Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mathilde Larrère rend à chacun ses responsabiltés

chronique Par la rédaction discuté depuis 22:11 le 04/05/2017

Sur le second tour de la présidentielle, plane l'ombre des années 30, et de "l'extrême gacuhe qui n'a pas voulu choisir entre les socialistes et les nazis", a reppelé l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë, amenant ainsi, selon lui, Hitler au pouvoir. Les communistes, seuls responsables ? Allons donc ! Et la droite ? Et le patronat ? Mathilde Larrère a voulu rectifier les choses.... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Pierre38330

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mais vous rendez vous compte que vous êtes en train de ruiner tout le discours des marchands de peur ?

Vous rendez vous compte que si ça continue nous allons être obligés de voter selon nos convictions au lieu de succomber à nos petites terreurs ?

Ça va pas, non ? Vous voulez que les électeurs réfléchissent avant de voter ou de s'abstenir ?

Mézouvaton ?...
> Lire ici > Lire en contexte

Par EloiseM

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci !! Ce serait génial que vous mettiez cette vidéo sur Youtube (exceptionnellement)....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Annie Sétoualé

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Un grand merci pour cette chronique qui j'espère deviendra rapidement d'utilité publique.
C'est une drôle d'époque que nous vivons là, enfin non pas drôle, flippante. Et au final ce qui me fait flipper, ce n'est pas tant Le Pen, que le totalitarisme ambiant de la pensée. Quand en 1986 Louis Pauwels sort "le sida mental" à propos des manifestants contre la loi Devaquet, la presse d'opposition - car il y en avait une - s'esclaffe et le tourne en ridicule. Aujourd'hui quand plusieurs dessins désignent explicitement l'insoumis qui ne vote pas comme le complice des malheurs futurs des immigrés (celui des enfants qui se noient, et le non moins ignoble dessin de Plantu, avec des migrants qui se font embarquer par la police), c'est dans la médiasphère le silence total. Rien. Que dalle. Pas un grand titre de presse, ou une grande plateforme d'information pour s'offusquer d'un tel raccourcis. Alors que pendant ce temps-là, une ancienne ministre d'un gouvernement de droite appelle au vote Le Pen et plus de 30% de l'électorat Fillon semble vouloir se reporter sur l'extrême droite. Personne ne se demandera pourquoi. La réponse est pourtant simple : des années de dédiabolisation complice et quelques franchissages de lignes jaunes identitaires font que pour certains, le FN c'est juste des idées voisines qui ne sont somme toutes pas si mal. Évidemment, tenant compte de ça, ça ferait bien plus de monde à dessiner...

Cette analyse vaut ce qu'elle vaut. On peut la dire biaisée, incomplète, farfelue, tout ce que vous voulez. Mais le fait est qu'elle n'a le droit de cité nul part - enfin disons de visibilité, tant c'est noyé dans la masse. Partout, en ce moment, dans le bruit médiatique, la caisse de résonance, la lessiveuse à cerveaux fatigués, il n'y a qu'un son de cloche. Qui va de plus en plus loin. On voit par petites touches surgir des mots. L’abstentionniste quand on ne le couvre pas d'injures, on commence à insinuer qu'il serait limité, que son cerveau à coup sûr ne fonctionne pas bien. Si le sida mental aujourd'hui débarquait, on ne se ficherait plus de celui qui en parle, on se lancerait aussitôt dans la chasse au malade. La chasse a d'ailleurs déjà commencé. Une grande majorité de gens a intégré qu'il faut être à la ramasse pour ne pas voter cette fois-ci. Inconscient, irresponsable, immature, voire ignoble comme le FN auquel on identifie sans vergogne l'insoumis.
Que se serait-il passé si on avait foutu la paix aux gens, et qu'ils avaient voté en leur âme et conscience ? On ne le saura jamais. Notre démocratie n'aime pas la liberté de penser. Elle la trouve trop risquée. Par contre, qu'est-ce qu'il va se passer le 7 mai au soir ? La machine à broyer de l’insoumis va s'emballer. Ils seront responsables de chaque voix qui aura manqué à Macron, même s'il gagne. Car l'éditocrate collabo dans sa grande morgue trouvera scandaleux tout résultat en dessous de 80/20. Un dû !

Si en ce moment beaucoup pensent que l'objectif de tout ce bruit est de faire barrage à Le Pen, moi j'ai la conviction qu'on s'applique surtout à faire barrage à l'insoumis. Pour le troisième round, celui des législatives. Et le manque de diversité médiatique, l'absence totale de bruit contraire est un indice dans ce quoi on est déjà. Et de ce vers quoi on va. Sur ce bonne journée....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (188)
Par Pierre38330

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mais vous rendez vous compte que vous êtes en train de ruiner tout le discours des marchands de peur ?

Vous rendez vous compte que si ça continue nous allons être obligés de voter selon nos convictions au lieu de succomber à nos petites terreurs ?

Ça va pas, non ? Vous voulez que les électeurs réfléchissent avant de voter ou de s'abstenir ?

Mézouvaton ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:25 le 04/05/2017 par Pierre38330.
Par Tristan Le Gall

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

J'ai bien peur que FI va se prendre une gamelle aux législatives. Et ce sera bien mérité.
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Vous n'avez pas tort d'avoir peur !
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Elle sera bien méritée cette gamelle, en effet, mais le mal aura été fait : cinq ans de merde pour tous grâce à l'obstination d'un seul !
Par cirneaf

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Vous devriez mettre en vente vos boules de cristal.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 15:09 le 05/05/2017 par cirneaf.
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Et vous vos verres fumés.
Par gracques

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Un seul et presque 20% derrière lui et un mouvement de 500 000 personnes auquel je vais bientôt me joindre et qu' soutenez vous ? Un parti moribond dont les élus lâchent le représentant officiel à la présidentielle ( désignE par la plèbe il est vrai) et qui réuni 6%.
Qui est seul ? Où est le mouvement ?
Par grrrz

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

un splendide gachis d'énérgies en perspective. La FI fait un procès au PC pour utilisation abusive de leur image. pour l'union des gauches on peut repasser dans cinq ans.
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

On a dit la même chose en 2014. En 2017 on a fait 19,5%.

C'est toujours le politburo du PCF qui fout la merde. La dernière fois c'est Marie-Georges Buffet qui leur a passé un savon, et la base du PCF l'a suivie. Attendons de voir, mais là ils y vont sacrément fort : exiger d'avoir 50% FI 50% PCF fallait oser !
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Ah ! Ah ! Ah !
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Le soutien de Martinez à Macron, ça se paye coco ! Et à la rentrée, Macron aura certainement plus besoin du "politburo" PCF-CGT et de son expérience pour "tenir" les ouvriers que des envolées lyriques de Mélenchon.
Par tosh

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

d'un autre cote avec des caricatures comme Martinez et Gattaz a la tète des partenaires sociaux je me dis qu'on va de nouveau vers l'impasse pour les reformes de 2017, probablement un 1995 bis.
Finalement les syndicats traversent la même crise que les partis politiques, a trop aller aux extrêmes on finit par avoir des représentants syndicaux qui ne représentent qu'eux mêmes et leurs militants les plus extrémistes.... pas étonnant qu'il y ait aussi peu d'encartes....

Comment ne pas renvoyer une image élitiste et déconnectée des patrons quand on élit un gattaz (sorti tout droit de nosferatu) ou une Parisot. représentent ils vraiment le patronat alors que 99% des entreprises sont des TPE et PME et que 50% des salaries travaillent dans celles ci ?

Mais ça résume finalement assez bien cette culture de la lutte des classes et du conflit employeurs/employés presque génétique qu'on trouve en France.
Je ne m'avancerai pas a faire du prosélytisme a la Michael Moore et a peindre un tableau idyllique de ce que j'ai vécu a l’étranger mais c'est sans aucun doute très différent et dans le pire des cas beaucoup plus nuancé.

/fin du hors sujet
Par clomani

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bonjour M'sieur Pierre 38330... (au passage) Ravie de vous retrouver (pour un court moment).
Mais ravie d'avoir pu entendre Mathilde Larrère (que je suis -de suivre- sur twitter)... Je l'avoue, je suis d'une ignorance crasse en histoire, encore plus en cette histoire-là. Et donc ce "papier" de M.L. m'a éclairée sur l'un des semeurs de peurs qu'on a invité à parler à dessein j'imagine.
Depuis 15 jours, je me sens harcelée... hier, j'ai lu l'édito de Lordon dans la "Pompe à Phynance" et oui, je me sentais complètement prise en otage. Vivement dimanche, que je sois libérée !
Je m'engage à n'avoir besoin d'aucun traitement post traumatique pour un éventuel syndrome de Stockholm...
Insoumise (post putsch anti aparatchiks). Démocratie horizontale il a dit... ben voilà, c'est fait !
Par Pierre38330

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bonjour madame Clomani

au passage, pour un court moment...


Avez vous décidé de vous rendre indispensable en vous rendant éphémère ?
Peine perdue. Même furtive, vous êtes indispensable.
Par Makno

Re:

Cette chronique est necessaire tant la reduction ad hilterum est utilisé a tout va.

Pour ma part je ne connais que trop superficiellement l'histoire des courants socialistes en allemagne, par rapport a celle de la france. Mais si on regarde globalement cette histoire, on sait que tres rapidement le socialisme s'est divisé en de nombreux courants qui passaient autant de temps a taper sur le courant voisin que sur l'ennemi capitaliste.
Les insultes fusaient a tout va, et parfois on hesitait pas a "argumenter" a coup de bourre-pif et barre a mine.

Je pense qu'aujourd'hui on peut retrouver des textes sur internet que j'avais lu en livret/fascicule qui traitent de ce sujet. Bien que je me rappelle plus de leur titres, ou les auteurs, je vais voir si je peux les trouver
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bravo et merci, de quoi clouer le bec à tous les imbéciles qui répètent "Hitler a été élu démocratiquement", "l'arrivée de Hitler au pouvoir c'est à cause des communistes, aucun historien sérieux ne peut dire le contraire" (spéciale dédicace à nos Ka du forum), …

Mais Mathilde Larrère est-elle une historienne sérieuse ? ;-)
Par kadife

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Vous êtes dur de me mettre dans le même sac que l'autre...
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Ah merde ! Et mes excuses aussi à Tatanka !
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

C'est tout Al1 ? Pas de vidéo pédago-musicale comme hier pour expliquer le fascisme aux asinautes "imbéciles", aux "masses laborieuses", aux "classes populaires" ?
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Oh pardon j'oubliais :
[www.youtube.com]
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Ah ! voilà qui va combler d'aise le "bétail" (comme on lit sur Youtube) les chômeurs et autres précaires qui vous causent tant de problèmes. Méfiez-vous quand même du "fouet" (Youtube dixit)... Je ne connais pas Mathilde Larrère, il semble qu'elle appartienne ou soit proche du Parti de gauche, ce qui n'en fait pas forcément une historienne non "sérieuse". La bibliographie de l'Allemagne des années 30 comporte plusieurs milliers de titres.
Par Makno

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

A force de parler de nazisme a tout va, peut-etre vous serez t-il profitable d'en lire un, un jour ?

les "exagerations", ca marche bien aupres des deja convaincus, mais devient assez rapidement contre-productif avec les autres, c'est un truc en militant qu'on perd parfois de vu.
Par morvandiaux

