Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

"J'ai passé la nuit à Trappes avec les collègues. Vive le bleu marine !"

enquête Par Laure Daussy publié dans le dossier : Facebook, Twitter, nouveaux médias ? discuté depuis 19:14 le 22/07/2013

Des policiers ont-ils laissé des commentaires racistes sur Facebook, sous leur nom, à propos des émeutes de Trappes ? Le site militant Copwatch (repris par le site altermondialiste Indymedia) pointe des propos racistes ou d'incitation à la violence sur le forum "police-info.com" (qui n'est plus accessible actuellement). Selon nos informations, l'IGPN vient d'ouvrir une enquête.

Facebook, défouloir pour la police ? Après les violences urbaines de ce week-end à Trappes, à la suite du contrôle d'identité d'une femme voilée, voici le type de message que l'on pouvait trouver sur le forum non officiel de policiers "police-info.com" sur Facebook : "C’est pas le Ramadan??... Ben alors vous allez ramassez vos dents", "La chasse est ouverte, il est temps de faire un bon nettoyage" . A propos d'un jeune homme blessé : "Merde, il aura plus qu’un oeil pour pleurer". "J’ai passé la nuit à Trappes hier avec les collègues...Pauvre France, vive le bleu Marine!!"...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Sylvain B.

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Propos difficiles et tristes à lire, mais pour penser un peu contre moi-même je me demande ce que je deviendrais à la place de ces policiers. Des types "normaux", pas forcément très âgés et expérimentés, envoyés en première ligne pour tenter de calmer et colmater les conséquences effroyables de dizaines d'années d'errance dans les politiques urbaines successives et la ghettoïsation accélérée de ces quartiers. On peut être révolté par leur propos mais que voulez vous qu'ils pensent d'autres ? A moins de développer une capacité de réflexion plus large et plus profonde (ce qui sera sans doute difficile, sans aucun mépris de ma part, pour des policiers et CRS qui n'ont sans doute pas fait de formation de sociologie, d'ethnologie etc.) comment pourrait-il en être autrement ? Comment réagirai-je après une "grosse intervention" avec toute cette violence donnée et reçue en pleine figure ?
Alors les forums de policiers et autres pages Facebook deviennent des exutoires, des moyens de relâcher l'énorme pression que nous tous leur mettons sur les épaules en les chargeant d'aller régler avec des moyens "dérisoires" les profonds dysfonctionnements de notre société. Ils mettent leurs mots sur les problèmes et l'immense désespoir qu'ils rencontrent, et ces mots ne sont pas ceux des chercheurs, sociologues ou philosophes. C'est moche oui. Ça heurte les oreilles chastes sans doute. Cependant je réfléchirai à deux fois avant de me boucher le nez et de les résumer à de simples brutes sourdes....
> Lire ici > Lire en contexte

Par dimaboga

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

tenir ces propos dans le vif de l'action(encore faut-il que l'action soit à leur avantage) peut être qualifier de pétage de plomb plus déplorable que condamnable mais avant d'écrire sur Face book il y a ou il devrait y avoir le temps de réfléchir et de se reprendre....
> Lire ici > Lire en contexte

Par charlie.lapared

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

J'ai beaucoup de mal à supporter d'entendre ou de lire la presse mainstream au sujet de Trappes... Mais pas que... parce que, même si Valls est allé dénoncer les amalgames que tout le monde fait, les "braves gens" reprennent le sempiternel laïus "femme voilée = étrangère"...
L'autre jour sur la plage, passe un couple dont la jeune femme était un peu trop vêtue et voilée (pas intégralement). 39° et soleil de plomb... Plage des pauvres, très familiale, non surveillée où les familles et gens du coin se retrouvent. La femme avec qui j'étais a sorti "elle n'a qu'à retourner chez elle"... C'est d'une connerie sans nom ! Et je le lui ai dit... Parce que la plupart des Musulmans que je connais sont français.
En revanche, j'ai l'impression qu'ils se réfugient de plus en plus dans la religion contre ce racisme qu'est l'islamophobie et quelque part, je les comprends... ça fait des lustres qu'on parle des "Arabes" comme des envahisseurs... (même dans l'histoire de France : Roncevaux !) et là ça devient du grand n'importe quoi. J'ai entendu Guano (i oublié volontairement) hier matin sur Inter... La honte, j'avais, de l'entendre... Lui même pas !
D'un autre côté, je suis abonnée à une lettre de diffusion "contre l'islamophobie" et ce que j'y lis est en train de se radicaliser... et de cracher sur un imam qui emmène un rabbin à la mosquée de Drancy.
L'emm... c'est que je viens de parler religion, contrainte et forcée par quelques faits et les délires journalistiques et politiques de pas mal de gens, alors que le problème est tout sauf religieux, qu'il l'est devenu petit à petit et qu'on est mal barrés pour que Valls et sa bande de flics qui prétendent avoir des "c...les" mais ont un petit poi dans la tête vont vraiment finir par mettre le feu aux poudres.
On ne parle plus du certificat délivré après un "check up de basané"... euh, pardon, un contrôle policier... la pression a été forte côté policier... Quid de la résolution des problèmes des banlieues (que plus personne n'ose appeler banlieues d'ailleurs) ? Rien, que dalle...
Quand on voit la cote qu'ont eu tous ces Ministres de l'Intérieur depuis des années, on se pose des questions... Personnellement, j'ai fait mes premiers pas citoyens à ma majorité en gueulant contre Ponia... depuis, je n'ai cessé de manifester mon mécontentement par ces Ministres successifs !
Voilà qu'ils deviennent des héros !
Navrant ! Pas un pour rattraper l'autre. Et ils se présentent aux élections... et son élus.
On est vraiment des cons ;o((...
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (221)
Par Sylvain B.

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Propos difficiles et tristes à lire, mais pour penser un peu contre moi-même je me demande ce que je deviendrais à la place de ces policiers. Des types "normaux", pas forcément très âgés et expérimentés, envoyés en première ligne pour tenter de calmer et colmater les conséquences effroyables de dizaines d'années d'errance dans les politiques urbaines successives et la ghettoïsation accélérée de ces quartiers. On peut être révolté par leur propos mais que voulez vous qu'ils pensent d'autres ? A moins de développer une capacité de réflexion plus large et plus profonde (ce qui sera sans doute difficile, sans aucun mépris de ma part, pour des policiers et CRS qui n'ont sans doute pas fait de formation de sociologie, d'ethnologie etc.) comment pourrait-il en être autrement ? Comment réagirai-je après une "grosse intervention" avec toute cette violence donnée et reçue en pleine figure ?
Alors les forums de policiers et autres pages Facebook deviennent des exutoires, des moyens de relâcher l'énorme pression que nous tous leur mettons sur les épaules en les chargeant d'aller régler avec des moyens "dérisoires" les profonds dysfonctionnements de notre société. Ils mettent leurs mots sur les problèmes et l'immense désespoir qu'ils rencontrent, et ces mots ne sont pas ceux des chercheurs, sociologues ou philosophes. C'est moche oui. Ça heurte les oreilles chastes sans doute. Cependant je réfléchirai à deux fois avant de me boucher le nez et de les résumer à de simples brutes sourdes.
Par Ivoire

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Très révélateur de l'atmosphère nauséabonde qui régne en France. Il n'y a plus aucun respect ni d'un côté ni de l'autre. La parole s'est bel et bien libérée grâce aux tenants de la droite forte. Maintenant si certains s'imaginent que l'arrivée de Le Pen changera quoique ce soit, ils se trompent lourdement. Car un parti comme le FN n'est viable que dans l'opposition; au pouvoir, 2 alternatives s'offrent à lui : appliquer son programme, intenable sur le long terme qui aboutira en moins de 6 mois à une crise majeure avec à la clé des élections anticipées ou accepter le principe de réalité, devenir un parti comme un autre et disparaître.
Par charlie.lapared

