un nombre incalculable d'heures supplémentaires non payées, peu importe que leur salaire ne leur permette plus d'avoir accès à la propriété en ville ou tout simplement de partir en vacances, peu importe qu'ils travaillent 10 heures par jour pour préparer la classe, peu importe qu'ils travaillent pendant les vacances toujours pour préparer la classe. Les enseignants du premier degré doivent se tairent ! D'ailleurs se sont en majorité des femmes. Un hasard ?...
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (415)
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Que dire.... Merci d'avoir proposé une sujet digne de ce nom
dommage ce pendant, d'avoir invité que des journalistes et un maire parent d'élève opposé à la réforme
Un(e) enseignant(e) voir un autre parent mais qui est favorable (même via Skype) auraient put peut-être (car je ne l'ai pas encore visionné) apporté un plus.

Je le télécharge pour le regarder et en dirais plus par la suite



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:48 le 11/10/2013 par Néophyte Atterré.
Par Florent M.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
dommage ce pendant, d'avoir invité que des journalistes et un maire parent d'élève opposé à la réforme
Un(e) enseignant(e) voir un autre parent mais qui est favorable (même via Skype) auraient put peut-être (car je ne l'ai pas encore visionné) apporté un plus.


Cf. le making off (Merci Laure!) ça aurait été bien en effet, mais apparement pas possible...
Et j'ajoute, mais c'est aussi dans le making off, qu'une des journaliste sur le plateau est favorable, et que le maire qui n'est pas representant des parent d'eleves, est supposement favorable puisqu'il applique la reforme dans sa commune, et que le parent d'eleve qui n'est pas maire, est lui bien opposant.

Et puis mince, pourquoi je m'emmerde alors que visiblement vous n'avez lu l'article que en diagonale.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:58 le 11/10/2013 par Florent M..
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Merde le making.off... je me disais bien que j'avais oublié de lire quelque chose....
Merci Florent M.
;-)
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je viens de le lire et effectivement....
Merci pour cette mise au point, j'ai été trop vite.
Par Flo

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Tout à fait d'accord ! Je n'ai rien appris avec cette émission et je pense que c'est une première ! Dommage. Pourquoi n'y avait-il pas plus de parents, un pédopsy, une psychologue scolaire ???
En effet, sur le fond, cette réforme est nécessaire mais sur la forme tout a été fait dans la précipitation sans organisation. On parle de "détails", sauf que ce sont les enfants qui subissent les inconvénients de ces "détails". Je ne suis pas cadre sup, loin de là et j'habite dans une toute petite commune. J'ai eu des témoignages de personnels travaillant dans les écoles, personnels tels que ATSEM mais aussi adjoint technique et animateur. Tous m'ont fait part de leur épuisement. Les ATSEM qui doivent assumer en plus de leur 35h l'encadrement des enfants pendant ces temps d'animation sont difficilement récupérables et leur impose un rythme de travail très soutenu. Les adjoints techniques (souvent "elles") ne sont absolument pas formés dans l'animation et pourtant un adjoint technique doit prendre en charge un groupe de 18 enfants âgés entre 6 et 11 ans et leur faire faire une activité telle que cuisine... Les animateurs eux ont des rythmes de travail très chargés puisque la plupart doivent assurer le périscolaire. Quelles garanties sur les compétences réelles des animateurs embauchés à la dernière minute ? Quelles garanties sur leur moralité ? Toutes les communes ne pourront pas financer des activités car peu de budget. Beaucoup de communes ont fait des regroupement de classe ; comment vont-elles pouvoir gérer ce changement ? Le gouvernement va-t-il donner les moyens à tous de façon équitable ?
Je n'oublierais pas de parler des enfants qui dans certaines communes doivent prendre le car le matin pour aller à l'école, le midi pour aller à la cantine, après le repas pour aller faire les activités, en début d'après midi pour retourner à l'école, après l'école pour aller au périsco pour enfin prendre la voiture pour rentrer chez eux avec leurs parents.... Et c'est une réalité. Où est le bénéfice d'une telle réforme ???
En conclusion, comme d'habitude, cette réforme a été faite à l'arrache sans une réelle réflexion... mais en France on a l'habitude des effets d'annonce qui n'ont qu'un seul but : laisser son nom dans l'histoire !
Par jack

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

LE RESUME DES RYTHMES FAIT PAR LA JOURNALISTE LAURE DAUSSY AU DEBUT EST TRONQUE ! En effet il n'y a a rien dans le décret qui dit explicitement que le matin sera réservé aux disciplines qui necessitent le plus de concentration !!! ceci est un vue de l'esprit, un fantasme inspiré de la répartition dans certains pays dont l'allemagne (qui a été un fiasco d'ailleurs...).
(cela dit, la peudo réforme conduira inévitablement à cette regrettable partition, mais pour l'instant il n'en est rien !!)
Donc attention Schneidermann de ne pas débuter le débat sur des prémices approximatifs !!
Par Romain Desbois contre les méthodes stalinofascistes!

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ce qui est toujours le cas, c'est qu'on ne demande pas aux élèves ce qu'ils en pensent. Car les adultes se croient mieux placés pour savoir ce qui est bien pour eux.

Sur le fond, externaliser les activités "périscolaires" n'a jamais réduit la journée des élèves. Le but ne serait-il pas d'externaliser les coûts du "périscolaire"?

Mais on sait que derrière l'enseignement se cache un autre objectif: occuper les gosses pendant que papa et maman vont bosser.

Donnons plutôt aux adultes du temps pour éduquer leurs gosses. Ca tombe bien on a besoin de moins en moins de main d'oeuvre.

LE TEMPS LIBRE REND LIBRE !!!!
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

réponse de l'avocate du diable ( Hannah Arendt): " nous allons vers une société de travailleurs sans travail, on ne peut rien imaginer de pire".
Par Romain Desbois contre les méthodes stalinofascistes!

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Sachons donc en profiter pour faire d'un problème une aubaine.

Laissons les machines remplacer les caissières et que les caissières partagent leur temps libre avec les autres pour profiter de la vie et ne pas passer à côté de celle de leurs enfants.

Des pistes sont encore à explorer comme le salaire de vie ou autre version de revenu d'existence.

Mais comme pour le boulot de journaliste, de dactylo et autre, il est possible que l'enseignement ne devienne plus un monopole de professionnels et qu'enfin les parents vont prendre plus que leur part dans l'éducation de leurs enfants.

Quel plus bel objectif dans la vie de s'occuper de ses enfants, de profiter de la vie en famille même élargie.

La vraie liberté est la liberté de choix! C'est la base de toute véritable démocratie aboutie.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Par pas de nom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Par Leto_IV

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Petit hors sujet : On veut DIdier !
Par Malagom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Et avant Darcos, ils faisaient comment ?
Par Malagom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Si les scoubidous sont des auxiliaires pédagogiques, je suis moins étonnée de la faiblesse en lecture des petits français. De mon temps on apprenait à lire dans des livres.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Heureusement qu'il (elle) sont là car si non, beaucoup d'enfants décrocheraient encore plus vite...
De l'école à Pole Emploi
Par Malagom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est sérieux... Les scoubidous ?
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Non... ;-)

A dire vrai, je n'avais pas encore visionner et j'ai confondus les scoubidous avec les assistants de vie.
Comme d'habitude, j'ai réagit trop vite.

Plus sérieusement, je ne comprend pas pourquoi il ne propose pas des activités simple voir ludique (il y en a sur internet)
Pourquoi ne pas faire de la lecture sur un livre qu'il souhaite par exemple
Je ne pense pas au devoir car je pense, comme une des journalistes le disait, un enfant ne peut apprendre pendant 6h, c'est difficile.
Par Malagom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Complètement d'accord. J'ai l'impression que là ils et elles sont en train de nous faire un caca nerveux. Les uns par pur calcul politique, d'autres parce qu'ils sont contre ce qui est pour et pour ce qui est contre... Et enfin tous autres parce que. C'edt oas demain la veille qu'on s'entendra pour faire la révolution !!!
Par CC 6500

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

chais pas vous,mais moi je faisais les deux:la lecture et des scoubidous.
Par Malagom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Houlala faut être trop intelligent. ! Que diraient les syndicats si on charge la bête en imposant les deux. ? Vous voulez la guerre civile ?
Par CC 6500

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

ben nan,mais on voit le résultat maintenant..!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:06 le 12/10/2013 par CC 6500.
Par bill

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Avant Darcos, les élèves bénéficiaient de deux heures de plus d'enseignement par semaine, la semaine était de 4,5 jours mais c'était le samedi qui était travaillé...Par les élèves deux samedis sur trois ( un WE sur trois les enfants n'avaient donc pas classe du WE!), un samedi sur trois était consacré aux réunions d'équipes éducatives, aux conseils d'écoles, à la formation continue....
Et c'était bien! Un lien entre les parents et l'école existait, il y avait plus de temps en classe entière pour les apprentissages, moins de speed aussi...
Mais là il n'est pas question d'un retour à ce rythme: on ne rajoute pas les deux heures manquantes, on impose le mercredi matin...et dans certaines communes le périscolaire sera payant car les caisses sont vides! Et on prendra sur le budget des classes pour financer la réforme...C'est vrai que l'école primaire est déjà trop riche...
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Réduire la crise de l'éducation à des questions de rythmes scolaires, c'est se moquer du monde. Confier la question des rythmes scolaires aux chronobiologistes ( sic) c'est se moquer du monde au carré.
Par Lisem

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Réduire la crise de l'éducation à des questions de rythmes scolaires, c'est se moquer du monde. Confier la question des rythmes scolaires aux chronobiologistes ( sic) c'est se moquer du monde au carré.


Je ne suis pas d'accord, que les rythmes scolaires soient une partie du problème OK. Mais confier les rythmes scolaires aux chronobiologistes me paraît au contraire très bien. A qui voudriez vous les confier sinon? A des économistes?
Par Robert.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

" A qui voudriez vous les confier sinon? "
À un chronophilosophe ?
"Si nous comparons le Dasein « primitif », que nous avions pris pour base de l’analyse du comput « naturel » du temps, avec le
Dasein «avancé », nous découvrons que pour ce dernier, le jour et la présence de la lumière solaire ne possèdent plus aucune fonction
privilégiée, car ce Dasein a le " privilège » de transformer la nuit elle-même en jour." ( Martin Heidegger: Être et temps )
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Robert, j'en viens sur le tard à poser que tout ce qui va dans le sens de l'idéologie dominante est à combattre. La " chronobiologie" ( sic) n'est qu'un aspect, sans doute plus ridicule que dangereux, d'un processus de médicalisation de l'enseignement ( voir la question des " hyper-actifs" aux USA). Lors de mes derniers conseils de classe, la présence - virtuelle et quelques fois physique- du corps médical se faisait de plus en plus pressante. " Les résultats de ce jeune Kevin justifient un rendez-vous avec le médecin scolaire". J'ai toujours été partisan de la théorie du " kiaï pédagogique ( le cri qui tue). Une seule remarque peut, dans un sens ou dans l'autre, faire basculer la scolarité d'un élève. Tenez, rien que pour vous embêter, je soutiens que c'est en fin de journée, lorsque la fatigue a affaibli leurs résistances, que les élèves sont les plus réceptifs.
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je crois que vous vous fourvoyez en considérant que la chronobiologie participe d'un processus de médicalisation de l'enseignement.
Par Robert.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

", je soutiens que c'est en fin de journée, lorsque la fatigue a affaibli leurs résistances, que les élèves sont les plus réceptifs."

Vous m'embêteriez, certes, et vous accuserez là un travers scientiste, si vous pouviez étayer votre opinion sur quelque, horresco referens, étude plus ou moins démonstrative de ce fait.
Mais bon, il y a raison à discuter.
Ce qui me chagrine plus dans les successives réformes, c'est leur aspect expérimentation à grande échelle. Même cadre pour tous alors que les conditions sont éminemment disparates. Le résultat ne sera évidemment pas succès pour tous (ni d'ailleurs échec pour tous).
Le temps scolaire n'est peut-être pas le même dans le XVième à Paris qu'à Villefranche de Rouerge ni pour un jeune malien d'Ivry ou un préadolescent de Soumoulou (Pyrénées-Atlantiques).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:00 le 12/10/2013 par Robert.
Par Nonosse

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

"Être et temps scolaire : quel rapport entre le Dasein et le DASEN ?" (par Vincent Peillon, philosophe).
Par Robert.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Avec les DASEN, pas de souci. On les fait valser !
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

A ma connaissance personne n'a dit que la crise de l'éducation se réduisait à la question des rythmes scolaires.
Par ailleurs, ladite question n'a pas été "confiée" aux chronobiologistes puisqu'un tas d'acteurs ont pu débattre du sujet avant que la réforme soit mise en place.

Mais votre commentaire a au moins le mérite de rappeler qu'à l'origine de cette réforme, il y a un consensus scientifique autour du fait que le rythme de 4 jours est nuisible à la santé des enfants.
Cet élément, essentiel, est pourtant régulièrement zappé dans les tribunes, articles, commentaires, critiquant la réforme.
Quand il n'est pas occulté, il est vite évacué et ne conduit curieusement jamais l'opposant à formuler une contre-proposition qui permettrait de répondre à l'enjeu sanitaire ainsi posé.

De temps en temps, comme dans votre commentaire, ce consensus scientifique est raillé et... et c'est tout.

Questions :
- avez-vous lu le rapport de l'académie de médecine ainsi que certaines des études sur lesquelles il s'appuie ?
- disposez-vous de références scientifiques contredisant ce rapport ou d'études aux conclusions différentes ?
Par Hary

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Beaucoup de parents préfèrent la semaine de 4 jours, mais beaucoup d'enseignants étaient favorables à la semaine de 4 jours 1/2, et si l'académie de médecine a statué, inclinons-nous. Est-ce dans l'intéret de l'enfant d'enchainer 5 jours d'école, et ne devions-nous pas revenir au samedi matin avec une pause bienvenue dans la semaine ? Dans ce cas précis, est-ce l'intéret de l'enfant qui est pris en compte ou le lobby du tourisme ou celui des familles recomposées ou le besoir de garder les enfants les jours ouvrables ?
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il me semble au contraire que beaucoup d'enseignants, ou du moins leurs syndicats, étaient et sont opposés au retour à la semaine de 4,5 jours.
Je connais beaucoup de parents (au hasard, moi), qui sont favorables au retour à la semaine de 4,5 jours. Du moins j'en comprends la motivation.
Oui, c'est a priori dans l'intérêt de l'enfant d'ingurgiter ses 24 h d'enseignements sur 4,5 jours plutôt que 4.
Non, la pause (rupture) dans la semaine n'est pas nécessairement bénéfique.
Oui, il aurait mieux fallu que la demi-journée supplémentaire intervienne le samedi matin.
Et, si on s'en tient à l'avis de l'académie, il aurait même fallu étaler encore plus les enseignements dans la semaine... et dans l'année... la France était le seul pays à pratiquer une semaine de 4 jours et aussi l'un des pays (de l'OCDE) à avoir le plus faible nombre de semaines de cours dans l'année.
Oui, la réforme a manifestement fait l'objet d'un compromis entre des intérêts divergents. Quelle réforme échappe à cette règle ?
Il n'en reste pas moins que 4,5 jours c'est mieux que 4 jours.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

"Il n'en reste pas moins que 4,5 jours c'est mieux que 4 jours."
À titre personnel, je ne suis pas d'accord avec ça.
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

et à titre moins personnel ?
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Moins personnel, je n'en sais rien, je n'ai pas la compétence requise pour savoir à coup sûr quel planning de semaine serait véritablement le plus juste pour l'enfant.
En revanche, je pense que le passage à trois jours de repos au lieu de deux, c'est une avancée, surtout quand on voit le boulot qu'ont à faire à la maison les enfants.
Donc, voilà pourquoi je pense que 4 jours, c'est mieux que que 4,5.
Par OuvreBoîte

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Surtout pour les maternelles, avec tous ces devoirs à la maison...
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Parce qu'il n'est question que des maternelles, sans doute ?
Ouvre-boite..
Par OuvreBoîte

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Les devoirs ne tombent pas comme une masse dès le CP non plus, c'est quand même un peu progressif.
On parle là que de l'école, pas des collégiens.
Je suis donc surpris de vous voir défendre une réforme de droite - initiée par Xavier Darcos, agrégé ès couches culottes, en 2008 - sur une base aussi fragile.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est une réforme faite certes sous la droite, mais ce n'est pas une réforme de droite pour autant, vous voyez ce que je veux dire. Si la droite décide de rajouter 20 cm de trottoir dans une rue, je ne vais pas gueuler pour cette décision pour autant.
Je ne sais pas du reste, si vous avez vu ce que doivent ingurgiter les enfants du CE1 au CM2, mais je signale qu'on est au-delà du progressif, on passe à un palier supérieur très rapidement, et je me souviens (et j'ai vérifié dans mes "archives" perso) que mes devoirs étaient moins encombrés à l'époque.
Le rythme scolaire de quatre jours, par conséquent, me convient davantage que le "toujours plus" qu'on demande aux élèves de faire chez eux, dès le primaire.
Évidemment, ce n'est pas (heureusement) tous les soirs non plus, mais bien souvent quand même.
C'est une base solide pour moi, l'un dans l'autre.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Non, je n'ai pas lu ce rapport de l'académie de médecine, car je sais déjà qu'il y est question de médecine et non d'éducation. Et vous, avez-vous lu comme moi ce chapître de " la crise de la culture", de H.Arendt, intitulé " la crise de l'éducation" ? Ou bien les conférences de Nietzsche " sur l'avenir de nos établissements d'enseignement" ? Quand comprendra-t-on que la " science" ne triomphe que quand on a renoncé à penser !
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

La science, ennemie de la pensée ?... allons bon.
Encore une fois, au risque de me répéter, personne n'a dit que la question de la crise de l'éducation se réduisait à celle des rythmes scolaires (vos citations de Arendt et Nietzsche ne sont qu'une autre façon de mobiliser l'argument de votre premier commentaire "réduire la crise de l'éducation à des rythmes scolaires c'est se moquer du monde").
Pour le reste, je n'ai rien à ajouter à ce que j'ai déjà écrit si ce n'est que dans ce rapport, il n'est pas question de médecine mais de santé. Mais vous ne voulez pas savoir. C'est bien ça le plus triste.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ce n'est pas que " je ne veux pas savoir". C'est que je me moque d'un savoir superficiel et factice, qui semble n'avoir d'autre fonction qu'idéologique: dissimuler de vraies questions par de fausses réponses.
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Votre démarche intellectuelle est profondément sectaire et obscurantiste.
Vous décrétez qu'un livre est superficiel et factice, sans même le lire.

Quelles fausses réponses ?... vous mobilisez une troisième fois le même argument, avec une autre rhétorique...
La prise en compte des rythmes ne prétend pas résoudre la question de la crise de l'éducation.

Quelles vraies questions ?
Si votre propos est de dire qu'une réforme de l'éducation à l'école primaire ne saurait se limiter à une modification des rythmes, on ne peut qu'être d'accord.
Mais en quoi cela invalide la nécessité d'une réforme des rythmes ?

Quelle dissimulation ?
En quoi sommes nous empêchés de débattre des problèmes persistants du système éducatif ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

" la réponse à la question de savoir pourquoi le petit John ne sait pas lire, ou à la question plus large de savoir pourquoi le niveau scolaire de l'école américaine moyenne reste tellement en dessous du niveau actuel moyen de tous les pays d'Europe, cette réponse n'est malheureusement pas que ce pays est jeune et n'a pas encore rattrapé le Vieux Monde, mais tout au contraire que dans ce domaine, ce pays est le plus" avancé" et le plus moderne du monde. Et cela est vrai dans un double sens: nulle part les problèmes d'éducation d'une société de masse ne se sont posés avec tant d'acuité et nulle part ailleurs lesthéories pédagogiques les plus modernes n'ont été acceptées de façon si servile et si peu critique. Ainsi, la crise de l'éducation en Amérique annonce d'une part la faillite des méthodes modernes d'éducation et d'autre part pose un problème extrêmement difficile car cette crise a surgi au sein d'une société de masse et en réponse à ses exigences." ( Hannah Arendt, " la crise de la culture", p.230) " Sais-tu quels dangers te guettent, jeune homme que l'on envoie en voyage avec un savoir scolaire fort moyen ? As-tu ouï dire que c'est selon Aristote une mort non tragique que d'être écrasé par une statue ? ( ...) On met en œuvre la réunion de forces immenses et tous les leviers de la culture moderne: mais toujours, à peine soulevée du sol, la statue retombe et écrase les hommes dans sa chute." Nietzsche, 3ème conférence sur l'avenir de nos établissements d'enseignement.
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

ah ben si Hannah et Friedrich sont contre la réforme, effectivement, il n'y a rien à ajouter...
Par pas de nom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

c exactement cela
vous dissumulez de vraies questions par de fausses réponses pour des raisons idéologiques
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ou bien il essaye de vous faire comprendre qu'en l’absence d'idéologie, la réponse ne sera dictée que par la question et non par le besoin.
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
- avez-vous lu le rapport de l'académie de médecine ainsi que certaines des études sur lesquelles il s'appuie ?


L'Académie de médecine ? Celle qui disait que l'amiante n'était pas si nocif que ça ?

Je cite un article de Libé :
Citation:
Libé
L'autre rapport. Afin d'avoir une idée complète du débat scientifique, il faut rappeler l'existence d'un rapport de l'Académie de médecine. Dirigé par Etienne Fournier et sorti en avril 1996, il minimise les risques et conforte les thèses du lobby de l'amiante. Sauf que ses données sont tellement sujettes à caution que le Comité de Jussieu et l'Association nationale de défense des victimes de l'amiante ont porté plainte pour «publication et diffusion de fausses nouvelles». Et trois des coauteurs de ce texte (Brochard, Bignon et Laforest) ont retiré leur signature.

Le consensus dont vous parlez existe-t-il ?
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Mais précisément, c'est là toute la question.
Lorsque l'académie de médecine dit que l'amiante c'est bon, mangez-en, il existe une contre-expertise pour répondre que cet avis est scandaleux, manipulatoire, etc.
Je ne trouve pas d'équivalent aujourd'hui s'agissant des études sur les rythmes physiologiques des enfants et les conclusions de l'académie de médecine.
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je ne sais pas s'il y en a. Ce que je conteste, c'est la validité du discours scientifique sur le sujet. Si vous étiez enseignant, vous le sauriez peut-être : quand on enseigne, on ne maîtrise pas le quart des processus en cours. C'est impossible, c'est trop compliqué, une quantité énorme de facteurs sont à prendre en compte, tant physiologiques, que sociologiques ou psychologiques, etc. Il n'y a pas de science de l'enseignement aujourd'hui. Peut-être y en aura-t-il une, mais pour l'instant c'est plus de l'imposture qu'autre chose que de dire : les 4 jours, c'est mauvais ou les 4 jours 1/2, c'est bon. La vérité c'est qu'on n'en sait rien. Il faudrait faire davantage confiance aux enseignants, qui pratiquent la chose tous les jours et un peu moins aux prétendus experts qui ne regardent le problème que par le petit bout de la lorgnette.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Par poisson

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Une science qui proposerait une maitrise totale du processus: ceux qui en appellent à ça ne perçoivent pas à quel point ce serait une dépossession de lui-même pour l'élève, un totalitarisme insupportable.
On n'est pas content que l'école ait ses limites, encore heureux que oui!
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Votre propos est finalement le même que celui de Strumfenberg (qui a donc voté pour vous) : "la réussite de l'enseignement dépend d'une multiplicité de facteurs et on ne peut résoudre les problèmes rencontrés aujourd'hui en changeant uniquement de rythme".
Et donc, comme lui, vous n'avez pas lu les études sur la question des rythmes, ce qui vous permet de leur faire dire ce qu'elles ne disent pas (ou plutôt d eleur attribuer des prétentions qu'elles n'ont pas), et d'affirmer, s'agissant du facteur physiologique, que c'est une imposture de dire que 4,5 jours c'est mieux que 4 jours et qu'en vérité on n'en sait rien.
Ben si, on sait.
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ben non, on ne sait pas ; pour ma part je continue à penser que c'est impossible de le savoir.

Tous les élèves n'ont pas le même rythme. Je peux vous l'assurer parce que je l'ai constaté chaque jour depuis plus de dix ans dans mes classes. Par conséquent, celui qui affirme que 4 jours 1/2 valent mieux que 4 s'appuie, au mieux, sur de très grosses approximations. Alors, vous pouvez toujours citer tous les docteurs Diafoirus du monde, je continuerai à les traiter d'imposteurs, ne vous en déplaise. Je comprends que vous souhaitiez vous rassurer en lisant les experts mais c'est, à mon avis, illusoire. Pensez à tous ces experts en économie qui nous disaient que les produits dérivés étaient la panacée en matière de finances. Vous auriez peut-être parlé de consensus scientifique à l'époque...

Bon, sans se fâcher, qu'est-ce qui vous fait croire que les chronobiologistes sont infaillibles ? Je suis curieux.
Par Makno

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bah au lieu de s'attaquer aux personnes (>"chronomachin") regardons ce qu'ils disent : il y'a des moments de la journee ou l'attention des eleves est meilleur, et il vaut mieux etaler, pour l'apprentissage, les heures de cours dans le temps, plutot que de les concentrer sur quelques jours.

Contre votre "doigt mouillé", il y'a plus de 30 ans d'etudes statistiques menés dans differents pays.

Apres, les "chronobidules" disent une chose, ce qu'on en fait en est une autre....
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Contre votre "doigt mouillé", il y'a plus de 30 ans d'études statistiques menées dans différents pays.

Le problème, c'est que les études en question pourraient bien, elles aussi, relever du doigt mouillé comme vous le dites. Tiens, un exemple, il ne vaut pas cher mais bon, il illustre assez bien mon propos. Comme je suis curieux, je suis allé consulter la page wikipédia consacrée à la chronobiologie. On y lit des choses intéressantes comme ceci :
Citation:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronobiologie
Outre ce cycle circadien d’attention, on note aussi un cycle ultradien d’environ 90 minutes, ce que Kleitman appelle le BRAC (Basic Rest-Activity Cycle, Cycle fondamental activité-repos) 29. Par exemple après le début d’un cours, l’attention est à son maximum après environ 25 minutes, puis décroît et la batyphase se situe vers 75 minutes. Aucune recherche n’a permis de confirmer un tel résultat, la variation de l’attention lors d’un cours d’une heure est très dépendante du contenu de ce cours, de la compétence de l’enfant par rapport à l’activité à réaliser, de la motivation que cet enfant éprouve pour ce cours, du contexte pédagogique dans lequel il est fait. Dans les expériences menées, on relève de grandes différences inter-individuelles. (Claire Leconte, 1995)

En gros, ce que je comprends, c'est que ces problèmes de cycles sont étudiés depuis longtemps en effet mais que la science en devenir qu'est la chronobiologie a encore des progrès à faire...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:28 le 12/10/2013 par Frater.
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

la science en devenir qu'est la chronobiologie a encore des progrès à faire...

Il faudrait songer à fonder une nouvelle discipline. La chronobiologie-logie. Histoire de savoir à quelle heure de la journée on peut faire le plus de découvertes sur la chronobiologie.
Par Makno

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Comme pas mal de savoirs....