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mathilde Larrère est financée par les "Kommunistes" : ce n'est pas une historienne sérieuse !!
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mélenchon communiste ? Qui, diantre, vous a fourré cette idée dans la tête ?
Par joachim.nada-182747 joachim.nada

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

C'est bien connu, les cocos
sont responsables de tous les maux
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

C'est bien connu Joachim.nada, les staliniens n'ont joué aucun rôle dans les procès de Moscou, dans l'écrasement de la révolution espagnole, dans celui des révoltes ouvrières de Berlin, de Budapest, de Prague... Vive le Pacte germano-soviétique ! Vive Kim Jong-un !
Par gracques

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Heu , les procès de mouscou ..... peut étre
Mais pour 'l'écrasement de la révolution espagnole ' de quelle révolution, svp? La guerre civile en 36 a commencée par un pornunciamiento (on dit pusch de nos jours) miltaire appuyée militairement par les puissances de l'axe et avec la 'neutralite' glacée des puissances occidentales (gb surtout).
Alors les dissensions graves entre le PCE et le POUM'......
Conclusion, vous racontez n'importe quoi'...
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

" Pornunciamento"...magnifique trouvaille !
Par gracques

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mouai , 'en même temps' c'est plutôt une trouvaille de Clavier (mon... Clavier et pas l'autre)
Par Do

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

À vrai dire en 1936, l'Espagne était dans une situation quasi-insurrectionnelle. C'est pourquoi lorsque le coup d'état a eu lieu, les syndicats étaient prêt et des miliciens armés ont immédiatement pris le contrôle Madrid, Barcelone et Valence et attaqués les casernes putschistes.
Concernant la révolution, je vous renvoie au Conseil d'Aragon ou au Comité Central de Catalogne, par exemple, qui mirent en place le communisme libertaire. La répression du PCE et du PSUC fut féroce à l'encontre de la CNT et de l'UGT à partir de mai 1937 sous l'impulsion du Komintern.
Par Mitole

Re: mise au point claire et nécessaire.

... et qui montre l'inculture des journalistes qui ne reprennent jamais qui débite des âneries !

D'ailleurs, petite chose en passant : Bosch n'a jamais été dans la chimie il me semble.

Merci en tout cas.
Par Didier Sztern

Re: mise au point claire et nécessaire.

Elle voulait dire Bayer très certainement ...
Par mathilde.larrere-185044 mathilde.larrere

Re: mise au point claire et nécessaire.

oui, pardon, électro ménager
c'est pas évident de rester concentrée des fois, je sortais qui plus est de 8 h de réunion non stop, j'étais fatiguée
désolée
Par mathilde.larrere-185044 mathilde.larrere

Re: mise au point claire et nécessaire.

Pour donner un peu de biblio

les travaux de Johan Chapoutot
Les travaux de Christian Ingrao
évidemment les livres de Ian Kershaw, incontournables (notamment son Hitler en deux tomes qui permettent de comprendre plein de chose sur l'arrivée au pouvoir)
(pour comprendre le nazisme)

sur l'arrivée au pouvoir d'Hitler
Nicolas Patin la catastrophe allemande (très utile pour les derniers moments de Weimar)
Olivier Beaud, les derniers jours de Weimar

il y a bien d'autres choses bien sur....
je donne de la biblio en français et récente

bonne soirée
Par kawouede

Re: mise au point claire et nécessaire.

Y a Pierre Broué aussi (vision trotskiste)
Par Kazoula

Re: mise au point claire et nécessaire.

Pierre Broué a bien sûr un point de vue partisan, mais son livre mérite malgré tout d'être lu. Il a aussi collaboré à la revue "Arguments" de Morin, Axelos, etc., qui a publié un numéro sur la révolte hongroise et son écrasement par les chars staliniens.
Par Makno

Re: mise au point claire et nécessaire.

le domaine d'activite de Bosch, pour rester general, je crois que c'etait et ca reste surtout dans l'electromecanique.
Par Al1

Re: mise au point claire et nécessaire.

Après Hitler peintre en bâtiment, Jérôme Bosch dans l'électromécanique ?

Vous êtes durs avec les artistes !
Par Kazoula

MISE AU POINT

"Après Hitler peintre en bâtiment, Jérôme Bosch dans l'électromécanique ? "

Hitler était un monstre, Bosch un sage qui a peint des monstres. Quant au groupe industriel éponyme, il contribue depuis des décennies à rendre chaque jour plus monstrueuse la vie quotidienne des humains.
Par Al1

Re: MISE AU POINT

"il contribue depuis des décennies à rendre chaque jour plus monstrueuse la vie quotidienne des humains."

Le manque d'humour aussi.
Par Kazoula

Re: MISE AU POINT

"Le manque d'humour aussi."

???
Par Makno

Re: mise au point claire et nécessaire.

Jerome bosch ? Vous parlez du peintre en batiment ?
Sinon j'en profite pour dire que moi et la notion d'art, le truc sacralisé, ca fait deux.
(svp ne pas me taper dessus !)

Attention au K qui vous poursuit, je ne le crois pas aussi bien attentionne que ne l'etait le K.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:45 le 05/05/2017 par Makno.
Par grrrz

Re: mise au point claire et nécessaire.

edifiant aussi de voir tous ces conglomérats industriels qui ont collaboré jusqu'à l'horreur avec les nazis (et même pire, Bayer "achetait" des "lots" de déportés juifs pour tester des insecticides/armes chimiques); être toujours bien en place, sous le même nom, sans aucune honte et sans jamais avoir fait le moindre méa culpa.
Par EloiseM

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci !! Ce serait génial que vous mettiez cette vidéo sur Youtube (exceptionnellement).
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Je plussoie !
Par alain-b

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Par rimbus

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Par cirneaf

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

De même, voté et souhaiterait partage sur youtube.
Par Etienne G

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Par Rémy

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Par Poloi

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bin il suffit que vous "votiez pour ce contenu", en haut à gauche de l'article, pour qu'il devienne accessible gratuitement...
Par Jombie

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

+1
Une des chroniques les plus salutaires que j'ai vues sur @si.
Par Franck

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

+1000
(déjà partagé)
Par Atom

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Contenu d'utilité public. Je viens de le partager mais je réalise que certains de mes amis ne pourront pas le voir et c'est dommage.
Par Annie Sétoualé

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Un grand merci pour cette chronique qui j'espère deviendra rapidement d'utilité publique.
C'est une drôle d'époque que nous vivons là, enfin non pas drôle, flippante. Et au final ce qui me fait flipper, ce n'est pas tant Le Pen, que le totalitarisme ambiant de la pensée. Quand en 1986 Louis Pauwels sort "le sida mental" à propos des manifestants contre la loi Devaquet, la presse d'opposition - car il y en avait une - s'esclaffe et le tourne en ridicule. Aujourd'hui quand plusieurs dessins désignent explicitement l'insoumis qui ne vote pas comme le complice des malheurs futurs des immigrés (celui des enfants qui se noient, et le non moins ignoble dessin de Plantu, avec des migrants qui se font embarquer par la police), c'est dans la médiasphère le silence total. Rien. Que dalle. Pas un grand titre de presse, ou une grande plateforme d'information pour s'offusquer d'un tel raccourcis. Alors que pendant ce temps-là, une ancienne ministre d'un gouvernement de droite appelle au vote Le Pen et plus de 30% de l'électorat Fillon semble vouloir se reporter sur l'extrême droite. Personne ne se demandera pourquoi. La réponse est pourtant simple : des années de dédiabolisation complice et quelques franchissages de lignes jaunes identitaires font que pour certains, le FN c'est juste des idées voisines qui ne sont somme toutes pas si mal. Évidemment, tenant compte de ça, ça ferait bien plus de monde à dessiner...

Cette analyse vaut ce qu'elle vaut. On peut la dire biaisée, incomplète, farfelue, tout ce que vous voulez. Mais le fait est qu'elle n'a le droit de cité nul part - enfin disons de visibilité, tant c'est noyé dans la masse. Partout, en ce moment, dans le bruit médiatique, la caisse de résonance, la lessiveuse à cerveaux fatigués, il n'y a qu'un son de cloche. Qui va de plus en plus loin. On voit par petites touches surgir des mots. L’abstentionniste quand on ne le couvre pas d'injures, on commence à insinuer qu'il serait limité, que son cerveau à coup sûr ne fonctionne pas bien. Si le sida mental aujourd'hui débarquait, on ne se ficherait plus de celui qui en parle, on se lancerait aussitôt dans la chasse au malade. La chasse a d'ailleurs déjà commencé. Une grande majorité de gens a intégré qu'il faut être à la ramasse pour ne pas voter cette fois-ci. Inconscient, irresponsable, immature, voire ignoble comme le FN auquel on identifie sans vergogne l'insoumis.
Que se serait-il passé si on avait foutu la paix aux gens, et qu'ils avaient voté en leur âme et conscience ? On ne le saura jamais. Notre démocratie n'aime pas la liberté de penser. Elle la trouve trop risquée. Par contre, qu'est-ce qu'il va se passer le 7 mai au soir ? La machine à broyer de l’insoumis va s'emballer. Ils seront responsables de chaque voix qui aura manqué à Macron, même s'il gagne. Car l'éditocrate collabo dans sa grande morgue trouvera scandaleux tout résultat en dessous de 80/20. Un dû !

Si en ce moment beaucoup pensent que l'objectif de tout ce bruit est de faire barrage à Le Pen, moi j'ai la conviction qu'on s'applique surtout à faire barrage à l'insoumis. Pour le troisième round, celui des législatives. Et le manque de diversité médiatique, l'absence totale de bruit contraire est un indice dans ce quoi on est déjà. Et de ce vers quoi on va. Sur ce bonne journée.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 06:57 le 05/05/2017 par Annie Sétoualé.
Par Julot Iglésias

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Citation:
qu'est-ce qu'il va se passer le 7 mai au soir ?
La réponse est claire : rien.
Il ne se passera rien le 7 mai au soir. La machine à broyer Mélenchon ne va pas s'emballer. Le Mlenchon-bashing reprendra éventuellement dans quelques semaines pendant la campagne pour les législatives.
Macron va être élu dans un fauteuil et les éditocrates feront silence sur ce qui s'est passé ces derniers mois, notamment sur le fait que ce sont eux, par leur lâcheté et leur veulerie, qui ont contribué à ruiner l'espoir qu'a fait naitre la candidature de Jean-Luc Mélenchon.
Par constant gardener

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

M'enfin!
Le 7 mai au soir, nous aurons terrassé la bête immonde.
Ce qui nous permettra, tous enfin réunis, de bâtir une France nouvelle dans une Europe unie (elle aussi) dans la joie et l'espérance.
De penser printemps.
Et de ne surtout pas oublier de continuer à bien voter aux législatives.
Sous peine de voir revenir la bête immonde (qui, tout bien considéré, n'était pas complètement terrassée).
Amen.
Par Pierre38330

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

De penser printemps.
Je l'ai déjà écrit. Je vais me répéter.
Cette merveilleuse formule du Petit Emmanuel à se Brigitte est le résultat d'un lapsus, du sans doute à la fatigue.
Il a dit penser Printemps. Mais Il voulait dire penser Amazon.com.
Avouez qu'aller faire ses courses au Printemps, c'est hazebine.
Par bébert-le-chat

Re: Comme d' hab'...