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

J'ai beaucoup de mal à supporter d'entendre ou de lire la presse mainstream au sujet de Trappes... Mais pas que... parce que, même si Valls est allé dénoncer les amalgames que tout le monde fait, les "braves gens" reprennent le sempiternel laïus "femme voilée = étrangère"...
L'autre jour sur la plage, passe un couple dont la jeune femme était un peu trop vêtue et voilée (pas intégralement). 39° et soleil de plomb... Plage des pauvres, très familiale, non surveillée où les familles et gens du coin se retrouvent. La femme avec qui j'étais a sorti "elle n'a qu'à retourner chez elle"... C'est d'une connerie sans nom ! Et je le lui ai dit... Parce que la plupart des Musulmans que je connais sont français.
En revanche, j'ai l'impression qu'ils se réfugient de plus en plus dans la religion contre ce racisme qu'est l'islamophobie et quelque part, je les comprends... ça fait des lustres qu'on parle des "Arabes" comme des envahisseurs... (même dans l'histoire de France : Roncevaux !) et là ça devient du grand n'importe quoi. J'ai entendu Guano (i oublié volontairement) hier matin sur Inter... La honte, j'avais, de l'entendre... Lui même pas !
D'un autre côté, je suis abonnée à une lettre de diffusion "contre l'islamophobie" et ce que j'y lis est en train de se radicaliser... et de cracher sur un imam qui emmène un rabbin à la mosquée de Drancy.
L'emm... c'est que je viens de parler religion, contrainte et forcée par quelques faits et les délires journalistiques et politiques de pas mal de gens, alors que le problème est tout sauf religieux, qu'il l'est devenu petit à petit et qu'on est mal barrés pour que Valls et sa bande de flics qui prétendent avoir des "c...les" mais ont un petit poi dans la tête vont vraiment finir par mettre le feu aux poudres.
On ne parle plus du certificat délivré après un "check up de basané"... euh, pardon, un contrôle policier... la pression a été forte côté policier... Quid de la résolution des problèmes des banlieues (que plus personne n'ose appeler banlieues d'ailleurs) ? Rien, que dalle...
Quand on voit la cote qu'ont eu tous ces Ministres de l'Intérieur depuis des années, on se pose des questions... Personnellement, j'ai fait mes premiers pas citoyens à ma majorité en gueulant contre Ponia... depuis, je n'ai cessé de manifester mon mécontentement par ces Ministres successifs !
Voilà qu'ils deviennent des héros !
Navrant ! Pas un pour rattraper l'autre. Et ils se présentent aux élections... et son élus.
On est vraiment des cons ;o((
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

à ce post de Clomani, j'ajoute que je n'ai rien à ajouter.
Par Ivoire

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Merci pour ce commentaire.
Par Niz

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Citation:
La femme avec qui j'étais a sorti "elle n'a qu'à retourner chez elle"

j'imagine que cette même femme ferait la même remarque face à ceci
Par alain-b

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

ça veut dire quoi votre remarque ?
Par Niz

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

ca veut dire que c'est pas le voile qui a provoqué cette réaction, mais le fait que cette dame vient d'un milieu populaire, et porte un voile.

et je rajoute que vous etes dans un pays ou la SNCF n'a aucun problème d'evacuer un vagons réservé pour le harem d'une princesse du golfe, mais qui se met littéralement en branle si Quick pense vendre des burgers halals.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 20:17 le 23/07/2013 par Niz.
Par charlie.lapared

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

A côté de la plaque, Niz... la dame qui a fait la réflexion vient d'un milieu populaire... très populaire, et ça je peux vous le dire... Et si ça se trouve, la femme voilée était beaucoup plus savante que celle qui a dit "qu'elle retourne chez elle"...
Sinon, bigrement beaux : la femme et le foulard.
Moi, quand il fait très chaud, j'en porte... parce que je frisouille... En Somalie, les Somaliennes qui travaillaient à EBU (l'Eurovision qui était là-bas pour la diffusion) me disaient "you're like us" en me montrant mon foulard...
J'ai d'ailleurs demandé à la même femme qui avait dit ça si elle demandait aux bonnes soeurs en cornettes ou aux curés en robe noire (ça arrive) de retourner chez eux quand elle en croisait ...
Par shantidas

montrer son visage aux autres ou pas

"J'ai d'ailleurs demandé à la même femme qui avait dit ça si elle demandait aux bonnes soeurs en cornettes ou aux curés en robe noire (ça arrive) de retourner chez eux quand elle en croisait .."


A la différence près, et cette différence est capitale, que les religieux dont vous parlez n'ont JAMAIS eu le visage recouvert.

En outre, vous avez du sûrement observer que des milliers de femmes circulent aujourd'hui en France dans nos villes et aussi dans nos campagnes vêtues de robes qui les couvrent intégralement des pieds au cou, mais qui ne portent qu'un voile sur la tête et ont le visage découvert. Il se trouve que ce sont des femmes de confession musulmane. Elles ne sont pas en infraction avec la loi.

Le visage découvert, Clomani, voilà la différence avec les femmes emburquées.
Par charlie.lapared

Re: montrer son visage aux autres ou pas

Celle dont je parle avait le visage découvert... shantidas ;o)
Par shantidas

je suis comme une truie qui doute

Je ne sais comment vous répondre car votre observation est totalement hors sujet ; à croire que vous n'avez pas lu ? pas compris ? pas voulu comprendre ? ce que j'ai écris.
Par gondalah

Re: je suis comme une truie qui doute

Immonde vermine qui refuse de voir la luminescence de l'illustre Shantidas...
Decidemment, Clomani ne doit pas être agrégée...
Par shantidas

les barbus machistes rigolent

Citation:
Immonde vermine qui refuse de voir la luminescence de l'illustre Shantidas... Decidemment, Clomani ne doit pas être agrégée...


Non, non, je ne suis agrégé de rien.

Je vais vous faire un cadeau, une citation d'un petit livre de Chahdortt Djavann, une iranienne qui a fui son pays en 1993 pour échapper à la dictature machisto-musulmane : "Quant aux minauderies des midinettes du voile en France, elles sont un encouragement à la répression de toutes les femmes qui, dans les pays musulmans, essaient d'échapper à l'emprise totalitaire du hijab au risque de leur vie."


[je me permets d'attirer votre attention sur le caractère injurieux des propos que vous tenez à l'égard de Clomani : "immonde vermine", ce n'est vraiment pas courtois]
Par gondalah

Re: les barbus machistes rigolent

Je rêve ou vous essayez de semer la zizanie?
Pfff

Pour ce qui est de votre cadeau, tout solidaire que je suis avec cette jeune iranienne, pardonnez moi de ne pas lui accorder plus de clairvoyance qu'elle ne peut en avoir.
On trouve bien des gens issus de l'immigration pour voter FN...
Par MonaO

Re: les barbus machistes rigolent

Son point de vue sur les minauderies des midinettes du voile en France montre une clairvoyance de bon aloi .
Chaque fois que , couverts l'une et l'autre des attributs les plus extrêmes imaginés , ces fous-de-dieu se confrontent avec la police , nous découvrons des convertis de la dernière heure , - par provocation , embrigadement , besoin d'exister ?

Chahdortt DJAVANNN m'a fait un beau cadeau dont je jouis encore et encore : lors d'un débat , elle dit : " ... ce ne sont pas des poils de cul que j'ai sur la tête ! ... "

Depuis , chaque fois que je vois un barbu , je pense à sa réflexion , et j'ai certainement une mine réjouie genre moqueuse , car j'ai eu droit à de sombres regards quand la scène se passe de visu :-))

Une pensée à Amina SBOUI .
Par MonaO

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Les violences de Trappes vues par la presse arabe , article de Ahlam Akram , chroniqueuse de plusieurs quotidiens arabes et militante en faveur des droits de la personne et de la paix au Proche-Orient .
Elle a fondé Basira , une association d'éducation permanente qui vise à dénoncer les injustices infligées aux femmes , notamment au Maghreb et au Moyen Orient .


Courrier International : [www.courrierinternational.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07:48 le 28/07/2013 par Mona.
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

j'adore les arguments genre:
"pourquoi les musulmans ne se mobilisent pas contre les pères qui violent leur filles de 5ans? actes qui se multiplient en Europe?"
Par Robert.