Sinon, je ne pretends pas qu'ils ont dans l'absolu toujours raison, mais eux ont l'avantage de donner une base de discussion commune, votre "doigt mouillé", va en affronter d'autres et ce sont des discussions sans fin.....

Si je suis mon "doigt mouillé", primaire dans les annees 80, tout ce qui etait cours "magistral" surtout de calcul et apprentissage de la lecture (histoire un peu aussi) se faisait en general le matin, l'apres midi/fin de matinée, on faisait plutot des exercices ou d'autres matieres/activités.
Les moments ou collectivement il y'a perte d'attention, beaucoup de professeurs l'ont constaté et rejoignent plutot les chronobiologistes et pas mal de systemes scolaires concentrent leurs efforts le matin et etalent les heures de cours davantage dans la semaine, l'annee, ce n'est pas juste une lubie de notre ministre.


Notre ecole echoue trop pour ne rien faire, et degager un consensus dans ce milieu, c'est quasi impossible, les ministres les plus apprecié de l'EN sont ceux qui ont rien fait, ou presque, et il y'en a un paquet.... Des que quelqu'un essaye de bouger la bete on est en pleine crise nationale...
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bien sûr qu'on aménage nos cours en fonction de la journée (et même de l'heure de cours) ! Encore heureux ! Et on n'a pas attendu les chronobiologistes pour le faire en effet. Simplement, je ne suis pas sûr que leur science permette, pour l'instant, de dégager des politiques publiques en matière d'éducation. Je ne pense pas non plus que les experts doivent prendre la place des citoyens, seuls légitimes en dernière analyse.

Du coup, on en revient à l'expérience de terrain, que vous appelez "doigt mouillé" avec condescendance. C'est cette même expérience de terrain qui est dénigrée partout, jusque dans cette émission d'ailleurs, puisque personne ne s'étonne de l'absence d'enseignant pour débattre du travail... des enseignants !

Le plus drôle c'est que je suis plutôt pour un allègement de la journée de classe (y compris dans le secondaire, dans lequel j'interviens) au détriment des vacances. Mais pas pour faire des "activités" plus ou moins éducatives ou ludiques. Le vrai problème de l'EN est là, dans cette haine des savoirs qui se manifeste un peu partout.
Par Makno

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est cette meme experience de terrain qui fait que les resultats de l'ecole primaire se degradent d'annee en annee sur des matieres fondamentales sans que "rien" (ou rien de significatif) ne bouge pour inverser la tendance ?

Je dis juste que grace au chronobiologiste ou plutot en s'appuyant sur eux, leurs conclusions qui faisaient un assez large consensus ont permis a des politiques de trouver le courage de enfin essayer de bouger le bousin...

Pour moi la nature du systeme fait que le Peillon n'avait pas de choix autre que de "sprinter", quitte a faire mal, sinon comme d'hab a force de tergiverser rien ne se degage....
Dans ce domaine, y'en aura toujours a trouver une "enorme couille dans le potage", et plus ca avance plus les mecontents couinent et les mecontents la tele aime bien ca.... du coup un homme politique pas trop con (pour sa carriere ?) quand il a en charge l'EN s'arrange pour pas faire grand chose.... et on laisse la "baraque" se degrader....



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:51 le 12/10/2013 par Makno.
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Les résultats se dégradent en effet. Dire que rien ne bouge est une aberration en revanche. Je suis dans l'EN depuis dix ans et je ne compte plus les réformes (ni les ministres) qui se sont enchaînées. Renseignez-vous. Rien que dans le primaire, c'est la troisième fois en dix ans qu'on modifie les programmes : [www.lemonde.fr]

Les ministres qui sprintent pour imposer leur réformette et qui s'en vont, on ne connaît que ça nous. Et c'est peut-être là qu'est le problème : le temps de l'EN n'est pas celui des politiques. On juge une politique éducative par cohortes, tous les quinze ou vingt ans. Un ministre de l'EN, ça ne tient pas trois ans.
Par Makno

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

On reforme les programmes, bref on change quasiment rien puisque beaucoup de professeurs "s'arrangent" avec (fort heureusement).

Au milieu des annees 80, ecole publique, mes professeurs nous ont appris a ecrire et lire a "l'ancienne" avec plume encriers et buvards etc... (et petit coup sec sur la tete quand on faisait des taches) tandis qu'a coté d'autres professeurs plus jeunes etaient passés a d'autres methodes et les anciens ont continué apres....
(sauf pour le coup sur la tete, je ne prejuge en rien de l'efficacité de l'une ou l'autre methode).

Je peux aussi citer des exemples au college ou au lycée sur le respect du programme...

Le domaine d'activité de l'EN est rempli de chieurs avec leurs lubies, leurs sensibilités, leurs theories, leurs interets, leurs peurs, leurs enjeux partisans etc....
Le moindre changement dans une structure comme l'EN et c'est le traumatisme pour les marmots et/ou pour les professeurs et/ou pour les parents.....je parle meme pas des autres professionels/activités impactés par le vecu de nos bambins...
C'est un peu aussi pour ca que les ministres dans ce ministere hautement symbolique "ne tiennent pas 3 ans", et c'est aussi pour cela que si un ministre a l'intention de faire bouger le schmilblik va faire cela rapidement, parce qu'il sait que sa "fenetre de tir" est tres courte.
Par Florent M.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il est reducteur de juger toute une disipline scientifque avec ce genre d'exemple. Se poser des questions, Enoncer des hypothèse, experimenter, c'est justement ce qu'est la science et ce à quoi elle sert. Un chercheur ne decrete pas tout seul dans son bureau une explication, une solution à un problème. A ce niveau là ça n'en reste qu'une hypothèse. Il faut ensuite procèder à une exprimentation, laquel donnera un resultat statistique qui permetra de confirmer ou non l'hypothèse de depart. Mais dans la grande majorité des cas, un resultat n'est pas suffisant, l'experience doit être reproduite par d'autre chercheur, dans des contextex different, pour que le resultat soit globalement accepté par la communauté.

Si il semble que l'hypothèse du "BRAC" sus cité semble être controversé parcque les experience non pas était conclusive, par contre l'hypothèse selon laquelle l'être humain est plus attentif le matin, et donc plus a même d'apprendre semble être globalement accepté par la communauté des "chronobidules". Sans même être chronobiologiste, mais parcque je suis moi même scientifique et je sais comment la science fonctionne, j'en conclu que cette hypothèse a été confirmé par divers experimentation. Si par votre propre experience de terrain vous constatez que certaines personne fonctionne differement, cela ne remet pas du tout en cause l'hypothèse de depart, dont le resultat je le repète ne peut être que statistique: globalement l'être humain fonctionne comme cela, il se peut que pour differente raison (souvant d'ordre de contexte) certaines personne à certains moment fonctionne differement.
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je suis tout à fait d'accord avec vous et, bien que littéraire, je partage complètement la manière dont vous décrivez la méthode scientifique.
Ce n'est pas cela que je conteste (qui le ferait ?) mais le fait de construire une politique publique sur une science disons très jeune, qui a besoin de confirmations multiples, d'enquêtes répétées, etc. Quant aux résultats statistiques dont vous parlez, c'est un peu là que le bât blesse à mon humble avis. De quel ordre de grandeur parle-ton ? Dans quelles conditions ? Cela est-il suffisamment précis pour imposer un rythme national unique ?

Est-ce que vous voyez ce que je veux dire ou bien suis-je incapable de ma faire comprendre ?
Par Niz

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
30 ans d'etudes statistiques menés dans differents pays

bein, si je réunis un échantillon habitué à se concentrer 3h par jour, et je teste leur capacité de concentration, je risque de trouver qu'ils se concentrent mal au delà des 3h. D’où ma conclusion que l'assimilation passe moins au delà des 3h, avec 30 études statistiques à l'appui.
Par pas de nom

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

vous contestez des conclusions à partir de votre propre expérience personnelle ???

concernant le réchauffement climatique, c'est pareil ?
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
vous contestez des conclusions à partir de votre propre expérience personnelle ???
concernant le réchauffement climatique, c'est pareil ?


Je comprends votre objection mais reconnaissez qu'il y a comme une différence d'échelle entre le climat et un élève. Un peu de bonne foi s'il vous plaît, merci.

Ce constat que je peux faire tous les jours doit m'être expliqué par la science. Si ladite science ne peut pas m'expliquer pourquoi je constate tous les jours le contraire de ce qu'elle affirme, alors elle a tort.
Un astronome peut m'expliquer pourquoi je crois voir le soleil tourner autour de la terre ; un chronobiologiste peut-il me dire pourquoi je constate des états de concentration très divers chez mes élèves à des heures très diverses elles aussi ? J'en doute. Mais si vous pouvez m'éclairer (plutôt que de me prendre de haut...), je suis preneur !
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

je crois qu'un chronobiologiste vous dira qu'il n'y a pas 2 élèves identiques (ce que vous soulignez dans un autre commentaire), puis il dira un gros mot : "statistique"... et c'est là que votre expérience personnelle trouve sa limite.
Parcequ'on ne peut pas mettre en oeuvre un rythme spécifique à chaque élève.
Bon, le chronobiologiste vous dira aussi que le rythme "scolaire" n'est pas le seul déterminant, que le temps de sommeil, le rythme hors école sont aussi des facteurs décisifs, mais que bon, quelquesoit les facteurs extérieurs à l'école, 6 h d'enseignement dans une journée, c'est trop, beaucoup trop, quelquesoit leur répartition dans la journée...

[ah mince, on vous a djà fait le coup de la statistique]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:58 le 12/10/2013 par Thau.
Par Michel Langlois

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

6 heures d'enseignement par jour, ça n'existe pas et ne peut pas exister à l'école élémentaire
En 1970 notre inspecteur rappelait fort opportunément que l'attention soutenue d'un élève ne peut excéder quelques minutes consécutives.
Lorsque Jospin a mis l'enfant au centre du système éducatif, il était fortement recommandé d'utiliser toutes les activités ( sportives, arts plastiques, activités musicales, expérimentations type "main à la pâte", expression orale, débats ...) pour équilibrer la tension supportée par les élèves.
La réforme actuelle, en semblant regrouper les "activités" dans le péri scolaire, risque de renforcer encore le caractère "abstrait" des contenus "intellectuels et d'aller ainsi à l'inverse du but recherché.
Par Aline Marchetto

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Voté ! Bien albertounet ..Les enfants ont l'air à chaque rentrée de servir de "cobayes" pour des "théories funestes" et fumeuses de chronobiologie, trop d'heures de cours, trop de cahiers, de livres, de maths; d'histoire géo, de matières essentielles donc ça coute aussi et on diminue au nom sacré du "Bien de l'Enfant".

Moins d'heures de cours, moins d'études, plus de extra-scolaires bidons, bref tout cela afin de tuer cette école publique gratuite pour tous les enfants de France afin de favoriser les écoles privées payantes. On connait le grand truc néolibérale qui fait de nos enfants des futurs illettré ou mal-apprenants. Tout fout le camp dans ce pays.
Par jeanf

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Hors sujet:

Jacques Salvator:
«...J'ai construit quasiment une école par an depuis 6 ans...»
mais:
«...On a un déficit... on est pas à la hauteur...»

Apropriation de la réussite, répartition de l'échec, c'est important pour réussir en politique...
Je sais, c'est mesquin de ma part.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ainsi est le langage des politiques :-)
Par Joan38

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

J'apprécie ce genre de sujet qui montre comment est appliqué un changement, une réforme concrètement par les acteurs du terrain. Alors que les acteurs nationaux sont "pour" ou "contre" pour des raisons de positionnement politique ou syndical, la réalité du terrain fait exprimer des points de vue un peu moins tranchés, définitifs, avec des arguments qui prennent en compte les difficultés de l'autre.
Par Marc17

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bonjour,

Le vrai problème est de savoir si cette réforme va améliorer l'éducation des enfants.
Le but est d'alléger les journées de classe en répartissant les 24 heures de cours hebdomadaires sur 4 jours et demi au lieu de 4 jours.
Au total, il y aura donc autant d'heures de cours auxquelles vont s'ajouter des activités joliment appelées périscolaires.
Les enfants vont donc passer plus de jours et plus d'heures à l'école ! Quel allègement.

Pendant des décennies, des écoles ont expérimenté différents rythmes scolaires dans différentes régions de France.
Pourquoi ne pas d'abord faire un bilan de ces expériences avant de tout chambouler ?
A ma connaissance, les résultats obtenus par ces écoles ont été identiques quel que soit le rythme choisi.

Et si la solution était d'alléger l'effectif des classes plutôt que les journées?

Mais pourquoi prendre le temps de la réflexion avant de lancer cette réforme ? Après tout, il ne s'agit que de l'avenir de nos enfants...
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

En italie, les cours commencent à 7h et finissent à 13h avec une pause déjeuner à 11h ou 12h il me semble

Les enfants vont à l'école tous les jours du lundi au vendredi (peut-être le samedi mais pas sûre)
moins de vacances...
Par Catherine Roué

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Enfin ! Voilà le vrai problème... Et c'est sans compter le temps de cantine.
Quel adulte pourrait supporter ce rythme ? Qui est obligé de manger avec ses collègues sans avoir de vraie pause pour décompresser ? A part les enfants, je ne vois pas.
Alors s'agit-il du bien de l'enfant ou du bien des électeurs ?
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il y a des millions de salariés qui supportent un rythme bien plus intense.
Il y a des dizaines de milliers de gens qui mangent avec leurs collègues, et pour qui cette pause déjeuner est un temps de décompression.
Enfin, les enfants ne mangent pas avec des collègues mais avec des copains,... et ils décompressent, pendant le repas, pendant la récré qui suit...
Par Hary

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est vrai, après tout, nos enfants ne vont pas à la mine. Il n'empêche qu'en maternelle, la journée est longue et que cette pause à rallonge n'a aucun intérêt et ne va pas dans le sens de la réforme, mais bien à contre-sens.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Concernant les pauses à rallonge je suis d'accord c'est complètement inutile mais la prise en compte du rytme de l'enfant et surtout mettre des activités moins contraignante entre deux actvités où la concentration doit être absolus serait une bonne chose.

On ne peut demander une concentration intense pendant de longue durée

varier les activités le plus possible
Par globule70

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

En tant qu'enseignant, je peux vous garantir que les enfants qui mangent à la cantine sont moins attentifs l'après-midi que ceux qui rentrent manger chez eux. De façon générale, c'est un paradoxe apparent: plus l'enfant passe de temps hors de chez lui (garderie - école -cantine -"activité périscolaire", moins bien il travaille.
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Votre propos tombe dans le biais habituel des opposants à la réforme qui mélangent régulièrement les notions et les concepts ("travail", "enseignement", "activité", etc.) pour mieux diaboliser la réforme.
Vous utilisez vous d'autres mots : "journée de classe", "jours et heures à l'école", "heures de cours", "activités" ...que vous mélangez allègrement pour donner une apparence de bon sens à votre opposition: "on dit qu'on allège alors qu'en fait on alourdit vu qu'il y a plus de journées et d'heures...".

Le but n'est pas "d'alléger les journées de classe" mais d'alléger les journées d'enseignement, en répartissant (et là vous avez bon) les temps d'enseignement sur 4,5 jours au lieu de 4. Et donc oui, " les enfants vont passer plus de jours à l'école"... c'est le but justement !

Pourquoi ?... parcequ'il a été démontré que cela était bien meilleur pour la santé des enfants.
J'attends toujours l'opposant(e) qui me donnera les références/sources remettant en cause ce dernier point, qui est à l'origine même de la réforme. Je suis preneur également des sources qui vous permettent d'affirmer que "les résultats obtenus par ces écoles ont été identiques quel que soit le rythme choisi".

Pour des raisons d'organisation, les enfants passent donc également doc plus d'heures à l'école.
A mon sens, tout l'enjeu de la réforme est dans la répartition de ces heures dans la journée (enseignement/péri) et dans la nature des activités mises en oeuvre.
Mais je suis prêt à parier qu'il n'y a pas beaucoup d'enseignants ou de directeurs d'école, de parents d'élèves et d'élus qui ont lu le rapport de l'académie de médecine.

Enfin, si je peux me permettre de vous paraphraser, "pendant des décennies, toutes les régions de France ont expérimenté la semaine de 4,5 jours. Pourquoi ne pas faire un bilan de cette expérience avant de dire que c'est nul ?".
Par Marc17

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Thau, votre condescendance me touche particulièrement.
Vos différentes réflexion indiquent que vous semblez être un expert en Education.

Bien sûr, on pourra toujours faire un bilan après...
Nous ne parlons que de l'avenir de nos enfants, alors pourquoi ne pas expérimenter en grandeur nature.
Si le bilan est positif : ouf .
Sinon, seules quelques générations seront sacrifiées.

Le précédent gouvernement faisait passer des réformes à la hussarde et je pensais naïvement que le gouvernement actuel agirait différemment.
Par Makno

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

L'education, c'est typiquement le sujet qui mettra personne d'accord (y'aura toujours un truc qui n'ira pas...).

Y'a un probleme au niveau de l'ecole primaire, faut que ca bouge, ca gueule de partout, tout le monde ne coopére pas (et vu le nombre d'intervenant : commune, EN, parent, professeur, educateur etc....), bref c'est le foutoir.
Rien de nouveau l'EN bouge pas sans peter quelques rondelles....

Peillon a eu raison de se precipiter, sinon sa reforme ne serait jamais passé, et on serait toujours la dans 20 ans a en discuter et a deplorer la mediocrité de l'ecole (ce que l'on continuera surement a faire...). Forcement, il a cassé des oeufs, mais sur un sujet aussi sensible dans ce domaine concernant des "marmots", vaut mieux savoir courir vite que d'etre marathonien....
Par Hary

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ma seule source d'information étant arrêt sur images et mediapart, je ne savais pas il y a encore 1h ce que JP Pernod pensait de la réforme... Dans une commune plutôt aisée de province, pas de scoubidous ni de legos techniks. 1/4 d'heure de moins le matin ("propice aux apprentissages") et le soir (donc un peu plus de garderie pour la plupart des enfants car les parents travaillent toujours aux mêmes horaires) et une pause méridienne de 2h30. Aucune activité périscolaire proposée à ce jour. Les enfants dans la cour, entassés dans la salle commune les jours de pluie, quelques interventions de pompiers déjà car ils sont fatigués et se blessent. L'après-midi, crevés. On les récupère épuisés le soir par tant de collectivité, et par ces longues journées enchainées. L'intérêt pédagogique ?? Beaucoup d'autres commentaires à faire sur l'émission : oui, les enfants voient bien 6 têtes différentes (entre les dames de cantine, les animateurs de la garderie du soir et du matin, ceux du mercredi et les dames de cantine du mercredi plus les étudiants qui ne restent pas car ils viennent d'avoir leur emploi du temps...) ; sur les instits névrosés qui ne prêtent pas leurs classes ou devraient faire eux-mêmes le périscolaire, sur les parents aisés qui préfèrent mettre leur enfant au conservatoire et se moquent bien que les pauvres ne sachent pas lire... Je ne suis pas instit mais je sais qu'elles font le maximum et qu'elles sont formées aussi pour apporter la culture, le sport et les activités créatrices dans le temps scolaire. Et si on allégeait un peu les classes de 31 au lieu de rallonger la semaine ?
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Si je peux me permettre, 2h30 de pause méridienne sans "encadrement" des activités (autre que surveiller la récré), le problème ne vient pas de la réforme, mais de la façon dont elle est appliquée.
Je ne vois effectivement pas comment des enfants qui sortent de 1h30 de récré post déjeuner peuvent être dans de bonnes dispositions pour apprendre...
Par Hary

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est évident mais c'est un peu le problème de cette réforme menée sans préparation et qui suscite l'hostilité d'une partie de la population plutôt favorable au changement...
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

sans préparation ?
Il me semble au contraire que la réforme a fait l'objet de plusieurs mois de débats courant 2012, que Peillon (qu"au demeurant je ne porte pas dans mon coeur) a annoncé dès le début son intention de revenir à 4,5 jours dès 2013.
Du reste, une majorité de communes ont eu la possibilité de repousser la mise en oeuvre à 2014... pour mieux préparer justement.
Enfin, certaines communes l'ont mises en place dès 2013 de façon intelligente, sans que cela pose de problèmes particuliers.
Peut-être que le problème de cette réforme ce sont les acteurs de l'éducation de votre commune....
Par antenne

Re:

J'adore Maryline Baumard, comme c'est quelqu'un qui n'a pas une tendance innée à se propulser en avant ou à couper la parole au voisin on l'a peut-être moins entendue que d'autres, ce qui est dommage (à la place de D. Schneidermann (DS) je l'aurais invitée en tête à tête pour un enregistrement d'1H30 mini). Le débat manquait parfois d'un peu de discipline dans les prises de parole. Par exemple lorsque tel ou tel intervenant s'est cru autorisé à couper la parole à Maryline Baumard (comme s'il pouvait avoir quelque chose de plus intéressant à dire!), il aurait du être immédiatement rabroué par DS.
:)
Par javier sept

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Par Jacques BOZZO-REY

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Excellent plateau, passionnant.
Par jack

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Le problème avec cette réforme c'est que MEME LES RICHES SONT CONTRE !!!! C'est dire à quel point ce gouvernement (toujours prompt à faire plaisir à son aile droitière) s'est lamentablement planté !
Par JC2

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
jack
Le problème avec cette réforme c'est que MEME LES RICHES SONT CONTRE !!!! C'est dire à quel point ce gouvernement (toujours prompt à faire plaisir à son aile droitière) s'est lamentablement planté !

Ne vous en faites pas, ça ne durera pas. Ma boule de cristal m'annonce ceci:
La journée de classe concentrée sur moins d'heures, avec activités périscolaires en fin de journée, a pour objectif annoncé (ou au moins un des objectifs) de permettre à tous les enfants de profiter d'activités qui en temps normal ne leur aurait pas été accessibles : musique, etc...

La charge de la réforme étant reportée sur les communes, certaines ne peuvent pas assumer un service de qualité faute de moyens. D'autres auraient les moyens mais préfèrent ne pas investir dans ce système (cf commentaire de Hary un poil plus haut : "Dans une commune plutôt aisée de province, pas de scoubidous ni de legos techniks. 1/4 d'heure de moins le matin ("propice aux apprentissages") et le soir (donc un peu plus de garderie pour la plupart des enfants car les parents travaillent toujours aux mêmes horaires) et une pause méridienne de 2h30. Aucune activité périscolaire proposée à ce jour.")

Conséquence prévisible (ma boule de cristal le dit), après un temps d'euphorie, la majorité des communes proposeront un service de garderie basique dans des locaux de l'école, où les enfants joueront aux legos ou au foot dans la cour. Les jours de pluie, ce sera 50 entassés dans une salle de classe à regarder un DVD. Rien de très enrichissant, mais les enfants seront gardés jusqu'à 4h30.
A côté de ça, petit à petit se développeront des services, oh un peu payant, mais si peu, avec de vraies activités proposées. Sport, musique, aide aux devoirs, etc... On va chercher les enfants à l'école, ou alors on fait les activités dans les locaux de l'école prêtés à cette occasion, mais pour rentrer il faut payer. D'abord un peu. Plus au fil des ans, un peu plus.
Au final, les parents qui le peuvent, préfèreront mettre leurs enfants dans ce type de service. OK, c'est un peu cher, mais bon c'est quand même bien mieux. Et si c'est mieux pour l'enfant, ça n'a pas de prix. Le prochain gouvernement (appelons-le Copé 1, pour l'exemple), malgré les vives protestations pendant la campagne électorale, sentira l'effet d'aubaine. Un nouveau type de service, c'est bon pour l'économie. Il suffit (pour le bien des enfants, bien entendu) de légiférer un petit coup sur les conditions d'encadrement, l'obligation d'activités, etc..., et d'autoriser des groupes à avoir plusieurs centres dans plusieurs écoles, et c'est un marché (beurk) qui s'est ouvert.

Et dans 10 ans, on reste à la semaine de 5 jours avec des cours qui se finissent à 3h, et jusqu'à 6h soit la garderie gratuite de la mairie qui fait de son mieux sans subventions, soit le centre "happy happy child" où les enfants font leurs devoirs, apprennent l'anglais et le piano, pour un modeste 250€ par mois (en province).
Non, ne vous en faites pas, la droite elle gueule un peu, faut bien qu'elle existe. Mais de retour aux manettes, elle verra le côté ludiquecratif de la chose.

Par contre, l'objectif de mixité sociale et de faire accéder les enfants à des activités enrichissantes, on pourra s'assoir dessus...
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je plussois...

J'ai peur que cela se termine ainsi
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je n'ai pas encore vu l'émission mais je trouve regrettable qu'il n'y ait pas d'instit' sur le plateau.

[râle] Je sais bien que les spécialistes de l'éducation que sont les journalistes sont nettement plus compétents que les enseignants (que ne donnerais-je pas pour en voir un dans une classe, rien qu'une journée, on n'a pas si souvent l'occasion de rire ces derniers temps) mais tout de même, ça aurait pu éclairer un peu le débat, non ? Encore une fois, l'éducation est débattue sans nous, je sais bien que nous puons de la gueule mais franchement, vous comptez les faire comment vos réformes, sans nous ? A vrai dire, vous devriez tous nous virer, puisque nous sommes si galeux, si pelés, que notre cas est pendable. Après vous feriez classe à notre place et nous, on applaudirait en riant aux larmes. Chiche ? [/râle]

A quand une émission avec des vrais morceaux de profs dedans ?
Par A. Decheuze

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

La presence du Figaro, organe sectaire de propagande de la droite m'incite vivement à ne pas regarder l'émission !
Par A. Decheuze

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Un autre combat stérile de la droite bobo, la droite aisée, aprés le mariage pour tous.....l'enfant toujours offert en otage !!!!!
Par A. Decheuze

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

TFI et Pernaut quel bel exemple d'information tromquée, manipulée, sectaire, politisée.....!!!!!!
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il est vrai que TF1 comme document et une journaliste du Figaro comme invité, ça pause question
Maintenant, il ne s'agit pas de parler de l'ensemble du problème scolaire mais uniquement de la réformette de Peillon qui n'est qu'une réformette

Bon, c'est pas exactement ce qui aurait été judicieux de faire mais vue qu'@si est une émission de critique des médias et que là on critique bien les médias concernant cette réforme, on peut dire qu'@si s’intéresse bien à un sujet d'actualité du pure @si donc

peut-être serait-il intéressant de faire une autre émission sur l'école mais là en parlant plus du font du problème (comme @si web l'à déjà fait pour d'autres sujets)

Je suis tombé, hier soir, sur l'interview de Daniel avant que le site définitif apparaisse, c'était en 2007

[www.dailymotion.com]
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

La présence de Mme Baumard me fait le même effet ; elle a perdu toute crédibilité à mes yeux quand elle a titré un article sur la crise du recrutement ainsi : "Le recrutement de 43 500 enseignants confirme l'attrait retrouvé du métier" alors que le nombre de candidats au concours n'a cessé de baisser depuis 2000, comme le montre ce graphique fait par Ragemag. La baisse est pourtant visible, on passe de 7000 candidats pour 1000 postes en 2000 (en lettres et en maths) à 1500 candidats pour un peu moins de 1000 postes en 2012.
Par Aikos.fr

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Elle passe son temps à raconter n'importe quoi et ne maîtrise pas les mathématiques les plus élémentaires.

