Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

La rédaction du magazine soutient Jean-Pierre Canet

enquête Par Manuel Vicuña discuté depuis 20:12 le 03/07/2017

Sac de nœuds sur fond de drame à France Télévisions. Alors que les journalistes Stéphan Villeneuve et Véronique Robert ont trouvé la mort en Irak, à Mossoul, en sautant sur une mine le 19 juin dernier, la nouvelle direction de l’information vient d’évincer le rédacteur en chef d’Envoyé Spécial, Jean-Pierre Canet. En cause : le nouveau patron de l’info de France 2, Yannick Letranchant, reproche au rédacteur en chef du magazine d’avoir envoyé Villeneuve en Irak sans en informer la direction. De son côté, la rédaction du magazine soutient son rédacteur en chef. Que s’est-il réellement passé ? Le rédacteur en chef a-t-il commis une faute ? @si remonte le fil de l’histoire.
Lundi 19 juin, fin de matinée. Le téléphone sonne dans les bureaux d’Envoyé Spécial. La rédaction du magazine apprend la terrible nouvelle. Les journalistes Véronique Robert et Stéphan Villeneuve, ainsi que Bakhtiyar Haddad, journaliste et fixeur kur...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Tony A

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Bon, pour des raisons inconnues on voulait se séparer de ce journaliste et on a choisi le premier prétexte venu.
Classique....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Tatanka

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Je ne vois pas comment la mort de 3 journalistes en zone de guerre est de la faute de leur chef.
Il n'aurait pas du les envoyer?
Le fait d'avoir prévenu l'échelon au dessus aurait changé les choses?...
> Lire ici > Lire en contexte

Par Cultive ton jardin

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Possible, précisément, que ça gêne, à certains niveaux, ces journalistes qui s'obstinent à ne pas déserter les lieux vraiment dangereux. Ce sont aussi (souvent) les lieux où la propagande marche à fond, ils sont des empêcheurs de propagander tranquillement. L'accusation (prétexte?) d'avoir mis en danger des journalistes est alors bienvenue....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (12)
Par Tony A

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Bon, pour des raisons inconnues on voulait se séparer de ce journaliste et on a choisi le premier prétexte venu.
Classique.
Par Valentin Fluteau

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Classique, mais un poil culpabilisateur (pour le moins) puisqu'on lui fait porter, en creux, la responsabilité de la mort de Villeneuve. Tout ça pour faire un Capital "service public". Big lol.
Par David Dewaele

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Le journalisme d'investigation, Macron n'en veut pas.
Par tosh

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

le cousin de la voisine du père de Mr Letranchant est passe pas loin du lieu d'une réunion bilderberg en 87 , coïncidence ??

Le système fait tomber Pujadas et maintenant jean pierre Canet ..... la democratie part en couille.
Par Tatanka

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Je ne vois pas comment la mort de 3 journalistes en zone de guerre est de la faute de leur chef.
Il n'aurait pas du les envoyer?
Le fait d'avoir prévenu l'échelon au dessus aurait changé les choses?
Par Cultive ton jardin

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Possible, précisément, que ça gêne, à certains niveaux, ces journalistes qui s'obstinent à ne pas déserter les lieux vraiment dangereux. Ce sont aussi (souvent) les lieux où la propagande marche à fond, ils sont des empêcheurs de propagander tranquillement. L'accusation (prétexte?) d'avoir mis en danger des journalistes est alors bienvenue.
Par evemarie

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Empêcheur de propagander ? je rigole , quel naïveté, nos journalistes meme en France sont embobiné par l'état, leur chefs, les gens , il n(ont aucune ouverture d'esprit , juste les idées des bourgeois a illustrer. En Yougoslavie, ou etait la non propagande, chez Mermet seulement , il est le seul journaliste a avoir dit la vérité sur les protagonistes, et alors ? rien , la gueguerre a continué, on a écluser des armes, et tuer des gens , parfait pour nos oligarques.
Les journalistes ne nous apprennent que ce que les gouvernements veulent, se tuer pour ça faut être bête.
Par Diogene

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Citation:
Tatanka
Je ne vois pas comment la mort de 3 journalistes en zone de guerre est de la faute de leur chef.
D'autant plus que la mort est liée à l'explosion d'une mine.
On aurait demandé à ces journalistes de se porter sur le front, en première ligne je veux bien. Mais une mine...
Comme l'aurait dit un général Khmer rouge, la mine est le soldat parfait. Silencieux, immobile, discret, fonctionnel pendant des années... Les mines placées dans les années 70 au Cambodge tuent encore de nos jours. Pour peu qu'elles soient faites avec un minimum de plastique, elles sont indétectable.
Bref, sauter sur une mine dans une zone de guerre, c'est un événement fort probable mais contre lequel on ne peut rien en général...

Non, là ça sent clairement le "qui veut tuer son chien, l'accuse de la rage".



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:01 le 05/07/2017 par Diogene.
Par DétecteurdeVérité

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Ah si tous les ministres de l'Intérieur étaient responsables et congédiés pour la mort des policiers morts en action commandée
Ah si tous les ministres de l'économie étaient responsables et congédiés pour la mort de ceux dont ils ont empiré les conditions de travail
Par Gaston Lagaffe

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

Et toujours Renaud Revel !

"Quousque tandem abutere, Renaud Revel, patientia nostra ?" aurait dit Cicero.
Par evemarie

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

franchement , a quoi ça sers un énième reportage sur une guerre , reprendre un ancien et dire c'est pareil , quel différence entre les morts Irakien, , Syrien , Yéménites, Maliens ... Aucun , c'est la même histoire, les mâles blancs fabriquent des armes, qu'ils vendent a ceux a qui ils poussent à la guerre . ou est l'histoire ? y'en a pas, juste des stock d'armes a écluser dans la tête des enfants , des femmes, et des vieux; les mâles eux s'en servant (en général), ou filmant les morts.
Par Loki

Re: Envoyé spécial : le rédacteur en chef congédié après la mort en Irak de trois journalistes

n'importe quoi.
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page