J'adore les citations fidèles.

Dans l'article de "Courrier international" cité par Mona il est écrit:
"Pourquoi les communautés arabes ne se mobilisent-elles pas quand un père musulman frappe sa fille ou la tue sous prétexte de défendre son honneur, ce qui arrive de plus en plus souvent en Europe ?"

Si vous ne pouvez faire mieux, prenez soin de citer exactement.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 17:20 le 28/07/2013 par Robert.
Par Niz

Re: J'adore les citations fidèles.

me prenez vous pour un crétin, ou cela vous prend de plus en plus souvent de prendre les gens pour des crétins?
Par MonaO

Re: J'adore les citations fidèles.

Par alain-b

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

devriez apprendre à lire vous
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Tu as dû te gourer de ligne :)
Par alain-b

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

t'as raison, je voulais m'adresser à l'autre andouille qui parle de son cul là-dessous (pardon ma Mona^^)
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

mais bien sur. Au fait je pense que vous ne devriez critiquer la reforme de la retraite, car vous ne protester pas dans les rues tous les matins contre la multiplication des sdfs en Europe. J'en ai plein d'autres stats à la con que je peux sortir à la demande. Alors STFU.
Par alain-b

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

>>>><<<<



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:32 le 28/07/2013 par alain b.
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

je pensais aussi, en tant que grand humaniste, que les ROMS se trompent énormément. Ils protestent contre la police de la République qui applique juste la juste loi de la justice, alors qu'on ne les voit jamais protester contre la multiplications des agressions menées par les ROMS contre nos enfants à la sortie des maternelles dans toute l'Europe.
Ayant épaté la galerie, je compte monter un think tank sur la condition des ROMS en Europe.

sur ce, fu2



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:35 le 28/07/2013 par Niz.
Par alain-b

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

moi quand je peux placer une de mes chansons, je n'hésite pas, mais je peux en placer d'autres [www.youtube.com]
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

j'ai oublié que les arabes devraient suivre l'exemple sans faute des Chinois. Ils s’écrasent en cohérence avec ce qu'ils font chez eux. Mon groupe de travail sur l’ascenseur chinois en France est en plein cogitation. Notre dernière recrue, double Master en Sociologie du Pipo et Master de Recherche Statistiques à la Con va sortir une bombe de rapport pour expliquer nos principes.. On sait pas trop lesquels prendre, ça dépendra de qui nous paye.
Par Aline Marchetto

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

VOTE ! Oui ou est passé le "moi président" je donnerais à chaque SDF femmes, hommes, enfants, un logement décent ? Ah oui tout de même il a osé l'infâmie de répéter comme Sarkozy : la France-afrique c'est fini (re-redites !)

Et les "affaires franco-africaines" continuation du colonialisme continue avec la méthode très connue de la diplomatie de la canonnière" si prisée déjà au 19 ième siècle, et partagée par tous les pays européens, états-uniens, "missionnaires de civilisations" et de démocratie.

Quelle bonheur en Afrique; ils l'ignorent pas que nous leur voulons que du bonheur décidé pour "eux" par "nous" pays éclairés issus des Lumières ! Elections truquées, et présidents fantôches, meurtres, guerres perpétuelles, mis en place par nos "élites" zélotes qui plus est "socialistes"!. .

Ben non en fait il a décidé de ne pas parler des vraies questions se limitant à de la propagande de base celle qui caresse dans le sens du poil les "électeurs basiques", mêmes si beaucoup sont sans illusions désormais : le roi est nu depuis longtemps, et ce dès 1981 !
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

comme les arabes qui apprennent à lire de moins en moins en Europe, selon une statistique sortie de mon cul.
Par gondalah

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Est il possible d'être revolté contre la condition des femmes dans certaines régions du monde, et trouver cet article vicèralement raciste?
Par shantidas

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Citation:
Est il possible d'être revolté contre la condition des femmes dans certaines régions du monde, et trouver cet article vicèralement raciste?



viscéralement. Je vous recommande un tout petit bouquin, très pratique : le Correcteur d'orthographe, chez Hachette. Dès que j'ai un doute, j'ouvre et je vérifie.
Par gondalah

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Vous savez bien que je ne suis pas agrégé.... Pourquoi tant de haine, je vous ai vexé?
Par MonaO

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Après relecture , je ne vois pas de généralités faites pour le sujet abordé .
Je lui donne la valeur très intèressante d'un commentaire vu par quelqu'un d'extèrieur à la France et ce qu'il s'y passe d'étonnant ( étonnant au sens fort du mot ) .

Citée par Courrier International , l'auteur de l'article est moralement , culturellement , intellectuellement à même de nous donner son analyse :

"Ahlam Akram

Ahlam Akram est née à Naplouse et vit à Londres, où elle est chroniqueuse pour plusieurs quotidiens arabes et militante en faveur des droits de la personne et de la paix au Proche-Orient. Elle a notamment fondé Basira, une association d’éducation permanente qui vise à dénoncer les injustices infligées aux femmes, notamment au Maghreb et au Moyen-Orient. Ahlam Akram, relate le quotidien émirati Gulf News, “perd patience face à ceux qui gaspillent leur énergie à lutter contre un ennemi imaginaire – l’‘Occident’ – plutôt que d’œuvrer à soigner leur propre société”. Attachée à la fois à ses origines et aux libertés dont elle jouit comme citoyenne britannique, elle dénonce “la société à deux vitesses” qui se crée lorsqu’on “laisse des immigrés entrer dans un pays sans les sensibiliser à sa culture et à ses lois”.
Par Ervé

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Répondre à ceux qui crient au racisme dès qu'est émise la moindre critique visant les immigrés, c'est se fatiguer inutilement, Mona. Surtout en période de canicule.
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

défendre des âneries usuellement moins fatiguant en effet. car le sot se contente de copier coller.
Par gondalah

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Je ne vais pas faire de troisième lecture, je vous épargne les citations de passages de l'article en question. Je pense que le point de vue est à la base de notre "désaccord"

Je comprends qu'on est pas le même point de vue sur le voile, qu'on soit né sous un régime islamique (ou au moins à tendance) ou qu'on soit né en France.

Personnellement, dans mon monde idéal, personne ne porterait de voile.

(dans l'école de mes enfants, une maman est revenue voilée à la dernière rentrée... J'ai tout de suite imaginé que le mari l'avait forcé, mais il était le premier à le déplorer... Elle a trouvé la foi sur des dvds...)

Quand j'aborde donc la question du voile, c'est toujours dans l'optique de le voir disparaître.
En Matière, l'article de cette journaliste s'apparente un peu à la méthode "coup de pied aux fesses". Méthode éprouvée mais toujours plus efficace quand elle est accompagnée de caresse dans le sens du poil.
Ajoutez à ça une réflexion plus globale sur l'espèce humaine, la question du couple, du sexe, la peur de la mort.... Et moi au milieu de tout ça je suis perplexe....
Du coup, dans le doute, quand je vois un avis très prononcé, je prends le contre pied.
Par MonaO

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Les femmes nées dans un pays où l'on ne laisse pas le choix aux femmes , les femmes ont le DEVOIR d'avoir un avis TRES prononcé .

Les femmes nées dans un pays où la liberté est inscrit sur le front de chacun , les femmes ont le DEVOIR de dénoncer TRES fermement toutes les déviances .

J'ai , de par mon expérience , un avis TRES prononcé sur le déni de la liberté des femmes et des violences à elles infligées , quels que soient les minaudements , les phrases ampoulées , les faux semblants et les faux prophètes *.

* non , rien , pas de commentaires sur l'hécatombe de pélerins ...