Dans le genre, elle a aussi fait un article sur les grandes écoles avec des phrases de cet acabit:
"Reste, maintenant, à savoir ce qu’ils mettent sous cette notion d’utilité. La création d’entreprise ? Résolument non, puisque seuls 42 % se disent prêts à une telle aventure "

Résolument non= 42%


"Il n’y a « QUE » la moitié des étudiants d’école de commerce et d’ingénieurs qui jugent TRES important de se rendre utiles à la société."
Ciel... le monde -pas le journal hein ?- n'est pas peuple de faux-culs.

Etc, etc.

C'était juste gratuit et on suintait la rancoeur sociale et la haine de l'élite. Sauf que c'est justement à faire des grandes écoles des lieux réservés aux classes supérieures et aux fils à papa qu'on dissuade les classes populaires de chercher à y accéder.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13:41 le 13/10/2013 par Aikos.fr.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Aikos.fr
C'était juste gratuit et on suintait la rancœur sociale et la haine de l'élite. Sauf que c'est justement à faire des grandes écoles des lieux réservés aux élites qu'on dissuade les classes populaires de chercher à y accéder.

Encore faudrait-il que les enfants des classes populaires aient tous les mêmes chances d'y accéder car le niveau demandé est élevé et les places sont chère (car il y en a peu)

Non, je pense que ces écoles devraient être fermé, le bac supprimé et que tous les enfants puissent acceder à ses formations via l'université (quitte à faire des universités littéraire, scientifique, technique)

Pour tous le droit à l’instruction et pas réservé à une pogné de gens qui y arrivent et dont la majorité est issue des classes riches voir moyennes

L'école n'est pas égale pour tout le monde, chaque enfant est différent car chaque famille est différente, ils ne comprennent pas tous de la même manière ni à la même vitesse.
L'école enseigne à la même vitesse sans ce soucier du rythme d'apprentissage de chaque enfant. Chaque enfant étant censé s'adapter au rythme de l'école.
Par Aikos.fr

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Moi je constate simplement qu'il y a 20 ans une pléthore de Bourdieu, sociologues et autres journalistes ont débarqué pour expliquer à quel point l'école était source d'inégalités.

Il y a 20 ans, quand il y avait deux fois plus d'élèves issus des classes populaires dans les grandes écoles. Merci les génies du social.

"Pour tous le droit à l’instruction"
C'est déjà le cas. Le droit à l'instruction c'est la primaire et le secondaire. Si pour vous c'est le droit de chacun d'avoir un diplôme sans avoir le niveau requis pour, c'est juste absurde. La valeur d'un diplôme c'est justement la difficulté mise pour l'obtenir.

" tous les enfants puissent acceder à ses formations via l'université"
C'est déjà le cas. Ca s'appelle les admissions parallèles.

"et les places sont chère (car il y en a peu) "
Les meilleures écoles d'ingénieurs sont gratuites; HEC est gratuit pour les boursiers; on est payé si on réussit l'ENS.

Chères ? Juste 100 fois moins qu'une université américaine. C'est avec ce genre de discours qu'on fait croire aux pauvres qu'ils ne peuvent y aller, que ce n'est pas pour eux, que c'est trop chères etc.

Bah non, désolé mais c'est faux. Le coût joue mais pas en premier lieu.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14:00 le 13/10/2013 par Aikos.fr.
Par Yael

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
"et les places sont chère (car il y en a peu) "
Les meilleures écoles d'ingénieurs sont gratuites; HEC est gratuit pour les boursiers; on est payé si on réussit l'ENS.

Sauf que pour accéder à ces écoles, il faut passer par deux années de prépa. Or il est d'une part plus facile d'accéder à une bonne classe prépa quand on vient d'un grand lycée parisien que d'un lycée de banlieue même si on est le meilleur élève.
D'autre part, il est impossible de faire une classe prépa en travaillant à côté. Or un boursier échelon 5 reçoit du CROUS l'équivalent du RSA. La plupart du temps, les boursiers vivent loin des lycées à classe prépa donc doivent se loger. Les chambres en cité universitaire sont rares et coûtent de plus en plus chères (en plus sur Paris, le CROUS de Paris ne logent pas les étudiants avant la bac + 3).

Il y a 40 ans, Bourdieu expliquait que l'école était source de reproduction sociale. Ce n'est pas parce que ces idées ont été diffusées que les choses ont changé. Et la France de l'époque de la parution des Héritiers avait moins de 3% de chômeurs. Pensez-vous franchement pouvoir déconnecter les problèmes de l'école aujourd'hui de la dégradation générale de la société française ? Il serait tentant d'imaginer qu'en revenant à la bonne vieille école des années 50-60, on retrouverait la société de l'époque et son plein emploi, mais je doute que ça arrange les problèmes structurels de la France et de l'Europe aujourd'hui.
Par Aikos.fr

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il y a beaucoup de prépas publiques et dans bien de ces prépas il y a des internats.

Les meilleurs élèves accèdent de toutes façons à de très bonnes prépas. J'étais au lycée Kléber publique de Strasbourg qui place chaque année une dizaine d'élèves à HEC et la grande majorité des élèves venaient des lycées de Lorraine et d'Alsace. Par ailleurs, un élève peut aussi réussir de très bonnes écoles depuis une prépa moyenne, la véritable sélection est individuelle.

Je ne nie pas les problèmes et failles du système éducatif si vous voulez. Je dis simplement qu'il faut encourager les classes populaires à davantage tenter les classes préparatoires et grandes écoles et que la motivation est un facteur-clef.

Après vous pouvez toujours faire comme la Braumard ou Bourdieu et dégoûter tous ceux qui ne les connaissent pas des grandes écoles. Et ensuite, vous pourrez dénoncer l'entre-soi bourgeois que vous n'aurez pas manqué de provoquer.

Vous voulez mon avis ? Oui, il faut réfléchir sur les moyens de faire plus de justice sociale, de faire un élitisme qui soit plus républicain. Et oui, caricaturer et exagérer les problèmes est complètement contre-productif.
Par Yael

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Il y a beaucoup de prépas publiques et dans bien de ces prépas il y a des internats.

A Paris, il n'y en a quasiment aucun.

Citation:
Les meilleurs élèves accèdent de toutes façons à de très bonnes prépas. J'étais au lycée Kléber publique de Strasbourg qui place chaque année une dizaine d'élèves à HEC et la grande majorité des élèves venaient des lycées de Lorraine et d'Alsace.

Ce n'est pas une question de public ou privé. Les sélections dans les prépas se font sur dossier et non sur les résultats du bac. Un bon élève issu d'un lycée bien coté (qui sont en général dans les quartiers bourgeois) aura bien plus de chance d'entrer en prépa qu'un bon élève de ZEP.

Citation:
Par ailleurs, un élève peut aussi réussir de très bonnes écoles depuis une prépa moyenne, la véritable sélection est individuelle.

La sélection est aussi individuelle, mais les bonnes prépas préparent mieux aux concours que les prépas moyennes.

Citation:
Après vous pouvez toujours faire comme la Braumard ou Bourdieu et dégoûter tous ceux qui ne les connaissent pas des grandes écoles. Et ensuite, vous pourrez dénoncer l'entre-soi bourgeois que vous n'aurez pas manqué de provoquer.

Ainsi donc, dénoncer les problèmes et l'hypocrisie d'un système qui se veut fondé sur le mérite mais qui favorise la reproduction sociale est le cautionner. Disons donc que ce système fonctionne bien, que les jeunes issus des classes populaires ont autant de chance de réussir que les autres. Cela arrangera certainement les choses.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:20 le 13/10/2013 par Yael.
Par Aikos.fr

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

" Les sélections dans les prépas se font sur dossier et non sur les résultats du bac."
Oui et ?

Il est plus facile d'avoir 16 de moyenne dans un lycée de province que d'avoir 13 à Henri IV. C'est un argument fallacieux: dans un très bon lycée il est plus dur d'avoir un meilleur classement.

"La sélection est aussi individuelle, mais les bonnes prépas préparent mieux aux concours que les prépas moyennes. "
Les bonnes prépas intègrent davantage d'élèves dans les meilleures écoles d'abord car elles ont les meilleures élèves. Un ami m'a parlé d'un classement qui avait été refait en tenant compte de l'origine sociale des élèves et le classement des prépas était sensiblement différent.

"Ainsi donc, dénoncer les problèmes et l'hypocrisie d'un système qui se veut fondé sur le mérite mais qui favorise la reproduction sociale est le cautionner. Disons donc que ce système fonctionne bien, que les jeunes issus des classes populaires ont autant de chance de réussir que les autres. Cela arrangera certainement les choses."
Non, mais il ne faut pas le caricaturer comme le font certains à longueur de temps.

Il faut encourager les jeunes issus des classes populaires à croire en l'école, c'est souvent le discours qui leur manque.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 17:42 le 13/10/2013 par Aikos.fr.
Par Yael

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
" Les sélections dans les prépas se font sur dossier et non sur les résultats du bac."
Oui et ?

Parce que la sélection sur dossier avec les résultats de la scolarité sont plus variables que les résultats d'un concours national et anonyme



Citation:
Il est plus facile d'avoir 16 de moyenne dans un lycée de province que d'avoir 13 à Henri IV. C'est un argument fallacieux: dans un très bon lycée il est plus dur d'avoir un meilleur classement.

Sauf qu'on tient compte de ce paramètre quand on examine les dossiers d'admission de prépa. Un lycéen qui a 13 à Henri IV entrera plus facilement dans une prépa qu'un lycéen qui a 17 à Clichy-sous-bois... Il y rentrera d'autant plus facilement qu'il est déjà dans le lycée qui a une prépa de bonne qualité.


Citation:
Il faut encourager les jeunes issus des classes populaires à croire en l'école, c'est souvent le discours qui leur manque.

Certes, mais baser tous les espoirs d'ascension sociale sur les grandes écoles, c'est laisser 90 % d'entre eux (et je compte large) sur le carreau.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

On ne peut reprocher à un ordre social de se reproduire. En revanche, on peut reprocher à ceux qui prétendent le contester d'utiliser sans recul le vocabulaire qu'ils pensent contester.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Yael
Il serait tentant d'imaginer qu'en revenant à la bonne vieille école des années 50-60, on retrouverait la société de l'époque et son plein emploi, mais je doute que ça arrange les problèmes structurels de la France et de l'Europe aujourd'hui.

Hum Hum... Beaucoup d'économistes signalent qu'il n'y aura plus de croissance, la population augmente, toutes ces années à la fois de lutte et de progrès sociale à fait naitre la rationalisation...

De plus, ce que l'on apprend aujourd'hui, n'a strictement rien à voir avec ce que l'on apprenait hier, hier il n'était pas besoins d'avoir HEC pour se lancer dans le commerce, inutile d'avoir un bac technique pour faire de l'électronique etc...beaucoup de ces métiers étaient appris sur le tas

Même si nous remettons l'école sur le droit chemin (remplacer l'école de Condorcet par celui du Pelletier de saint Fargeot C-A-D quelque chose qui ressemblerait plus à l'école Finlandaise) nous n'arriverons pas à résorber le chômage car c'est IMPOSSIBLE

- Le Revenu de Base
- Franck Lepage - L'éducation
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Aikos.fr
C'est déjà le cas. Le droit à l'instruction c'est la primaire et le secondaire. Si pour vous c'est le droit de chacun d'avoir un diplôme sans avoir le niveau requis pour, c'est juste absurde. La valeur d'un diplôme c'est justement la difficulté mise pour l'obtenir.

Vola ce qui fait que des élèves n'y arrive pas et reste sur le chaos.
Je n'ai JAMAIS dit de donner les diplôme mais de savoir s'adapter au rythme des enfants et rien de plus, que tous les enfants apprennent différemment, à des vitesses différentes et que donc l'école doit s'adapter aux élèves

Le BAC ne sert à rien en lui-même et il n'y a que la France qui oppose ce genre de diplôme stupide, stupide car ce qui est fait après le BAC ceux qui ne l'on pas pourrais y arriver

De plus, lorsque je dit que ces places son chère, il ne s'agit pas du coût mais du niveau requis au bac voir la mention ce qui en laisse une bonne partie sans le niveau qu'il souhaite 12/15... 18/20 pour certaines école avec mention "très bien" au Bac

La sélection, en général ceux qui apprennent vraiment bien, c'est à dire les gosses de riches et les 1% d'enfant d'ouvrier.
Par Sybille

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je m'interroge sur la pertinence d'une réforme des rythmes de l'enfant vu comme variable isolé. Son rythme est-il indépendant de celui de ses parents, quand ceux-ci vivent ensemble ?
Qui finance a l heure de l explosion de la dette publique, de l'augmentation des impots, de la baisse du pouvoir d'achat, de la généralisation de la précarité ? Si les parents doivent financer quel sera l'impact sur le travail féminin ? Que dire des conséquences pour l organisation familliale lq on a plusieurs enfants dans des établissements differents qui auront évidemment choisi des horaires differents ?
Cette réforme est clairement un cheval de troie visant a renforcer la privatisation de l education qui aura aussi pour consequence de ramener des femmes a la maison. (Vive le modèle allemand, 1.4 de tx de fecondite, precarité absolue pour les femmes mais des supers rythmes pour les gamins qui sortent de l ecole à 13 heures )
Par joelle lanteri

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

je pense que c'est une manière de partager le travail et de donner une rémunérations aux acteurs sociaux dit petit boulot.
mais hélas cela se fait sur le dos des éléves qui sont sacrfiés.

Mais peut être sont ils visionnaires et que dans trente ans l'enseignement sera mort !!
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Le but premier me semble louable car il s'agit de faire les cours "dur" le matin (soit 4 heures) et de laisser l'après-mi à des activité plus artistique, créatif et qui ne demande pas la même concentration

par contre, il est vrai que les acteurs censés "occuper" les enfants ne sont pas formé pour ça et qu'au final, nous nous retrouvons avec ce genre de stupidité (Scoubidou, 1 jeu de 5 joueurs pour 10 élèves etc...)

d'un coté un meilleurs encadrement et peut-être tout simplement faire des semaines de 5 jours avec 5 heures de cours maximum par jours (quitte à retirer une semaine à Toussaint et pâques (je ne toucherai pas aux grande vacance car je pense que cela ferait un gros bordel)

et l'après midi, activité ludique, sportif pour les élèves QUI LE SOUHAITE voir, pourquoi pas la possibilité d’encadrement des élèves en décrochage scolaire par des assistantes de vies formé et qualifié pour revoir certains cours, ce qui n'a pas été compris
Par jack

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est ce genre de découpage "débile" (les activités intellectuelles le matin confiées aux enseignants, les autres ludiques l'après midi laissées aux animateurs etc...) qui est justement réactivé par cette réforme ! L'école primaitre est le lieu privilégié de l'interdisciplinarité, le lieu de la mise en réseau, la mise en relation des connaissances et des pratiques... Ce n'est pas simple comme mise en interaction , c'est pourquoi ces procédures sont confiées à des enseignants !!! Prôner le découge sectaire, le mille feuilles disciplinaire c'est aller dans le sens inverse du progrès en pédagogie. C'est ce nouveau rythme qui, en étant officialisé par cette pseudo réforme, accentue véritablement la "fatigue" des élèves (fatigue physique liéee surtout à l'ennui, à la perte de sens). Bref ! on marche sur la tête.
Par Thau

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

A ceci prêt qu'aucun découpage précis n'est imposé et qu'il appartient justement aux équipes pédagogiques de s'organiser pour répartir les différents types d'activités dans la journée.
Par jack

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Le pire c'est que cet enfumage de cerveau ( choix des équipes pour continer à programmer les disciplines qui seront "faites" l'après-midi et bla bla bla..) en piège plus d'un !
Par Yanne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Par Noellie Dorel

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

si vous aviez invité un animateur, ça vous aurait peut être permis de ne pas être que condescendants envers leur travail et leurs qualifications... même pas sur ...

l'autre question que pose cette réforme c'est comment justifier qu'un poste puisse ne comporter que 45 minutes par jour de présence en face à face ... alors que, pour rejoindre Jack l'école primaire est le lieu privilégié de l'interdisciplinarité. On va dire que ce n'est que e début et que de belles choses vont peut être émergéer de tout ça ...

amis journalistes au lieu de gloser sur la glose, préparez vous à aller à la rencontre des inventions de ceux qui n'auront pas les moyens de Paris ... (je dis ça, j'espère qu'il y en aura)
Par komp

Rythmes scolaires : je n'étais pas sur mon compte désolée noellie

si vous aviez invité un animateur, ça vous aurait peut être permis de ne pas être que condescendants envers leur travail et leurs qualifications... même pas sur ...

l'autre question que pose cette réforme c'est comment justifier qu'un poste puisse ne comporter que 45 minutes par jour de présence en face à face ... alors que, pour rejoindre Jack l'école primaire est le lieu privilégié de l'interdisciplinarité. On va dire que ce n'est que e début et que de belles choses vont peut être émergéer de tout ça ...

amis journalistes au lieu de gloser sur la glose, préparez vous à aller à la rencontre des inventions de ceux qui n'auront pas les moyens de Paris ... (je dis ça, j'espère qu'il y en aura)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : je n'étais pas sur mon compte désolée noellie

je dirais même plus...
Par p'tite

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je suis animatrice pour la ville de Paris et depuis la rentrée je n'arrive pas à mettre en place un projet d'animation construit avec des activitées porteuses de sens au millieu de ce chaos (manque de materiel, manque de locaux, trop de projets hétéroclites à mettre en place, changement de poste de dernière minute en permanence...) Bref en déséspoir de cause j'ai décidée de faire faire aux enfants...des scoubidoux!

Merci @si, pour ce réconfort inattendu !

ps: Ne tremblez pas parents, le chaos commence doucement à s'organiser...On se bat mais on y arriveras!
Par tomboul

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Les contestataires de cette réforme sont d'une mauvaise foie inouïe. Ca me rappelle l'opposition quasi pathologique au mariage pour tous. Il y a une forme de politisation sectaire dans ce pays très néfaste à toutes constructions ou réformes qui a forcément des ratés au début, qui ensuite iront forcément se corriger.
Les réactions colériques face au maire d'Aubervillier marque une forme d'impatience digne d'une attitude totalement immature et non constructive qui tient plus de la politisation clanique que d'une réelle volonté de construire des conditions meilleures pour les enfants.

Il est indispensable de constater les ratés, les erreurs, tout le monde sait bien qu'on se construit inévitablement de cette façon mais cette attitude bien franco française d'en faire un psychodrame politique détourne du pragmatisme pour jouer à la politique politicienne avec des débats stériles dont les enfants sont les premières victimes.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14:46 le 12/10/2013 par tomboul.
Par alicesim

Re:

Très bonne idée d'émission malheureusement les invités ne sont pas à la hauteur de l'ambition.

Sur le fond du débat, je suis d'accord avec FLO. Je suis enseignante retraitée et j'ai un petit-fils en CE1, donc particulièrement concernée par cette réforme.
Qu'il faille une réforme de l'école et ses rythmes, j'en suis persuadée et je l'attends. J'ai d'ailleurs attendue une vraie réforme toute ma carrière...
Mais sur les temps scolaires en école élémentaire, le résultat est navrant.
je vous parle de l'école que je connais qui est celle d'une petite ville de la périphérie rennaise. Il y existe une mixité sociale qui fait que c'est assez représentatif au niveau des catégories socioprofessionnelles des parents et donc des enfants.
Sur les activités périscolaires à l'école, les enfants peuvent choisir une activité par semaine et seulement une. Et oui ! C'est difficile à organiser et c'est cher. De plus comme les autres activités extra -scolaire ont le lieu le soir puisque le mercredi matin est occupé, le choix se restreint.
Mon petit-fils qui voulait faire "atelier bois" fait des arts plastiques...
Les trois autres soirs les enfants sont en garderie. Ils sont d'ailleurs très contents car ils peuvent jouer au foot ou aux toupies.
Je ne pense pas que cela améliorera l'apprentissage de la lecture et de l'écriture.
Ce que j'aurais aimé c'est que l'Etat qui initie la réforme en assume la responsabilité et ne se défausse pas sur les collectivités locales qui ont déjà beaucoup de problèmes surtout dans les zones les moins favorisées.

Sur l'apprentissage de la lecture
Un des gros problèmes est le passage entre grande section et CP.
A la fin de la grande section certains enfants sont prêts à apprendre la lecture et pourraient même débuter cette année là, d'autres en sont loin.
Or en CP, on leur demande d'apprendre non seulement en un an mais on fixe plus ou moins la limite à la fin du premier trimestre. beaucoup de parents étant d'ailleurs mécontents si leurs enfants ne lisent pas à Noël.
Il faut mieux répartir les apprentissages sur les deux premières années de l'école élémentaire.
Voilà quelques remarques, il y a bien d'autres que les ministres de l'Education pourraient avoir entendues s'ils étaient plus à l'écoute des gens de terrain.
Par Photine

Re:

"Je ne pense pas que cela améliorera l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. "
Vous ne pensez pas... et pourtant l'étalement de l'apprentissage sur 4,5 jours et l'augmentation du nombre de jours dans l'année où votre petit-fils et ses amis iront à l'école améliorent leurs capacités d'apprentissage.

mais si vous ne le pensez pas, alors....
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

L'absence d'un neuro-biologiste est préjudiciable à ce débat. A l'aide de force graphiques et radiographies, il aurait volé au secours des chronobiologistes ( sic) pour nous expliquer que les disciplines importantes ( les sciences) doivent être enseignées le matin, alors que l'oiseau de Minerve ( la philosophie) ne prend son envol qu'au crépuscule, c'est-à-dire tard, et pour certains ( si j'en juge par ce que je lis ça et là) jamais.
Par Florent M.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
L'absence d'un neuro-biologiste est préjudiciable à ce débat. A l'aide de force graphiques et radiographies, il aurait volé au secours des chronobiologistes ( sic) pour nous expliquer que les disciplines importantes ( les sciences) doivent être enseignées le matin, alors que l'oiseau de Minerve ( la philosophie) ne prend son envol qu'au crépuscule, c'est-à-dire tard, et pour certains ( si j'en juge par ce que je lis ça et là) jamais.

Je ne crois pas qu'aucun scientifique ne donnerai ce genre de jugement de valeur. Il ne faudrait pas confondre la connaissance brut (la science, quelle qu'elle soit, et j'y inclut la philosophie!) et ce qu'on en fait (de l'ordre du politique). Et pourquoi mettre a dos ce que vous appelez la science, et la philosophie ? Vous oubliez que de grands philosophes était aussi de grands mathematiciens, physiciens, ... Et vous semblez avoir oubliez l'epoque des Lumières, initié et incarné par l'evolution des connaissance, qui permis de dépasser l'obscurentisme.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

J'avais crue comprendre que les "lumières" bien qu'il y ait eu l'avantage de sortire du cercle de l'obscurantisme religieux nous a fait entrer dans un autre : celui de la domination des sachants, des oligarques en faisant en sorte que l'ecole (celui de Condorcet) soit une école faisant des élites.

Donc je ne serais pas tres enclin de parler des lumières...
Par Phileas Frogg

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est vrai, c'est inadmissible de confier une opération du cerveau aux seuls neurochirurgiens. C'est de la discrimination indigne. Oui à l'autorisation à tout le monde de pratiquer des opérations chirurgicales!
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ou vous ne savez pas lire soit vous êtes complètement stupide... vue les réponses que vous m'avez déjà fait, je pencherai pour la seconde...
Bien évidemment je ne prendrai pas la peine de repondre à ce genre de stupidité
Au plaisir (vos écrits me donnent la possibilité d'avoir ma minute de franche rigolade, merci... :-D )
Par Phileas Frogg

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ben oui, désolé, ma stupidité m'empèche de comprendre pourquoi une domination des sachants, qui ont acquis un savoir placé sous le signe de la réfutabilité, est un obscurantisme au même titre que le dogmatisme religieux.

Si vous pouviez n'utiliser que des mots simples aussi, vu mon niveau intellectuel, ce serait bien urbain.
Sinon c'est quand qu'il échoit finit votre abonnement?
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Quand je parle des sachants, je ne parle pas des médecins, des chrurgiens etc... (bien qu'il y en a dire vue mon expérience et ce qu'en a dit Martin Winkler) non, il s'agit de ceux qui gouverne la France et qui la gouverne dans leur propre intérêt.
Ceux qui s'enrichissent en exploitant les autres, qui détiennent la presse etc...
A coté de sachant, j'ai mis oligarque, peut_être aurais-je dût mettre ce mot entre guillemets.

Concernant votre dernière phrase, il est drôle de voir un arriviste venir demander à une personne qui regardait asi télé, qui a été outré par son arrêt, qui a signé la pétition et c'est abonné des le debut, quant est-ce qu'il part
Par Phileas Frogg

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ah bah si vous utilisez des mots hors de leur sens transparent sans les définir proprement, comment voulez vous que les idiots comme moi y comprennent quoi ce soit?

J'admire par contre votre capacité à déterminer mon statut d'arriviste (à moins que vous n'utilisiez "arriviste" dans le sens de "personne qui confectionne des quiches aux poireaux", sait-on jamais avec vous...) et de l'opposer à votre expérience personnelle avec ASI/@SI: comment pouvez vous savoir si je regardais ou non l'émission télévisée, si j'ai signé ou non la pétition, et si j'ai été abonné dès le début ou non?
A l'inverse, je me contentais de rebondir sur votre annonce que vous ne reconduirez pas votre abonnement, et par voie de conséquence votre accès au forum, une fois votre abonnement fini.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Phileas Frogg
J'admire par contre votre capacité à déterminer mon statut d'arriviste (à moins que vous n'utilisiez "arriviste" dans le sens de "personne qui confectionne des quiches aux poireaux", sait-on jamais avec vous...)

Votre nombre de commentaire sur les forums (surtout pour me casser les pieds) et la non participation au débat (quelques soit le sujet d'ailleurs)
Donc oui, un arriviste qui n'est pas là pour discuter sur le forum mais pour troller
J'ai vue le nombre de commentaire que vous avez posté depuis votre inscription le 4 janvier 2008

Citation:
Phileas Frogg
et de l'opposer à votre expérience personnelle avec ASI/@SI: comment pouvez vous savoir si je regardais ou non l'émission télévisée, si j'ai signé ou non la pétition, et si j'ai été abonné dès le début ou non?
Lors de mon précédent message, je pensais que vous faisiez partis des derniers arrivants (étant sur ma tablette, impossible pour moi de voir ce qu'il en était vraiment

De toutes façons vous ne cherchez qu'à troller ce forum
Par Phileas Frogg

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Votre nombre de commentaire sur les forums (surtout pour me casser les pieds) et la non participation au débat (quelques soit le sujet d'ailleurs)


1) surtout pour me casser les pieds.
C'est mignon les complexes de persécution...

2) (surtout pour me casser les pieds) et la non participation au débat (quelques soit le sujet d'ailleurs)
Ce n'est pas dirigé contre vous personnellement, n'importe qui qui tiendrait des propos aussi caricaturaux se verrait demander des démonstrations de ce qu'ils avancent (par exemple, ça arrive aussi souvent à Strumfenberg ( Aloys von )). Le problème (et particulièrement votre problème), c'est que vous êtes dogmatique et incapable de démontrer les assertions que vous assénez. (cf supra sur les sachants et l'obscurantisme). Du coup, c'est effectivement facile de vous prendre en défaut.