J' appartiens à une génération à qui on a enseigné que la première cause des viols, c' est la minijupe, et celle de la guerre, le pacifisme...Quoi, vous pensiez qu' on nait misanthrope, aigri, et facho!?
Carpe diem...
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Je me demande comment on peut ne pas comprendre ce qui est gênant dans le fait de ne pas appeler à voter clairement dans un tel second tour quand on est candidat au 1er (le cas des simples militants, c'est autre chose, bien sûr que tout le monde fait ce qu'il veut et que la droite est plus responsable que la gauche de la montée du FN).

On avait pourtant tous (il me semble) en 2007 reproché à Bayrou de ne pas choisir entre Sarkozy et Royal (même si on n'adorait pas cette dernière)...

Ne pas voir que renvoyer dos-à-dos Macron et Le Pen c'est finalement de la banalisation aussi (une autre forme, pas la même que celle du sarko-fillonisme voire du chiraquisme avant) - là je fais une différence entre Todd qui la pratique et Mélenchon, qui s'en garde bien - ça me dépasse.
Par richie3774

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

N'oublions pas non plus que Hindenburg, qui avait été élu en 1925 avec les voix de la droite, était en 1932 le candidat soutenu par le SPD, pour "faire barrage à Hitler". Un maréchal de 84 ans, monarchiste invétéré, candidat de la "gauche"...
Par mathilde.larrere-185044 mathilde.larrere

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

tout à fait
mais je pouvais pas tout mettre dans la chronique!
Par richie3774

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bien sûr, ce n'est pas une critique...

Merci pour cette chronique en tout cas, car cette manie de tout mettre sur le dos du KPD me révulse, alors que le bilan du SPD est tellement plus accablant :

en 1919, ils écrasent les spartakistes avec l'appui de l'armée et des corps-francs, sous la houlette de Noske
en 1925, ils retirent leur candidat du 1er tour aux présidentielles, et se rangent derrière un centriste qui avait pourtant fait moins de voix que le SPD, pour "faire barrage" à Hindenburg
en 32, ils soutiennent Hindenburg, à moitié sénile, qui va offrir le pouvoir à Hitler

Comment reprocher au KPD de ne pas vouloir se réunir avec des gens aussi changeants!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:53 le 05/05/2017 par richie3774.
Par Dogu

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Comme il aurait ete pas mal de parler de la crise de 29 et de l'entetement suicidaire du gouvernement Bruning pour les politiques d'austerites et la fetichisation de la stabilite monnetaire.

Ce n'est pas l'hyperinflation, mais la crise de 1929 et les politiques d'austerites catastrophiques qui ont suivit qui ont ouvert les portes du pouvoir a Hitler....
Par ramicus

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Citation:
tout à fait

mais je pouvais pas tout mettre dans la chronique!


Certes l’intérêt de la chronique c’est quelle existe !

Seulement, elle doit amener aussi a approfondir la question et le sujet, en sachant que cela débouche aussi sur des interprétations, des visions de l’Histoire qui sont elles-mêmes conditionnées par des positions politiques.
La présentation et la référence à Trotski me semble de ce point de vue totalement fausse, quand on connait ses positions (je peux y revenir si besoin).

Quand on dit que finalement, dans la responsabilité de la montée du nazisme, tout le monde (PC, PS, droite, capitalisme financier) est responsable, c’est oublier qu’il y a des responsabilités déterminantes, écrasantes de la social-démocratie (PS), de la bourgeoisie, des trusts et multinationales (capitalisme financier allemand et international).
Mettre sur le même plan le PC (KPD) et le PS (SPD) c’est souvent un moyen d’atténuer la responsabilité de la social-démocratie dans cette affaire.

Voici quelques liens vers des vidéos qui traitent de ces questions et une liste de quelques livres

Vidéos :

POURQUOI LE FASCISME A T IL TRIOMPHÉ EN ALLEMAGNE DANS LES ANNÉES 30 ?
Conférence par HERWIG LEROUGE -PTB CIC Bruxelles-
Qui a ouvert la voie à Hitler ?
La social-démocratie (Parti Socialiste) est-elle responsable ?
L'unité PC-PS aurait-elle empêcher la victoire du fascisme ?
La politique antifasciste du Parti Communiste Allemand était-elle juste ?
26/01/1993 - -partie 1 - -partie 2- -partie 3- -partie 4- -partie 5-
[www.dailymotion.com]
[www.dailymotion.com]
[www.dailymotion.com]
[www.dailymotion.com]
[www.dailymotion.com]
Le Mythe de la Bonne Guerre : Les Etats-Unis et la Deuxième Guerre mondiale
Pr Jacques R Pauwels –
[www.youtube.com]

Livres :

Le Mythe de la Bonne Guerre : Les Etats-Unis et la Deuxième Guerre mondiale
Pr Jacques R Pauwels - Editions Aden- réédition 2012

Big Business avec Hitler
Pr Jacques R Pauwels - Editions Aden- 2013-

Lire l’article sur le Monde diplo
[www.monde-diplomatique.fr]

Brochure :

L'Allemagne des années trente : Le Parti Socialiste ouvre la voie à Hitler
Herwig Lerouge - Parti du Travail de Belgique -1993-
[www.editions-proletariennes.fr]
Par bébert-le-chat

Re: Miam...!

Pour ma part, je continuerai à faire l' amalgame entre "légal" et "démocratique", pour ce qui est de l' arrivée au pouvoir d' Hitler, moins pour définir le réel des années 30, que pour contrer la tendance actuelle à prétendre à la concomitance des termes: il faut lire le préambule de Wikipédia sur le référendum/plébiscite d' Aout 34, minimisant la valeur à attribuer au vote, incroyablement massif, au "YA" des électeurs allemands, pour voir tout l' intérêt de la chose...Et puis, si ça me permet de cracher sur le " moins pire " des systèmes, je vais pas me gêner!
Ceci dit, et quitte à abuser du rétroviseur, j' apprécie grandement d' entendre parler, enfin, du Herren Club - C' est qui, le Herren Club de Marine: le Rotary, le Medef...Das Kapital!? - Et de voir rappeler la saloperie des socialos, fusillant sans vergogne les Spartakistes ( Mon goût pour les perdants, sans doute! )!
Bref, je suis ravi de pouvoir compter Mathilde Larrère parmi mes lectrices assidues...
Et je vote ( eh oui, tout arrive... ) pour l' accès gratuit, si ce n' est déjà le cas, et la diffusion dans les écoles, les églises, et les poches des électeurs microcéphales du Zentrum Lecasmuet!
Carpe diem...
Par Roger Bacon

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci pour cette chronique équilibrée ,renvoyant à ses études l'ancien maire de Paris,qui nous avait habitué à mieux
Il est vrai qu'il faut mériter de devenir ministre de Monsieur Macron. ..
Vivement que d'authentiques républicains se lèvent pour rendre l'air plus respirable
Après l'espoir suscité par la candidature Mélenchon,voici que ce dernier saisit la justice contre ses ex partenaires...
Certainement ,les responsabilités sont partagées....
En tout cas, cela est irresponsable et démobilisateur pour le citoyen que je suis....
Toute comparaison stricte avec ce qui s'est passé dans les années 30 serait inadaptée...mais quand même ,la concentration des grands médias aidant,nous vivons une époque qui ne peut qu'interroger tout républicain sincère.
Les manipulations,les approximations de la grande information contribuent à créer un "climat" délétère générant nombre de citoyens "déboussolés"
Merci à " Arrêt sur Image " de persister à s'adresser à l'intelligence...et non à l'écume de l'émotion manipulatrice...
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

"Après l'espoir suscité par la candidature Mélenchon,voici que ce dernier saisit la justice contre ses ex partenaires... "

Hein quoi ? J'ai loupé un épisode ?
Par Tigi

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Probablement une référence à ceci :

[www.huffingtonpost.fr]
Par alain-b

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

ce n'est plus d'actualité [www.leparisien.fr]
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

"ce n'est plus d'actualité [www.leparisien.fr]"

C'est déjà du "réchauffé" comme disent certains, dès lors qu'un truc les emmerde.
Par nesciens

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mille mercis de cette chronique très éclairante, chère Mathilde.

Et une question sur un point mineur. "Le KPD n'a pas voté pour les candidats socio-démocrates", dites-vous. S'agissait-il de candidats à la députation, ou bien, une fois l'assemblée élue, de candidats au poste de chancelier? Et cela concernait-il les législatives de l'été 32, de novembre 32, ou de 33?

Merci d'avance (et pas d'inquiétude si vous n'avez pas le temps de répondre)
Par mathilde.larrere-185044 mathilde.larrere

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

de l'élection des députés au Reichstag
il n'y avait pas d'élection de candidat à la chancellerie
la critique porte en générale sur les élections de mars 33
Par nesciens

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci de cette réponse éclair. :-)
Par Mezla

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Super chronique merci beaucoup !
Par OHbt

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Un grand merci pour cette excellente chronique, mais de la part de Mathilde Larrère c'est une constance.

C'est moi où, même s'il n'y a absolument rien de comparable, quand vous parlez de "peintre en bâtiment" manipulable, de minoritaire, de soutien patronal, de casse sociale de financement des balades en avion privé, d'article 48, j'ai l'image de Macron qui m'arrive instinctivement en tête ?
Je revisionnerai cette chronique pour en avoir le cœur net dès que possible.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:29 le 05/05/2017 par OHbt.
Par Bellatrix

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci Mathilde !

Dans un monde idéal, des émissions comme la vôtre foisonneraient dans le paysage audiovisuel...
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Dans un "monde idéal" il n'y aurait plus de "paysage audiovisuel", on VIVRAIT dans des paysages naturels. O Rousseau ! O Vaneigem !
Par yack2

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci à Mathilde Larrére pour cette mise au point.

Cependant rien ne peut effacer l'ignominie de l'argumentation de Delanoe et autres pour salir le choix majoritaire des insoumis.

C'est une insulte inacceptable .

Ce révisionnisme historique est une honte,être obligé de démentir une humiliation.

Les communismes ont "inauguré" les camps de concentration bordel!!
Par Tom-

Mais que fait la police ?

D'abord, merci de rappeler que la prise de pouvoir par Hitler n'était pas démocratique, que celui-ci n'était pas majoritaire. Qu'il régnait un climat de violence politique à peu près incompatible avec un processus électoral valablement accompli.

C'est entendu, la remarque de Delanoë est absurde. Mais pourquoi valider sa problématique ?

C'est quand même une vision bien particulière de l'Histoire que celle qui consiste à rechercher des coupables, à trier les forces politiques qui font leur "mea culpa" et celles qui ne le font pas pour finir par accorder l'absolution (c'est à ça que sert un mea culpa) à certains et pas à d'autres.

Amalgamer le Zentrum à toute la droite "qui va des libéraux aux conservateurs" dans un gloubi hostile à la République de Weimar et qui en sappe sournoisement les fondements est un contre-sens. Le Zentrum n'est pas hostile à cette République. D'une certaine manière, il en est le pilier.
C'est ce que j'appelle le raisonnement "trois p'tits chats - chapeau de paille - paillasson".
Les réactionnaires nostalgiques de Reich sont prèt à tout, même à Hitler pour abattre la République de Weimar, ils forment une coalition avec le Zentrum. Et voilà le Zentrum coupable par amalgame de faire le lit de Hitler en finançant les SA et les permanents du NSDAP. Alors que non, en fait. Le Zentrum a fait dissoudre les SA et les SS. Trop tard. En réaction, Hindenbourg démissionne le chancelier du Zentrum Brüning.
Les socio-démocrates participent à deux grande coalitions avec le Zentrum, lequel gouverne avec le 49.3 pour faire passer la loi El Khomery (si vous faites des paralelles historiques, explicitez-les, ça permet de les nuancer) et voilà le SPD contaminé à son tour par la culpabilité ad hitlerium. Sauf que la coalition minoritaire formée par Brüning et qui effectivement va tenter de gouverner par décrets présidentiels, ne comprends pas le SPD. Le SPD est opposé à cette politique.