@Ulysse Martagon ;-))



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:33 le 02/08/2013 par Mona.
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

en l’occurrence elle dénonce rien. C'est une espèce de house-negro, qui ne s'adresse pas à la communauté à laquelle vous la rattacher. Son discourt se résume à: "mes chers musulmans, vous êtes en Europe chrétienne, vos tenues sont tops visible, enlever les, et effacer vous. Et si vous n’êtes pas d'accord, bein c'est normal, vous soutenez les violeurs et les criminels". Je doute qu'un musulman avec un passeport français écoute ces propos sans irritation. Et les musulmans non français vivant en France, n’auront pas de choix que de s’écraser, sachant bien qu'ils ne seront pas mieux acceptés en France. Car l'administration ne classe pas les gens selon leur look occidentalisé, mais selon des critères à la con. Donc le salafiste marié à une française, récupère une nationalité au bout de 3 ans. alors que l’étudiante algérienne sans titre de séjour se fera embarquer par la police sur le campus, et expulsée 2 semaines avant ses examens.

continuez à parler de Niqab, après tout, c'est hyper important de dénoncer l'anti-racisme comme le communisme de demain.
Par MonaO

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Faites donc confiance aux musulmans de France et de Navarre pour savoir que cet article s'adresse aux déviants de leur religion .

S'ajoutant à un charabia bourré d'amalgames et de généralités qui n'ont rien à voir avec le texte cité , votre prose bourrée de fautes est fatigante .
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

j'ai déjà vu passé cet Ahlam à la BBC arabe, elle a un énorme accent. Et c'est exactement ce qu'elle dit. Ici dès 2min, d'ailleurs j'aime bien son "habillez vous comme vous voulez ... mais pas ... Niqab ... qui est une menace sécuritaire". Si j'accepte ce qu'elle dit, selon l'adage vide "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres", c'est que je renonce à tout, car "celle des autres" est un machin flou redéfinit aux guises de chacun pour limiter "celles des uns".

Enfin il est facile de briller, quand on ramène des crétins pour débattre avec elle.
Par Robert.

hé hé !

"elle a un énorme accent. "
Par Niz

Re: hé hé !

son accent arabe est celui ue l'on recupère quand:
1 - on ne sait pas parler la langue soutenue. ie: on est une quiche en grammaire
2 - on a passé 30 ans hors du monde arabe.

Désolé, mais c'est comme si vous invitez un "intellectuel" sur le service public, et il vous parle en verlan.
Par JREM

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Citation:
elle a un énorme accent



L'énormité de son accent n'est rien à coté de l'énormité de votre orthographe...
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Par MonaO

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Ajouter : " C'est une espèce de house-negro,"

Que veut dire cette expression ^^ ? Traduction , s. v .p.
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Par MonaO

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Maintenant , sans sourire , Niz : vos propos sont d'un racisme puant .
Votre house negro , je la traduirai ( exprès , traduction libre non mais ) par case de l'esclave , où l'on doit caser les femmes .
Hors-jeu celles qui s'élèvent contre l'utilisation imbécile d'un symbole d'enfermement moral et physique .
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

je vous retorque avec par une citation d'un type qui se croit malin:
Citation:
Ulysse Martagon
Répondre à ceux qui crient au racisme dès qu'est émise la moindre critique visant les immigrés, c'est se fatiguer inutilement, Mona. Surtout en période de canicule.

et oui, l' "anti racisme est le communisme du 21eme" [de la part d'un humaniste posé et calme].
Par Robert.

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

[de la part d'un humaniste posé et calme].
Ce brave Alain Finkielkraut (entre autres)
Par Robert.

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Mona , si vous lisez l'anglais.
Il dénonce en fait une supposée "collaboration de classe" chez Ahlam Akram par analogie avec les noirs de service (house-negroes) qui collaboraient avec leur patrons dans la gestion des noirs des champs ((field-negroes).
Voir, par exemple, le majordome noir Stephen dans "Django Unchained" de Quentin Tarentino.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21:39 le 02/08/2013 par Robert.
Par MonaO

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Merci Robert :-))

Donc Niz dit qu' Ahlam Akram collabore avec la voix de son maître , qu'elle a abandonné ses racines . La preuve , son accent :-((
Té , les gens du midi ont trahi les Parisiens ( tête de chien ) , la preuve enfin établie !

Une rediffusion ce soir sur LCP : [www.lcp.fr]
sur ces femmes qui se battent pour une liberté que des c... crétines piétinent .
Par Niz

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

les organisations féministes existent et se battent depuis avant la seconde guerre mondiale dans le monde arabe.
Je sais reconnaitre la différence entre une personne qui defend des libértés, qui à des crédits claires [genre et l'ecart de style oral au moins est ENORME], et une personne apparue 1 an après le début de la chutes d'une serie de régimes dans le monde arabe, et la seule raison qu'elle est invité est qu'elle ressort la logique d'Elisabeth Badinter, avec l'avantage d'etre une "arabe". Elle est l'arabe de service, que l'on invite pour qu'elle recrache les points d'une certaine partie du mouvement "feministe". Tout comme EB ne représente pas les feministes de France, cette AK ne représente pas grand chose non plus.

Il n'y a pas de racine à respecter, dans ma logique.
Par alain-b

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Té , les gens du midi ont trahi les Parisiens ( tête de chien ) , la preuve enfin établie !
c'est l'inverse, c'est les Parigots qu'ont un assent ;-)
Par Aline Marchetto

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

PARFAITEMENT alain ..Je plussoie là ...
Par jeanbat

Re: propos racistes de policiers sur fesse bouc

Mona
devoir ou pas cela me fait quand même penser a une chanson de brassens
Quand sonne le tocsin sur leur bonheur précaire
Contre les étrangers tous plus ou moins barbares
Ils sortent de leur trou pour mourir à la guerre
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
G. Brassens
Par Monsieur X

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Je me retrouve bien dans ces propos, merci.
Par Aline Marchetto

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Oui mais il faut les comprendre les fics ces policiers d'aujourd'hui. pfuuiit ..Depuis quelques mois ils n'ont plus Sarkozy et Besson and besson, Guainot, Hortefeux, le clown Zemmour, et toute la bande pour cracher nuit et jours sur ces maudits sarrazins, maures et autres colorés à servir de bouc-émissaires dans lémédias.

Le puching-ball télévisé, radio, journalisé permanent qui faisait la joie des FdSouches et autres beaufs, cathos intégristes, nostalgiques du Maréchal, et de l'eau de Vichy, anciens du Bataf et de l'indochine, royalistes éternels déchus et cocus, la "France racie" en a plein le c...... des nouveaux barbares qui ressemblent étrangement à ceux d'hier.

Le "fuel" manque à leur taillages de bavettes croupières ordinaires au café, à la pause, et à l'arrêt dans les fourgons entre potes, sur les forums. De toute façon si on va sur les forums "autorisés" rien n'a changé réellement en fait.

La parole s'est libérée de ce coté là. La France immonde "profonde" celle issue de l'ancien régime d'avant la Révolution 1789 s'était habituée à refaire parler d'elle étant dé-diabolisée et approuvée même ...

Pour suivre le niveau d'intolérance intrinsèque de notre maréchaussée franco-française. "Alliance" est le fer de lance de ces "campagnes" : normal qu'on en arrête plus, ils sont plus nombreux à tomber pour trafics de drogue, ou délinquance normale, et de toute façon c'est déjà selon "comment" "ils" sont habillés et ou "ils" habitent. Simple comme bonjour.

Evidemment si il porte cravatte et costard, plus attaché case cela fait "moins louche" que celui qui est en jean, rappeur et ganga-style, et les noirs sont tous "gris" la nuit, comme les chats. Ce qui explique que ces "éternels noirs" tellement étrangers (des Dom Tom !) ils sont prévisibles et se comportent comme il convient d'après les statistiques. Imparable ça ;..

Le "chiffre" d'abord en plus. Les enchères montent dans les commissariats tellement que parfois certains craquent et se "sociocident" à l'instar des travailleurs de Télécom ou autre entreprises modernisées, restructurées.

Ma fille qui a toujours fréquentée des "amis" connotés, estampillés minorité visible , blacks, même bien français a vu brusquement dès 2004 que la police était différente selon l'ethnie : on n'arrête pas de la même façon un "djeune bcbg" qu'un djeune des "banlieues".