Citation:
Donc oui, un arriviste qui n'est pas là pour discuter sur le forum mais pour troller

C'est l'hôpital qui se fout de la charité ici... quand les contributions se limitent à "c'est la faute du grand capital" quelque soit le sujet et "puisque les sujets d'@SI s'ouvrent à plus de sujets que l'étroitesse de mes centres d'intérêt, je m'en vais", on peut se demander qui est le troll...

Citation:
De toutes façons vous ne cherchez qu'à troller ce forum


Ce genre d'affirmation péremptoire est tellement plus facile que d'argumenter sérieusement...que vous me reprochiez d'utiliser un peu trop souvent le sarcasme à votre égard, je le conçois. C'est qui plus est un peu facile. Après, c'est à cause de ce genre de commentaires stériles que votre départ ne me chagrinera pas.

PF
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

De toutes façon a partir de maintenant, je ferai fit de vos commentaires stupide
ceci est mon dernier message en ce qui vs concerne
enfin, je ne cherche pas à vous chagriner avec mon depart mais à mettre au grand jour que des gens s'en vont et que ceci n'a rien à voir avec François Hollande point barre.
Par JC2

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
L'absence d'un neuro-biologiste est préjudiciable à ce débat. A l'aide de force graphiques et radiographies, il aurait volé au secours des chronobiologistes ( sic) pour nous expliquer que les disciplines importantes ( les sciences) doivent être enseignées le matin, alors que l'oiseau de Minerve ( la philosophie) ne prend son envol qu'au crépuscule, c'est-à-dire tard, et pour certains ( si j'en juge par ce que je lis ça et là) jamais.

Huhu marrant c'était exactement le cas dans ma Term S il y a plus de 15 ans, nos maigres heures de philo c'était de 4 à 5.

J'ai toujours trouvé ça dommage, qu'on rejette la philo au crépuscule de la dernière année de lycée. Le peu que j'ai compris et retenu de la philo, comme de l'histoire-géo d'ailleurs, m'est extrêmement précieux.

Après sur le fond d'accord avec Florent M., votre position sur les sciences en général est un (gros) peu frustrante. Mais c'est sans doute parce que je ne la comprend pas...
Par Gamma gt

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

camenbert Aloys...
gamma
Par Phileas Frogg

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ca m'étonnait aussi de ne pas avoir lu de discours anti scientifique encore...
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il ne s'agit pas d'être anti-scientifique, mais de critiquer l'usage politiquequ'on fait de la science, ce qui est totalement différent.
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Attention, Djac, si vous vous lancez dans le décryptage Strumfenbergien, il va falloir aller plus loin !!!
Par Phileas Frogg

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Avec le mésusage politique de la science, je serais d'accord, sauf que le post d'Aloys impliquait qu'un neurobiologiste ne pourrait faire qu'une analyse biaisée des faits scientifiques.
Comment ça s'appelle déjà préter des caractéristiques supposées à l'ensemble d'un groupe?
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il s'avère que les scientifiques, et les neurologistes parmi eux, ne sont pas exempts d'être eux-mêmes des promoteurs politiques d'usage de leur science. Surtout quand ce sont des sciences qui ont le vent en poupe dans les milieux dominants, qui sont bien inscrites dans l'idéologie dominante de l'époque, et qu'on en voit que ce qu'en filtre les médias (c'est-à-dire une bouillie infâme).
Par Phileas Frogg

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

L'existence de Séralini, par exemple, n'est pas suffisant pour conclure que tous les scientifiques font un usage politique de la science. Ou alors, on applique le même raisonnement partout et on aboutit à dire que Zemmour a raison de dire que puisqu'il y a des noirs et des arabes en prisons, tous les noirs et les arabes sont des voleurs. C'est ridicule.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

La science n'est jamais ridicule. Jamais.
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bon.
J'essaye de vous fournir mon explication de la critique qui vous est formulée, ou contre laquelle vous vous érigez.
Imaginons un enfant qui a 4 cours différents sur une matinée. Si on interroge un chronobiologiste, il vous diras, selon lui le quel de ces 4 cours est plus propice à l'apprentissage. Évidemment, on pourrait déjà se demander ce que c'est que d'apprendre. S'il s'agit de réussir une équation ou bien de mémoriser des éléments. Ou bien s'il s'agit d'un processus plus complexe qui dépasse les simples contenus proposés et dont on ne pourrait mesurer les traces qu'à la fin de la vie de l'individu en question.
Ensuite, pour aller un peu vite, le chronobiologiste ne fait que répondre à la question qui lui est posée (et avec une réponse qui ne concerne que des faits précis mais qui n'expliquent en aucun cas si l'apprentissage est plus efficace, comme dit ci dessus). Il ne dit pas par exemple si il est judicieux d'avoir quatre cours le matin, il ne dit pas si le choix des matières est judicieux, il ne dit rien sur la relation prof élève, il ne dit rien sur la relation élèves élèves.
Le scientifique à qui on pose la question répond à la question avec son cadre conceptuel, ses éléments de langages, son idéologie, ou celle de sa discipline. Mais quid des grandes questions sur l'éducation, quid du sens de la vie?
Évidemment, on, peut trouver cette dernière question un peu déplacée, un peu disproportionnée. Mais que dire d'une éducation qui interroge la science sans au préalable s'interroger sur elle même. Que dire quand la science s'invite dans le débat et l'influence sans qu'il y est de recul idéologique?
Personne ne viendra vous dire qu'il ne faut pas se poser de question scientifique quant à la l'éducation (on vous chamaillera peut être un peu sur les termes employés). Par contre dans une éducation ou il y a une absence de réflexion idéologique, parler de science à un coté déshumanisant.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Chiche. Qu'un scientifique résolve la question du sens de la vie.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

(ou n'importe qui d'autre d'ailleurs. Pour ma part, je ne pense pas qu'il y ait un sens à lui donner. On vit, c'est tout)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

" On vit, c'est tout" Mais grâce à Fan de Canard, on sait vivre moins con.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

à double tranchant, ce truc, je me méfie :)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

moi, je dis ça, je dis rien. ( entendu plusieurs fois par jour à la radio et dans les commerces).
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est à dire que si la vie n'a pas un sens que nous pouvons entendre, ce n'est pour autant qu'il ne faut pas lui en donner un. Il me semble que c'est le nœud du problème avec par exemple notre cher RV. "On vit, c'est tout", c'est une façon de dire que toute forme de vie se justifie, toute morale, toute éthique... Ce qui n'est visiblement pas ton avis.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Non, cela n'exclut pas les combats de la vie quotidienne, pour moi, on pense, on agit si possible en phase avec ce qu'on pense, disons que l'appellation incontrôlée qui considère qu'au motif de vivre d'une certaine manière, c'est donner un "sens" à sa vie, par rapport à un "sens de la vie" hypothétique, .. n' aucun sens pour moi.
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

(dire une absence de sens c'est en donner un)
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Un peu comme l'athéisme qui prend position ou affirmer que les licornes n'existent pas ? Je ne sais pas.
Je ne suis pas certain que ne pas appréhender un concept métaphysique, c'est implicitement admettre son existence et donc, créer une sorte de sens contraire.
C'est l'expression "sens de la vie" qui n'a aucun sens pour moi.
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ben non. De même qu'on échappe pas à l'idéologie (dire qu'on n'a pas d'idéologie, c'est en affirmer déjà une), on n'échappe à la métaphysique. On fait toujours quelque chose de sa vie, on vise toujours des choses qu'on pense meilleures que d'autres, on doit toujours dealer, d'une manière qui d'une autre, avec le fait qu'il y a quelque chose plutôt que rien - à moins de ne simplement pas être humain.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Pour l'idéologie, c'est clair qu'on aurait du mal à affirmer le contraire.
Après, échapper à la métaphysique, je ne sais même pas ce que ça veut dire, peut-être que tout dépend ce qu'on inclut dans le label, la question du sens de la vie étant créée de tout pièce, poser la question de savoir quel est-il, implique qu'il existe.
Moi, je n'en sais rien, humainement parlant, et le fait de faire quelque chose de sa vie n'implique pas forcément la notion d'y mettre un sens quelconque. Puis de se poser la question "mais quel sens à tout ça". Puis s'apercevoir qu'on risque de ne jamais avoir la réponse à ça, surtout si ce sens n'existe peut-être pas.
Après, chacun se pose les questions qu'il veut, comme "pourquoi faire les étoiles".
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

J'ai pas compris grand-chose.
Mais ce qui est sûr, c'est que le seul fait que tu en discutes, ici, de ces choses, c'est faire de la métaphysique.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ben, c'était pour expliquer pourquoi la question du sens de la vie est du même ordre que pourquoi faire les étoiles. Il me semblait être clair, mais vu le sujet, c'est pas évident.
Parler de métaphysique, ce n'est pas forcément en faire, ou alors j'ai pas fait exprès. Cela dit, ce n'est pas la question d'en faire ou pas dont on parle: c'est de ce qu'on met dedans, et plus précisément, une question qui ne rime à rien pour moi. Ça n'empêche pas de se poser des questions existentielles à certains moments précis, mais celle-là, pas un seul instant.
C'est une fausse question pour moi, si tu préfères.
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

"Fausse question" à laquelle tu donnes pourtant beaucoup de réponses...
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Non: à laquelle je ne réponds pas. À d'autres peut-être, mais à celle-ci, je ne vois pas ce que tu pourrais citer plus haut en tant que réponse au sens hypothétique de la vie.
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Désolé d'insister, mais : prétendre ne pas y répondre, c'est une réponse.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ben, non, par définition, sinon je prétendrais, ou essaierais y répondre: ce qui n'est le cas nulle part depuis 20h15.
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Le Grand Architecte m'est témoin.
Par Aline Marchetto

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bouducong ..mais bien sur mon canard que les licornes existent, athée ou pas elles existent. La preuve il suffit de garder son âme d'enfant et les légendes n'ont pas été écrites pour les chiens. :

au pays des licornes


Et ceux qui disent le contraire, et bien ils mentent comme l'a dit le "Dr House".
Par Robert.

Faut arrêter, Djac.

« prétendre ne pas y répondre, c'est une réponse. » Laquelle ?
« dire qu'on n'a pas d'idéologie, c'est en affirmer déjà une » Laquelle ?
« dire une absence de sens c'est en donner un » Lequel ?
Si vous ne répondez pas, je considérerais que vous avez répondu.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

- de ne pas y répondre
- celle qui affirme qu'il n'y a pas d'idéologie
- l'absence de sens

(c'est à peu près du même ordre que de piger que zéro est aussi un chiffre).
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

Bon, je ne voulais que sourire, mais puisque vous y insistez je dirais d'abord que plus
qu'un chiffre zéro est un nombre (c'est le cardinal de l'ensemble vide).
Et à ce propos l'absence de réponse ne se distingue pas de l'absence de sens ou de n'importe quoi d''autre (l'ensemble vide est inclus dans n'importe quel ensemble) .
Elle est tout simplement absence !
En fait le sous-entendu de chacune de vos phrases est que l'absence de quelque chose est de même nature que ce quelque chose.
Par exemple que l'absence de religion est une religion, ce que ne prétendent que les religieux !
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Citation:
En fait le sous-entendu de chacune de vos phrases est que l'absence de quelque chose est de même nature que ce quelque chose.


En terme d'idéologie ou de métaphysique, oui, vu l'ensemble global que cela représente. Impossible d'échapper à la métaphysique, c'est consubstantiel à l'état d'humanité. Être humain, c'est être métaphysique, par définition. Répondre "je ne vois pas de sens à la vie", ou encore "pour moi ça ne veut rien dire", c'est bon gré mal gré lui en donner un. La véritable absence, en ce domaine, ce serait d'arriver à ne jamais penser du tout, de toute sa vie, à une quelconque chose liée à la métaphysique - il n'y a que les ordinateurs ou les huitres pour savoir faire ça.

Je n'ai jamais dit que c'était valable quelle que soit la chose considérée. Mon exemple du zéro n'était mentionné que pour faire comprendre la possibilité d'un principe, par pour l'appliquer à toute chose tel un théorème.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

Je remarque que vous glissez, fort subtilement d'ailleurs, d' idéologie à métaphysique qui selon moi ne sont pas de même nature.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Si on accepte les définitions suivantes :

Métaphysique : Conception d'ensemble qu'une personne se fait du monde et de la vie.
Idéologie : Ensemble plus ou moins cohérent des idées, des croyances et des doctrines philosophiques, religieuses, politiques, économiques, sociales, propre à une époque, une société, une classe et qui oriente l'action.

On constate bien que ce sont deux choses qui ne sont pas strictement équivalentes, bien entendu, mais qui ont la caractéristique commune qu'on ne peut y échapper.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

Si on accepte ...
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

C'est celles du dico...
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Mettons. Donc d'après le dico, je n'ai pas fait de métaphysique, ni répondu à la question, ni donné de sens par absence de sens.
La boucle est bouclée :-)
Par gondalah

Re: Faut arrêter, Djac.

Techniquement, quand tu dis "je ne pense pas qu'il y ait un sens à lui donner" tu lui donne un sens. Ne pas lui donner de sens reviendrait à dire "je n'ai pas de sens à lui donner, je ne vois pas de sens à lui donner"...
Par eva

Re: Faut arrêter, Djac.

j’espère que la vie n'a pas de sens, sinon comment pourrais-je en donner un à la mienne ;)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Faut arrêter, Djac.

tout dépend du sens du sens.
Par eva

Re: Faut arrêter, Djac.

Par bysonne

Re: Faut arrêter, Djac.

On vient de se rencontrer sur le sens giratoire. Je pensais à l'instant à Devos, l'instant trop tard à Peut-être maintenant faut-il "tourner" la page du sens et du non-sens qui en est un. :))
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ça suffit bande de trolls
Voyez pas que nous sommes dans une discussion profonde ?
Pas un pour rattraper l'autre
Par bysonne

Re: Faut arrêter, Djac.

Oh mais je ne dis pas le contraire, mais avec la métaphysique, on tourne en rond, alors qu'en fait il tourner rond, être à l'aise dans ses baskets en dépit de l'absurdité de la vie. C'est ce que font les philosophes, ils te démontrent que la vie est absurde qu'elle n'a pas de sens, mais quand tu les surprends à leur insu, tu vois qu'ils bâfrent, qu'ils b*** profitent de la vie mieux que tout un chacun, et là tu te dis : "ben m*** alors, moi qui allais me jeter par la fenêtre ...." J'ai bon mon Canard :))
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

En même temps, parler d'absurdité de la vie, c'est un peu comme parler du sens de la vie, j'imagine :)
Des concepts qui me sont complètement étrangers quand on les lie les uns aux autres.
Bon, là-dessus, je suis sûr que Von Schtroumpfenberg est un épicurien* en phase avancée. Il doit pas laisser sa part au clebs, le gaillard.

* au sens culinaire & art de vivre à plein tubes.
Par bysonne

Re: Faut arrêter, Djac.

Au sens culinaire seulement, quelle déception, et le sens culculinaire ? J'adore quand le forum part en couilles. Juste pour voir si les ciseaux vont s'abattre sur mon commentaire. Salut Varlin, vote caniche va bien ?
Par Aline Marchetto

Re: Faut arrêter, Djac.

Varlin est revenu ? Ah bon. Et donc son histoire de caniche existe, celui qu'il a appelé "mettou" comme "toutou" version moderne.

Et sous quel pseudo écrit-il ? Bah on parle de lui et on le voie jamais ou alors je le loupe !
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Faut arrêter, Djac.

Varlin est partout. Il peut être n'importe lequel d'entre nous. Il s'est dissous dans l' asiosphère.
Par bysonne

Re: Faut arrêter, Djac.

Joli. Solidarité oblige.
Par Aline Marchetto

Re: Faut arrêter, Djac.

Une sorte de Dieu disons. Immanent, évanescent, cosmogonique, éternel et mis dans l'ombre de Dark Vador ...Le côté obscur du chef en quelque sorte. Et bien.

.Ca doit être ainsi que le premier homme a crée le premier dieu. Et oui mes braves genss..
Par Robert.

Comme quoi ..

l'absence de présence est une présence (p.c.c.: Djac Baweur)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Comme quoi ..

Dieu et Varlin, par exemple, sont " présents-absents".
Par gondalah

Re: Comme quoi ..

En l'occurence, c'est un fait.
Par bysonne

Varlin ???

Non Yéyée, malheureusement Varlin n'est pas revenu, mais il peut nous lire. On peut dire qu'il avait toumis et tromis selon le Capitaine.

Je pense à une blague par association d'idée mal placé : sais-tu comment on appelle une femme enceinte au Japon ? Réponse en privé si tu ne trouve pas. :))
Par gondalah

Re: Varlin ???

Il a fallu 200 000 signatures pour convaincre DS de donner à ASI un second souffle... Combien faudrait il de signatures pour faire revenir Varlin?
Par eva

Re: Faut arrêter, Djac.

dsl on s'égare en double file !
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ça ira pour cette fois, circulez ^^
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Tout le contraire !
(tu trouves que donner un sens à sa vie n'a pas de sens, ça fait pleinement partie de ta "Conception d'ensemble qu'une personne se fait du monde et de la vie. ")

C'est toujours marrant ces résistances des Rationnels Scientifiques Matérialistes qui doivent absolument se tenir à distance de tout ce qui serait vécu comme impuretés, qui ne seraient pas Rationnel Scientifique Matérialiste - enfin, ressenties comme tel… :o)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:41 le 15/10/2013 par Djac Baweur.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Tout le contraire... si tu sors de la définition du dico.
Si on les refuse, cf. Robert ci-dessus.
Être complètement en-dehors d'un quelconque concept de sens de la vie, n'est pas lui donner un autre sens, il n'est nulle part question de croire ou de ne pas croire, d'affirmer que ça existe ou non, aucun rapport non plus à une "résistance" à l'intelligible.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

C'est là que ça devient génial : au nom de la rationalité, refuser les définitions du dictionnaire quand elles collent exactement à ce que je dis (si c'est pas une résistance, ça). Tu as, bon gré mal gré, une "Conception d'ensemble qu'une personne se fait du monde et de la vie." Et même, tu ne peux t'empêcher de me répondre ici pour l'affirmer haut et fort...
"être complètement en dehors d'un quelconque concept de sens de la vie", c'est une déclaration vide…de sens : ou alors, serais-tu bionique ? Un super-ordinateur ?
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ce qui est vide de sens, c'est de déclarer que si je ne comprends pas la question d'un éventuel et hypothétique "sens de la vie", je le fais pour cause de "matérialisme", au nom de la "rationalité" ou de la pensée "scientifique".
J'imagine que ne pas faire partie de ce courant précis des hautes sphères cérébrales, c'est nécessairement au nom de ces concepts.
Ça devient génial, en effet.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Teuteuteu - j'ai été moi aussi un Rationnel Scientifique Matérialiste, et j'ai beaucoup résisté, moi aussi…

(nulle nécessité de "haute sphère cérébrale" s'agissant de métaphysique. N'importe quel gamin fait aussi de la métaphysique, dès lors, par exemple, qu'il commence à se demander comment on fait les bébés, ou qu'est-ce qu'il se passe quand on meurt. La condition humaine est nécessairement partagée par tous les humains).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:13 le 16/10/2013 par Djac Baweur.
Par bysonne

Re: Faut arrêter, Djac.

Euh ... Si je puis me permettre Canard n'écrivait pas au premier degré.
Citation:
Fan de Canard
J'imagine que ne pas faire partie de ce courant précis des hautes sphères cérébrales, c'est nécessairement au nom de ces concepts
. C'est moi qui ai souligné.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Faut arrêter, Djac.

Tout-à-fait. Tout le monde devrait savoir que la métaphysique ( la philosophie) naît de l'étonnement. Les mioches sont des étonnés perpétuels, donc des philosophes. Quand leur capacité à sétonner se tarit, ils deviennent des adultes c'est à dire des bœufs. Il y a heureusement des résistants, majoritaires ici.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

Il suffit de lire mon message ci-dessous pour comprendre que vous parlez bien de la métaphysique qui n'a strictement rien a voir avec une quelconque idéologie et que ce n'est qu'en en utilisant une définition dérivée pouvant (de loin ) s'assimiler à une idéologie que Djac Baweur tente de nous rabaisser (?) au stade de l'oursin ou de l'huitre (Dieu, puisqu'il est présent ici ou là sur ce fil, les bénisse, et Djac avec !).



Modifié 3 fois. Dernière modification le 17:48 le 16/10/2013 par Robert.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Faut arrêter, Djac.

je ne vois que trois définitions sérieuses de l'idéologie, en dehors de celles, beaucoup trop scolaires et insipides, des dictionnaires. La première est celle de Marx. Elle suppose la compréhension des concepts d'infrastructure ( les rapports de production, la technique...) et de superstructure ( le droit, la morale, les goûts...), le second ayant pour fonction de masquer le premier en le reflétant de façon déformée. Bien sûr, comme toujours chez Marx, cette opposition de concepts doit être entendue comme une provocation, contre la bourgeoisie qui nie tout déterminisme de classe et affecte d'avoir librement choisi sa religion, ses goûts esthétiques, sa morale etc. La deuxième vient de Hannah Arendt, qui reproche à Marx d'avoir cru possible de critiquer la tradition en lui empruntant ses concepts. Pour elle, l'idéologie est la logique d'une seule idée. Elle y voit donc l'appauvrissement intellectuel par simplification sectaire, à destination de masses atomisées en quête d'identité. La troisième conception de l'idéologie a ma préférence: ersatz de pensée. Sont idéologiques les stéréotypes, les poncifs, les truismes, les lieux communs,...bref tout ce qui ressemble à du prêt-à-penser, de la pensée surgelée, de la non-pensée. La question de l'idéologie renvoie donc directement au génial " qu'appelle-t-on penser?" ( Was heißt denken ?) d'un grand penseur réac du XXème siècle.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:09 le 16/10/2013 par Strumfenberg ( Aloys von ).
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

"beaucoup trop scolaires et insipides, des dictionnaires."
Je n'avais, ci-dessous, accepté la définition de l'idéologie donnée par Djac Baweur que pour les nécessités de la démonstration. A vous lire, on pourrait penser qu'il vaut mieux ne pas en avoir.
Par Germain RITAL

Re: Un dictionnaire exceptionnel

Citation:
Strumpfenberg (Aloys von)
je ne vois que trois définitions sérieuses* de l'idéologie, en dehors de celles, beaucoup trop scolaires et insipides, des dictionnaires.(...)La question de l'idéologie renvoie donc directement au génial " qu'appelle-t-on penser?" ( Was heißt denken ?) d'un grand penseur réac du XXème siècle.

Vous allez devoir faire une exception à ce que vous dites des dictionnaires. Vient de sortir en effet Le Dictionnaire Martin Heidegger qui, pour un prix plus que raisonnable pour un volume de ce nombre de pages (1454 de deux colonnes pour l'essentiel et 615 entrées) va permettre à toute espèce de public: du tout venant jusqu'au plus spécialisé, d'accéder à, ou de vérifier, ou de renouveler son intelligence de la pensée garante de l'avenir de l'humanité...

*Les inventeurs du mouvement et du terme d' Idéologie (avec majuscule à l'initiale) n'ont pas été négligés par Marx. Et leur opposition à "l'homme sans nom" (Napoléon selon Fichte) mériterait d'être autrement plus honorée qu'elle ne l'est.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:26 le 16/10/2013 par Germain RITAL.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Un dictionnaire exceptionnel

merci du tuyau, j'irai demain visiter la dernière librairie digne de ce nom dans ma ville pourtant universitaire.
Par bysonne

Re: Un dictionnaire exceptionnel

Il est en vente sur amazon. Pour moi qui ne suis pas dans une ville, mais un village de d*** prof..ds, et à 50 km d'une ville univertaire, c'est parfait pour moi. Mais :((
Par Robert.

Enfin !

après les dictionnaires de mots, un dictionnaire de l'Etre ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Enfin !

trente euros pour 1450 pages, ça nous fait dans les 20 cts la page. Première impression ( entrée Lévinas): expéditif mais stimulant.
Par Robert.

Bien payé ?

C'est ~2cts la page !
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Bien payé ?

c'est donné !
Par Robert.

Donné ?

Surtout de la part des auteurs,qui,
si il s'en vend 5000 exemplaires, ne toucheront que quelques euros pour chaque page de deux colonnes écrite.
Par Djac Baweur

Re: Donné ?

Ha ben bravo l'idéologie matérialiste et utilitariste !
Et servir l'intérêt supérieur de la pensée humaine, même pour 1ct, hein, vous y pensez, à l'intérêt supérieur de la pensée humaine ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Donné ?

j'ai cru déceler un sourire dans le post de Robert. Ceci dit, le bouquin a l'air vraiment passionnant. A raison d'une entrée chaque soir, je l'aurai lu à l'automne 2015. Encore merci à Germain Rital.
Par Robert.

Relancer le buzz ?

On peut se demander pourquoi PhilippeSollers
publie sur son blog un fac-similé de la seule entrée Antisémitisme .



Modifié 2 fois. Dernière modification le 21:09 le 17/10/2013 par Robert.
Par Robert.

Complément

Philippe Sollers publie aussi l'entrée Mai 1968 .
Par Robert.

Re: Complément

qui, si la citation est complète, me semble ne pas valoir ses 2cts !
Par Djac Baweur

Re: Donné ?

Je suis beaucoup plus taquin que j'en ai l'air. Peut-être pas au point de me taper les 1450 pages, cela dit.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Donné ?

lisez-donc les deux extraits mis en ligne par Robert, et vous changerez d'avis.
Par Robert.

Re: Donné ?

On diverge, au moins sur le second !
Par bysonne

Re: Donné ?

Djac tu n'es pas obligé de le lire en une semaine, :)) Aloys se donne jusqu'à fin 2015. Pour moi ce sera jusqu'à la fin de mes jours si j'ai encore assez de temps ???
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Citation:
tente de nous rabaisser (?) au stade de l'oursin ou de l'huitre

Ha pas du tout, je tente de vous faire comprendre que vous valez justement beaucoup plus qu'un oursin ou une huitre !
Et effectivement, n'assimilons pas métaphysique et idéologie (ce n'est pas la même chose), constatons simplement que dans les deux cas, on y échappe pas.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:56 le 16/10/2013 par Djac Baweur.
Par Ervé

Re: Faut arrêter, Djac.

Je devais avoir 5 ou 6 ans, j'étais dans la cuisine avec ma mère, et je lui ai demandé : "Dis maman, c'est vrai que les garçons naissent dans les choux et les filles dans les roses ?"
Ma mère a ouvert de grands yeux, elle s'est précipitée au salon où mon père lisait le Figaro, et lui a dit mot pour mot, je me souviens très bien : "Alfred, tu devineras jamais ! Notre Ulyssou vient de faire de la métaphysique !"
"C'est grave, maman ?" j'ai demandé.
Ils m'ont tous les deux assuré que non, mais depuis, j'essaie de plus trop me poser ce genre de question à la con sur le sens de la vie.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

C'est en effet pas grave du tout, et même carrément naturel (et ça peut devenir vertigineux) - d'où mon amusement à voir ces résistances surgir (j'ai presque carton plein sur les @sinautes dont on pouvait prévoir qu'ils se cabrent.).
Par Ervé

Re: Faut arrêter, Djac.