Revenons à Delanoë. Il a raison de s'adresser dans ce registre de langage aux gaauchistes : Qui trahit ? Qui est coupable, qui est complice ? Ca, c'est un discours que vous comprenez parceque ça correspond à la vision policière de l'histoire et d'une manière générale, de la vie politique que vous venez d'exposer. Ce qui est pratique avec ça, c'est qu'une fois qu'on a défini les coupable, on peut facilement se ranger dans camps des innocents, lesquels sont forcément les victimes (qui comme chacun sait, iront au paradis). Félicitations, vous faites partie des gentils.
En fait la question qu'appelle la remarque de Delanoë est sort-il cette connerie par calcul, ou bien est-ce son sur-moi gauchiste réptilien qui prend le relais de sa raison.
Par Tom-

Re: Mais que fait la police ?

Je précise que je ne suis pas d tout historien. Et du coup, jai peut-être raconté des conneries aussi. C'est la façon de valider la question coupable/innocent responsable/pas responsable, qui me semble pas très historique.
Par yack2

Re: Mais que fait la police ?

Je vous rappelle cependant que Delanoe et Libe désignent les coupables(les communistes) en oubliant que ce sont les premières victimes et les premiers combattants du Nazisme.....Les faits sont têtus ,plus que les interprétations historiques ,ils demeurent indiscutables.
Ce révisionnisme historique est inacceptable ,je vous laisse imaginer le scandale(justifié),puisque le point godwin est allégrement dépassé,si le même genre d'allégations avaient été proférées pour les communautés juive,rom ou homosexuelle.
On ne rend pas les victimes responsables de leur massacre.
Par Tom-

Re: Mais que fait la police ?

Pardon mais, où est-ce que Delanoë a nié que les communistes ont été les premiers à avoir été persécutés par le régime hitlérien ?
Nulle part. Voilà, donc y a pas de révisionnisme, enfin pas dans les propos de Delanoë. Les communistes ont été déportés à Dachau dès 1933, ça n'est pas contesté.
J'apprécie assez peu le petit jeu de la concurrence victimaire avec les juifs, les roms et les homosexuels. Faites gaffe, quand même. D'autres que vous poussent la logique un poil plus loin, ce qui les conduit à proférer des "shohanana" du plus mauvais goût.

Fondamentalement, il me semble que vous n'avez rien compris à ce que j'ai dit.
Distinguer des groupes politiques en fonction de leur degré de culpabilité vis-à-vis de l'accession de Hitler au pouvoir, ça a un sens proto-religieux, si vous voulez. D'un point de vue historique, ça ne me semble pas pertinent. D'ailleurs si vous avez bien écouté la chronique, le KPD a pu circonstanciellement faire alliance avec le NSDAP, dans des grèves plus ou moins insurectionnelles.

La dialectique victime-innocente/bourreau-complice-coupable n'a aucun sens si l'on parle de formations politiques ou de courants de pensée. Pas d'un point de vue historique.
Par Marie la dern'

Re: Mais que fait la police ?

Citation:
Voilà, donc y a pas de révisionnisme
.
Vite balayé, peut-être.
N'a-t-il pas dit aussi que Hitler avait été élu au suffrage universel?
Par Kazoula

Re: Mais que fait la police ?

"les premières victimes et les premiers combattants du Nazisme"

On fait l'impasse du Pacte germano-soviétique, alors ?
Par yack2

Re: Mais que fait la police ?

les communistes allemands étaient déjà dans les camps,....20 millions de morts russes,100 000 milles fusillés etc etc....La SfIO vote en majorité les pleins pouvoirs à Pétain.....je ne sais pas qui a fait l'impasse....par contre vous sur l'intelligence et l'honnêteté intellectuelle aucun doute.
Par alain-b

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Il y a un documentaire (dont j'ai oublié le nom) où il est expliqué que pour décider le vieux Hindenburg à le nommer chancelier, Hitler avait fait défiler ses troupes sous ses fenêtres et les faisant passer plusieurs fois pour faire croire à une foule immense.
Par DétecteurdeVérité

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Très bonne rubrique comme à l'ordinaire.

Je découvre qu'il y ait pu exister une idée d'exempter la droite Allemande, la bourgeoisie et le Capitalisme Allemand de toute responsabilité et de ne mettre celle-ci que sur l'absence de solidarité des gauches.

Il est clair qu'en Allemagne (même l'ancienne de l'Ouest) la responsabilité incombe à tous. C'est ce qui s'enseigne à l'école et c'est pourquoi il n'y a pas de refus de la responsabilité comme en France, toute proportion gardée. Les seuls qui ont réussi à échapper à cela sont peut-être les grands groupes mais pour la simple raison qu'ils sont devenus des machines de reconstruction, et que ceux qui étaient à leur tête ont été contraints de déléguer à d'autres la direction de leur entreprise à l'instar de Alfried Krupp. D'autres sociétés comme IG Farben ont été démantelées et divisées en d'autres sociétés telles Bayer.

Maintenant revenons à ce qui se passe aujourd'hui et cette satisfaction devant cette rubrique chez beaucoup :
Que la division des gauches ne soient pas à elle seule responsable de la montée de Hitler, elle y a néanmoins concouru
Les gauches s'entretuant ont participé tout comme les droites s'entretuant et ont surtout montré une inefficacité qui a permis à Hitler d'appliquer son efficacité qui était d'autant plus efficace qu'elle ne embarrassait pas de précautions. Les nazis ont eu cette idée en soi géniale de détourner des idéologies totalement apolitiques nées au début du siècle ou même avant comme la culture du corps, l'amour de la nature, les Wandervogel. Ils ont même détourné les prières religieuses à l'usage des enfants par exemple (prière de bénédiction laïque dans les cantines). Ils ont aussi su incendier les âmes en attisant l'antisémitisme.

L'aveuglement de tous devant le danger nazi, même si les temps ne sont pas comparables, amènent à s'interroger sur l'aveuglement de tous sur le parti de la haine dont on se félicite qu'il n'ait plus que quelques brebis galeuses qui en dépit de leur bon gré ont causé la mort d'un homme, Brahim Bouarram, étonnant non ? comme dirait Desproges

L'efficacité d'Hitler amène aussi à s'interroger sur celle du FN qui va jusqu'à copier les Insoumis en prétendant que son programme est le fruit d'un travail populaire et collectif, mais qui surtout va et s'adresse à ceux qui sont les plus fragiles tandis que les autres cogitent dur sur les origines du mal sans arriver néanmoins à le désarçonner puisqu'en gros, ils cogitent. Et d'autres éclatent de rire comme Todd.

Si l'on était assuré que les gauches actuelles soient plus efficaces après l'élection qu'elles ne l'ont étaient avant, on pourrait se contenter de prendre le risque
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Très bien dit, voté
Par un_et_un_font_trois

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bravo et merci.
Par JIEM 92

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bonjour
Excellent. Un vrai régal. Voté pour diffusion publique.

J'ai toujours aimé l'histoire au lycée mais vu mon âge, à l'époque en terminale les temps modernes étaient moins approfondis que les périodes précédentes.
En passant, l'inculture partisane de Delanoé montre qu'En Marche n'est pas la panacée pour tenir compte du passé.
Par robert molinaro

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci,Mathilde Larrère,pour cette mise au point.Je vous écoute et vous lis avec interêt depuis quelques temps et je vous trouve beaucoup de points communs avec Annie Lacoix-Riz.Que pensez-vous de cette historienne?cela m'intéresse au plus haut point.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:43 le 05/05/2017 par robert molinaro.
Par guy l'éclair

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

annie Lacroix Riz ?
C'est bien elle qui dit qu'il n'y a pas eu de famine provoquée en Ukraine ?
Par ramicus

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Annie Lacroix-Riz s’est très justement opposée (avec des arguments précis) à l’affirmation mensongère d’une soi-disante famine provoquée volontairement par Staline et appelée du nom d’holodomor.
Dans le livre de Daniel Poncet « Deuxième gauche : Réformisme et lutte de classe » un passage du chapitre 16 évoque le sujet voir sur [www.editions-proletariennes.fr]

« Après la publication du « Livre noir du communisme » en 1997 Stéphane Courtois a publié plus d’une dizaine de livres et articles sur le sujet. Donné des interviews à des revues d’extrême-droite (Krisis, Le Choc du Mois, la Nouvelle Revue d'Histoire…), a participé à de nombreuses émissions de télé, fait des conférences etc…
Il intervient à plusieurs reprises au Parlement Européen pour y soutenir ou proposer des initiatives de lois contre le « totalitarisme communiste ».
Suite aux articles d'Annie Lacroix-Riz en novembre 2004, dénonçant les mensonges diffusés autour de l’Holodomor (famine en Ukraine), une association d'Ukrainiens soutenue par l'historien Stéphane Courtois, a lancé une pétition pour " appeler les plus hautes autorités de l'État à tout mettre en oeuvre pour lutter contre le révisionnisme stalinien ".
Il faut savoir que cette histoire d'Holodomor est un véritable mensonge de type fasciste. En novembre 2004 l’historienne Annie Lacroix-Riz dénonçait les mensonges publiés autour de l’Holodomor. Une campagne mettant en scène des associations Ukrainiennes soutenues par Stéphane Courtois, ou la presse d’extrême-droite se déclenchait contre l’historienne accusée de révisionnisme et de « négationnisme stalinien ».
Plusieurs collègues historiens organisèrent un soutien à Annie Lacroix-Riz notamment en octobre 2005 contre « La chasse aux sorcières » dont elle est la cible.
Ce que résume Wikipédia : « une association d'Ukrainiens, soutenue par l'historien Stéphane Courtois, a organisé une pétition pour « appeler les plus hautes autorités de l’État à tout mettre en oeuvre pour lutter contre le révisionnisme stalinien », que l'on peut interpréter comme une demande de suspension comme professeur d'université. Il s'en est suivi une contre-pétition, dont les premiers signataires sont principalement des communistes dits orthodoxes ».
Toujours sur Wikipédia, mais à la page consacrée à Stéphane Courtois nous lisons : « En 2006, dans la revue Le Meilleur des mondes, Stéphane Courtois a publié l'article Famine en Ukraine (Holodomor) : vous avez dit « négationnisme » ?
(republié dans le site web de la revue d'histoire Arkheia) dans lequel il accuse publiquement, l'historienne française et militante communiste, Annie Lacroix-Riz de négationnisme en niant l'Holodomor, c'est-à-dire l'artificialité de la grande famine soviétique survenue en Ukraine en 1932-1933. ».
Une conférence donnée par Annie Lacroix-Riz le 14 janvier 2016 sur « La campagne internationale sur "La famine en Ukraine", de 1933 à nos jours » donne des éléments précis sur ce thème.
»
La vidéo d'ALR est visible sur : [vimeo.com]
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci ramicus.
Par guy l'éclair

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Je ne sais pas si j'aurais le temps de voir la video mais votre texte est ne démontre absolument rien .
Mais je peux me tromper.
Par Catherine Giral

Re: Merci Mathilde . Quel talent!