Déjà rien qu'à la "mise" et la "gueule" tu est déjà dans une "case" alors dès qu'ils cherchent des "sans papier"s, ils sont pas vraiment regardant sur la façon polie ou impolie d'apostropher le suspect à l'insu de son plein gré.

La police est différente dans ces manières selon ou tu vies. Ca coule de source il me semble. Mais quelque fois on croirait que des gens vivent sur une autre planète et au détour d'une infraction, s'apperçoivent du changement de ton dès lors qu'ils sont remis en place lors de "rebellion" (ne bougez pas, il faut la fermer et ne pas répondre surtout !)

Face à une maréchaussée qui est toute puissante, selon les voeux de notre Etat qui copie fortement sur le voisin outre-atlantique hyper-d'avant garde sur la "façon musclée" de garder en situation de crise sociale majeure (structurelle systémique du capitalisme lui-même en crise etc...!)...la populace en situation de chômage de masse et de précarité.

Le système en crise, c'est prouvé à besoin de fascisme d'Etat pour tenir un pays, une population d'une main de fer dans une ambiance de velours de mots : démocratie, liberté d'expression, Ordre et Respect des Lois, Patrie, afin que les "citoyens les mieux nantis" puissent vivre en paix, en jouissant du fruit de leur dur labeur de rentiers, d'entrepreneurs, décideurs, patrons capitaines d'industries bancaires.

"Elite méritante" et voyante et joyeusement tapageuse parfois, qui elle est seule détentrice du droit à se placer dans ce monde festif, étalé dans nos journaux avec agapes et dérapages contrôlés, excusés : la vraie vie !. ......

"Méthodes d'approches" de la dite maréchaussée digne "des chasses aux tigres" d'antan, quadrillages militaires dans "ces" cités, les escadrons robotisés prêts et entrainés en cas d'urgence face a cette "faune" forcement dangereuse, nos vaillants robocops savent comment rendre inoffensifs cette engeance issue des recoins troubles de la forêt sauvage d'ou sont sortis leurs ancêtres.

Bref les "nouveaux flics", ces terminators, sont arrivés loin de l'image du "bon flic Pinot" avec "le képi, le bâton blanc" et les "anciennes hirondelles" de nos jeunes années pour ceux qui ont connu cette "belle époque épique" du moins..

Ahhh.... tout se perd même la maréchaussée ne fraie plus vraiment avec la populace et le savoir vivre antique, entre citoyens, un bon coup à boire et tailler la bavette, se perd de nos jours dont seul le "cinéma" nous le rappelle .

Entre "amis de quartier" c'est fini a moins qu'il soit de la famille mais bon j'en dirais pas plus là : la nostalgie ça finit par vous tuer le tempérament et bousiller le coeur ! ..
Par shantidas

c'est sûr, c'est pas la joie

Après avoir lu tout ça, je pose la question : kaisse kon fai ? On émigre à Cuba ? au Venezuela ? Voter JLM à la prochaine mascarade présidentielle ? Dissoudre le peuple car il est réactionnaire ? (Mélenchon a ramassé une gamelle à Hénin Beaumont, circonscription tout ce qu'il y a de populaire) Préparer la prise de pouvoir par les armes ? Noyauter Saint Cyr ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: c'est sûr, c'est pas la joie

On écoute Shakespeare et Marx : " bien creusé, vieille taupe !"
Par shantidas

pour les insomniaques

Anthropologie

0 - il n’y a pas d’harmonie préétablie entre les besoins de tout groupe humain établi quelque part à la surface de la terre et les ressources du milieu naturel dans lequel ce groupe est établi. Depuis que les hommes ont quitté le paradis terrestre, ils sont contraints de travailler.

1 – cette contrainte pèse sur un groupe ; au sein de ce groupe certains individus ont su très vite comment échapper au travail productif direct (les prêtres furent les premiers, puis vint le temps des intellectuels….)

2 - il n’y a pas d’harmonie préétablie entre les besoins de l’individu et la société dans laquelle il vit.
La naissance est le produit de deux volontés particulières (le couple parental), le bébé appartient à l’ordre biologique.

3 - l’individu doit donc s’adapter à la société dans laquelle il est né. L’éducation transforme l’être biologique en un être social. La famille et l’école sont les deux institutions éducatives.

4 - l’adaptation se réalise en conformité ou non avec les règles (morales) propres à cette société (ordre social)

5 - l’adaptation est plus ou moins réussie selon les caractéristiques des individus et les demandes de la société à un moment donné.

6 - l’adaptation suppose une éducation de soi-même : connaissance de son propre caractère, de ses capacités et transformation de soi de telle sorte que l’individu puisse jouer un rôle social reconnu

7 - la reconnaissance sociale signifie la reconnaissance de la production d’une utilité, qui donne lieu à un échange. La reconnaissance sociale (donnée essentiellement par le travail professionnel et, dans une moindre mesure par la mater-paternité,) est un facteur déterminant du contentement de soi (« être bien dans sa peau »)

8 – la production individuelle des utilités se réalise au sein de groupes (entreprises et établissements divers) selon un système de division technique du travail. Ces groupes forment le système social de division du travail. Le système social tend à se mondialiser.

9 - les relations d’échange au sein du système social de division du travail sont calculées en termes de valeur monétaire

10- le système social de division du travail engendre les différences de rémunérations monétaires, qui sont liées à des appréciations variables sur l’utilité des prestations rendues par les individus.

11 - les différences de revenus créent les différences de consommation et les classes sociales. Le revenu est le facteur dominant de la distance sociale, le facteur culturel est un facteur secondaire.

12- ces différences de revenus et de consommations, créent des différences de jouissance. On peut admettre que certaines jouissances sont peu liées au revenu : le plaisir sexuel, la joie religieuse, l’ivresse de se sentir jeune, la paix avec soi-même... Mais un grand nombre de plaisirs liés aux besoins dépendent de l’existence d’un revenu, afin de se procurer le bien ou le service permettant leur satisfaction. Et le degré de satisfaction du besoin peut augmenter avec le coût du produit ou du service. Alimentation, habitat, loisirs, habillement, transports, soins : plus le revenu du consommateur augmente, et plus la qualité du produit ou du service acheté et consommé s’améliore.

13 - ces différences sont des inégalités dans la mesure où elles sont référées à une norme idéale qui serait l’égalité des conditions. Ces inégalités sont perçues comme injustes dans la mesure où l’individu juge qu’il a le droit de bénéficier d’une jouissance dont il est exclue.

14 - la construction de ce jugement d’inégalité et de sentiment d’injustice, peut s’appuyer sur la similitude des caractéristiques humaines de base constituant la nature humaine universelle.

15 - les notions d’adaptation, d’éducation, de besoin, de différence, de division sociale du travail, ont une extension diachronique et synchronique. Certes pas les concepts, qui sont européens, mais les phénomènes sociaux.

16 - le politique apparaît quand la société, le groupe humain, secrète des actions communes qui
font exister le groupe comme collectif d’individus et comme collectif porteur d’une culture particulière. La langue est l’indicateur primordial de la différence culturelle.

17 - Le groupe acquiert une existence symbolique .indépendante de ses membres.
Et ce symbole engendre un appareil spécifique qui gère ce symbole. Le Prince, le Roi, le Pharaon
incarnent des entités. Le Président incarne la République
18 - la fonction de l’Etat est d’abord liée à la guerre et à la violence. Existe t’il des Etats - nations,
qui ne soient pas nés dans la violence ?
La violence d’un groupe minoritaire qui impose son ordre aux populations d’un territoire
déterminé ; la violence d’un groupe qui refuse l’autorité exercée sur lui, et qui remplace cette
autorité par la sienne.
La violence également des guerres offensives et défensives, des répressions intérieures, de la
normalisation des comportements déviants. Passage à l’Etat de droit

19 – Le régime politique démocratique est l’institution du compromis à vivre ensemble. Le défi auquel doivent répondre les démocraties occidentales est de maintenir une cohésion sociale fondée sur la nation alors que la guerre, puissant facteur d’agrégation du peuple à son Etat a disparu.