Je trouvais amusant votre exemple de gamin métaphysicien.
Un petit garçon ou une petite fille pose des questions sur la vie qu'il ou qu'elle découvre, mais en aucun cas sur son sens.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:28 le 16/10/2013 par Ulysse Martagon.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Le gamin, oui. Mais au fur et à mesure qu'il va grandir, se planter, souffrir, être heureux, il va, nécessairement, donner un sens à sa vie, c'est-à-dire se positionner sur ce qui est important, superficiel, à atteindre, à laisser tomber, etc.
(Et les interrogations de gamin ne disparaissent pas : elles sont toujours là, quelque part sous les sédiments. On est la continuation de l'enfant qu'on a été.)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:46 le 16/10/2013 par Djac Baweur.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Se poser des questions sur le "sens de sa vie", c'est la même chose que se poser des questions sur un quelconque "sens de la vie en général" ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Faut arrêter, Djac.

la question du " sens de la vie" - génialement traitée par les Monty Pythons-, c'est comme le sparadrap du capitaine Hadock. C'est quand on croit s'en être débarrassé qu'elle vous colle le plus à la peau.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ben je ne suis pas sûr.
S'interroger sur ce que l'on veut faire de sa vie, c'est une chose; sur un "sens" de la vie en général, en est une autre, selon moi.
Par gondalah

Re: Faut arrêter, Djac.

Tu n'es pas sensé te poser des questions sur le deuxième avant de commencer à réfléchir au premier?
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ben non, puisque réfléchir, se poser des questions, sur sa vie en se demandant quels choix on va faire, ou comment on va faire sa place, malgré les apparences, n'a pas grand chose à voir avec la question cruciale de "mais quel est donc le sens de la vie ?". "Pourquoi la vie, pourquoi faire, p' quoi ?"
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Ça a tout à voir, c'est exactement la même question, puisqu'une vie, on n'en a qu'une. Du coup, la distinction ente "sa" vie et "la" vie est de pure rhétorique.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Je ne crois pas, non.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Je crois, si.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Avec les croyances, impossible de savoir, de toutes façons.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

Vous croyez ?
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ça dépend ce qu'on me dit :)
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Avec les croyances, oui.
Mais là, en vrai, c'est une certitude : impossible d'échapper à la condition humaine, et donc au sens de sa vie, donc de la vie. On peut toujours remuer le truc dans tous les sens, notamment parce que ça peut permettre éventuellement de circonscrire ses angoisses, mais fondamentalement le sparadrap d'Haddock évoqué par Aloys est une excellente image.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Le "donc" n'est pas fondé.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ah OK.
En fait, c'est pas si compliqué, cette branche de la métaphysique.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Mais j'ai jamais dit que c'était compliqué.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Oui mais il n'y a plus de place.
La métaphysique a donc ses limites.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Tu confonds forum et métaphysique. Mmmh, étrange...
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ben quoi ? j'ai mis un "donc", donc forcément ça ne peut que fonctionner.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Teu-teu, les donc ont été dûment justifiés. En revanche, ce dernier "donc" en question n'a pas de rapport logique avec le fait d'identifier ce forum une métaphysique à part entière. Par contre, il se rapporte à "ses limites", ce qui est bel et bien logique dès lors admise l'identité forum=métaphysique.
T'ention, hein.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Il me semblait qu'il y avait une astuce, je me disais bien que c'était trop simple.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Pas d'astuce. Tu es juste un peu contraint par quelques idées reçues - ça arrive.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

"Pas d'astuce. "
Attention! L'absence d'astuce pourrait bien en être une !
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Nan. L'astuce n'est pas une idée globalisante, ni rattachée à la condition humaine.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:04 le 25/10/2013 par Djac Baweur.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

et pourtant il m'arrive d'entendre
"l'astuce, c'est qu'y a pas d'astuce" !
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Oui, mais ça c'est une astuce.

(quel débat ! Mais quel débat !)
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

Faut arrêter, Djac !
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Arrête toi-même !
Par Robert.

j'arrête, Djac

Quelle résistance? Je n'ai à aucun moment (relisez moi) contesté que la métaphysique (sur la définition de laquelle vous avez fini par revenir) était consubstantielle à l'humain.
Je maintiens par contre que l'absence
d'idéologie (si vous en maintenez la définition que vous avez donnée) n'est pas une idéologie.
Je croyais avoir tenté de trouver une issue souriante à cette discussion. Celle d'Ulysse me convient parfaitement.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:50 le 16/10/2013 par Robert.
Par Djac Baweur

Re: j'arrête, Djac

Ha mais moi je souris beaucoup quand je dis qu'on est consubstantiellement traversé par de l'idéologie ! :o)

(et puis je ne suis pas du tout revenu sur mes définitions, moi)
Par gondalah

Re: Faut arrêter, Djac.

Ce genre de questions à la con... Heureusement que vos coups de gueules et votre humour prouvent chaque jour qu'il y a autre chose chez vous que le beauf que vous semblez si ardemment être...
Par Aline Marchetto

Re: Faut arrêter, Djac.

ah merci Ulysse ...Ca c'est du concret et non pas tous ces "mots compliqués" venant de personnes ayant un "gros cerveau" d'alien pré-humain .

Sinon moi j'ai toujours su intuitivement, que ce sont les papas et les mamans qui faisaient les n"enfants garçons ou filles. Il suffit de regarder les animaux de la ferme ou de la maison ça aide bien.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

" cf. Robert ci-dessus. "
Ouh là ,Fan, je n'ai pas vraiment refusé le dico.J'ai constaté que Djac n'utilise pas la première définition d'un dico qui définit  la métaphysique  : "Partie fondamentale de la réflexion philosophique qui porte sur la recherche des causes, des premiers principes. "
mais, puisqu'il y fait intervenir la personne, la seconde qui ne définit qu 'une métaphysique associée à un complément déterminatif ( par exemple la métaphysique de Socrate, Descartes, Kant ou même de Djac Baweur). Celle là s'assimile d'assez près à « une idéologie » dont Djac donne aussi la définition.
Acceptons donc cette définition :Ensemble plus ou moins cohérent des idées, des croyances et des doctrines philosophiques, religieuses, politiques, économiques, sociales, propre à une époque, une société, une classe et qui oriente l'action.
Je connais, vous connaissez, Djac lui -même connaît certainement des personnes dont le système de pensée ne présente même pas cette plus ou moins cohérence nécessaire à l'existence d'une idéologie et donc qui n'ont pas d'idéologie sans que cela puisse en être une.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Taratata : la précaution "plus ou moins cohérent" n'est pas là par hasard. Une idéologie n'est pas forcément quelque chose de parfaitement structuré, conscient et rationnel - auquel cas, a contrario, très très peu d'entre nous aurait une idéologie.
Ou alors, il faudrait ne pas penser du tout - les oursins n'ont pas d'idéologie, ni de métaphysique.
Par Robert.

Re: Faut arrêter, Djac.

"très très peu d'entre nous aurait une idéologie. "

Comme beaucoup, je suis bourré (de contradictions, rassurez-vous).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:00 le 16/10/2013 par Robert.
Par Aline Marchetto

Re: Faut arrêter, Djac.

Oh shocking .."Les oursins n'ont pas d'idéologie ni de métaphysique" ..Et qu'est-ce que tu en sais Dajac ?

Tu es rentré dans la tête de l'oursin ? Non bien sur, l'oursin fait ce que l'évolution darwinienne, l'ayant étudié explique, il perpétue son espèce et se fiche du quand-dira-t'on des pôvres humains que nous sommes.

Quand l'homme aura disparu, lui existera encore pour des milliers d'années. Avec ses stratégies, son intelligence inhérente à son espèce, sa patience, il a un but.

Sinon comment pouvez vous, vous écorchez sur le sens de la vie ? Té matière à réflexion :

Sens de la vie. com



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:25 le 16/10/2013 par Yèza.
Par bysonne

Re: Faut arrêter, Djac.

Quand j'étais enfant, je me demandais si les pierres, les cailloux ressentaient de la douleur quand je marchais dessus. Et maintenant je suis boeuf bysonne. :))

Ma vie n'a pas de sens mais je l'aime quand même.

Relire le "mythe de Sisyphe" de Camus.
Par Aline Marchetto

Re: Faut arrêter, Djac.

Bravo biby !..C'est cela avoir le sens de la vie ..Ne pas se le demander sans arrêt et "vivre" quand même loin des soit disant "théories fumeuses" des immatérialistes.

Darwin le disait déjà mais bon, il y a des gens qui aiment bien "écailler les requins".
Par bysonne

Re: Faut arrêter, Djac.

Je ne me moquais pas Yéza, sérieux j'aime la philosophie en dépit de mes lacunes théoriques. Mais j'ai la mienne et elle peut aller très loin. Albertounet pour reprendre le nom que tu lui as donné est la preuve que la philo (entre autre, je suppose) a fait de lui un homme remarquable. Tu le sais aussi bien que moi et les zautres, même ceux qu'il agace.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Faut arrêter, Djac.

J.C.Vandamme écrase tous ses concurrents. C'est ce qu'il y a de bien en philosophie: n'importe quel débile peut ( avec un peu de chance) réfuter le plus grand penseur. En revanche, dans les sciences dures, si t'as pas un prix Nobel, les conneries que tu racontes ont peu de chances d'être prises au sérieux.
Par Aline Marchetto

Re: Faut arrêter, Djac.

Ah bon ?" J.C vandamme" est un sorte de mollusque géant sans tête, ni neurone, qui erre comme un vers dans l'immensité de notre monde ?.

Je connaissais pas cette espèce nouvelle. On en apprends tous les jours.
Par gondalah

Re: Faut arrêter, Djac.

Je connais, vous connaissez, Djac lui -même connaît certainement des personnes dont le système de pensée ne présente même pas cette plus ou moins cohérence nécessaire à l'existence d'une idéologie et donc qui n'ont pas d'idéologie sans que cela puisse en être une.

Je dirais qu'on touche là plutôt à une limite de la définition qui circule sur ce fil.
Est ce qu'on choisit son idéologie, ou bien est ce "l'idéologie qui nous choisit".
Peut être que certaines personnes ne peuvent simplement pas expliquer de manière cohérente le pourquoi de leurs action. D'une certaine manière, j'aurais envie d'être d'accord avec ça. Mais peut on vraiment affirmer qu'il est possible d'expliquer le pourquoi d'une action...
Il me semble malheureusement que non. Du coup, il est compliqué de faire un parallèle entre une idéologie consciente et définissable, et l'origine de nos actions.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Ha ben voilà, y'en a un qui a compris ! :o)
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Quelles idées reçues ?
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Celles que tu te fais sur la métaphysique, le sens de la vie, etc.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Oui, mais lesquelles ?
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Ha, ça c'est aussi à toi de t'interroger sur toi-même pour les définir précisément.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Décidément c'est super cool la métaphysique, en fait on dit et on répond un peu ce qu'on veut. Même s'il n'y a pas vraiment d'exemple plus haut d'idée "reçue", il suffit d'affirmer qu'il y en a, avec des "etc" et tout et tout.
La vache, je viens de comprendre pourquoi je me prenais des tôles en philo à l'époque.
Bon allez, juste une ? même pour la déconne ?
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Allez, je t'aide un peu : quelque chose comme "le sens de la vie c'est un truc de religieux et comme le religieux c'est caca boudin alors le sens de la vie c'est caca boudin " ? Mmh ?

C'est marrant, parce que tu n'as jusqu'ici déployé rien d'autre (alors que j'ai employé des arguments simples qui ont un sens) qu'un "c'est pas vrai" répété - mais bien sûr, il apparaît comme d'habitude que tu veux être celui qui a la plus grosse…rationalité, et donc a comme seule défense que ce que je raconte est complètement gratuit… tss, tss, pas bien ça.
C'est ça qui m'intéresse ici et qui m'amuse : constater comment certains qui s'affirment si rationnels se braquent parfaitement irrationnellemnent si facilement (et il suffit d'appuyer sur le bouton "spiritualité", en gros, ça marche à tous les coups" :o) ).

Allez, deux petits ouvrages pour travailler ses idées reçues :
[www.amazon.fr]
[www.amazon.fr]

« Qui ne s’interroge pas est une bête, car le souci constitutif de toute vie humaine est celui de son sens » (Schopenhauer)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 00:36 le 26/10/2013 par Djac Baweur.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ben ça n'aide pas vraiment, vu que je n'ai pas dit ça.
Mais ce n'est pas grave, ce devait être pour la déconne ?
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Tu es plus impénétrable qu'un mur de béton.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Oui mais pas armé
Blague à part, je suis obligé d'insister et de réfuter derechef: je n'ai pas dit ça: ni sur le religieux, ni d'ailleurs sur le "sens" (toujours hypothétique) de la vie. Et a fortiori, ni fait un tel syllogisme.
Et d'ailleurs, ce qui est peu gênant, avec ma grosse rationalité, je ne vois, du reste, pas un seul endroit où j'ai dit de près ou de loin la sentence répétée "c'est pas vrai", contrairement à ce que tu affirmes.
Tu es bien sûr de m'avoir bien lu, ou confondrais-tu avec un autre intervenant plus haut dans le fil ?
Mmh ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 00:59 le 26/10/2013 par Fan de canard.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Nan, nan, je confonds pas. Le fond de tes interventions se limitent bien à me dire "c'est pas vrai". Ou "n'importe quoi", si tu préfères.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Je suis au regret de t'annoncer que tu mens, car c'est faux.
Concernant la religion, le sens de la vie, la métaphysique...
tu ne trouveras pas un seul exemple là-haut qui illustre les propos que tu me loges dans mes posts.
Puisque ce n'est pas ce que j'ai dit.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Tu fais ce qu'on appelle un pétition de principe ("y'a pas de sens à la vie par ce que je dis que c'est vrai"). Ce que j'appelle dire "c'est pas vrai". Si tu crois l'inverse, c'est ton problème, mais tu n'as bel et bien apporté aucun réel argument probant (y compris la distinction entre "sa" vie et "la" vie qui n'est que rhétorique, puisqu'on on partage une condition humaine universelle).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:26 le 26/10/2013 par Djac Baweur.
Par pompastel

Re: Faut arrêter, Djac.

D'ailleurs, on pourrait tout aussi bien envisager "la" vie de la pervenche ou du brin d'herbe.
La question du sens (*) de la vie me semble intéressante aussi à l'échelle de l'astro-physique.


(*) Direction ? Signification ?
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Bon, plus simplement:
où - où - où ai-je affirmé qu'il n'y a pas de sens de la vie ???
Tu parles "d'argument probant", mais à part me dire que j'ai plein d'idées reçues et de maintenir cette version fausse - tout en me prêtant des propos jamais tenus -; toi qui parlais "d'irrationalité " me concernant, il semble fort que depuis hier, tu nages dedans.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Je ne te prête aucun propos (l'idée reçue que je cite est une proposition, pas une affirmation - tout le sens du signe "?", qui s'appelle un point d'interrogation. Je suis certain que tu as des idées reçues sur la question - parce que c'est l'une des deux seules explications à ta résistance de bunker sur le sujet en n'apportant, à ce point, aucun argument. Mais quelles sont les idées reçues en question, je ne peux qu'en faire des suggestions - c'est pour cela que je t'invitais à faire ton propre inventaire).

Ensuite, si tu préfères que je dis plus précisément ton point de vue comme "je trouve que la question du sens de la vie n'a pas de sens", tu auras raison sur l'exactitude de tes propos, mais pas plus sur le plan du raisonnement global ou d'une quelconque contre-argumentation de ma proposition - tu en reste à ta pétition de principe.

Enfin, c'est toi qui commence à mentir, en disant que je ne dis rien d'autre qu'idée reçue et idée fausse.


Ta bunkerisation intellectuelle est assez fascinante à observer.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Ce qui est fascinant, surtout, c'est cette phrase "Je suis certain que tu as des idées reçues " - sans parler du reste plus haut - sans démontrer à aucun instant ce que tu avances.
Maintenant, je recadre (un peu plus à gauche dans le fil) dans un moment cette phrase tout aussi stupéfiante, de par son effet-miroir rhétorique qui est un joli tour de passe-passe:
"c'est toi qui commence à mentir "
À dans pas longtemps, Djac.
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Où l'on voit que tu préfères surtout détourner la discussion sur du méta-discours plutôt que sur le fond du discours lui-même - pour le coup, c'est un bel évitement rhétorique.

Et, oui, pour résister (je dis bien résister. Je veux dire, tu ne fais preuve d'aucune ouverture intellectuelle, tu es d'emblée dans une contestation totale et dans une fin de non recevoir) résister donc, à ce point à une idée bête comme chou, toute simple et pas méchante, que celle que je propose, je ne vois que deux solutions possibles, dont l'une est l'existence d idées reçues bien ancrées sur le sujet qu'on ne veut surtout pas quitter. À toi de démontrer le contraire si cette proposition est fausse, et que ta fermeture intellectuelle sur ce sujet est dû à une troisième raison qui m'échappe.

(Quant à l'effet-miroir, c'est un joli un terme qui fait classe, mais faut arrêter la fumet, ou l'auto-persuasion : "c'est toi qui", implique : "c'est pas moi qui".)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:16 le 26/10/2013 par Djac Baweur.
Par pompastel

Re: Faut arrêter, Djac.

@Fan de canard : Possible qu'en écrivant ceci : Puis de se poser la question "mais quel sens à tout ça". Puis s'apercevoir qu'on risque de ne jamais avoir la réponse à ça, surtout si ce sens n'existe peut-être pas. , vous donnez la sensation que jamais vous ne (vous) poserez cette question, jugée inutile.

Et je comprends que pour Djac, rien que pleurer sur la mort d'un petit chat suffit à vous embarquer, même à votre corps défendant, au coeur des grandes questions dites existentielles. Aucun être humain n'y échappe, ni aujourd'hui ni hier ni avant-hier.


Exemple d'esprit tourmenté par cette question : Peinture-testament de Gauguin (qui finalement n'est pas mort de suite après malgré sa tentative de suicide), à "lire" de droite à gauche, intitulée : "D'où venons-bous, que sommes-nous, où allons-nous ?"
[commons.wikimedia.org]
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Faut arrêter, Djac.

Se poser (ou pas) la question, est une chose.
Prétendre que j'ai affirmé une quelconque réponse et fait preuve d'idées reçues comme le prétend mensongèrement Djac ci-dessus, en est une autre.
Mais j'y reviendrais, comme prévu, vous vous en doutez bien pompi ^^
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Citation:
Mais j'y reviendrais, comme prévu, vous vous en doutez bien pompi ^^

Ho, oui, c'est tellement important ! Vital, même !
:oD
Par pompastel

Re: Faut arrêter, Djac.

Vrai que dans la phrase que j'ai relevée, il y a de la prudence de Sioux :-)
("on risque"... "peut-être pas"...)
Par Djac Baweur

Re: Faut arrêter, Djac.

Citation:
rien que pleurer sur la mort d'un petit chat suffit à vous embarquer, même à votre corps défendant, au coeur des grandes questions dites existentielles. Aucun être humain n'y échappe, ni aujourd'hui ni hier ni avant-hier.

Ben c'est aussi simple que ça, en effet.
Par Robert.

Humain, trop humain.

Un de mes chiens a fait une dépression de six mois après la mort de son ainé. Je n'ai pas su l'interroger sur les questions qu'il se posait.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:48 le 26/10/2013 par Robert.
Par Djac Baweur

Re: Humain, trop humain.

Mais le chien est hors condition humaine - notre truc tient encore.
Par Robert.

Re: Humain, trop humain.

Bien sûr ! Accrochez-y vous !
Par Djac Baweur

Re: Humain, trop humain.

Chacun le sien !
Par Robert.

re:

...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:06 le 15/10/2013 par Robert.
Par Aline Marchetto

Re: re: Faute !

roro ! 0/20 !Tu me copiera 100000000 fois : "je ne gaspillerais pas une feuille blanche a rien écrire dessusé.

ON coupe des arbres pour cela donc tu devrais faire de l'écologie asinienne, la prochaine fois ne laisse pas ta feuille vide ..Non mais !
Par Robert.

Re: re: Faute !

100000000 de lignes ! 2000000 de pages ! 130 arbres ! déplumer un coteau ariègeois ! tu n'y penses pas, Yèza !
Je vais dire trois pater (le nouveau) et c'est marre !



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13:35 le 17/10/2013 par Robert.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bien, je reprends ici. En réponse à ceci:
" tu ne fais preuve d'aucune ouverture intellectuelle, tu es d'emblée dans une contestation totale et dans une fin de non recevoir "
Et on va (re)voir pourquoi sous peu.

Puis cela:
" À toi de démontrer le contraire " -> sur mes "idées reçues" sur plein de trucs selon toi, avec le "etc" qui va bien avec.
Bon ce dernier point est assez rapide, dans mon monde bassement prosaïque, c'est celui qui accuse ou présente un truc qui doit prouver ce qu'il avance; donc comme tu n'as pas pu y arriver malgré de multiples requêtes - et pour reprendre ton vocable, comme tu n'as pas été capable de présenter un "argument probant" ni du début du commencement d'une citation - pour simplement dire sur quoi tu te fondais, tu as trouvé l'astuce toute bête qu'emploie le créationniste: aux autres de prouver le contraire de ce qu'ils avancent. Le même raisonnement.
Tu penses bien que je ne vais pas y donner suite et faire le boulot à ta place dans le débat, Djac.
Pour l'instant, ton discours est à mon propos: "tu bloques total car tu es plein d'idées reçues. J'arrive pas à retrouver où tu l'as dit ni même à partir de quoi je décrète cela mais ce n'est pas grave passque moi, Djac, je l'ai décrété et si t'es pas OK, ben ça prouve ce que je dis et sinon ben t'as qu'à démontrer le contraire"
Maintenant on va retourner un peu en arrière, pour bien mettre à plat à quel point tu es dans l'erreur.

J'ai déclaré penser personnellement moi-même qu'il n'y avait pas de sens à donner à la vie. Non pas en me positionnant en affirmant qu'elle n'avait pas de sens, mais sur le fait de coller le mot "sens" à la "vie" ce qui, de mon point de vue, est aussi puissant que d'associer les amibes à la médecine chinoise. Je n'ai pas dit "j'affirme que/je suis sûr que", j'ai bien écrit: "pour ma part".
Tu réponds là-dessus; dire une absence de sens = en donner un. Direct, à prendre sans laisser.
Là, je vois que je n'ai pas été bien compris, donc je réponds avec un parallèle en te disant qu'à ton affirmation (car tu affirmes): "je ne sais pas". T'ois que je ne suis pas franchement "fermé". En précisant que le fait de ne pas appréhender le "concept métaphysique" de ce fameux "sens de la vie" n'est pour moi ni "admettre son existence ni son contraire". En écrivant bien au début "je ne suis pas certain", t'as vu Djac ? t'as vu ? Donc je reprécise que c'est la tournure elle-même qui n'a pas de sens pour moi. Que je ne comprends pas la question avec cette association de mots dont je ne vois aucun lien. Je ne réfute à aucun moment, ni ne bloque. Je me suis dit que bon, là ça devait être plus clair. La boulette.
Aussitôt dès ton retour, tu compares avec le mot "idéologie" qu'on se demande d'où ça vient, mais que l'on est prié de croire sur parole qu'on "y échappe pas" pisque dire "qu'on n'en a pas" c'est dire qu'en fait, "on en a une" par conséquent, que la "métaphysique c'est pareil". Là pareil, ce n'est pas "je pense" ou "il me semble" que: c'est comme ça, c'est postulé, donc la suite est forcément logique et incontestable. Là-dessus tu embrayes avec un exemple sur le thème on vise "des choses meilleures que d'autres" dans sa vie. Déjà je ne vois plus trop le rapport avec le schmilblick. Mais je vois bien que tu es en roue libre depuis le post précédent.
Je réponds alors un peu à l'aveugle, tout d'abord en glissant sur l'idéologie - nous sommes à fond dedans toi et moi, d'où mon "on aurait du mal à affirmer le contraire".
Pour le reste, je vois bien que ça commence à partir en couille, donc il faut bien, quelque part, que je revienne sur ce dont on parlait au départ suite au post de Strumfenberg: à savoir pour mémo, et que je perds à nouveau pied au sujet de l'action "d'échapper (ou non) à la métaphysique" puisque, à l'instar de l'idéologie ou des choix de vie dont tu parlais précédemment, je n'ai jamais rien écrit dans ce sens ni prétendu "échapper" à quoi que ce soit, sauf à comprendre la définition même du "sens de la vie" - une question métaphysique parmi de multitudes d'autres, hein, tant que j'y pense là tout de suite ? - en suggérant que peut-être, parler du concept, de s'en poser la question", "implique qu'il existe". -> peut-être, tu continues de noter, Djac. Alors je hasarde, histoire d'essayer quand même de continuer à te suivre, en te disant que décidément, "je n'en sais rien", et que contrairement à ce tu affirmais précédemment, il n'y avait pas "forcément" l'estampille "sens de la vie" sur l'action de réaliser des choses, même en admettant quand même malgré tout, "se poser la question" pour finalement ne pas avoir de "réponse" - puisque ce satané "sens n'existe peut-être pas". Donc on a du peut-être, du pas forcément, du je ne sais pas, du je n'en sais rien mais admettons un instant, du je ne suis pas certain, du selon moi, du je pense que. My god, quelle "fermeture intellectuelle", que "d'idées reçues" de ma part, quelle "résistance", quelle "contestation totale d'emblée", et que de "fins de non-recevoir" et avec quelle "auto-persuasion", Djac - sur la "religion", le "sens de la vie", .. >> "etc".
Tu auras compris que lire ça de toi après ce que j'ai écrit rétrospectivement, ça fait un petit effet d'oreille qui saigne. Mais je poursuis.
Là-dessus, tu précises n'avoir pas tout compris, mais vu la tournure qu'à pris la conversation, je ne saurais pas comment être plus clair de toutes façons.
Je retente tout de même ma chance en reformulant que le question ne rime à rien "pour moi, que c'est pour moi une "fausse question" étant donné que je ne me suis jamais posé cette question précisément, tout en précisant (mais la suite a montré que ça n'a servi à rien) que "ça n'empêche pas de se poser des questions existentielles", histoire quand même de préciser qu'à aucun moment, je n'ai dénigré la métaphysique de quelque manière que ce soit. Qu'à part cette question bien précise du "sens de la vie", je n'ai pas... bloqué ?.. sur quelque autre question que ce soit - religion, idéologie et surtout, ton "etc". Pour reprendre tes exemples sans queue ni tête.
Tu rétorques que ce que je viens d'écrire là, c'est une "réponse" à cette question que non seulement je n'ai pas posé, mais que je ne me suis jamais posé non plus.
Je commence alors à mieux cerner le fait que quoi que je dise en collant à ce que je dis, tu vas partir en cacahuète. Et plus vite que je ne pensais, selon le même schéma bien rôdé.
Toi: ne pas y répondre = y répondre. Moi, Djac, j'affirme ceci, c'est comme ça et pas autrement, pas de "de mon point de vue" ou de "je trouve que" avec toi, à aucun moment donné depuis le début. Peu importe ce que j'ai dit avant, les freins ont lâché et ça commence à rouler trop vite pour moi. Donc forcément, je ne peux pas te suivre sur ce terrain, j'en reste au sujet qui, j'en ai bien conscience, restera incompris quoique j'en dise et de quelque manière que ce soit.
Fin du premier acte, la suite arrive ici -> http://www.arretsurimages.net/forum/read.php?5,1332117,1332850#msg-1332850

Je peux faire pareil à partir de là, mais j'imagine que d'ores et déjà, il ne sert à rien de répéter encore et encore, à base d'exemples multiples, que non seulement je n'ai rien affirmé ni ai été péremptoire depuis le début et ai pris suffisamment de précautions oratoires pour expliquer mon point de vue; mais surtout que d'emblée, tu as enchainé postulat sur postulat, des affirmations qui n'appelaient aucune autre possibilité ?
Qu'après ça, me sortir le coup du "j'aurais parié quels lièvres j'allais lever en parlant de métaphysique [moi et Ulysse]", des "idées reçues" non seulement introuvables ici sur la question centrale, mais aussi sur prétendument d'autres sujets même pas abordés (!) avec une bonne dose de "fermeture/bunkerisation/blocage intellectuels" et "contestation totale", tu ne te rends pas compte à quel point c'est à côté de la plaque ? Tu affirmes, tu assènes, tu sors du "donc" à tout va, et c'est moi qui fait preuve "d'idées reçues" ? À moi de démontrer le contraire de tes conclusions enfilées comme un collier de perles ? alors que depuis le début, je ne fais que dire qu'un concept bien précis n'a aucun sens pour moi, je serais réfractaire à toute métaphysique à cause d'idées reçues et de blocages et verrous intellectuels divers et variés ??
Tu es sûr que c'est moi qui ai abusé de la fumet, Djac ?
Admettras-tu que tu puisses t'être magistralement planté à mon endroit sur ce coup-là, Djac ?