Historienne moi-même et ancien prof je vous trouve remarquablement pédagogique. Un vrai bonheur d'intelligence à la portée de tous même ceux qui ne sont pas allés en fac d'histoire. Votre évocation de l'antisémitisme déjà présent dans le logiciel de la droite conservatrice allemande aurait pu être illustré par le Judenzählung (le comptage des juifs) ordonné en 1916 par le haut état major allemand pour faire retomber la responsabilité des défaites allemandes de 1916 sur le peu d'enthousiasme patriotique des juifs allemands; Le comptage naturellement donna des résultats opposés à cette thèse et ne fut pas publié pendant la guerre. Pour le capitalisme allemand on peut rappeler que Krupp qui fut jugé après la guerre ne resta pas longtemps en prison. Mais on ne peut pas tout dire et votre résumé est déjà parfaitement équilibré. Bravo et merci.
Catherine GL
Par Catherine Giral

Re: Merci Mathilde . Quel talent! Pour compléter

Un échange éclairant sur l'aveuglement face au nazisme, même des intellectuels juifs. Stefan Zweig, dans son essai "Révolte contre la lenteur" de 1930 où le NSDAP passe à 107 sièges au Reichstag, écrit qu'il s'agit d'une "révolte de la jeunesse, une révolte - peut-être pas très habile mais finalement naturelle et tout à fait à encourager- contre la lenteur et l'indécision de la haute politique"" Klaus Mann le fils de Thomas, lui répondra dans "Jeunesse et radicalisme" en 31: "Vous déplorez la lenteur d'escargot de la politique européenne, et nous la déplorons avec vous...La seule question est de savoir si ces individus qui dirigent le concert de ce pseudo-nationalisme pseudo-social sont aussi déçus que nous.... Leur extrémisme n'est pas l'expression d'un quelconque espoir déçu puisqu'ils n'en avaient aucun...... Ils veulent qu'elle arrive plus vite leur chère catastrophe et la bataille logistique dont rêvent leurs philosophes hystériques.. Je répudie devant vous ma propre génération ou cette partie de ma génération que vous, justement vous excusez.." Ce texte au delà du contexte très différent a tout de même une certaines résonance actuelle.

Catherine GL
Par Kazoula

KRUPP

"on peut rappeler que Krupp qui fut jugé après la guerre ne resta pas longtemps en prison"

Pourquoi Krupp fut-il jugé et envoyé en prison ? Et pourquoi n'y resta-t-il pas longtemps ?
Par francoisroussetdepina-154813 francoisroussetdepina

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Toujours bravo et merci pour cette explication qui m'a permis de me rendre compte du nombre effarant de fausse information qui courent sur ce sujet, d'où le plaisir plus grand que procure cette chronique. Et j'ai participé à propager des conneries sur le sujet..... Comme quoi prendre ses sources que d'un.e historien.ne patenté.e
Par guy l'éclair

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Le choix d'employer le terme NAZI vise-t-il à supprimer le mot socialisme du nom du parti ?
Une remarque:
Vous dites: "les mesures anti démocratiques (ou austeritaires) ne vont pas aider le KPD à soutenir les sociodémocrates"
Vous pensez vraiment ça?
Le KPD attaché à la démocratie ?
Par Kazoula

HUMOUR

Guillon, Porte (qui se déguise en chômeur pour les besoins des clips des Insoumis), on appelle ça des humoristes. Qui amusent-ils ?
Par Julot Iglésias

Re: HUMOUR

Didier Porte et Stephane Guillon n'ont à peu près rien en commun, si ce n'est d'avoir covoituré dans une charrette mise à leur disposition par la direction de France Inter.
Alors, s'il-vous-plaît, évitez de les associer. Didier Porte est devenu l'un de plus brillants humoristes du PAF. Stéphane Guillon continue d'exploiter son petit commerce de vacherie gratuite sans épaisseur.
Par betissane

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bravo! Vous prenez de sacrés risques. Je m'incline. Devant votre courage.
Après toutes ces précisions Je vais pouvoir briller en société. Ou me faire casser la figure d'ailleurs...
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bien sûr que les communistes allemands n'étaient pas seuls responsables.
Arrêtons-nous d'ailleurs sur le titre. Il est ambigu: il ne s'agit pas de dire "Hitler c'est la faute aux communistes". On a lu Brecht aussi. Enfin moi, pour Delanoë j'en sais rien.
Mais le " allons donc " montre bien le procédé rhétorique qui consiste à déformer et caricaturer l'adversaire. Un peu comme Mélenchon réagit aux critiques sur ses complaisances à l'égard du pouvoir poutinien "mais vous voulez faire la guerre à la Russie alors?"

Sur le fond ici ne pas oublier le rôle des communistes sur la déstabilisation du régime de Weimar en particulier à Berlin. Ça n'empêche pas de voir que les plus grands salauds étaient les nazis. Mais si Staline a changé de ligne (donc le Komintern) après 33 en permettant les fronts populaires espagnol et français c'est aussi qu'il a compris quelle erreur tragique il avait commise en 31-33 en All y compris pour ses intérêts de grande puissance (la démocratie c'est certain il n'en avait cure).
Allez on se revoit bientôt pour parler du pacte de 1939?
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Le "les communistes ont réfléchi après 33" et cette façon d'opposer les communistes (ils ont écrit et dit donc on les cite) et les autres (ils n'ont rien dit donc on ne les cite pas) à la fin de la chronique sont un peu rapides donc potentiellement trompeurs. Je développe :

1) La réflexion des PC malheureusement était sous tutelle de Moscou comme l'ont montré des travaux d'historiens trotskistes (Pierre Broué) notamment

2) Pour le cas français, on connaît depuis longtemps le slogan (repris par la presse et une partie de la droite) "Plutôt Hitler que Blum".
Lequel Blum, d'ailleurs, n'a jamais à l'époque il me semble insulté les communistes - en 1920 : "je garde la vieille maison"
On a aussi évoqué bien des fois le rôle du patronat allemand, même si ce n'est pas ressorti durant la polémique actuelle (qui est partie du fait, rappelons-le, que JLM et les chefs "insoumis" ont refusé de dire "nous voterons Macron pour empêcher Marine", à part Autain).

Certes l'écrasement de l'insurrection spartakiste à Berlin en 1919 a laissé des traces ; mais à la différence de la Commune elle oppose deux conceptions du socialisme et de la démocratie, et c'est bien le jeu de Moscou dans l'histoire du mouvement ouvrier qui a contribué à figer la blessure, à la rendre inguérissable comme le montre le terme sozialfaschismus forgé en 1924 dixit Wikipedia allemand (et qui est lourd : à l'époque on connaissait déjà ce que faisait Mussolini en Italie, même s'il y avait l'aspect grotesque aussi).

Finalement, je me demande si Jaurès aurait été avec Liebknecht ou avec Ebert et sa vision légaliste - il voulait une Constituante... du coup je me demande aussi où aurait été Mélenchon (mais là c'est pure provocation gratuite de ma part)

Autre NB de rigueur : Rosa Luxembourg était très critique à l'égard des méthodes de Lénine. Tout comme Blum à l'égard de la "dictature du prolétariat" en 1920 (c'est un beau texte que son intervention au congrès de Tours, ça vaudrait la peine de le relire en ce moment)
C'est sûr, son assassinat avec celui de Liekbnecht fut une faute morale de la gauche démocratique, Ebert et Noske. Ne répétons pas même symboliquement cette guerre civile-là.
Par pierre mas

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Citation:
Bien sûr que les communistes allemands n'étaient pas seuls responsables.
Arrêtons-nous d'ailleurs sur le titre. Il est ambigu: il ne s'agit pas de dire "Hitler c'est la faute aux communistes". On a lu Brecht aussi. Enfin moi, pour Delanoë j'en sais rien.
Mais le " allons donc " montre bien le procédé rhétorique qui consiste à déformer et caricaturer l'adversaire.

"Bien sûr que " "On a lu Brecht aussi" "Enfin, pour Delanoë j'en sais rien "


J'ai en horreur la votre de rhétorique Kawouede.

Jamais franc du collier toujours dans l'allusion et la prestidigitation qui vous permet de mettre en doute l'honnêteté du propos de Mathilde Larrère sans en avoir l'air en le résumant en son titre qui n'est qu'une accroche.

Vous êtes dans l'air du temps Kawouede avec cette rhétorique. Dire tout et son contraire, le fameux "en même temps" de Macron. Un langage éternel de jésuite, d'avocat fiscaliste ou de communicant qui contribue à l'inintelligibilité des clivages et des oppositions.

Qui est ce "on" dans votre phrase ?

"On a lu Brecht aussi? Vous avez lu Brecht mais vous ne savez pas si Delanoë en a fait autant?

Ce "On" peut faire un usage politicien de la responsabilité du KPD dans l'avènement du nazisme? Il en a le droit et on le caricature en le dénonçant? On peut accabler le KPD et épargner toutes les autres responsabilités notamment celle du SPD parce qu'on a lu Brecht et on sait que, par ailleurs les responsabilités sont partagées?

On peut mentir si on sait la vérité?
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

OK si c'est un problème de rhétorique on peut sans doute le résoudre.

Bon d'emblée je suggère que vous gardiez votre indignation pour d'autres horreurs, mais c'est juste une suggestion.

Par ce "on" je voulais dire que la plupart des gens qui pensent aux communistes allemands en entendant Mélenchon et Corbière (et d'autres) dire "on ne choisit pas, on ne dit pas pour qui on vote" ne pensent pas pour autant "Hitler, c'est la faute aux communistes allemands". Non, on (je me range avec ceux-là, vous me suivez ?) se dit simplement : malheureusement, ce vieux réflexe qui a été le produit du stalinisme autant que de l'histoire de la république de Weimar est revenu à gauche, et il y a un aveuglement à ne pas faire la différence entre péril macronien et péril fasciste même relooké.

Mais je conçois qu'on ne soit pas d'accord sur tout. Sauf que de mon côté, je me suis promis de ne pas voter à aucune élection pour des candidats "insoumis" qui ne diraient pas clairement, en cas de second tour avec le FN, pour qui ils voteraient.

Et non je ne cherche pas à discréditer le propos de Mathilde Larrère même s'il comporte des raccourcis qui me gênent - voir mon autre commentaire - mais je souligne le fait que le choix du titre participe d'une rhétorique qui est justement, dans l'entourage mélenchoniste, dans l'air du temps également.

Mais je ne vois pas en quoi il serait honteux de discuter du caractère manipulateur d'un titre, que ce soit en s'adressant à une historienne ou à quelqu'un d'autre. Je pense qu'on peut ne pas être d'accord sans se haïr : comme dit Mathilde Larrère, ne pas faire de ses adversaires des ennemis politiques.

Si par ailleurs vous pouvez me montrer que j'ai pu dire "tout et son contraire" en quoi que ce soit ici je veux bien lire "Le hareng de Bismarck" en entier.
Par pierre mas

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

OK si c'est un problème de rhétorique on peut sans doute le résoudre.

Permettez moi d'en douter. Allez je me lance dans une réponse mais c'est sans grand espoir.