20 - le décor est planté : l’économie, les groupes et les individus, l’Etat.

Dans leurs types « purs » :
• le libéralisme demande à l’Etat d’assurer l’ordre : la défense nationale et la paix civile.
L’économie ne relève pas de la responsabilité de l’Etat. En gros, les Etats européens
de la première moitié du 19ème siècle ont fonctionné de cette manière.
• le socialisme demande à l’Etat d’assurer la justice : le libéralisme économique engendre des
injustices que l’Etat doit corriger ou supprimer par la loi.

21 - il y a une contradiction entre l’aspiration à l’égalité des conditions et l’inégalité de la distribution des talents utiles.

22 - les modes de résolution de cette contradiction sont :

• le modèle marxiste toujours associé à un régime politique autoritaire
• le modèle libéral associé à un régime politique autoritaire ou démocratique
• le modèle social-démocrate toujours associé à un régime politique démocratique

23 - la production des « richesses »

Que produire ?
• la production et la reproduction du capital en vue de la production et de la reproduction des profits (modèle capitaliste)
• la satisfaction des besoins légitimes et essentiels (modèle du bien commun)
• ce que la nature peut tolérer (modèle écologiste)
• tout ce qui permet la jouissance individuelle infinie (modèle hédoniste)
Par gondalah

Re: pour les insomniaques

Blabla bla blabla
1,2,3... TINA
Par shantidas

viva la muerte

Viva la revolucion !
Par Aline Marchetto

Re: viva la muerte

HASTA SIEMPRE LA VICTORIA !
Par dimaboga

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

tenir ces propos dans le vif de l'action(encore faut-il que l'action soit à leur avantage) peut être qualifier de pétage de plomb plus déplorable que condamnable mais avant d'écrire sur Face book il y a ou il devrait y avoir le temps de réfléchir et de se reprendre.
Par Niz

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

arrêtons les propos diffamatoires envers notre police républicaine nationale, qui ne fait que faire respecter la laïcité et contrer le communautarisme rampant des Franprix halals, des Quick halal, et des tournantes.
Par Yanne

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Le communautarisme des tournantes ? Mais c'est la fête à neu-neu, ce soir, sur ce forum.
Par Monsieur zigoto

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Osons le débat sur l'identité national, que notre regrété président Sarkozy avait eu le courage de commencer
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Si vous écrivez au second degré, c'est très fort...
Par Niz

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

pourquoi? tout les jours je rentrais du boulot pour me précipiter à la sale de réunion de la Mairie pour retrouver mon identité nationale,
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Il me semblait bien que pour vous, c'était du second degré.
Pour zigoto, je ne sais pas.
Quoi qu'il en soit, il n'y a pas eu de détail dans le sabrage.
Par Monsieur zigoto

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

si t'inquiéte, je voulais voir jusqu'où ça pourrait aller.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Il me semblait aussi, car ça ne collait pas avec ce que j'avais déjà lu de vous.
Je me suis fait avoir quelques fois, maintenant je fais gaffe :)
J'imagine que le capitaine doit suivre ce fil de discussion de près, et donc, suis curieux de lire la suite..
Par gondalah

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Ouais, le second degré, y en a toujours un ou deux pour tomber dedans...

Par contre je me demande bien pourquoi un tel coup de sécateur... Zigoto le farceur à été efface, mais pas Niz.... En plus, kommodore a montré que le fn était assez libre de s'exprimer ici... Non vraiment je ne m'explique pas ce coup de chaud du capitaine...
Par Aline Marchetto

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

mais ...komodore n'est pas là ? il nous aurait lâché le petit ? oh !
Par alain-b

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

chhhhhuuuutttt laisse le où il est...
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Allah waqbar !
Par Yanne

Assez de tous ces c...

Désolée, Laure, votre article méritait mieux que ces deux derniers commentaires.

Autant je peux comprendre que les policiers et CRS à Trappes doivent en avoir ras le bol, autant ces propos sont inexcusables venant d'agents de l'Etat en face de voyous qui se servent de ces ratiocinations pour justifier leurs propres turpitudes.

Et justifier, ça attire sur les forums tous les Françoisdesouche qui s'ennuient dans la chaleur de cet été impossible.

J'espère que vous aurez le temps de suivre cette affaire et savoir les décisions de l'IGPN.
Par yaniz

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

les policiers ne sont pas des super héros mais garder son calme devant les provocations et dans un climat médiatique où les faits sont utilisés à des fins de politique électorale, "relativiser" et penser ses actions sous les insultes et les coups, c'est un vrai métier dont on devrait reconnaître la difficulté et l'utilité publique.
A l'opposé des propos racistes sur face-book, les lignes politiques comme celle de certains députés verts qui demandent l'abrogation de la loi sur la burkha dans les lieux publics (ce matin, porte parole du gouvernement) pour résoudre le problème sont au mieux angéliques au pire presque anarchistes. La laicité, le droit des femmes sont à la base de notre bien vivre en France.
En France, pour des politiques, justifier les tchadors, qui sont autre chose qu'une tenue vestimentaire, c'est ouvrir directement aux propos extrémistes, (qu'on pourra ensuite condamner...)
on peut encore discuter de tout celà sur un forum comme ASI, sans qu'une charia ou un fascisme quelconque vienne nous apprendre à vivre.
Par M.Pat

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

bizarre des posts ont disparu depuis hier soir... La modération pourrait au moins prévenir de ses interventions... Pas que ce soit grave hein mais Zigoto et les réactions qu'il a suscitées c'était plutôt rigolo.
Par Gamma gt

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

L'humour et la modération...
gamma
Par tchd

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Pour l'humour, c'est mieux de mettre un smiley. ;-( sinon gens pas comprendre
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Si on montre tout de suite qu'on déconne, ça ruine aussi le second degré. Moi, je n'y excelle pas, c'est pour ça que j'en rajoute en général.
Mais vous imaginez Ulysse, l'un des maitres du genre, (ou consensus) avec des smileys ?
Par tchd

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Ah bon ! Consensus écrit au second degré ????
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Je ne suis pas sûr que ce soit Mireille, d'habitude elle laisse le commentaire et supprime le contenu en précisant pourquoi.
Le sabrage à l'aveugle, c'est plutôt signé le capitaine en général.
Daniel, c'est vous ?
Par alain-b

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

taillage de rosier estival
Par Salfra

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Oui, je me rappelle avoir lu un commentaire prônant le 2nd degré, où malgré ma bienveillante indulgence envers l'ironie que je pratique parfois à mon petit niveau, je voyais plus l'agressivité que le 2nd degré... et puis ce n'est plus là, dommage car cela supprime la séance de rattrapage possible. Le rosier va avoir du mal à repartir.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Évidemment, c'est tellement anodin que ça ne mérite pas de précision supplémentaire...
Par Gamma gt

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

si, @si part en couilles...
gamma
Par tibo

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Je confirme, je me suis fait censurer aussi... Première fois que ça m'arrive, et c'est extrêmement désagréable. Encore une fois comme ça et je me casse définitivement
Par Gamma gt

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Bof, fait trop chaud.
gamma
Par Franck Perret

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Une autre version des évènements de Trappes.

[www.youtube.com]

A méditer!!!
Par Dogu

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Je me suis contente de lire l'article, donc, je n'ai pas d'idee si des commentaires plus explicites ont ete publies ou pas.

C'est pas pour jouer les emmerdeurs, mais a l'exception de l'evocation du ramadan, aucun des commentaires publies dans l'article n'est explicitement raciste :

1) Le commentaire sur le "bon nettoyage" ne fait aucune mention de l'origine des personnes concernees. Il pourrait tout a fait etre entendu dans la bouche d'une personne parlant de ceux qu'elle considere comme des voyous, peu importe d'ou ils viennent.

2) Considerer le souhait de l'election de MLP comme un propos raciste est tout de meme un sacre racourci ! Dans ce cas, il ne reste plus qu'a penaliser l'appartenance au FN.
Par Cugel

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Citation:
il ne reste plus qu'a penaliser l'appartenance au FN.