Modifié 3 fois. Dernière modification le 00:19 le 27/10/2013 par Fan de canard.
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Hé bé, grosse dose de lol envoyé (sur un sujet apparemment si, si, si, important qu'il fallait une si, si, si importante réponse… Je sais pas si tu te rends bien compte du truc un peu dingue, là, enfin bon.).

Postulats de ma part ? "Direct, à prendre sans laisser" ?

Faux.
L'argument avancé plusieurs fois, redis de plusieurs manière différente, arguments simple, mais que tu as soigneusement mis de côté : on n'échappe pas à sa condition humaine, et la condition humaine est universelle… à l'humanité.
C'est la clef qui explique tout ce que j'ai avancé, qui justifie tous les "donc". Bien entendu, si on le met de côté, si on fait comme si ça n'avait pas été formulé, on peut dérouler tranquillement en mettant toute la faute sur l'autre et jouer les monsieur propre.

Mais bon, l'argument central est là, et il y est depuis le début. Toute ton analyse ci-dessus, faite avec tant de soin pour répondre à un besoin si important, je le sens bien, tombe du même coup comme du carton-pâte.

Et quand on en est à sortir l'argument central du jeu, à ne même pas prendre deux secondes pour évaluer ce que ça signifie et se demander si, sait-on jamais, il y avait vraiment quelque chose de dit qui aurait plus de sens que le premier réflexe pourrait faire croire, alors j'en reviens à mes seules hypothèses qui me viennent pour expliquer un cas pareil : du bunker intellectuel (on zappe le nœud du problème pour rester à tirailler sur la périphérie, ce que tu viens de faire si longuement - pour rien, ce qui permet de rester sur sa position de défense), et des idées reçues (qu'on fait ainsi l'économie de revisiter).
Ou alors, être à côté de la plaque, en effet - c'était le deuxième explication que j'avais jusqu'à présent mise de côté, mais je crains, au vu de ce que je viens de lire, de devoir la considérer comme valide.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 00:37 le 27/10/2013 par Djac Baweur.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ben si, je me rends bien compte du truc un peu dingue.

Tu réfutes l’irréfutable avec ton "faux" alors qu'il suffit de relire plus haut que tu ne suggères pas, que tu penses que; mais que tu affirmes comme vérité coup sur coup. Et presque à chacune de tes réponses, c'est un comble que tu nies cela.
Et tu peux ironiser comme plus haut sur l'importance de mon point de vue tellement négligeable en comparaison de tes jugements jamais fondés, jamais prouvés, jamais illustrés, mais forcément vrais - tellement que tu ironises sur "l'importance" de mes réponses, du "besoin vital et tellement important" dès lors que je contrarie tes assertions. Un procédé que tu dénonces régulièrement face à tes interlocuteurs quand ils l'emploient quand ils arrivent à bout d'argument vis-à-vis de toi, mais là c'est pas pareil n'est-ce-pas. Surtout pour me dire que je "sors l'argument central du jeu" alors que je n'arrête pas d'y revenir ! constamment !

Tu sais quoi ? je crois que nous sommes allés au bout de cet exercice, qui est un cas d'école pour moi.
Les lecteurs de passage jugeront, moi je rends mon tablier dans ce fil.
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
c'est un comble que tu nies cela.

C'est un comble que tu oublies les arguments principaux.

Citation:
Surtout pour me dire que je "sors l'argument central du jeu" alors que je n'arrête pas d'y revenir ! constamment !


Jamais. Où as-tu pris en compte, où as-tu évalué, que la condition humaine, par ses deux caractéristiques cumulatives : incontournable et universelle, justifie ce que j'avance ?
J'attends de voir. Tu peux relire ton long récapitulatif, juste au-dessus, ce n'est évoqué nulle part. Suite à quoi, tu peux considérer allègrement que j'affirme direct, à prendre sans laisser - ben tiens.

Un cas d'école, en effet.
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Des fois, je me dis que si j'ai lu autant de SF ou de fantasy entre 20 et 30 ans, c'est parce que je rêvais que cela pourrait se produire...
Par Aline Marchetto

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Tout a fait c'est commun cela .:chez les jeunes consomment beaucoup de SF ou de fantasy pour faire une bonne base de croyance, afin d'affronter plus tard la dure réalité de la vie et ses turpitudes.

Mais tu peux toujours continuer à croire en tes rêves, ça mange pas de pain, et cela fait du bien, qu'ils existent ou pas notre cerveau est formaté pour contenir cette part de rêve que personne ne peux te prendre. C'est à toi.
Par eva

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

en lisant Huxley, Bradbury, Simmons, ... j'ai rêvé qu'ils se trompent
Par Aline Marchetto

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

On est de la même génération alors ? Et bien oui ce sont des classiques aussi ..
Par Robert.

Exigence de la philosophie.

"Qu'un scientifique résolve la question du sens de la vie."

Là, tout de suite ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:45 le 13/10/2013 par Robert.
Par Oblivion

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Avez-vous essayé une recherche Google ?
Par poisson

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

mmmm, ou wikipédia?
Par Florent M.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Ensuite, pour aller un peu vite, le chronobiologiste ne fait que répondre à la question qui lui est posée (et avec une réponse qui ne concerne que des faits précis mais qui n'expliquent en aucun cas si l'apprentissage est plus efficace, comme dit ci dessus). Il ne dit pas par exemple si il est judicieux d'avoir quatre cours le matin, il ne dit pas si le choix des matières est judicieux, il ne dit rien sur la relation prof élève, il ne dit rien sur la relation élèves élèves.
Vous schematise tres grossierement. Ces gens ne sont ni idiot, ni binaire et savent integre les causes externes.

Mais encore une fois vous vous trompez de cible. Ce type ne va pas vous repondre sur le fond de l'apprentissage. Il va vous dire la meilleur maniere de gerer le temps d'une classe pour qu'un enfant integre de l'information brut. C'est le role du politique et de son administration d'integrer des connaissances venant de differente source pour en sortire une reforme coherante. Peillon joue la carte du chronobiologiste pour justifier sa reforme. Mais vous ne pouvez pas blamer le chronobiologiste. Vous devriez plutot demander a Peillon pourquoi il n'a pas pris en compte d'autre facteur que la gestion du temps pour pondre sa reforme. La science n'est pas au service des politiques, elle avance independament, le politique ne fait que les consulter pour connaitre l'etat des connaissance a un moment precis.

Le propre du chercheur est d'accumuler de la connaissance, dans tout les domaines. L'etat de notre connaissance fait que ces chercheurs ne travaille la plupart du temps que sur des problemes tres precis, tres encadre. La plupart du temps on ne comprend pas vraiment a quoi peut bien servire cette connaissance aussi precise d'un probleme qui nous parait abscons. De la meme maniere qu'un politique a parfois du mal a comprendre a quoi peut bien servir la recherche sur les difference de densite que l'on constate dans le rayonnement primitif apres le big bang. Et pourtant, c'est fondamentale. On ne s'en rend peut etre pas compte mais notre reflexion, notre rapport au monde et aux autres, est forme par les connaissances que nous avons nous meme integre au court de notre vie. Connaissance qui nous vient de millenaire de recherche dans tout les domaines. Et tout ce que les chercheurs defriche en ce moment pour ameliore encore l'etat de notre connissance, sera integre aussi par les generations futur et sera la carburent de leur propre reflexion. Pense simplement qu'il y encore 300 ans, on avait a la tete de l'etat francais un type qui s'attribue tout les droits parcque qu'il avait ete soi disant choisis par dieu lui meme. Si on est en sorti c'est uniquement grace a l'evolution de nos connaissances.

Et a propos du sens de la vie, de la meme maniere que chaque question resolue donne lieu a de nouvelles questions, plus on croit toucher du doigt le sens de la vie, plus celle ci s'eloigne. Autant en construire une pour soi meme. Pour moi en tout cas c'est 42.
Par OuvreBoîte

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il est cependant nécessaire de se moquer des scientifiques, comme des autres
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

D'une part, vous confondez lanceurs d'alerte sur un sujet (il s'agit de dénoncer un aspect oublié ou nié par l'idéologie dominante), et instrumentalisation du scientifique à vue de promouvoir certains types d'action qui vont dans le sens de l'idéologie dominante - deux choses en fait à l'opposé.

D'autre part, votre exemple ne prouve rien non plus : personne ne dit que tous les scientifiques font un usage politique de la science. Mais plutôt que la société occidentale actuelle tend à substituer systématiquement aux choix humains, aux choix moraux, aux choix politiques, des pseudo-solutions scientifiques ; et que certains scientifiques (ceux qu'on voit le plus, en fait, ceux qui franchissent la barrière des médias précisément parce que ce qu'ils racontent va dans le sens du vent dominant) participent pleinement de cette idéologie du Progrès et de la rationalisation à outrance des choix humains.
Par Moum

Re:

Complètement débile.

D'abord le postulat des "chronobiologistes" : gnagnagna pic d'attention gnagnagna. Explication magique, qui plus est (idéologiquement ?) oublieuse du fait que la scolarisation est bien plus une aventure sociale qu'une expérience cognitive. D'autre part, les instits ne sont pas des abrutis et tiennent compte de tout ça dans l'organisation des journées.

Les enfants choisissent les activités. C'est une blague ? Comment imaginer ne serait-ce qu'une seconde qu'on puisse mettre en place nationalement un système de prise en charge (sur fonds municipaux, et c'est tout le problème de la réforme, qu'elle dénationalise l'éducation pour en mettre une partie à charge des communes... avec des moyens différents ici et là) où tous les enfants pourraient choisir leur activité ? Dire un truc pareil relève du même niveau déontologique que celui de Pernaut.

Je note qu'il n'y a pas d'enseignant sur le plateau. Logique, puisqu'on parle d'une réforme de l'école. Ils vous parleraient sans doute de bien autre autre chose que d'un délire de "pic d'attention". Pour moi on nage en pleine expérience de Milgram. S'échiner à prouver qu'en supprimant une pause (le mercredi, donc) on travaille mieux en étant moins fatigué, le PDG de Carrefour doit en rêver. Je suis médusé par la malhonnêteté intellectuelle à l'oeuvre. Quant à dire que les parents les plus favorisés gnagnagni gnagnagna, je pense bien que ce "pic d'attention" horaire (confondons donc les enfants avec des tournesols, ne nous gênons surtout pas) n'est pas franchement une préoccupation première chez les pauvres.

Pourquoi diable personne ne parle jamais du coeur du problème, à savoir l'intérêt financier des municipalités à opter pour le mercredi plutôt que pour le samedi ? Ajoutez une demi-journée de classe le samedi, et un certain nombre d'enseignants (qui perdront pourtant leur week end) deviendront d'un même coup favorables à la réforme.

"Est-ce que ce ne sont pas des problèmes qui arrivent de toute façon hors réforme des rythmes scolaires ?" Question naïve qui occulte encore un truc essentiel : la gestion des enfants par les enseignants n'est pas la même que celle que font tant bien que mal des vacataires mal payés, pas formés, souvent recrutés avant tout parce qu'ils étaient au chômage depuis bien longtemps. Collez des animateurs professionnels à temps plein et ça se passera très bien, mais on en revient à la question financière...

.. que l'émission, pour l'instant s'entête à ne pas aborder.

- Ah tiens, des enseignants ont peur de parler, tellement c'est une secte, les enseignants. Non mais bonne blague, vraiment.

- Les enseignants de veulent pas laisser leur classe parce que "pour l'instit, c'est vraiment l'identité professionnelle". Elle est bien bonne, celle-là, aussi. Décidément, l'éducation nationale regorge de cas psychiatriques, à vous écouter. Est-ce que par hasard vous seriez prêts à entendre qu'on est en galère de matériel, et qu'on a un peu autre chose à gérer qu'avoir à vérifier que rien n'a disparu ou n'a été cassé ? Ou tout connement qu'on la prépare, la classe, pour le lendemain, et que c'est assez compliqué à faire s'il y a un animateur avec des élèves à l'intérieur ?

"Est-ce que ce n'est pas de la mauvaise volonté des enseignants" ? Si si, voilà, c'est de la mauvaise volonté, exactement. Laure Daussy peut postuler à la communication de Peillon.

"La spatialisation du métier est encore plus importante". Pfff. Et aussi les placards ne ferment pas malgré des demandes réitérées à la mairie, le budget pour une classe pour un an est de 450 euros là où je suis, du coup j'ai un peu tendance à être attentif au matériel. Non mais chronobiologie pour les enfants et psychanalyse pour les enseignants, c'est bien, ça fait expert. Mais... avez-vous mis les pieds dans une école, tous autant que vous êtes ?

Donc il y a des grèves d'enseignants et d'animateurs parce que les enseignants vont pas bien dans leur tête. Chapeau, l'explication, je suis admiratif, ça évoque un peu l'URSS mais c'est bien balancé.

"Quand on rentre au fond des questions, on se heurte à des trucs très surprenants". Grave. Par contre le fond de la question, le pognon alloué à l'éducation des mômes dans le primaire, le retrait des enseignants supplémentaires qui par exemple faisaient fonctionner la bibliothèque, le fait qu'on fonctionne sans personne d'autre que le directeur pour gérer ce que gèrent dans les collèges un principal, un principal adjoint, deux CPE et des assistants d'éducation, et tout ça avec 26 heures d'enseignement par semaine (non mais essaye, Daniel, qu'on se marre, tu vas te heurter à un truc "très surprenant", et puis fais filmer et mets sur le site sans montage steplait), tout ça, ben vous n'en avez pas encore parlé. Le fond de la question, c'est la psychanalyse du corps enseignant. Fumisterie intellectuelle.

Ah tiens, Daniel s'est réveillé. Même son aveuglement à vouloir prouver qu'il s'agit d'une "vraie réforme de gauche" n'a pas suffi. Gardons espoir !

"L'ATSEM, la personne qui est habituellement chargée du ménage". N'importe quoi. Dans certaines communes, oui, dans d'autres, elles participent abondamment à la mise en oeuvre... des programmes de l'éducation nationale en concertation avec l'enseignant(e) qui définit la programmation et les activités. Bien des ATSEM sont complètement capable de gérer des groupes d'enfants avec une finalité éducative, il n'y a rien d'étonnant à cela, et tant mieux si on cesse de les sous-employer...

... mais à quand une revalorisation salariale, alors ?

Laure Daussy découvre en milieu d'émission qu'il peut y avoir une part municipale dans la rémunération des instits. Alors que la municipalisation de l'éducation est précisément l'enjeu central de la réforme. Eh bé.

"Qu'est-ce qui empêchait qu'à une plus grande échelle ce soient les instituteurs qui fassent des heures sup" ? Euh, les 26 heures d'enseignement à préparer, les copies à corriger, les 108 heures de réunions annuelles, les rencontres avec les parents et, accessoirement, le fait qu'on a une vie, aussi, desfois ? Et côté municipalité, le calcul est vite fait : un vacataire, c'est smic horaire, un enseignant c'est variable selon les endroits, mais en tout cas c'est bien plus cher.

A 40'32" : ah tiens, un parents d'élève (le seul qui, depuis le début, n'ouvre pas la bouche pour dire n'importe quoi) parle des problèmes de remplacement. En matière de rythmes scolaires, effectivement, remplacer les absents, c'est pas un détail. Le machin avec la chronobiologie ne sert qu'à masquer la pénurie totale de moyens. Que les parents de milieux dits "favorisés" acceptent que leurs mômes soient parfois plus de 30 par classe, ça me dépasse. Preuve qu'ils ne sont pas si revendicatifs que ça, et que s'ils râlent contre la réforme, ça n'est peut-être pas sans raison.

Quant aux milieux défavorisés... les communes massivement pourvues en logements sociaux et donc assez démunies en matière de rentrées fiscales vont avoir un très très gros problème à la mise en oeuvre de la réforme, qui va coûter très cher. Et c'est pour cette raison qu'elles cherchent à imposer à tout prix le mercredi matin travaillé, alors que le samedi serait bien plus logique (mais plus cher). Et l'intérêt des enfants ?

Bon, je vais pas regarder la fin de l'émission, hein...

Ah, et si le SNUIPP a pas voulu venir... Y a d'autres syndicats, hein !
Par Gamma gt

Re:

Enfin quelqu'un que je comprends ! ( parce que les chronomachin et les spatiales truc much... )
gamma
Par poisson

Re:

Citation:
Quant aux milieux défavorisés... les communes massivement pourvues en logements sociaux et donc assez démunies en matière de rentrées fiscales
Aucun rapport, la différence de revenus entre les communes ne dépend pas du niveau de vie de ses habitants.
Les revenus fiscaux des localités ne sont pas proportionnels aux revenus des habitants. Les constructions hlm neuves ne sont exonérés que deux ans maximum, c'est dérisoire. Le transfert de charge se fait pour cette raison, tout ça c'est des astuces de filous que j'vous dis!. Beaucoup de personnes non imposables et locataires payent un tiers à un demi mois de salaire d'impôts locaux
Par chantal Abramson

Re: Re:

Mon commentaire sera un commentaire naïf et de vieux! Que de bruit, que de bruit autour de cette réforme des rythmes scolaires et de la fatigue des enfants. Ex albertivillarienne des années 50-60 j'ai été à l'école primaire et laïque 5 jours sur 7 (y compris le samedi après-midi) et je n'ai jamais entendu parler mes parents de notre fatigue (nous étions 3 enfants). Durant les deux années de cours moyen je suis même restée à l'étude du soir et je sortais donc à 18h de l'école. Je rappelerai aussi que nous ignorions les activités péri-scolaires ( on ne sortait pas de l'école!).Depuis un mois nous parlons beaucoup de tout cela avec les gens de ma génération, tous aussi effarés que moi devant le ramdam concernant l'école, orchestré par les médias. Nous ne disons pas que c'était mieux AVANT mais nous disons que pour la majorité d'entre nous il n'y a pas eu traumatisme particulier à la suite d'une scolarité entièrement consacrée à l'étude de l'orthographe, de la grammaire et du calcul. Et pour finir je poserai une seule question: Les parents qui travaillent ne déposent-ils pas leur bébé dans les crèches ou au domicile d'une nounou toute la journée? Que ferait-il si l'école s'arrêtait à 14h ou 14h30, comme c'est le cas en Allemagne? Les activités péri-scolaires ont peut-être du bon!
Par Sebastien

Re: Re:

AVANT, l'ambiance était différente, très différente, à l'école.
Je n'ai pas connu les années 50-60, mais j'ai fréquenté l'école 4 jours et demi par semaine, et ce n'était pas le bagne... Oui, mais les élèves et les parents (car la société toute entière) respectait alors l'école et ses enseignants.
Oui, je suis enseignant, et non, je ne veux pas de médaille, mais c'est vrai qu'un peu de considération ne ferait pas de mal. En commençant, par exemple, par ôter ce petit sourire narquois qui s'installe sur les lèvres quand on explique que c'est un boulot de dingue, qu'on fait des horaires de fous, que les conditions matérielles sont déplorables.
J'aimerais bien aussi que les journalistes parisiens essaient de rendre compte de l'état matériel de bien des écoles (on en trouvera beaucoup d'exemples dans les commentaires). Je ne voulais pas en rajouter une couche, mais je ne résiste pas : l'ordinateur le plus récent de notre école (outre celui du directeur, qui doit avoir entre 5 et 10 ans) a plus de 10 ans d'âge. Et on est censé enseigner les usages modernes de l'informatique et d'internet avec ça (et, bien sûr, on n'a pas le droit d'installer GNU/linux dessus, mais bon, à ce niveau de décrépitude, ça ne changerait pas grand chose).

Cette réforme est, sur le papier, super. À Marseille, on n'est pas encore à 4 jours et demis par semaine. Et j'aimerais vraiment beaucoup me tromper. Mais je pense que les "ateliers" périscolaires vont consister à ce que le personnel municipal d'entretien et de surveillance de la cantine jette un ballon en mousse à des élèves dans la cour. Où sera l'intérêt de ces enfants ? Le mien, je sais bien que ça fait longtemps qu'il n'intéresse plus ma hiérarchie (ni ma société ???).
Par Niz

Re:

Citation:
L'ATSEM, la personne qui est habituellement chargée du ménage".
J'ai une idée de réforme: on assigne aux écoliers une corvée ménage, comme au Japon, et la personne habituellement chargée du ménage peut aller s'occuper et préparer le périscolaire, ou se trouver un autre job. Avec l'argent économisé, je répare l'isolation de la salle de classe ou il fait 15 degrés.
Par elliot.tz

Re: Re:

Dans les reportages les parents d'élèves se plaignent se plaignent des animateurs, pas assez formés, trop jeunes...

Pour travailler une à deux heures sur quatre à cinq jours maximum hors périodes scolaire, à 10 euros de l'heure, c'est normal, ça s'appelle un job.
Si c'est une personne extérieure nouvellement engagée.
Par Romain Desbois contre les méthodes stalinofascistes!

On se plaint mais on refuse les alternatives!

Comment? on se plaint que nos gosses vont descendre dans le PISA (très sujet à caution d'ailleurs car on compare des carottes et des lapins).

Alors quoi non gosses ne savent pas lire , écrire ?

Cela fait des décennies que l'on reconnait à l'espéranto la propédeutique nécessaire. Mais on va plutôt imposer l'anglais en primaire.

L'espéranto est un très bon moyen de faire des progrès dans sa langue maternelle.

Parce que lorsque l'on traduit dans sa langue un mot en espéranto , on sait tout de suite si on a à faire à verbe, un adjectif ou à un nom commun.

Je me demande toujours pourquoi l'on ne choisit jamais ce qui marche si ce n'est pas par idéologie.


Mais bon , la schizophrénie de notre société fait que l'on a un Ministre du "Made in France" et une Ministre de la francophonie.
Par Moum

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Les 108 heures de réunions annuelles c'est une bêtise, c'est moins. Heureusement, d'ailleurs parce que vu le niveau de la hiérarchie...
Par Katienka

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Le fameux "tableau des 108 heures", c'est faux? Pourtant, chez nous, notre inspecteur nous oblige bien à le remplir! Alors, oui, il comprend : les animations pédagogiques, les concertations, les conseils de classe... mais on peut appeler ça "des réunions" pour les non-initiés, je pense : nous devons bien 108 heures à l'administration, en plus de nos heures de présence en classe et donc une certaine partie à effectuer le mercredi après-midi, ce qui coince pas mal!
Sinon, je suis assez d'accord avec tout ce que tu décris.
Par Sebastien

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

dont 36 h "d'activités pédagogiques complémentaires", ex "aide personnalisé", certes "en dehors" des 26h hebdomadaires de classe, mais quand même devant certains élèves.
Par catherine HUMMEL

Re: CHOIX DES ACTIVITES PERI-SCOLAIRES

Non, les enfants ne choisissent pas tous les activités qu'ils souhaitent faire. Quand l'activité la plus prisée est complète ils se retrouvent dans un atelier faute de mieux! Exemple à Paris: Ateliers "Développement durable" ; "Perles chauffées"......et ce sur une période de trois mois (le pied!!) alors que l'enfant voulait faire un atelier "Sport" !!! Une fois encore on se demande où certains journalistes vont chercher leurs infos....Cathjeanne
Par BIBI

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est le travail de démolition commencé sous Jospin dans les années 90 par son ministre Allègre qui continue, sous la droite comme sous la pseudo gauche. Les réformes mises en oeuvre sont celles définies par les grands lobbies d'affaire européens. La machine à saper l'école républicaine est en marche depuis plus de 20 ans.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

ya beaucoup de vrai, bibi.
Par BIBI

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

BIBI, en hommage à Boby Lapointe et à son système de numération bibi-binaire, en abrégé: système BIBI, base (2²)².
Par estadi

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il ne manque pas une catégorie de personnes, dans ce débat ? Cherchez bien…

C'est vrai que les domestiques restent à l'office.
Par Rémi Martin

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

P*** c'est vraiment le Bronx c't' histoire ! J'ai rien compris ! La prochaine fois il faudra être plus "calme" car franchement le plateau m'a donné mal à la tête :(
Par idcourtes

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Haaaaa ! Du 16/9 ! Ahhhhh des titrages !!!

Merci à vous :)
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

et du mp4... grrrr
j'ai dut faire le transcodage dans le seul format qu'accèpte mon lecteur/graveur, seul appareil qui me permet de regarder asi su ma télé

Entre le temps de téléchargement et de transcodage, j'ai eut juste le temps ouffff ;-)
Par Ervé

Arrêt sur image

Quelque chose me chagrine dans ce vite dit contenant la vidéo où on voit Pernaut aborder à plusieurs reprises et avec beaucoup de pertinence le problème des rythmes scolaires.
C'est l'image de présentation de cette vidéo, montrant le populaire et sympathique journaliste de TF1. On jurerait qu'elle a été choisie dans le seul but de le dévaloriser.
Dans la série de séquences sélectionnées, Jean-Pierre est comme à son habitude, sérieux, magistral, convaincant. Et là, sur l'image fixe... il sourit niaisement. Si, si, observez bien. On dirait un frère jumeau débile.
C'est trop facile. N'importe qui, filmé en public, peut connaître un instant de relâchement, et apparaître à son désavantage. Même Nadine Morano, même Nicolas Sarkozy, même François Hollande, même Steevie Boulay...
En tirer parti de manière si peu élégante, je trouve ça dégueulasse.
Par Néophyte Atterré

Re: Arrêt sur image

Citation:
Ulysse Martagon
C'est l'image de présentation de cette vidéo, montrant le populaireiste et sympathiquesant journalistepropagandiste de la chaine de droite TF1. On jurerait qu'elle a été choisie dans le seul but de le dévaloriser* montrer tel qu'il est vraiment

(*) il n'a besoin de personne pour se dévaloriser.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:43 le 13/10/2013 par Néophyte Atterré.
Par Niz

La solution

il ya aune solution simple à tous ces problèmes. On diminue les impôts, on supprime les concours de l’Éducation nationale, et on privatise les écoles. Démerder vous avec vos périscolaires ou pas périscolaires.
Et si Paris est si favorisée, bein, vous n'avez qu'à ne pas vivre au fin fond de la Creuse
Par Djac Baweur

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je rejoins les témoignages qui disent que les enfants ne choisissent pas forcément leurs activités. Pour avoir participé à mettre en place deux ateliers sur Paris, il est quasi-impossible de faire choisir aux enfants, sinon à la marge. Il suffit de voir, concrètement, 300 enfants dans une cour qu'il faut réussir à rassembler en groupes, pour constater immédiatement les limites logistiques de faire tourner les enfants dans divers ateliers afin qu'ils fassent un choix - sachant que les intitulés d'ateliers sont le plus souvent incompréhensible pour des enfants (surtout les 6-8 ans), et que les parents n'ont eu aucune informations sur les ateliers existants.