Pour expliquer en quoi votre rhétorique m'exaspère. Elle ne m'indigne pas comme vous le sous-entendez en m'invitant à m'indigner pour d'autre causes ( au hasard le nazisme? ou le poutinisme? ) "on" va procéder à une analyse de texte: la rhétorique kawouedienne repose sur plusieurs procédés :

Procédé I ) On a jamais dit que c'était la faute aux communistes allemands voyons!

Citation:
kawouede

Bien sûr que les communistes allemands n'étaient pas seuls responsables.
il ne s'agit pas de dire "Hitler c'est la faute aux communistes". On a lu Brecht aussi. Enfin moi, pour Delanoë j'en sais rien.
Par ce "on" je voulais dire que la plupart des gens qui pensent aux communistes allemands en entendant Mélenchon et Corbière (et d'autres) dire "on ne choisit pas, on ne dit pas pour qui on vote" ne pensent pas pour autant "Hitler, c'est la faute aux communistes allemands".


On pourrait appeler ça la rhétorique du "revers de main" .
Ou comment se montrer sous son beau jour en prétendant ...qu'on est pas assez stupide pour mettre la victoire d'Hitler sur le dos des communistes allemands...
Quand même !! On a lu Brecht.

Procédé II) dénoncer une manip

La chronique de Mathilde Larrère vise à nous manipuler par son titre. Mathilde Larrère utilise l'argument de l'homme de paille elle invente un Delanoe ou un Jérome Godefroy accablant le KPD.

Citation:
kawouede
Mais le " allons donc " montre bien le procédé rhétorique qui consiste à déformer et caricaturer l'adversaire. Un peu comme Mélenchon réagit aux critiques sur ses complaisances à l'égard du pouvoir poutinien "mais vous voulez faire la guerre à la Russie alors?"
Mais je ne vois pas en quoi il serait honteux de discuter du caractère manipulateur d'un titre, que ce soit en s'adressant à une historienne ou à quelqu'un d'autre.


Toujours cet enrobage de velours. Dénoncer la manipulation mais à pas feutrés.
La pédagogie étant l'art de la répétition la rhétorique kawouedienne ne manque jamais une occasion de citer Poutine et la fameuse complaisance mélenchonienne ( Poutine peut à l'occasion être remplacé par Bachar ou Castro)

Donc Mathilde Larrère a caricaturé "l'adversaire" par le choix d'un titre fallacieux?

C'est vrai ça qui a dit que le KPD était responsable de la victoire? Personne...

Vous avez raison Kawouede personne ne l'a explicitement dit affirmé signé. Aucune preuve donc.

Vous feriez un bon avocat.

Procédé n°3 :la rhétorique kawedo delanoienne fait diversion et enfonce le clou

A ce stade on ne comprend pas bien pourquoi Mathilde Larrère a cru bon de falsifier son titre pour faire une chronique sur les responsabilité multiples dans l'accès au pouvoir d'Hitler.

C'est vrai quoi analysons un peu les propos caricaturés par l'historienne les torts des uns et des autres sont évoqués non? On a lu Brecht après tout!


Citation:
Bertrand delanoë
"Vous savez, dans les années 1930 en Allemagne, l'extrême gauche n'a pas voulu choisir entre les sociaux-démocrates et les nazis. Hitler a été élu par le suffrage universel. Alors, je ne culpabilise personne, j'appelle à la responsabilité, à la conscience et aussi à la générosité. A un moment donné, il faut être pour la France avant ses vieilles rancoeurs",

Citation:
tweet de Jérome Geodeffroy
L'attitude des "insoumis et de JLmélenchon rappelle hélas, la passivité des communistes allemands face à Hitler dans les années 30

Citation:
kawouede
Sur le fond ici ne pas oublier le rôle des communistes sur la déstabilisation du régime de Weimar en particulier à Berlin. Ça n'empêche pas de voir que les plus grands salauds étaient les nazis. Mais ("en même temps?" ) si Staline a changé de ligne (donc le Komintern) après 33 en permettant les fronts populaires espagnol et français c'est aussi qu'il a compris quelle erreur tragique il avait commise en 31-33 en All y compris pour ses intérêts de grande puissance (la démocratie c'est certain il n'en avait cure).
Allez on se revoit bientôt pour parler du pacte de 1939?
Non, on (je me range avec ceux-là, vous me suivez ?) se dit simplement : malheureusement, ce vieux réflexe qui a été le produit du stalinisme autant que de l'histoire de la république de Weimar est revenu à gauche, et il y a un aveuglement à ne pas faire la différence entre péril macronien et péril fasciste même relooké



Le vieux réflexe est revenu... Mais vous ne vous voulez culpabiliser personne vous non plus n'est ce pas?
Quid des responsabilités de Von Pappen ? De celles du zentrum? . Du SPD ? rien.

Quid des résponsabilités du PS dans la réussite de Le Pen? rien.

On accable pas la France Insoumise ou le KPD mais on fait des parallèle historiques douteux dans lesquels la seule histoire qui est racontée est celles des erreurs "d'extrême gauche."

Je suis un peu dûr avec vous. Vous concédez que les plus grands salauds étaient les nazis.








.
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Mais c'est justement ça le problème : faire croire qu'en pointant le rôle des communistes allemands en 31-32 on oublierait le reste. C'est vrai d'une certaine sphère médiatique en effet (et d'une partie de l'opinion sans doute), mais même Delanoë ne dit pas "Les communistes allemands ont été responsables du nazisme".
Quant à Godefroy, que je n'ai jamais cité, il a tort c'est certain en parlant de "passivité".

Et si je ne parle pas des autres : von Pappen, Zentrum, SPD, c'est parce que je tenais simplement à renforcer un point (qui est d'ailleurs dans la chronique), le rôle délétère du KPD à Berlin en particulier en 31-32. Oui la SPD aussi a sa part de responsabilité, mais elle n'a pas traité l'autre partie de la gauche de "social-fasciste" et cela fait une différence de taille.

Vous avez remarqué aussi que je ne portais pas un jugement général sur les causes du vote FN. Oui Valls est un peu un pompier pyromane ici, mais l'attitude des dirigeants "insoumis" entre les deux tours me pose problème car elle tend (d'une autre façon que les Sarkozy, Fillon, etc.) à une forme de banalisation aussi. On en reparlera sans doute.

Sachez donc respecter l'adversaire en lui prêtant une intention complexe, et pas la vision la plus caricaturale qu'il sera facile de contredire. C'est ce que je voulais dire en critiquant le titre binaire de la chronique (on en voit des arguments binaires en ce moment aussi de l'autre côté, des "néolibéralisme = fascisme", etc.)

Par ailleurs c'est vrai j'accepte l'idée que l'usage de l'histoire, des fois, c'est pour culpabiliser (plutôt : faire réfléchir aux conséquences des actes qu'on croit justes sur le moment). Je constate que le PCF et die Linke n'ont pas eu la même ligne que FI entre les deux tours : comme si la leçon de l'histoire, pour parler comme un vieux croulant, eux ils l'avaient mieux à l'esprit.

Et c'est vrai, je le concède, par une formation en partie faite par la lecture d'auteurs trotskistes et libertaires sur la question (même si je ne les suis pas quand certains ont choisi le pacifisme pendant la 2GM), j'ai le stalinisme en horreur, pour le mal qu'il a fait à la gauche au XXe siècle. Ceci explique cela d'ailleurs : entre les fillonnistes (heureusement rares par ici) et les mélenchonistes, à qui ai-je plus envie de dire mon inquiétude ou ma désapprobation voire ma colère, avec qui puis-je espérer trouver un terrain d'entente ? (question rhétorique)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:12 le 06/05/2017 par kawouede.
Par pierre mas

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Citation:
Mais c'est justement ça le problème : faire croire qu'en pointant le rôle des communistes allemands en 31-32 on oublierait le reste. C'est vrai d'une certaine sphère médiatique en effet (et d'une partie de l'opinion sans doute), mais même Delanoë ne dit pas "Les communistes allemands ont été responsables du nazisme".
Quant à Godefroy, que je n'ai jamais cité, il a tort c'est certain en parlant de "passivité".

Delanoë n'est pas neutre c'est un soutien de Macron. Il a choisi de soutenir le zentrum face au péril rouge. Tous sauf le dictateur Mélenchon Hollande a prévenu.

Et ces gens la convoquent les année 30 pour donner des leçons. Le point godwin comme seul argument électoral.

Citation:
Et c'est vrai, je le concède, par une formation en partie faite par la lecture d'auteurs trotskistes et libertaires sur la question (même si je ne les suis pas quand certains ont choisi le pacifisme pendant la 2GM), j'ai le stalinisme en horreur, pour le mal qu'il a fait à la gauche au XXe siècle.

Le Stalinisme c'est aussi l'hégémonie culturelle l'alignement sur un puissance impériale et la diabolisation de toutes les paroles dissidente.

L’hôpital qui se fout de la charité.
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Non, c'est faux, à nouveau vous leur prêtez des intentions qu'ils n'ont pas.
Delanoë a choisi Macron, n'aime pas Mélenchon. Et alors ? ça ne disqualifie pas pour autant tout son propos (lire Confavreux sur Mediapart qui est plus équilibré certes mais le rejoint aussi).

De même on est 6,5% à avoir préféré une négociation des traités européens qui nous paraît plus respectueuse et réaliste (Piketty-Hamon-Jadot) que le coup de poing sur la table de l'UE risquant de nous sortir de l'euro sans réel avantage ni économique ni social. Argumentons, mais ne nous traitons pas de responsables de la présence du FN au 2nd tour comme Corbière l'a fait à propos de Hamon - qui a dit aussi que les gens avaient "perdu leur temps" en votant Hamon : c'est vraiment d'un respect fou pour la démocratie, ça.

Il y a bien des électeurs de JLM qui sont effarés par son attitude d'entre-deux-tours. Lire ici par exemple
[lmsi.net]

Vous allez m'expliquer maintenant en quoi le choix d'une UE forte c'est un alignement sur une puissance extérieure (sur les Etats-Unis ? sur l'Allemagne ?) ça m'intéresse. On a le temps d'ici les législatives.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:01 le 07/05/2017 par kawouede.
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Une chose sur votre côté prof : c'est une qualité sans doute, mais méfiez-vous en. On peut toujours reprendre un commentaire mal écrit, en fin de semaine, à la va-vite, énervé aux entournures. Rien de plus facile. Mais il vaut mieux chercher des fois (et cela vaut pour moi aussi sans doute) à valoriser l'interlocuteur (le terme vaut mieux que l'adversaire dans ce contexte en effet comme vous le dites) plutôt que pointer toutes ses faiblesses en vrac.

Je n'aurais pas dû tout mélanger peut-être en évoquant Poutine, cela étant dit la tournure mélenchonienne m'exaspère à ce sujet et c'est à elle que j'ai pensé, par analogie, en voyant le titre de cette chronique. Et il ne s'agit pas là, encore une fois, de dire que le titre est faux. Il s'agit de dire qu'il est un peu trompeur.