C'est déjà le cas !
--
Par Oriane

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Maintenant, le FN n'est pas raciste... Ok, la banalisation de idées d'extrême droite a fait du chemin.
Déjà, n'est même pas la question. Le problème c'est que c'est une violation de leur devoir de réserve et que ça justifie une sanction. Donc la victimisation du FN, c'est peut être pas la peine parce que la règle est la même pour tout le monde.

Sinon, aucun commentaire raciste, oui oui bien sûr... Et parler de "nettoyage" à propos de personnes, ça n'a rien de violent. En fait, je suis sûre que le "bon nettoyage" exprimait juste une volonté d'aller passer la serpillère chez les gens (même si le type a parlé de "chasse" juste avant...). Et le message qui dit "La France tu l'aimes ou tu la quittes"? celui juste après qui parle "d'envahisseurs" ? celui qui parle de "bled" ? ou celui qui parle du "problème de religion" ?

On peut aussi noter le délire viriliste et l'obsession pour les couilles dans leurs messages.
Par Dogu

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Je ne defend pas le FN, et ces messages sont effectivement violents. Mais il faut etre precis si on veut etre efficace et credible. Bien sur que je pense que le FN est un parti plein de gens racistes et que son socle ideologique et historique est bien raciste, xenophobe, reactionaire etc...

Mais dire que parcequ'une personne affirme souhaiter l'arrivee de MLP son propos est forcement raciste, c'est un abus de la logique.

On peut soupconner que ce flic est raciste, mais sa phrase ne l'est pas.
Or, jusqu'a nouvel ordre, ce sont les propos racistes qui sont poursuivis. Pas les personnes ayant des idees racistes pour peu qu'elles les gardent pour elles. Et c'est heureux si on tient encore un peu a ce qui s'appelle la liberte de conscience.

Il y a plein de gens au FN qui revent de mettre tout ce qu'ils considerent comme des voyous dehors (ou sous la lame d'une guillotine), qu'ils appartiennent a ce qu'ils appellent "Francais de souche" ou pas. Dans la bouche d'un flic sympathisant FN, on peut penser que ce qu'il appelle "racaille" va bien au dela des seuls non-blancs. Un mec comme Orelsan, pourtant bon petit blanc franchouille, figure a mon avis en bonne place dans la liste des "nettoyes" potentiels de notre ami a matraque.

Ensuite, il est incoryable de confondre propos violents et propos racistes.
Si maintenant prononcer des propos violents est assimile au racisme, le mot "racisme" ne veut plus rien dire. Et cela affaibli considerablement les outils dont on dispose pour lutter contre l'expression raciste dans l'espace public.
Par Oriane

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Je ne mélange pas racisme et violence, je dis que les deux justifient des sanctions, que les messages ne donnent pas tous lieu à enquête de l'IGPN pour racisme. Pour celui qui manifeste son envie de voir Marine Le Pen au pouvoir, le problème (juridique) n'est pas le racisme, c'est le manquement à son devoir de réserve. Le message qui parle de "chasse" et de "nettoyage" mérite une sanction parce qu'il appelle à la violence et caractérise lui aussi un manquement aux obligations des fonctionnaires de police. Mais beaucoup d'entre eux sont clairement racistes (cf les références au "bled", aux "envahisseurs", au ramadan, etc.).

Après la question, c'est de savoir si on parle sur le plan strictement juridique, ou si on élargit, parce que certains messages peuvent être postés de façon suffisamment ambiguë pour que la question se pose de savoir si le racisme est suffisamment clairement établi au niveau juridique. Mais c'est assez symptomatique des problèmes que pose le "nouveau" langage de l'extrême droite, qui, justement pour éviter les procès et pourvoir mieux diffuser ses idées, recourt à un langage codé ("CPF", "français de souche", "dhimmi", etc.). On voit vraiment la diffusion de leur novlangue et le développement de leurs idées. En particulier, ils ont vraiment bien appris à se servir d'internet pour faire leur propagande depuis quelques années, et manifestement, avec des résultats (même au sein de l'extrême gauche, notamment grâce Soral et Dieudonné).

PS : Je ne vous soupçonnais pas de vouloir défendre le FN.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:20 le 24/07/2013 par Oriane.
Par Aline Marchetto

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

On peut noter le délire viriliste et l'obession pour les couilles dans leurs messages.

Heu oui et encore tu n'as pas lu les commentaires homophobes stigmatisants, dans ces délires, et ces "histoires de couilles" comme si ils ces personnes mâles ne pouvaient penser qu'au dessous de la ceinture.

A croire que le cerveau masculin se loge précisement à cet endroit si spécial pour eux a "la droite" le cerveau gauche et a la gauche le cerveau droit ? ..Je ne parle pas que des flics mais bien des hommes en général.

Que doivent mettre en avant les "faibles femmes" pour montrer leur force ?

Attends, je cherche un peu mais aide moi ...
Par shantidas

généralisons ma générale

."Je ne parle pas que des flics mais bien des hommes en général."


des hommes en général

en somme vous faites une généralité, quoi ?

Moi qui suis un homme, chère Yéza, je suis bien conscient de ma situation, et je regrette tellement que m'a mère ne m'ait pas châtré quand j'étais petit !
Par Aline Marchetto

Re: généralisons pas trop mon général

Arfff ! Ben alors ! Tout de même comme vous y aller mon cher, mais je parle bien en connaissance de cause, combien de fois on entends dire "ces quelques mots" au sujet de leurs "organes de la reproduction" de ces Messieurs par eux-mêmes ?

C'est pas moi qui est inventé de telles paroles ? j'ai dit la "majorité" en général, sachant qu'il y a une "minorité" qui n'en fait pas l'étalage en parlant de "virilisme" ou de "courage".

Ou va se nicher la mâlitude des hommes ou leur courage, et même leur esprit ? Je pose la question : d'ou vient cette tendance étrange de persuader le "Monde" de sa grande force physique ou morale, chez les hommes (sauf une minorité !) En parlant de ces "petites choses", certes "utiles" pour faire un papa (avec une maman !) mais qui ne saurait résumer l'humanitude de "l'homo sapiens sapiens".

Une version hominidé des "claquements de poitrines" des gorilles entre eux ?? Qui réponds ? Merci pour nous les femmes parce que nous le valons bien.


PS : Je précise que j'aime l'anthropologie et la sociologie appliquées..
Par Cugel

Re: généralisons pas trop mon général

Sapiens tout court, on est tout seul depuis dix ans ! ;-)
--
Par shantidas

ce qui est écrit est écrit

La version originelle (relatée par l'AFP à 10h 20 le 25/07) : "A croire que le cerveau masculin se loge précisement à cet endroit si spécial pour eux a "la droite" le cerveau gauche et a la gauche le cerveau droit. Je ne parle pas que des flics mais bien des hommes en général. "

Version corrigée après réaction d'un mâle ayant peur pour ses coucougnettes (relatée par l'AFP à 21h 36 le 25/07) : "j'ai dit la "majorité" en général, sachant qu'il y a une "minorité" qui n'en fait pas l'étalage en parlant de "virilisme" ou de "courage".


Alors les "hommes en général" (expression mise en valeur par le gras) ou "la majorité des hommes en général "?

[si je peux me permettre, une petite remarque : votre fougue, peut-être, éventuellement, sait-on jamais, vous joue des tours ?]
Par Faab

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Citation:
(...)
Que doivent mettre en avant les "faibles femmes" pour montrer leur force ?


Pourquoi les femmes voudraient-elles montrer leur force ?
En fait, le problème est-il l'association force/"sévèrement burné" ou le fait de prétendre à la force (en attendant d'en faire usage sans doute...) ?