Et pour cause, vu la rapidité, sur Paris, de la mise en place de la réforme : appel de projet aux associations en avril/mai, sélection en juin, vote au Conseil de Paris les 18 et 19 juillet, résultats communiqués (avec répartition dans les écoles) fin juillet début août - le tout pour une rentrée au 1er septembre… À rajouter les élèves inscrits sur les liste mais qui vont au dernier moment dans une autre école, ceux qui se rajoutent, les associations qui se sont manifesté au dernier moment, celles qui ne se sont pas manifesté du tout - il était mécanique, dans ces conditions, que ce soit une panique d'organisation autant pour les chefs d'établissement, les responsables éducatifs ville, que pour les associations elles-même.

D'autre part, le manque de locaux adéquats, de matériel sur place, rend extrêmement difficile de mettre en place sérieusement certains ateliers. Le plus gros problème étant d'avoir 18 élèves par atelier pour un animateur : c'est un nombre bien trop important pour faire autre chose que des activités type centre-aéré. Pour l'éveil musical en conservatoire, par exemple, on essaie de ne pas dépasser en gros 10 élèves ; au-delà, la concentration et l'attention deviennent très difficile à maintenir pour une activité qui en requiert particulièrement si on veut la mener sérieusement.
Par Niz

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

que les concernés payent "l'adéquation des locaux".
Par Martine

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Directrice d'école à Paris, considérant ASI comme un souffle de liberté intellectuelle, il m'est très difficile de critiquer les journalistes qui animent cette émission. Donc ma critique sera laudative. Je ne dispose pas de beaucoup de temps (entre 10 et 12 heures de travail par jour, 6 jours par semaine). Ce n'est pas pour me plaindre, juste pour informer. J'ai écouté l'émission tout en vérifiant les listes des inscriptions à la cantine.
Ceci étant posé, je décide de prendre la plume.
1- Le point remarquable de l'émission : le parent d'élèves souligne l'état de délabrement des locaux et pose la question des priorités. Faut-il consacrer maintenant des sommes considérables pour de l'animation alors que soit l'entretien des locaux n'est pas assuré soit/et les classes sont sous équipées en matériel pédagogique. A défaut de fournir des chiffres sur l'état des écoles de France et de Navarre, je propose de quelques questions qui permettraient de dresser un état des lieux :
- à quelle date la classe a été repeinte ?
- quel est l'état des huisseries ?
- quel est l'état du sol ?
- les toilettes sont elles éloignées des classes ? (en province il n'est pas rare que les toilettes soient dans un pré fabriqué dans la cour et non chauffées)
- le mobilier scolaire est-il récent ?
- y a t'il suffisamment d'espaces de rangement ? Beaucoup d'enseignants achètent avec leurs propres deniers des boîtes de rangement, des cartons à dessins...Une classe ordonnée est indispensable pour que les élèves apprennent gérer le matériel. Cela leur permet également d'accéder à une certaine autonomie."Je veux faire telle activité, je peux prendre le matériel nécessaire car je sais où il est".
- est-ce ques les élèves disposent chacun d'un manuel ? Là encore les enseignants achètent avec leur salaire des manuels pour un ou deux élèves qui sont en difficulté. Quand nous voulons faire réussir nos élèves nous sommes obligés de différencier les supports entre autre. Donc d'acheter des livres, des jeux... Soit le crédit accordé par la municipalité n'est pas suffisant soit il faut attendre l'année prochaine parce que la période des commandes est terminée.
- est-ce que la classe dispose d'espaces aménagés selon l'âge des élèves (tapis, fauteuils, petit matériel de motricité, jeux, bibliothèque) ?
Actuellement les enseignants (c'est une généralité, mais difficile de s'exprimer autrement) pallient les manques (récupération, achat).
Alors oui je rejoins le parent d'élèves, est-il opportun de consacrer l'argent public à de l'animation quand l'école va si mal ? A ceux qui doutent de l'état de décrépitude de notre école je conseille de se documenter sur la qualité de service offerte en Finlande ou au Québec. La comparaison est édifiante.
La France est loin d'être à la hauteur de ses ambitions. Les discours se suivent et se ressemblent mais les investissements ne sont jamais faits. Certains inspecteurs de l'Education Nationale répondent que l'argent ne résoudra pas l'échec scolaire. Certes mais il y contribue et fortement. Lorsque les enseignants disposeront d'une formation de qualité (pas les actuels prof de collège qui enseignent dans les ESPE. Le nom a changé mais les gugus restent), de locaux adaptés à l'accueil des enfants et du matériel pédagogique nécessaire, les élèves réussiront.
Monsieur Schneidermann vous vous étonnez de la volonté des enseignants de rester anonymes. Sachez que certains inspecteurs imposent le silence aux enseignants par la menace d'un rapport d'inspection peu élogieux qui freinerait l'accès à l'échelon supérieur. Lequel échelon permet de gagner 100 euros par mois en plus, soit dit en passant. En règle générale les enseignants du premier degré doivent se taire.Peu importe que la formation continue soit tellement médiocre qu'elle ne leur apprend rien, peu importe qu'ils soient obligés d'acheter du matériel pédagogique avec leur salaire, peu importe qu'ils fassent un nombre incalculable d'heures supplémentaires non payées, peu importe que leur salaire ne leur permette plus d'avoir accès à la propriété en ville ou tout simplement de partir en vacances, peu importe qu'ils travaillent 10 heures par jour pour préparer la classe, peu importe qu'ils travaillent pendant les vacances toujours pour préparer la classe. Les enseignants du premier degré doivent se tairent ! D'ailleurs se sont en majorité des femmes. Un hasard ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Martine ce que vous dites des inspecteurs est inquiétant. Seraient-ils des kapos ? Comment sont-ils sélectionnés ? Y a-t-il un profil psychologique de l'inspecteur de l'éducation nationale ? Cette grande famille dévouée à nos jeunes serait-elle grangrénée ? Etre un fonctionnaire intègre serait il difficile ? Varlin sera-t-il libéré ?
Par Helico

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Un fonctionnaire est tenu à un devoir de réserve et ne peut pas critiquer publiquement son administration. Les critiques éventuelles doivent normalement s'exprimer par le biais des représentants syndicaux.

L'encadrement (incarné par les inspecteurs) a pour mission de faire respecter ces règles.... quel que soit son "profil psychologique" ou son appréciation personnelle des faits.

Le statut de la fonction publique est protecteur par certains aspects.... mais pas vraiment en matière de liberté d'expression!
Par Elaeudanla

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Au sujet de devoir de réserve pour les fonctionnaires : il ne figure pas dans les statuts et ne s'impose qu'aux fonctionnaires haut placés dans la hierarchie. En aucun cas aux enseignants ou même aux directeurs d'école.
"L’obligation de réserve, qui contraint les agents publics à observer une retenue dans l’expression de leurs opinions, notamment politiques, sous peine de s’exposer à une sanction disciplinaire, ne figure pas explicitement dans les lois statutaires relatives à la fonction publique. Il s’agit d’une création jurisprudentielle, reprise dans certains statuts particuliers, tels les statuts des magistrats, des militaires, des policiers...". (JOAN du 8-10-2001)

Il n'a pas priorité sur la liberté d'expression et, donc, oui : ces inspecteurs abusent scandaleusement de leur pouvoir et se comportent comme des kapos.
Par Martine

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Des Kapos ? Non, je n'irai pas jusque là. Mais certains savent, encore une fois, faire taire les enseignants qui travaillent avec eux. Et "oui" l'inspection sera la sanction. Comme dans tous les métiers, il y a des lâches qui ont besoin de penser qu'ils dominent quelqu'un pour se sentir bien. Toutefois attention à ne pas faire de généralité. Je connais aussi des inspecteurs(rices) qui acceptent que les enseignants s'expriment librement et qui débattent avec eux. Mais cela suppose que l'inspecteur ait des capacités d'anlyse, de réflexion et ne sente pas son autorité menacée par le débat.
Comment sont recrutés les inspecteurs ?
Ce sont des enseignants qui passent un concours en deux parties : un dossier et un entretien. Les critères de recrutement varient d'une année à l'autre. Il semblerait que parfois le ministère recrute des inspecteurs avec un profil orienté vers l'informatique, d'autres fois c'est l'enseignement des langues. Mais il est bien difficile de savoir quelles compétences sont recherchées et évaluées. On peut même se poser la question de savoir si ceux qui font partie des jurys le savent. En effet certains sont recrutés alors qu'ils sont connus dans leur circonscription pour être des enseignants "lambdas", c'est à dire rien de remarquable quant aux progrés de leurs élèves et une culture pédagogique modeste. Je ne parle pas de ceux qui sont recrutés alors qu'ils sont connus pour leur paresse ou pour l'indigence de leur réflexion pédagogique. D'après des collègues qui ont passé ce concours il semblerait que la forme soit, une fois de plus, plus importante que le fond. Comment le candidat fait face aux questions déstabiliasantes, est-ce qu'il pourra faire respecter les directives du ministre ? Et puis ne pas oublier le piston ! Nous sommes en France. Le carnet d'adresses vaut toutes les compétences.
Le devoir de réserve
Oui les fonctionnaires sont soumis au devoir de réserve. Ceci explique sûrement, en partie, leur absence sur le plateau. Est-ce que le devoir de réserve est une bonne ou une mauvaise chose ? Je n'y ai pas encore réfléchi. Il est vrai que quand je pense aux comportements complètement hystériques de certains enseignants pendant les débats sur cette réforme, je serai tentée de répondre que le devoir de réserve est incontournable. Mais il me semble c'est aussi un instrument pratique pour qui veut bâillonner. [b]S'exprimer par la voie syndicale

Oui c'est la procédure. Mais il est bien difficile de faire confiance à des syndicats qui ont laissé, pendant des années, filer le pouvoir d'achat des enseignants. Ils ont obtenu quelques rustines (prime Zep, prime pour les jeunes...) mais la défense du salaire des enseignant est un échec complet. De quel côté sont-ils ? Du côté du vent ? Sans compter que jamais au grand jamais je n'accepterai d'être représentée par un type au discours décousu, qui revendique tout (meilleure stratégie pour ne rien obtenir), qui se réfugie dans la manifestation et les cris stériles. Les syndicats, comme nos hommes politiques, ne font plus illusion.
Bon week-end à tous.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je me souviens d'une discussion avec des collègues britanniques, portant sur la comparaison de nos systèmes éducatifs. Quand vint le tour de l'inspection, ils éclatèrent de rire, apercevant immédiatement l'essence de cette institution: un rituel d'infantilisation.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

J'ajoute que la baisse d'attention de nos chères têtes blondes en face des conneries que certains enseignants leur débitent est plutôt bon signe. Mystères de la "chronobiologie" (sic.)
Par Frater

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

C'est vrai que parfois, il vaudrait mieux qu'ils dorment :)
Par Gato

Re:

impression de déception: DS qui se focalise sur le nom d'un jeu dont on se fout, une intervenante infoutue d'expliquer que les instits refusent de prêter leur salle afin d'éviter les vols et dégradations, bof...
Par pablin

Re:

désolé, j'arrive un peu tard...
Je pense qu'un des problèmes majeurs de cette réforme et peut-être de toutes les réformes de l'éducation nationale est qu'elle laisse de côté le principal qui est d'abord la concertation entre tous les intervenants: les instits, les mairies, les parents, les ATSEM, les éducateurs/animateurs, les autres personnels municipaux, et maintenant les associations et probablement d'autres encore... C'est sûrement difficile à mettre en œuvre, mais je ne vois pas d'autre moyen de faire quelque chose de correct!
Par exemple, pas étonnant que les instits ne veuillent pas "prêter leur classe": à qui? (les animateurs changent en permanence) et pour faire quoi? (quel projet, dans quel but...).
Autre exemple, "les enfants sont plus réceptifs le matin", peut-être mais le matin c'est quoi pour un enfant qui s'est couché à 19h30 par rapport à un qui s'est couché à 23h (pareil pour le lever, 6h00 ou 8h00)?
etc...
L'autre question est de savoir combien on met sur la table pour que ça fonctionne? C'est à dire que l'on se demande si l'éducation est une priorité ou pas? Si c'est le cas, effectivement, il faut des moyens humains (je crois me souvenir que les "modèles" nordiques reposent sur des classes à moins de 15-20, dans ces conditions, les rythmes...), des rémunérations (en particulier pour les ATSEM, qui je crois ne gagnent pas des masses, finissent souvent avec le dos cassé, mais s'occupent aussi des enfants et on probablement une influence non négligeable sur leurs apprentissages, en particulier le langage) et de la formation.

Maintenant, une question pour les scientifiques du forum, que disent les chronobiologistes de la sieste? mon expérience qui statistiquement ne vaut que très peu, me dit que ça peut changer les rythmes d'apprentissage... Quelqu'un connaît des études sur ce point? Qu'elles existent ou non, je crois qu'elles mettent en avant les limites des études scientifiques, celle de la délimitation du modèle étudié...

Je pense que les questions de riches/pauvres sont inutiles, mais que celle qui manque, est celle de savoir pourquoi fait on l'éducation nationale si le savoir n'est plus un but premier... Un exemple encore: combien de chercheurs formés en France, à l'étranger, en situation précaire (cf loi Savaudet), ou réorientés vers autre chose...?

Merci
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je n'ai pas vu l'émission et il est peu probable que je la visionne.

Pour les chrono-machins, juste une remarque de pur bon sens, tout le monde l'a constaté, des gamins des adultes sont plus volontiers du matin ou du soir et inversement ;))

Question la plus bête de monde : pourquoi les personnes de ma génération, à l'école dans les années 40 et 50 du 20ième siècle, savent toutes lire, écrire, compter, et qu'actuellement et depuis longtemps, déjà à l'époque de mon fils, l'orthographe est en baisse vertigineuse pour ne parler que de ce problème. Ma petite fille de 13 ans en 4ème dans un collège plutôt huppé, écrit comme un cochon, excuses pour elle, s'est "tapé" des heures et des heures de travail à la maison dès le CE1. En revanche elle est excellente en maths.

La seule question qui m'importe : C'est pour quoi faire l'école ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:06 le 14/10/2013 par bysonne.
Par Niz

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
La seule question qui m'importe : C'est pour quoi faire l'école ?

pour apprendre à lire, écrire et compter et raisonner ie français et calcul. Pour aider ceci, vous faites plein de matières qui vous permettent de muscler votre français, et votre capacité de calcul: histoire, physique, et svt. Si les 20h de cours ne suffisent pas, bein, ce n'est pas le ministère qui va résoudre votre problème. C'est à votre fils de comprendre la démarche et de la pratiquer.
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

J'ai l'impression que vous ne m'avez pas bien comprise, ma question ne se limite pas aux problèmes de mon fils ou de ma petite fille ..... Qui par ailleurs vont très bien.

Il me semble, j'en suis même sûre, qu'à mon époque lointaine, l'enseignement ne soulevait pas autant de problèmes, de discussions stériles, les gens qui faisaient trois fautes par ligne écrite étaient des bêtes de foire, les cancres étaient rares ... etc, etc .... Merci, je suis au courant, mon fils aussi, que l'instruction ne se limite pas à l'orthographe. Je crois rêver .....

Et surtout tous ces ministres qui se succèdent avec leurs réformettes ne s'attaquent jamais au fond des problèmes, de surcharge des classes qui a toujours plus ou moins existé et pas mal d'autres inconvénients ..... Comme l'indiscipline, l'insolence, tous les problèmes de comportements qui entravent le bon apprentissage dans des conditions sereines et efficaces.

Cela dit, je préférerais avoir l'âge d'étudier aujourd'hui .... Je me sentirais plus à l'aise que je ne l'étais par rapport aux instits et aux profs ... Quoique quand j'observe le ton sur lequel vous me répondez .... mais peut-être que j'aurais été mauvaise élève avec un certain nombre de mes camarades. L'école souffre de problèmes de société gravissimes comme tout le reste de nos vies.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:42 le 14/10/2013 par bysonne.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
bysonne
[...]Comme l'indiscipline, l'insolence, tous les problèmes de comportements qui entravent le bon apprentissage dans des conditions sereines et efficaces.[...]

Je me permet d'intervenir...

Ne pensez-vous pas que ces problèmes d'incivilités et d’indisciplines dont parle si souvent les médias n'est pas dut à ce que vivent les enfants, que ce soit à l'école, chez eux, dans la rue, dans leurs cités

Qu'il s'agit d'une réponse à ce qu'ils vivent tous les jours et que, biensure, il est toujours bon de coller l'élève au pilorit plutôt que de ce demander pourquoi, qu'est-ce qui se passe...

C'est juste une question ;-)

Pour le reste je vous approuve
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Sans doute les medias mettent le projecteur sur les incivilités, mais c'est bel et bien une réalité. Je pense à l'excellent film "entre les murs", que vous connaissez certainement. Et en outre tout ce que je connais des instits ou des parents d'élèves qui m'en parlent. Je ne déplore pas que les enfants et les jeunes aient beaucoup plus la parole qu'à mon époque où chaque élève devait se taire pendant les cours et même pendant l'étude, c'était épouvantable ce silence, où nous n'entendions que les mouches voler, brrr !!

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Il faut effectivement se demander ce que les enfants vivent, supportent et endurent dans leurs quartiers, leurs familles. Pourquoi sont-ils si agités, démotivés, mal dans leurs baskets. La vie d'un enfant autrefois n'était pas si simple non plus, tout simplement parce que la vie est difficile quels que soient les âges des enfants et des époques auxquelles ils vivent.

L'idéal, serait que les enfants aient envie d'apprendre, qu'à l'école et en famille, on leur donne l'envie d'avoir envie. Les enfants sont aussi différents dans leurs envies, leurs goûts, leurs ambitions que les adultes. C'est un vaste sujet.

Les enfants ne sont pas égaux quel que soit leur milieu par rapport à l'envie d'apprendre, ni au même âge comme le dit très bien ci-dessous Néophyte. Au risque encore de me me faire tuer, je pense à Françoise Dolto qui avait sur l'éducation des idées qui sont tellement révolutionnaires encore aujourd'hui et qu'elle a mises en pratique dans des lieux d'enseignement complètement personnalisé pour chaque enfant qui existent encore. Là mon fils en parlerait mieux que moi ... Mais il exerce un métier de santé après avoir animé il uy a longtemps des classes d'éveil, et il n'a pas le temps malheureusement de me venir en aide ... :))

Pfff correction pour plein de fautes ...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 16:45 le 14/10/2013 par bysonne.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
bysonne
Pfff correction pour plein de fautes ...

Je viens de les voire, J'écris trop comme je parle ;-)

J'essaie une correction

Je me permet d'intervenir...
Citation:
Néophyte
Ne pensez-vous pas que ces problèmes d'incivilités et d’indisciplines dont parlent si souvent les médias, ne sont pas dut à ce que vivent les enfants, que ce soit à l'école, chez eux, dans la rue, dans leurs cités

Ces incivilités sont peut-être une réponse à ce qu'ils vivent tous les jours.
Biensure, pour certains médias, il est de bon ton de coller l'élève au pilori plutôt que de se demander ce qu'il se passe...

C'est juste une question ;-)

Pour le reste, je vous approuve
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

je parlais de mes faute à moi :) j'en ai laissé une,pfff pas grave ...

Je comprends pas pourquoi vous avez remis votre paragraphe, j'ai répondu, non ?

Je crois bien que je fatigue, je vais en récrée tiens. ;))



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:49 le 14/10/2013 par bysonne.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

J'ai tenté de corriger les miennes.

Ai-je réussi ? :-)
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Peu importe :)) Avant quand j'étais encore jeune, j'étais une vraie emmerdeuse avec l'orthographe des autres, puis je me suis aperçue (qu'apercevoir ne prend qu'un p) * que c'était très désobligeant et déplacé.

C'était un moyen mnémotechnique utilisé par mes profs : aussi "on ne meure qu'une fois". et donc "va mourir" LOL
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Si je peux me permettre: Pour désamorcer le fameux " de tous temps" cher aux élèves, Un collègue notait en marge: " de tous temps, les élèves ont fait de mauvaises introductions".
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ohhhh vous faites naître un doute en moi. De tout temps, non ? votre collègue était en plus "chépaquoi" que vous ... Je n'ose pas écrire l'adjectif qui me vient.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Comme si tous les élèves sont tous capable d'apprendre et de comprendre tous ce qu'on attend d'eux
C'est dingue quand même cette aspect "enfant-robot" ou "enfant-machine" qui apprennent tous au même rythme, de la même manière, sans penser une seule petite seconde que chaque enfant est différent et que c'est à l'école (qui est censé enseigner, savoir ce qu'elle enseigne etc...) de s'adapter à l'enfant et non l'inverse

quand aux vingt heure de cours, je signal que c'est 26h dans le primaire et plus d'une trentaine voir quarantaine par la suite..
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Sans doute parce que les programmes se sont allongés, plus de leçons à apprendre et qu’aujourd’hui il y a d'autres centre d'intérêt.

beaucoup d'enfant utilise la télévision et l'ordinateur pour jouer, regarder des bêtises au paravent, il n'y avait pas ou peu de télé pas d'ordi ou d'internet (of course) donc plus de temps pour apprendre

Je pense que se sont les deux raisons essentiels
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je vous rassure Néophyte, il y avait des tas d'occasion de jouer, de se détourner du travail scolaire. :))
Par BIBI

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Il n'y a qu'environ 90% de réussite au bac;c'est inadmissible; les 10% qui ne l'ont pas sont victimes d'une terrible stigmatisation; grâce à cette réforme nous allons enfin atteindre les 100%; et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ces 1OO% une fois atteints, le bac tombera comme un fruit mûr. Etape cruciale du grand démantèlement.
Par Florent M.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
Ces 1OO% une fois atteints, le bac tombera comme un fruit mûr. Etape cruciale du grand démantèlement.

A vous êtes vous aussi partisant de la grande conspiration! Je vous croyais au dessus de celà. Deçu...
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Si vous l'avez attrapé, tenez le bien!!! Mais attention il est glissant.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ok..Ok

Combien d'élève d'une classe de 6ème arriveront au Bac ?
Vous n'avez pas l'impression qu'il y a entre les deux, des élèves qui sortiront du système ?
Enfin, combien d'élève ayant le bac vont poursuivre leurs études et pourquoi ?
Par Sebastien

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Et, si je puis me permettre, combien d'élèves de CP qui arriveront au bac ?
Car, contrairement à une idée reçue, il y a aussi des élèves qui n'arriveront jamais en 6ème, ou qui n'y resteront pas longtemps.
L'école aussi a ses "déchets / déchus"...
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Pourquoi les parents plus aisés seraient plus attentifs à l'éducation de leurs enfants?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

parce qu'ils savent que l'investissement est rentabilisable, alors que ceux des milieux populaires savent le contraire.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je suis désolée mais ça, ça fait juste cliché "bourgeois".
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

c'est d'ailleurs du Raymond Boudon.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ces personnes ne passent pas leur temps à "torcher des derrières". On entendrait le gouvernement de Sarko et tout le mépris qui allait avec.
Et oui, il faut une formatiion de plus de 8 jours pour enseigner ce qu'on ne connaît pas. Comme "arts plastiques" par exemple.
Et je n'ai jamais dit qu'il fallait payer les gens au lance pierre. C'est aussi un des problèmes de la réforme.
Et oui, apprendre une langue n'est ni stupide, ni impossible à l'âge des enfants scolarisés...puisqu'on le fait soi disant pour les pauvres, pour aider leurs enfants.Enfin oui, ces trucs de scoubidou qui servent à lire, c'est de la connerie !
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

L'art plastique en 8 jours ?! Et bé, je me demande pourquoi la formation aux beaux-arts durent 5 années après le bac .. Seulement quand on est pas doué .... Je pense à Korkos qui n'a eu besoin de ces études. En revanche sa formation d'autodidacte se poursuit toujours, du moins j'imagine. Vous êtes trop zarbi Malagate.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bah non, je ne suis pas zarbi, c'est la municipalité !
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Arf, pardon je vous ai mal lue. "Un peu plus de 8 jours". Infiniment plus de 8 jours.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

En effet, c'était ironique:)
Par OuvreBoîte

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

On est peut-être pas non plus obligé de passer d'un extrême à l'autre aussi rapidement.
Entre 8 jours de formation et la totalité du cursus des beaux-arts - diplôme qui entre parenthèses n'est pas exigé pour se présenter au capes d'arts plastiques et enseigner, sur le temps scolaire, la matière aux collégiens et lycéens - il y a un éventail de possibilités assez large.
Même si une vaste culture disciplinaire est toujours un plus, on peut quand même s'interroger sur le caractère indispensable de toutes ces connaissances pour faire de la pâte à modeler avec des élèves de CP.
En outre gérer un groupe d'enfants en bas-âge est une compétence spécifique qui n'est enseignée par exemple ni aux beaux-arts ni au conservatoire. Toute cette affaire prend des proportions ridicules, à la base il s'agit quand même d'occuper des gamins d'une manière pas trop bête et qui préserve l'essentiel de leurs capacités (limitées) de travail pour les activités avec leurs instituteurs ; à en lire certain, s'ils sont pas artistes plasticiens et aptes à tenir une place dans un orchestre à la fin de leur CM2, on leur a fait rater toute leur scolarité.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Mal placé:)

C'était une réponse à Niz plus bas.
Par bysonne

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Pardon Aloys, il faut actualiser cette citation : rentabilisable bankable. :)) Ne Boudon pas le plaisir de vous lire.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je viens de regarder juste le montage des journaux de Pernaut. Je suis désolée, je ne vois aucune bêtise. Ce sont juste des constatations.

Oui, les parents doivent financer. OUI, dans les petites villes c'est un casse tête (vécu sur place, nos 2 écoles sont passées aux 4 jours et demi). OUI, les activités périscolaires c'est une totale impro avec des gens qui ont été formés 8 jours. OUI, ils sont peu nombreux pour encadrer les activités, c'est pour ça qu'on fait des groupes qui les uns apès les autres, selon la période, peuvent participer à ces activités.
La journaliste du Monde qui parle de clichés n'est manifestement pas beaucoup allée sur le terrain (et je ne parle pas que de notre coin évidemment).

Alors on se dit ok, c'est pas très grave, c'est le début, il faut du temps pour que ça passe.