En revanche je ne crois pas avoir parlé de Castro sur ce forum : là encore, ne caricaturez pas, d'ailleurs je ne sais pas trop quoi penser du personnage, c'est-à-dire je partage une certaine admiration romantique à la Régis Debray (mais je me suis éloigné de ce dernier depuis le Kosovo en 1999 je l'avoue).
Merci de m'avoir permis de préciser ma pensée en tout cas.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:18 le 06/05/2017 par kawouede.
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

"Arrêtons-nous d'ailleurs sur le titre. Il est ambigu: il ne s'agit pas de dire "Hitler c'est la faute aux communistes". "

Petit rappel :
- Kawouede :
Citation:
Mais si, Hitler est devenu le premier parti en 1932 aux élections, et ça lui a servi de tremplin.
Et le parti communiste allemand est 1er responsable de l'impossibilité d'une majorité de gauche avec la social-démocratie (cf. aussi Jean Birnbaum dans le Monde qui sur ce point a raison de le rappeler)


- Kazoula :
Citation:
Aucun historien sérieux ne met aujourd'hui en doute le rôle néfaste et prépondérant joué par le Parti communiste allemand (KPD), devenu stalinien, dans l'avènement (électoral) du national-socialisme.


Chacun jugera de l'ambiguité ou pas de ces très sérieuses assertions historiennes.
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

On est d'accord il ne s'agit pas de la même affirmation. Le fait qu'il n'y ait pas eu de majorité de gauche et le fait que Hitler soit arrivé au pouvoir. Mais il y a eu corrélation entre les deux.
Encore une fois, en 36 en Espagne puis en France la majorité de gauche s'est faite, quand le Komintern (Staline) a changé de tactique grâce à la pression aussi de bien des communistes.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 19:26 le 05/05/2017 par kawouede.
Par Josie

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

A voté ! Cette chronique est d'utilité publique ! (Quoi ? C'est tout ?) Oui, et c'est déjà pas mal.
Par Josie

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

mal placé (évidemment) je la remets plus bas.
Par KÔMYÔ

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Infiniment merci !! oui ! mettez cette vidéo sur youtube, vite !
Que les électeurs puissent voter ou pas en leur âme et conscience .
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Donc la dame a beau expliquer que ce n'est pas une consigne de vote qu'elle donne, il y en a qui le prennent quand même pour ça ! Dites donc les insoumis il faut combattre toutes les cléricatures, même académiques :-)
Par Al1

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Je ne crois pas que KÔMYÔ ait pris cette vidéo pour une consigne de vote.
Mais plutôt un souhait que les électeurs cessent de se laisser influencer par des arguments fallacieux.
Par Kazoula

UN PETIT BRICOLEUR

"que les électeurs cessent de se laisser influencer par des arguments fallacieux"

Et c'est un petit bricoleur, un spécialiste en arguments non fallacieux qui vous le dit ! Ah ! Ah! Ah !
Par Al1

Re: UN PETIT BRICOLEUR

Par kawouede

Re: UN PETIT BRICOLEUR

Très bon réflexe, si vous pouviez vous y tenir Al1 ce serait bien.
Par Kazoula

Re: UN GRAND FARCEUR

Al1, l'un des plus notoires et grossiers insulteurs sur ASI (avec son petit club, Toto Marcel, Bernadette Soubirous, etc.) qui en appelle à un "code de bonne conduite" ! Ah ! Ah ! Ah ! Sacré culot, quand même !
Par Al1

Re: UN GRAND FARCEUR

Si vous ne voulez pas vous faire radier, cessez ce harcèlement, s'il vous plaît.

Ça devient vraiment insupportable.
Par alain-b

Re: UN GRAND FARCEUR

ben vous, vous êtes un sacré troll.
Par Tigi

Re: UN PETIT BRICOLEUR

Vous venez de vous convertir à la netiquette, c'est bien ;-)
Par Al1

Re: UN PETIT BRICOLEUR

La confrérie des trolls est en action…
Par Tigi

Re: UN PETIT BRICOLEUR

Non sérieusement, je suis heureux que vous ayez enfin trouvé la FAQ du forum. :-)
Par PATRICK HECKEL

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Oui Un grand merci pour cette chronique et toutes les autres.
Vous êtes un peu à l'histoire ce que maître Eolas est au droit : rectifier toutes les billevesées, sornettes et autres coquecigrues proférées par nos "élites" sur les fenestrons.
A quand un prix Busiris de l'histoire !

voir aussi le site
Par HBK

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Donc si j'ai bien compris Adolf a été "élu" avec le soutien de tous les grands patrons qui possédant la presse lui ont fait faire campagne pour le Moustachu ?

Je suis le seul que ça fait flipper ?

Oui il n'y a pas en France de brigade SA qui fait régner la terreur mais perso certaines ressemblances ne sont pas pour me rassurer.

J'espère vraiment que vous ne vous auto-aveuglez pas en pensant qu'il sera plus facile de lutter contre Macron que contre LaPen. Enfin, on aura la réponse très prochainement de toute façon.

Quoi qu'il n'en soit, devoir choisir entre un fascisme rance et un proto-fascisme potentiel (qui espérons le, ne se produira jamais), on peut comprendre que certains hésitent à s'abstenir.

Édit : Ah oui sinon, excellente chronique comme d'habitude :)



Modifié 2 fois. Dernière modification le 17:44 le 05/05/2017 par HBK.
Par Josie

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

A voté ! Cette chronique est d'utilité publique ! (Quoi ? C'est tout ?) Oui, et c'est déjà pas mal.
Par Annie Stasse

Re:

Ils n'ont rien appris de 1922 la prise de pouvoir par Mussolini en Italie.
Nous avons rien appris des prises successives des fascismes en Europe : c'est toujours la désunion de la gauche, la rencoeur (souvent justifiée) des communistes vis-à-vis des sociaux démocrates et vis versa.

Est-ce qu'un jour nous serons capable d'apprendre des expériences passées ? ou réserverons nous toujours nos plus grandes haines vis-à-vis de ceux qui nous semblent nos plus grands ennemis et non vis-àvis de nos VRAIS ennemis : les extrêmes droites ?

Dans un seul cas on a su le faire : le Front Populaire.

Pas cette année 2017 où les plus grands ennemis des Insoumis étaient les votants Hamon, pas les votants Le Pen, et d'ailleurs 1/3 d'entre eux, fidèles à la campagne qu'ils ont mené durant des mois contre Hamon vont voter FN, pour le malheur de la Nation. Les Mélenchon + Hamon se seraient unis nous aurions gagnés les élections.
NB - unis n'a pas la même signification que soumis. L'union demandant un échange de vus et un enrichissement des programmes réciproques pour n'en faire qu'un. Mais ils refusèrent les concessions… connerie ENORMES. C'est nous le Peuple qui en patissons, les chefs n'en ont rien à faire du vécu quotidien du peuple, ce qui leur importe c'est leur orgueil.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01:35 le 06/05/2017 par Annie Stasse.
Par Al1

Re:

"Est-ce qu'un jour nous serons capable d'apprendre des expériences passées ?"
Visiblement, vous avez du mal.

Faire un joli laïus sur l'union de la gauche pour ensuite cracher sur la FI, c'est… comment dire…
Gonflé c'est en dessous de la vérité.
Allez…
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re:

C'est vrai, ça : Mélanchon, il est super orgueilleux. Alors que mon Macron chéri a toutes les qualités, dont l'humilité poil au nez.
Par Pierre38330

Re:

Comme vous avez raison ! Mélanchon, il est super orgueilleux.
Par contre Mélenchon, je ne sais pas. Je le verrais plutôt assez entier, bouillant et porté par les force de ses convictions.

La dent de Crawl n' pas bougé depuis la dernière fois.
Par GPMarcel

Re:

Les gars les "e", "a" bien subtils font penser à du Bayrou dans le texte.

Macarel, quand je pense qu'il est Béarnais, j'ai honte!
Par constant gardener

Re:

Faire un joli laïus sur l'union de la gauche pour ensuite cracher sur la FI, c'est… comment dire…
Gonflé c'est en dessous de la vérité.

Ben non, l'union de la gauche vue par le PS, ça a toujours été Tout le monde derrière moi.
Et c'est là qu'on apprécie l'humour : Est-ce qu'un jour nous serons capable d'apprendre des expériences passées ?
Par JeanPierre

Re:

LES COMMUNISTES ALLEMANDS, RESPONSABLES DU NAZISME ? ALLONS DONC !

Impossible de lire la video avec safari 10.1

Dommage.
Par JIEM 92

Re:

Bonjour
Vérifiez que AdBlock n'est pas activé, cela bloque hélas la lecture des vidéos.
Par Al1

Re:

Et puis on peut toujours essayer avec Chrome ou Firefox.
Par poisson

Re:

la vieille version 41.0.2 de firefox est ok chez moi. On doit la trouver encore? Je ne sais pas trop.
Par JIEM 92

Re: Re:

Bonjour
Quelqu'un sur le forum peut-il m'expliquer comment ne pas voir apparaître les messages provenant de certains forumeurs, cela m'éviterait de cliquer souvent sur suivant.
Par alain-b

Re: Re:

Bonjour JIEM,
as-tu installé l'extension Gemp ? Si oui, tu as un oeil vert à droite du pseudo/heure/date, tu cliques dessus et ça bloque tous les messages du pseudo choisi.
Par JIEM 92

Re: Re:

Bonjour Alain
Cette fonctionnalité est proposée qu'à partir de la version 2.2.3. Or je suis sur Safari 10.1 MacOS et cet upgrade m'est refusé ce qui me fait rester en 2.2.1.
Si Gemp pouvait nous permettre de faire cet upgrade, j'en serai ravis.
Merci quand même Alain.
Par gemp

Extension Forums ASI

Concernant la raison de l'absence de la version 2.3 pour Safari, j'ai fait un petit explicatif dans le fil de forum concerné, puisque ça peut en intéresser d'autres.
Par Pierre38330

Re: Re:

Bonjour,
Mais à qui pensez-vous ?
Si vous voulez ma liste...
Par nicolasl

Faire oeuvre d'éducation populaire?

Cette vidéo est vraiment d'utilité publique; je me joins à celles et ceux qui vous suggèrent de la publier sur youtube. Merci de toute façon à Mathilde Larrère, toujours impeccable.
Par alain-b

Re: Faire oeuvre d'éducation populaire?

Quelqu'un s'est chargé de la mettre sur youtube.
Par cigale zoze

Re: Faire oeuvre d'éducation populaire?

Par alain-b

Re: Faire oeuvre d'éducation populaire?

Par OHbt

Re: Faire oeuvre d'éducation populaire?

Sur la chaine de ce "quelqu'un" un extrait de l'émission avec Rama Yade que je n'ai pas eu le temps (l'envie ?) de regarder. Tout avait déjà été dit et visiblement Daniel Schneidermann était déjà horrifié à l'idée qu'on puisse remettre en cause le barrage FN au 2e tour. Pourtant Rama Yade est bien à droite (Fillon) et bien anti FN...
Je vais finalement peut-être la regarder cette émission...
Par cigale zoze

Re:

merci pour cette remise à niveau des connaissances sur la réalité historique des années pré-2ème guerre mondiale. il faudrait que cette vidéo soit accessible et partageable largement, par exemple sur YT, car elle est d'utilité publique.
ça changera rien au schmilblick (macron est à 1.10 et lepHaine à 7.00 chez les parieurs pros), mais au moins ça consolera celles et ceux qui ont très envie de rester sous la couette demain.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:17 le 06/05/2017 par cigale zoze.
Par Kochka 75

Re:

Excellent. Merci. Je vote pour que ce contenu soit accessible gratuitement ! On en a tellement besoin ces temps ci.
Par clive-aka-@sirefusedesupprimermoncompte

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Le fact-checking ça marche décidément beaucoup mieux quand il est fait par des gens compétents dans un domaine précis, et pas par des journalistes généralistes donneurs de leçons à la Samuel Laurent &co...
Et d'ailleurs le fact-checking est né chez les internautes, dans les forums, en réaction aux carences du journalisme, journalisme qui s'en est fait un étendard et a bien vu le moyen de garder les moutons.
Par Pierre Hosteins

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Il ne me semble pas non, il me semble que ce "fact checking" existait déjà dans des magazines d'info américain il y a trente ans (et selon la légende il était diablement rigoureux) mais c'était un fact checking interne au journal, ce qui au niveau de la perspective des journalistes me semble infiniment plus sain et productif.
Ce fact checking "commun" des forums étant intéressant du point de vue du citoyen et de ses devoirs civiques ("vote éclairé" entre autres), à mon humble avis bien sûr.
Par David Malka

Re:

On peut me semble-t-il retenir un enseignement essentiel du très juste rappel historique de Mathilde Larrère.
L'antisémitisme n'est pas forcément le nazisme.
Il y a plein d'autres façons d'exprimer son antisémitisme.
Plein plein plein :-)
Par christophe vieren

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Juste pour rectifier une petite erreur dans la citation imputée à Trotski (à 14'25") par Mathilde L. : il semble qu'il manque le mot "militant" dans "Nous sommes prêts à passer des accords pratiques MILITANTS avec le diable et sa grand-mère".