Et sinon, l'instit qui ne veut pas laisser la classe parce que c'est son identité...on rêve. L'instit a autre chose à faire comme préparer les cours et les activités, comme ne pas revenir pour s'assurer que rien ne manque et que rien n'a été abîmé...mais elle sort d'où cette femme ?!
Par Niz

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Citation:
gens qui ont été formés 8 jours
Offre d'emploi plein temps: Malagate&Co recrute Bac+5, Bac +8 avec minimum 5 ans d'expérience, pour torcher le caca du dérrière de ses bambins surdoués. 13k€ par ans, tickets resto offers. Pas sérieux s'abstenir. heures sup à négocier. Des compétences linguistiques en Chinois, japonais ou allemand en plus de l'anglais [Toefl IBT >100 minimum] sont un plus.
Par J-net

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

@Malagate
De bonne ou de mauvaise foi, vous vous trompez.
Les activités périscol ne sont en aucun cas obligatoires (mensonge pur et simple de Pernaut). Les parents ne "doivent" pas payer, en tous cas pas plus que l'année dernière quand ils faisaient garder leur enfant le mercredi toute la journée...

Ensuite, oui, c'est vrai il y a de gros problèmes d'organisation, je suis la première à le dire. Mais pour être crédible, autant le dire sans aligner les contre-vérités par ailleurs.
Par J-net

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Mal placé.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:11 le 15/10/2013 par J-net.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Bonjour,

Alors je comprends ce que vous voulez dire sauf que....le municipalité n'a pas tout l'argent nécessaire, c'est le principal problème. D'où augmentation des taxes, donc les parents seront obligés de payer.

Il survient un autre problème, le périscolaire tout court avec son coût supplémentaire chaque jour. Je ne dis pas ça pour moi, je ne suis pas concernée mais je vois bien que certains ont du mal.

Passer à 4 jours et demi, ça ne me pose pas de problèmes et les enfants s'y feront très bien. Par contre, il faut que le financement suive et ce n'est pas le cas.

Au niveau organisationnel il faut du temps, c'est évident.
Par J-net

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

A la suite du visionnage de cette émission -et de l'écoute de tout le foin qu'on entend depuis un mois- j'en reviens toujours à la même question: à quel point est-ce grave ?
Si, dans certaines écoles, la sécurité des enfants n'est pas assurée, c'est grave, oui.
Si un enfant n'a pas l'activité qu'il avait demandée. S'il s'ennuie 1h30. S'il fait une activité peu épanouissante tel jour à telle heure. Est-ce grave ? Ce n'est pas souhaitable, ok, ça pourrait être mieux, d'accord, mais est-ce grave ? Si 5 enfants regardent 5 autres jouer à un jeu de société (après tout, regarder une partie est aussi une façon d'apprendre les règles quand on ne les connaît pas), c'est grave ? Sans rire ?

C'est tout le problème avec ce débat, on superpose des problèmes microscopiques, des vrais problèmes de moyenne importance et de graves problèmes... A mes oreilles, ceux qui couinent parce que leur enfant s'est ennuyé 1h30 dans la journée perdent toute crédibilité. Mais ça doit être normal, j'ai pris ma carte de mère indigne il y a bien longtemps déjà...

Enfin, il va falloir, à un moment donné que l'on arrête de dénigrer telle ou telle activité "en soi". Je pense que toute activité peut avoir un intérêt ludique et/ou pédagogique, selon la façon dont elle est menée. Le scoubidou est évidemment bon pour la motricité fine et constitue un délassement (on se vide la tête en se concentrant sur une activité répétitive ayant pour finalité de produire un objet). Je vois là-haut quelqu'un qui s'étonne qu'on pratique le bridge... Je ne maitrise pas bien ce jeu mais dans mes souvenirs il demande une sacrée capacité de mémorisation... Bref, tout dépend du prof ou de l'animateur. Une séance de yoga ou de percussions, activités vues comme plus "utiles", je suppose, menée par un-e nullos n'apportera rien, contrairement à du canevas, du tricot ou du coloriage, si la séance est correctement conduite ! Le mépris pour certaines activités vues comme idiotes ou rabaissantes, finit par me filer le mal de mer.
Par Malagate

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ce n'est pas du mépris, je prends juste le problème à l'envers.
J'ai bien l'impression que globalement ils ne savaient pas trop quoi faire...ou ils savaient mais ça demandait trop de moyens et du coup on tape dans du scoubidou. Ce n'est pas que j'ai quelque chose contre le scoubidou mais pour moi très réellement c'est des carabistouilles (pour rester polie) que de dire: le scoubidou participe à l'apprentissage de la lecture ! Bah non, faut vraiment être à côté de la plaque, en pleine fumette.
Par contre pour la motricité, oui, en effet.
Je n'ai rien non plus contre l'ennui et la contemplation, c'est source de rêverie et bon pour l'imagination.
Et oui, vous avez raison, les activités ne sont pas obligatoires (sauf que les impôts vont quand même augmenter pour compenser, même le maire n'ose pas dire le contraire. Pour tout le monde, y compris ceux qui ont peu de moyens).
Maintenant concrètement: la majorité des enfants ici restent jusqu'à la fermeture du périscolaire.
Ça fait du 16h-18h45.
Avec plein de monde, du brouhaha, la fatigue qui accompagne. Certains ont la possibilité d'étudier si ils le souhaitent. Qu'on rigole: à leurs âges, sur 2 écoles, ils sont.....10 à le faire. Ben oui, les copains, le bruit, la fatigue, difficile d'y arriver et de se déconnecter.

Ce qui aiderait les familles c'est du vrai soutien scolaire au moins une heure sur ces presque 3 heures ! Qu'ils puissent faire leurs devoirs, poser des questions et pas rentrer à 19h chez eux complètement crevés. Le temps de manger, prendre une douche...ils sont en quel état les gamins pour apprendre leurs leçons vers 20h ?
Par pompastel

Re:

Ha, un peu hors sujet (à peine), mais le recteur de l'université de Liège trouve que Ségolène Royal ferait bien de s'occuper des "problèmes bien hexagonaux" :-)

Je suppose que Madame Royal ne s'est pas interrogée pour savoir pourquoi des milliers d'étudiants français faisaient leurs études ici, aux frais de la Fédération Wallonie-Bruxelles et que beaucoup de médecins et une majorité de médecins vétérinaires français étaient porteurs d'un diplôme belge... Les étudiants français sont les bienvenus, mais tant qu'à donner des leçons, elle pourrait commencer par se préoccuper de problèmes bien hexagonaux: le numerus clausus, les concours et le bachotage
[www.lalibre.be]
Par Robert.

Re:

Grâce au lien que vous donnez on peut comprendre que le recteur répond lui-même " un peu hors sujet" à Ségolène.
Indépendamment de quoi il faut bien reconnaître la pertinence de son interpellation.
Par pompastel

Re:

Il n'est pas le seul à trouver le contenu de son intervention un peu simpliste :-)
[www.lalibre.be]
Par Ervé

Re:

Je me suis toujours demandé pourquoi les vrais amateurs de petit jaune, le boivent quasiment sec.
Je comprends à présent que c'est pour éviter le coma hydraulique.
Par Aline Marchetto

Re: Jaune pur.

Ah bon ? Le petit jaune tu veux dire "le pastis" ..Mon fiston est revenu d'Ecosse et il était "en manque", sauf le Whisky et la bière y a rien à déguster là-bas, et bien il boit son "jaune" sans eau et cul sec !. A part le "thé" et les "petits gateaux secs" "étouffe-chrétiens" en Ecosse pays ou la "bouffe" est dégueu, ogéemisée, il vaut mieux boire !. Crois moi Ulysse quand le vrai "jaune" manque tu risque le "coma hydrique grave".

Vive la France ou on boit du "bon jaune".
Par Ervé

Re: Jaune pur.

Oui mais en Ecosse, on y va justement pour boire de la bière et du whisky dans les pubs, où on se réfugie quand il pleut.
On en ressort lorsqu'il y a un rayon de soleil, mais dans le quart d'heure qui suit, il repleut. Alors on va visiter une distillerie.
J'adore l'Ecosse.
Par Ervé

Re: Jaune pur.

Je m'aperçois après coup que l'alcool n'était pas du tout le sujet de ce topic.
Pas plus que la promotion du tourisme en Ecosse, d'ailleurs.
Toutes mes excuses pour ces hors-sujets.
Par OuvreBoîte

Re: Jaune pur.

Mais pas du tout, il suffit de se raccrocher aux branches :
Les récréations en Écosse : comment faire quand il pleut tout le temps ?
Les 5 jours de classes en Écosse : maltraitance des enseignants ?
Activités extrascolaires : pour ou contre l'atelier distillerie dès 8 ans ?
Par Aline Marchetto

Re: Jaune pur malt .

PFfouuut ..ON s'en fiche, ULysse, des "hors sujets" sont necessaires. ET oui l'Ecosse est un beau pays, et les pubs sont une véritable institutions là-bas pour lutter contre le climat, effectivement très pluvieux et triste.

Donc pour se réchauffer les écossais s'entassent dans les pubs et boivent, parlent, mangent, vivent tous les soirs ou congés. Mon fils en garde un bon souvenir. Mais les écossais sont battus sur leur propre terrain depuis peu par lesfff "polonais" : l'expression "saoul comme un polonais", connu en France, se révèle exacte, et les écossais n'en reviennent pas.

Sinon seuls les "turcs" ne rentrent pas dans les "pubs" ces "églises sacrées" du Whisky et la bière sont des boissons dignes du nectar des "Dieux de l'Olympe". Bon sinon il y a le thé, a certains moments, mais les boissons fortes sont bien plus réchauffantes et c'est sans doute pour cette raison, que le Loch Ness est né.

Par une nuit froide à la sortie d'un pub un brave homme, un peu trop "réchauffé" rentrant chez lui par un chemin peu utilisé, près d'un lac, soudain a vu ce "monstre" sortir sa tête et le mythe du monstre de l'eau, qui est devenu le fétiche de cette région. Après tout pourquoi pas l'Ecosse est un pays de vieilles légendes. Comme les licornes dans les pays celtes.

Heu sinon c'est quoi déjà le topic ? La tisane ou la camomille ?
Par bysonne

Re: Jaune pur malt .

Sais-tu Yéza que les Turcs possèdent le plus grand nombre de variétés de pommes. Ils en font une boisson chaude (tisane en fait) qu'ils appellent thé. C'est à tomber par terre tellement c'est bon et tu ne risques pas les hallucinations.
Par Aline Marchetto

Re: Jaune pur malt turc !.

Ah bon ? du "thé à la pomme" ou de "la pomme" pour faire du thé et comment s'appelle cette pomme ?...Ben ça m'interesse grave, car j'ai froid en hiver, plus que de raison, je boirais bien un "thé façon turque a base de pomme" même un peu ...alcoolisé a peine, a peine, juste pour me réchauffer les pieds.

Bah les hallucinations je crains pas, car j'en ai le jour aussi. La preuve le topic sur l'école vire au jaune turc et écossais. Bises à toi biby !.
Par eva

Re: Jaune pur malt turc !.

y a pas mieux qu'un roustintin, réchauffant des orteils jusqu'au pointe des oreilles.
Par sylsyl

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Deux ou trois choses manquent à l’émission à mon avis.

Déjà sur le cadre de la réforme : celle-ci est décidée par l’état mais appliquée et financée ( en grande partie) par les collectivités territoriales.
Pour travailler dans trois d’entre elles et connaître un bon nombre de fonctionnaires territoriaux, les collectivités depuis plusieurs années et à grand coup de pression de la cour des comptes n’échappent pas à l’idéologie ambiante à savoir : faire des économies.
C’est leur priorité numéro un !
A partir de là on comprend déjà mieux pourquoi la mise en place d’activités périscolaires n’est pas facile puisque la priorité des mairies n’est pas l’éducation mais les économies.
Ca veut dire essayer de fourguer un max d’enfants à minimum d’animateurs ave un minimum de moyens.
A ce titre, j’aurais beaucoup aimé que l’on demande au Maire d’Aubervilliers si les embauches d’animateur sont des embauches de titulaires ou non ( mais cela doit pouvoir ce vérifier sur le site du centre de gestion du 93 ) .

Ensuite, dans les faits dans beaucoup de communes ces activités sont payantes ( sauf le Temps Libre Surveillé dont on a pas parlé dans l’émissions, mais qui le deviendra dans certaines communes).
De fait les activités ne sont pas pour tout le monde.
Les gens qui ont peu d’argent souvent parce qu’il n’ont pas de boulot n’en n’ont pas forcement les moyens et étant au chômage se retrouve disponible pour aller chercher leur enfant à la sortie d’école.


Dernières choses non abordées dans l’émission, c’est la différence entre primaire et maternelle.
C’est plus un ressenti personnel avec mon propre enfant mais à cet âge, je n’ai pas l’impression qu’il ne fasse bien la différence entre l’école et les activités.
De plus si ces dernières sont bruyantes ( c’est le cas du temps libre surveillé qui est très long) cela les fatigue d’autant plus.

Sinon j’ai bien aimé l’émission. Encore un peu plus de fluidité dans les passages de paroles entre DS et Laure Daussy ( ou Sébastien Rochat et Anne-Sophie Jacques le cas échéant) et ce sera vraiment top !
Par sylsyl

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Pour étayer un peu mon propos sur la pression de la cour des comptes sur les finances des collectivités et les embauches de personnel.
Cet article de Libération.
Par Cantou

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je me permets juste de faire une remarque sur le dénigrement des activités périscolaires dans les médias et dans cette émission. Je suis intervenant périscolaire, et par ailleurs artiste auteur indépendant. J'anime des ateliers autour de la bande dessinée, qui sont plus proche de cours, que d'activités scoubidou. On y apprend à écrire, à raconter des histoires, à composer des images et à gérer l'espace.

Autour de moi, je vois des activités autour de l'illustration, de la musique, du sport, du jeu de go (vous parlez des jeux dans votre émission) qui ne sont que des continuité du travail des enseignants, simplement effectuées de manière plus ludique, la plupart du temps des spécialistes et pas simplement "des jeunes" comme j'ai pu entendre (comme si être jeune et transmettre, par ailleurs, posait un problème c'est idiot). Reste qu'en Alsace, et dans la riche ville de Strasbourg où je travaille, il est possible que le réseau périscolaire soit en avance, et il était d'ailleurs grandement développé bien avant cette réforme.

Simplement, ça se passe mal à Paris, et on ne parle que de Paris, comme toujours.

Cela dit, c'était un témoignage sur ce que je connaissais, c'est tout, car je ne sais pas comment ça se passe ailleurs, et j'imagine que les campagnes doivent être lésées comme toujours.
Par Stéphane-old

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Une réforme sur laquelle personne n'a d'évaluations, un débat sans directeur d'école, sans instit', cela promettait d'être passionnant !

La seule qui parle un peu des enfants (Marie-Estelle Pech) se fait interrompre en permanence du fait qu'elle endosse le rôle de l'opposante de droite. Insupportable.

Les enfants sont incapables de dire ce qu'ils ont fait pendant la journée.
La perte de repère dans le temps (journée, semaine) et dans les rôles (instit', auxiliaire, intervenant) est totale...
Nos gosses sont les rats de laboratoires...

Allez je vous laisse, je vais aller chercher mon fils en maternelle à Paris...
La semaine dernière, il s'est endormi sur le paillasson pendant que j'ouvrai la porte...
Par Michèle Ramon Obin

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

On paye le prix d'orienation politique qui a vu les budgets aloués à l'éducation se réduire et des climats e tentions autour de l'école. On va donc vers le creusement des inégalités et de délabrement du système scolaire. Années après années et cela vire au "dialogue" de sourd entre élus, politiques, parents, ensignants. C'est ce qui transparé pour moi quand on aborde ces thématiques, la réforme en en soit est presque secondaire dans un contexte après des décennies de délabrement. Locaux vétustes, enseignants fatigués, mécontents parents idems bref je pense que l'éducation nationale va continuer à sombrer ...
Par Sophie Guédou

Re:

Enseignante à Aubervilliers, et fidèle d'ASI, j'ai regardé votre émission avec grand intérêt.
Néanmoins, j'y ai vu ce que je ne pensais pas voir sur ASI, une réforme des rythmes scolaires... sans enseignant.

L'absence d'un membre du corps enseignant pour parler d'école, d'élèves et d'apprentissage est un non sens. Aubervilliers compte 32 écoles, et 4 syndicats représentés en inter-syndicale, comment croire que vous n'ayez trouvé personne pour participer à votre émission.
Le débat est donc à l'image de la réforme mise en place par Monsieur Peillon, sans concertation avec les professionnels.

Et les absents ayant toujours tord, on en profite pour participer au travail de sape générale des enseignants, orchestré par l'Etat (qui tue son service public lentement mais sûrement) et relayé par les médias, dont vous faites le jeu Monsieur Schneidermann.
C'est la faute des enseignants qui ne veulent pas prêter leur classe, qui ne veulent pas faire d'heures supplémentaires, qui s'enferment dans le corporatisme. A vous écouter, on croirait voir le monde enseignant comme un vieux monstre rétrograde incapable d'aller de l'avant.

Je remercie monsieur Lasbleis d'avoir rappelé quelques réalités de terrain comme le manque de remplaçants ou la vétusté des locaux.
Malheureusement, quand tout le monde sur le plateau s'interroge sur le pourquoi des 95% d'enseignants en grève le 3 octobre dernier, personne ne peut réellement répondre.

La réalité est que depuis la réforme initiée par monsieur Sarkozy et la suppression du samedi matin, les élèves français ont perdu 2 heures de classe (et sont passés de 26h à 24h de classe). Les enseignants eux ont conservé leur volume horaire avec une annualisation de leur temps de travail (temps de concertation en équipe pédagogique, travail en petit groupe), ce qui ne leur permet pas d'effectuer des heures supplémentaires.
Quand bien même ils le voudraient et/ou le pourraient, ne serait-ce pas préjudiciable à leur travail. Car si le temps de présence d'un enseignant est de 27h en primaire et de 18h dans le secondaire, c'est qu'il est considéré qu'un temps de préparation et de correction est nécessaire pour le bon déroulement de la classe.

Mais revenons à la réforme initiée par monsieur Peillon.
De quoi s'agit-il exactement ?
De raccourcir les journées de classe à 5h30 maximum et de rajouter une matinée supplémentaire. Il n'a nullement été question de redonner les 2h de classe perdues il y a cinq ans (vous savez quand, déjà, les enseignants râlaient et qu'ils dénonçaient un passage de 4 jours et demi à 4 jours...)
5h30 de classe par jour, donc. Il ne vous alors pas échappé qu'à Aubervilliers comme à Paris, la mise en place de cette réforme est hors-la-loi, puisque les élèves ont deux jours de classe avec 6h d'enseignement. Il a donc fallu faire une dérogation à la loi !

Et c'est là que le bât blesse... comment peut-on prétendre mettre en place une réforme dans l'intérêt des enfants quand dès le départ on ne respecte pas la loi.

Et le résultat est là, les enfants sont déboussolés. J'enseigne en classe de CP, et mes élèves ne se repèrent pas dans le temps puisqu'aucune journée de classe ne ressemble à la précédente. Je n'ose imaginer les effets sur les élèves de maternelle, dont, on le sait les apprentissages sont basés sur les rituels.
Ce n'est pas un hasard si ce n'est qu'au collège, à l'âge de 10 ans, que les élèves sont en mesure d'avoir un emploi du temps variable.
Que dire des enfants de 3 ans ou de 6 ans ?

Il en est des repères spatiaux comme des repères temporels puisque les locaux de l'école, parfois même les classes sont occupé(e)s par d'autres adultes que les enseignants.
Je ne rentrerai pas dans le débat du contenu des activités périscolaires, ni même sur le problème de qualification des personnels en cadrants. Rappelons seulement que fin septembre, les animateurs d'Aubervilliers ont fait quatre journées de débrayage pour signaler leur mécontentement auprès de monsieur Salvatore.

L'école, auparavant sujette à un règlement intérieur établi en conseil d'école se voit maintenant ouverte à toutes sortes pratiques, de la plus laxiste à la plus militaire sans que ni la directrice, ni l'équipe enseignante n'ait son mot à dire. Nos élèves avec qui nous travaillons le respect des règles de vie nécessaires et indispensables aux apprentissages, deviennent des enfants agités et bruyants sitôt l'arrivée de l'animateur dans la classe.

Cette perte de repères spatio-temporels est, à mon sens, extrêmement préjudiciable aux enfants.

Mais alors pourquoi cette réforme, pour le bien de qui ?
Il est probable que pour des communes plus petites, et plus riches qu'Aubervilliers, aucun de ces problèmes ne se pose. Les enfants profitent de journées de classe plus courtes et participent à des activités variées.
Le problème est là, justement. Il ne s'agit plus d'une éducation nationale, mais d'une éducation communale, puisque les horaires sont différents, les activités sont différentes.

On compare la France à ses voisins européens à grands coups d'évaluation PISA, mais on n'apprend pas à lire le français comme on apprend à lire l'espagnol. Chaque pays a ses spécificités et lorsque l'on cite l'Allemagne et ses journées de classe qui se terminent à 15h, rappelons aussi que dans ce pays peu de femmes ayant des enfants en bas-âge ne travaillent.

Quant à parler d'une réforme des rythmes scolaires sur l'année entière, je pose la question de la lutte contre l'absentéisme. A Aubervilliers où l'on travaille en partie avec des classes sociales défavorisées issues de l'immigration, on se retrouve chaque année confrontés au problèmes des départs en vacances anticipés ou retours tardifs pour cause de billet d'avion trop cher.

Aucun de ces sujets n'a été abordé sur votre plateau ni par vous, ni par les journalistes, si spécialistes de l'enseignement soient-elles. Et je le regrette.
Par magritte

Re: rythmes scolaires

J'ai pris connaissance du débat et donc des commentaires avec retard et je le regrette car c'est un peu tard maintenant pour dire que je suis tout à fait d'accord avec vous :Comment peut on faire un débat sur l'école et sur le fonctionnement de celle ci sans ceux qui la pratiquent tous les jours :les enseignants et les animateurs .Curieuse façon de pratiquer le journalisme et bien décevante de la part de" arrêt sur images" .Toutes les personnes participant à ce débat parlaient de l'école comme d'une terre inconnue ,ou ils n'avaient plus mis les pieds depuis la nuit des temps ,donc "on leur a dit que ""ils avaient entendu dire que "les journalistes ne semblaient meme pas avoir passé une journée ou deux dans une école maternelle et une école primaire pour se faire une idée un peu plus precise du fonctionnement d'une école et ça ne paraissait pas du tout les préoccuper .De plus" le Monde" et" le Figaro" sont deux journaux qui ont officiellement et avec ardeur défendu la loi sur l'autonomie des universités et donc , la privatisation de l'enseignement
Au sujet de la réforme, c'est bien de rappeler quels en étaient les buts officiels :raccourcir la journée à l'école ,et mettre les matières les plus complexes aux heures ou la concentration est la meilleure .Qu'en est -il? La journée est toujours aussi longue à l'école et dans la classe et le périscolaire commence à 15 heures cad à l'heure ou justement la concentration est la meilleure .Qui a parlé de cela dans le débat ?
En maternelle la reforme a été mise en place également, et toujours officiellement, pour le bien des enfants .J'ai pratiqué plus de 30 ans en école maternelle et quand je vois ce qui a été mis en place je suis effarée ,effondrée .Des après-midi hachées réduites à la portion congrue avec l'enseignant (1 h si l'on pense à la recréation) ce qui signifie que plus aucun atelier d'envergure ne peut être envisagé puisque la classe doit donc être prête à accueillir le périscolaire (autre aberration ,personne ne semble savoir ce que représente la classe en maternelle lieu de vie pour les enfants ,premier lieu de vie meme, puisqu'ils y passent plus de temps que chez eux ,coins jeux ateliers prêts aux fonctionnements du lendemain multiples affichages, rangements des travaux effectués ,tout cela demandant à l'enseignant une préparation quotidienne qui se fait justement à l'heure ou le périscolaire intervient et qui ne pourra donc plus se faire), des apres midi ou on passe son temps à déambuler dans les couloirs à changer de personne responsable à être trié, entre sortant, ou non sortant , trois sorties 15 h, 16 20, 18 h demandant toutes les trois, l'occupation du préau, de la cour, et la présence de nombreux adultes , indisponibles pour autre chose .cad pour s'occuper des enfants qui restent .°et tout cela pourquoi faire ?des activités périscolaires ,qu'on peut faire dans une école , lecture d'histoires ,activités manuelles, musique, chant ,danse éducation motrice, jeux de société toutes choses que fait l'enseignant expérimenté, et formé, dans sa classe toute la journée puisque en maternelle toutes les activités se valent toutes demandent la meme concentration ;Donc quel est l'intérêt de faire la meme chose mais dans de bien moins bonnes conditions d'encadrement (à paris des atsem ont été engagés comme animateurs apres une demie journée de formation)et de matériel Surement pas dans celui des enfants .Mais si ce n'est pas dans l'intérêt des enfants, la question la vraie question est :.Q'est-ce qui peut pousser le gouvernement à vouloir mettre en place cette réforme dans l'urgence ?.Une reforme dont le résultat est de donner une partie des heures scolaires à la commune ,de donner à celle ci de nouveaux pouvoirs de décision ,de financement qui amèneront bien sur ,peu à peu, le privé dans l'école
A quand un vrai débat sur ASI en posant cette fois ci les bonnes questions et avec des intervenants connaissant la question ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Ces sales gamins sont au contraire l'objet d'un culte éhonté qui culmine à Noël. Qu'ils morflent un peu, c'est très pédagogique.
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

L'humour de Strumfenberg ( Aloys von ), un vrai régale :-)
Par Robert.

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Tandis que celui d'Ulysse Martagon, une catastrophe !
Par gondalah

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Consensus 39 aussi est parfois pris au pied de la lettre...
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je n'avais pas l'impression qu'Ulysse Martagon faisait du second degré....

J'ai vraiment un problème à détecter le second degré chez certaines personnes moi :-)
Par Sebastien

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Facile : quand dans une phrase c'est écrit que ça peut arriver "même à Nadine Morano", a priori, c'est du second degré...
Par Aline Marchetto

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Tout a fait ...ou sont nos "oranges" dans les vieux souliers ? Une orange, un livre acheté aux puces, bref que du bonheur; moi je préfère gâter mes chats mais qu'offrerais-je à Fifine cette année ? Donne moi une idée ..A Poutine je cherche une "fausse vipère" en plastique car l'année dernière il a cru tuer le "faux lézard vert" en l'envoyant sur mon pauvre voisin âgé et tremblotant de peur. Il faut bien que mes enfants s'amusent hein ...
Par Néophyte Atterré

Re: Rythmes scolaires : "le scoubidou permet de préparer à la lecture !"

Je vous comprend fort bien, mais là, il me semble, que ces journées avec les animateurs sont justement des moments où l'on fait autre chose que de l'enseignement, des moments qui permettent à des enfants d'être ailleurs que scotché devant leur téléviseurs à regarder des âneries

Car il ne faut pas se leurrer, bien que les enfants riches peuvent faire d'autres types d'occupation (payante), il ne reste rien pour les enfants pauvres, le problème étant que les activités sont fait par des gens non formés et avec peu de moyens financier

Ce principe me semble louable et encore plus pour des enfants qui sont timides, réservés et introvertis

Par contre, je suis d'accord avec vous que d'inviter des journalistes (et surtout une du Figaro) sans inviter de parents d'élèves de profs (avec tout ce qui a comme prof et instit sur ce forum, c'est IMPARDONNABLE...
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page