Maintenant que signifie "militant" ? Est-ce pour différencier de "électoraux" ? Je n'en sais rien !

Source (apparemment une reproduction des écrits de Trotsky : https://www.marxists.org/francais/trotsky/oeuvres/1932/01/320127e.htm
(taper le mot diable ou grand-mère pour trouver la phrase)
Par kawouede

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Dans Mediapart Joseph Confavreux cite Boucheron et Riboulet et c'est pas mal de relire aujourd'hui leur petit livre de 2015 [www.mediapart.fr]

Extrait :
"Si l’Histoire enseigne quelque chose, c’est donc avant tout la fragilité de notre présent, l’imprévisibilité de notre avenir et la possibilité de franchir certains seuils sans en être vraiment conscient. Pour Patrick Boucheron, ce que documente la production écrite d’avant l’arrivée du fascisme et du nazisme en Europe, « c’est bien plus souvent le déni que la lucidité. Certes, il y a eu Marc Bloch, Georges Bernanos, Daniel Halévy et beaucoup d’autres. Mais globalement, ce qu’on constate est plutôt une logique d’après-coup, dans laquelle les choses arrivent et inventent leur propre prévisibilité, puisqu’on pourra toujours repérer des écrits ou des paroles paraissant annoncer ce qui s’est finalement produit »."

Ah et SURTOUT cette présentation équilibrée qui paraît très satisfaisante (c'est la mienne en tout cas) :
"Le passé rappelle néanmoins qu’on peut provoquer des catastrophes terribles en pensant prévenir celles qu’on estime être davantage dangereuses, comme lorsque la droite allemande s’est ralliée à l’hitlérisme par anticommunisme ou lorsque les communistes allemands ont renvoyé dans leurs cordes les sociaux-démocrates au nom d’une lutte « classe contre classe »."

(re)lire Klaus Mann aussi sur l'aveuglement de certains intellectuels allemands à l'époque



Modifié 2 fois. Dernière modification le 11:45 le 07/05/2017 par kawouede.
Par mujer

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Merci beaucoup, Mâme Mathilde, encore limpide !
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Nazisme comme stalinisme sont deux expressions d'un même rejet spasmodique, par le peuple allemand, de l'imposition forcée du marché autorégulateur par l' Etat libéral de la république de Weimar. ( Thèse de Karl Polanyi)
Par Hannah Themista-Soubirous

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

En ce qui concerne le stalinisme, on ne voit pas bien le rapport ?
( enfin, la lectrice d'intelligence moyenne ne voit pas bien le rapport ...)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Le mot stalinisme a -au moins- deux sens complètement différents : un sens historique ( le moins intéressant, celui que vous semblez privilégier), et un sens idéologique, développé par H.Arendt au début de " la crise de la culture" : la prise au premier degré des provocations marxiennes ( par exemple, " le travail a créé l'homme " devient le stakhanovisme ; " " la violence est la sage-femme de l'histoire" devient l'extermination des koulaks; " Les philosophes ont suffisamment pensé le monde, il est temps de le transformer" devient la chasse aux intellectuels. Les points communs Hitler-Staline sont exagérés par Arendt, mais sautent aux yeux de tous les observateurs sans œillères.
Par Hannah Themista-Soubirous

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Bel essai de rattrapage ...
Mais , la lectrice ( toujours d'intelligence moyenne, hélas ) continue de penser que cette observation ( de rejet spasmodique ) ne peut évidemment s'appliquer de manière générale ( par exemple pour le peuple russe !! )
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Le lecteur de Polanyi et d'Arendt que je suis, d'intelligence également moyenne mais pas mal prétentieux, continue de leur faire confiance plus qu'aux historiens pur sucre.
Par Kazoula

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

CIT. : " Les points communs Hitler-Staline sont exagérés par Arendt, mais sautent aux yeux de tous les observateurs sans œillères."

Certains ont en effet parfois reproché cette "exagération" à Hannah Arendt, mais dans l'ensemble on ne peut, à mon humble avis, que partager son analyse (cf. le "Quarto" Gallimard qui lui est consacré).
Par bastounet

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

y'a quand même un gros prblm ! les communistes allemands ont tendus la main vers les socialistes qui ont preferés les democrates , ceux-la même a qui l'ouvrier allemand devait d'aller chercher sa paye avec une brouette (quand il avait un job ) . le peuple a tres intelligemment voter pour le parti communiste ( qui a fait en 32 un score historique , le meilleur a ce jour en allemagne ) et pour hitler .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:34 le 08/05/2017 par bastounet.
Par Pierre38330

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

Vous pourriez reprendre, moins vite, et plus explicite parce que je n'ai rien compris ?


Merci
Par bastounet

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

oui pierre je pourrais . Libre a vous de relire lentement et de vérifier ( je n'insulterais pas votre intelligence ! )

Serviteur .
Par Pierre38330

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

tjrs ps cmprs,mlgr d nmbrss rllctrs.

God bless
Par bastounet

Re: Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !

en effet god bless beaucoup
Par esteban

Re:

Une petite erreur Mathilde : Ernst Thälmann est mort à Buchenwald et non à Dachau.
Très bonne chronique comme d'habitude néanmoins.
Par Gwladys Pommier

ART

Merci pour votre émission, on n'a pas appris cela à l'école. Ça casse les "on dit" : "votez, votez n’oubliez pas que Hitler à été élu"
Cependant:
Juste pour dire qu'en tant qu'artiste (c'est mon métier) que le travail artistique d’Hitler n'est pas moche.
(cf: [www.liveauctioneers.com])
Certes son travail est classique mais de son temps (c'était le début de l'art moderne), il y a coup sûr beaucoup de travail, d'observation.....
D'ailleurs ce serai assez intéressant de creuser se côté car cela demande de nombreuses qualité (patiente, contemplation.....), j'aimerai bien savoir comment on peut passer du dessin a de tel dessein. Peut être Van gogh aurais pu être un nouveau Napoléon.

Salutations,
Nicolas Gilbert.
Par Florence Arié

Re: ART

Par pompastel

Re: ART

Pourquoi ?
Ça pose la question du déterminisme en histoire, c'est un sujet pertinent.
Par Youri Llygotme

Re: ART

je croyais qu'il était peintre en bâtiment.
Par Robert.

Re: ART

Ah bon ? Vous faites concurrence à Strumf dans l'énigmatique.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: ART

Les platitudes sont toujours claires, je les fuis donc par l'opacité.
Par pompastel

Re: ART

C'est à moi que cette remarque de Robert. s'adresse ?
Par Robert.

Re: ART

Par folavril-170143 folavril

Re: ART

Je me souviens d'un documentaire d'Arte (c'était peut-être même encore la 7, à l'époque), intitulé "L'architecture du chaos". Ça parlait des plans mirifiques d'Hitler pour Berlin, et on nous expliquait à quel point ce type était fou, mégalo, etc, avec un exemple : il prévoyait de construire une avenue de 90 mètres de large. Oh lala, quelle folie des grandeurs, seul un malade pouvait imaginer des trucs pareils !! Or, c'est la largeur des Champs Elysées et de tout un tas de grandes avenues de par le monde,

Je me souviens en effet d'avoir toujours appris à l'école et par les documentaires qu'Hitler était complètement naze en peinture. En fait, pour regarder objectivement ses plans de rénovation pour Berlin et ses tableaux, il faudrait ignorer qui en est à l'origine. De toutes façons, les explications genre "il est devenu dictateur parce qu'il n'était pas Picasso" semblent, disons, pour être sympa, un peu rapides. Pareil dans "1900" quand Bertolucci nous explique que les fascites tuent des chatons (ou des petits oiseaux, je sais plus) et violent et tuent des enfants en tournoyant comme des fous...

Au bout du compte, ça dessert le propos en présentant ces idéologies comme des "perversions" ou des maladies mentales. Cela dit, ce qui reste mystérieux c'est pourquoi des gens adhéraient et adhèrent (encore) aux thèses du nazisme et du fascisme. À moins que ce soit juste pour se balader dans un uniforme conçu par Hugo Boss, honnêtement, je n'arrive pas à comprendre.

En tout état de cause, on peut sans trop de risque dire qu'Hitler peignait toujours mieux que George W. Bush ou papy Sarkozy (génie !!).
Par Faab

Re: ART

Vous avez vu Le conformiste de Bertolluci ?
Si le "héros" a une perversion, c'est celle de vouloir être comme tout le monde, et donc fasciste quand le monde est fasciste.
Par pompastel

Re: ART

@Robert. : ah bizarre ! Votre "énigmatique" m'a semblé ... énigmatique, mon commentaire m'apparaissant a priori parfaitement limpide...
Non ?
Par Robert.

Ça se discute !

Je ne suis pas historien et je n'ai pas a priori* saisi le lien entre le commentaire de Gwladis Pommier et la question du déterminisme en histoire.
* Après j'ai relu Pascal :"le nez de Cléopâtre, s'il eut été plus court, toute la face de la terre aurait changé".



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:18 le 10/12/2017 par Robert..
Par pompastel

Re: Ça se discute !

:-)
En fait, moi j'ai réagi au lapidaire "consternant" de Florence Arié, qui m'a semblé d'autant plus inutilement agressif que le message auquel il répondait soulevait plusieurs questions qui m'intéressent personnellement :
- l'arrivée au pouvoir d'Hitler brandie (souvent approximativement) comme alibi pour disqualifier divers procédés démocratiques
- la question vraiment perturbante du (non)déterminisme dans laquelle je vois personnellement une passerelle toujours recommencée avec les divers engagements citoyens - ou non - (passe la tentation de l'aquoibiniste [www.youtube.com] )



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:28 le 10/12/2017 par pompastel.
Par pompastel

Re: Ça se discute !

Deux fois que je tente d'aligner les tirets, pfffffff...
Par Florence Arié

Re: Ça se discute !

C'était à cause des remarques sur les qualités d'artiste d'Hitler paske c'était les débuts de l'art moderne dans les années 1910. Ouais, faut aller voir ce qui se faisait alors, justement. Mais la dame a dû le faire puisque c'est son métier.
Et évoquer les qualités de patience et de contemplation d'Hitler l'artiste, comment dire, c'est tellement... à côté.
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page