D'ailleurs, on peut se demander si celles qui portent le niqab en France n'ont pas dans l'idée d'en faire une démonstration de force. C'est sans doute très consciemment qu'elles se préparent à la confrontation avec la force publique. Le côté "punk" des mystiques, soumis à Dieu uniquement. Je me demande comment elles se comporteraient en Arabie Saoudite, si elles seraient les alliés zélées de la norme sociale ou si elles trouveraient une autre manière d'être rebelles aux pouvoirs humains.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:37 le 28/07/2013 par Faab.
Par evemarie

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Parfait comme ca on voit bien que la police est elle aussi decomplexé et est raciste ouvertement , pas seulement qd ils sont seuls face a une personne qui ne leur plait, pas du fait de sa couleur , de son origine supposé .
Oui notre police et notre armé sont raciste et mysogine (l'etat aussi en passant) , maintenant qu'on le sait agissons contre . On ne peut pas demander a des humains quelqu'il soient d'etre chaque jours en contact avec la misere humaine et de devoir agir; sans jamais de soutiens de mise en perspective , en prenant du recul ..
C'est comme les psy qui voient la société a travers les 'cas' qui viennent les consulter , alors que ce n'est qu'une infime partie de la population .
Evidement que la pauvreté engendre l'injustice qui engendre la dinlinquance , le controle des femmes ... ect mais seulement pour une petite partie de la population pauvre , les autres s'en sortent sans violence tout en revendiquant (les assos , les partis ) leur droit a l'egalité ou bien en se soumettant . Il faut permettre aux agent de l'ordre de connaitre des realités plus diversifiées , pas juste le petit prisme qui prend toute leur vie de travail .
Par charlie.lapared

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Je trouve que le petit monde médiatique s'acharne beaucoup moins sur l'info "policière" du jour :
le forcené de je ne sais plus où est décédé... tué par l'arme de poing du policier chargé de le maîtriser...
Ben tiens !
La psychologie de l'arme de poing, qu'ils travaillent, les keufs ;o)
Par Ervé

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Quel forcené ? Le type qui a fait irruption dans un commissariat en brandissant une hache ?
Peut-être que c'était juste pour plaisanter, mais les keufs n'ont pas le sens de l'humour.
Par Néophyte Atterré

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Mais des policiers charger de maintenir l'ordre, étant antrainé et armé ne doivent-ils pas essayer d'interppeler les gens sans les tuer..

N'étant pas sur les lieux, il est impossible d'avoir une opinion objective mais il est juste de ce poser des qustion même si ce n'est pour réfléchir sur la conduite à tenir dans ce genre de cas voir pour mettre en lumière un manque de moyens qui aurait permit de mettre fin à cette situation sans bavure.
Par Ervé

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Selon leur version, les policiers ont, dans un premier temps, tenté de raisonner le possesseur de hache, puis comme celui-ci s'apprêtait à fendre le crâne d'un des leurs pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur, son collègue a tiré.
Je ne prétends pas que ça s'est passé réellement comme ça. Mais rien ne me permet d'affirmer non plus que le keuf agressé n'était pas en grand danger.
Trop facile en effet de tirer des conclusions définitives d'une situation dont on n'a pas été témoin.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:23 le 25/07/2013 par Ulysse Martagon.
Par charlie.lapared

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Ben oui, mais les flics qui avaient renversé les deux gosses sur leur moto à Neuilly sur Marne (?) ou pas loin, ils disaient qu'ils n'allaient pas vite du tout...
Et puis ceux qui ont envoyé Bouba et son pote à la mort, ils n'ont pas raconté non plus qu'ils avaient essayé de les coincer et de les mener vers le transformateur EDF...
La psychologie policière est pleine de recoins ;o)
Par Ervé

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Quand j'écris "je ne prétends pas que ça s'est passé réellement comme ça", cela équivaut à : "j'émets des doutes sur la version des policiers".
Mais rappeler leurs mensonges et leurs fautes pour des évènements passés, n'est pas apporter la preuve de leur culpabilité dans ce cas précis.
Par charlie.lapared

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Non en effet... j'exprime simplement mes "à priori" ;o))
Par Aline Marchetto

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Oh et bien que les flics s'en prennent à l'Etat qui a jeté la rue des centaines de malades mentaux de tout poils comme l'avait avant eux les Usa, l'UK pour diminuer les dépenses publiques de la Santé Publique et privatiser le système ..

Je peux me tromper ULysse mais "l'homme à la hache" comme d'autres avec un "sabre" de Yakusa, de couteaux sont des "délirants mentaux" qu'on a foutu dehors lors de la "sectorisation du service psychiatrique" dans les années 80 à 90 !

Des milliers de "lits libérés" et des "malades mentaux" se promènent dans les rues faisant des victimes lorsque ils oublient d'aller prendre leurs doses de médocs dans un service de secteur psy.

Je profite de ce "cas" pour dire que les mêmes causes ont les mêmes effets. Criminaliser la "maladie mentale" juste parce que l'Etat a voulu faire des économies quitte à ce que des citoyens en souffrent qu'ils soient flics ou familles, voisins ou passants. .

Oui de nombreux malades sont dehors a cause de la destruction massive des soins hospitaliers au nom de la liberté de choix du patient à vivre dehors ou chez lui sa maladie en toute liberté.

Libre à "eux" de venir se soigner dans des échoppes ou un ou deux soignants seuls face à des patients devenus incontrôlables et non contrôlés par la famille, sachant que beaucoup sont SDF !

Pour ceux qui sont libre de circuler les flics sont obligés d'avoir a courir après et servir de nounous ou de camisole de force quand ceux ci piquent des crises.

A Lyon une ligne spéciale très connu ou ces malades divagant entre l'Hôpital et leur "maison" pour certains voir rien pour la grande majorité, sont sources de violences, de peurs et les familles sont aussi victimes de l'incurie de l'Etat qui a déliberement détruit tout ce qui a été acquis dans le passé.

Les USA et l'UK hyper d'avant-garde en la matière, ont déjà leur nombres de morts et de crimes commis par ces grands malades qui avant étaient pris en charge par les hôpitaux spécialisés.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Yèza, tu résumes parfaitement la thèse de Patrick Coupechoux dans " Un monde de fous'. Caresses à Fiphyne.
Par Aline Marchetto

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Ah bon ? tu est sur ? ..Un "monde de fous" mais c'est normal non ? Je connais pas ce Mr Coupechoux té, je vais me renseigner, moi je parle disons de l'intérieur de l'hosto tel que je l'ai quitté ou "ce qu'il en reste" après les énièmes réformes..

Fifine te fais la bise mon chou !
Par Cugel

Re: Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Mouais, m'enfin bon, les policiers de Chevilly ce n'est pas vraiment le gipn, sans compter que par là-bas ils ne doivent pas croiser souvent des bucherons !
--
Par shantidas

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Dans le texte de la chronique on lit : "J'ai passé la nuit à Trappes hier avec les collègues...pauvre France, vive le bleu Marine." Manifestement, Laure Daussy tient là un exemple merveilleux d'un flic raciste, islamophobe et lepéniste. C'est tout bon pour satisfaire les attentes de l'opinion mainstream de @si.

Mais, tout de même, réflexe d'honnêteté intellectuelle * sans doute, le fac-similé du tweet d'où la citation est tirée est publié en encart. et on peut compléter ainsi la citation : "J'ai passé la nuit à Trappes hier avec les collègues. Au menu : cocktail Molotov, mortier, caillasse. Pauvre France, vive le bleu Marine." Et là, nous pouvons faire un lien justificatif entre la présence du policier à Trappes et sa préférence lepéniste : les policiers chargés de réprimer l'émeute - puisqu'il s'agissait d'un assaut contre un commissariat de police, ont du subir des jets de pierre, de cocktails Molotov artisanaux et des tirs de mortier de feux d'artifice. Ces projectiles peuvent tuer ou blesser gravement ceux qui les reçoivent.

Et ici se pose la question incongrue sans doute sur un forum d'@si : "Les policiers ont-ils le droit de souhaiter de ne pas être blessés ou tués quand ils font une opération de maintien de l'ordre ?" La question peut,en effet, être incongrue si l'on pense que depuis les glorieuses journées révolutionnaires de mai 68, il est acquis, dans la gauche radicale, que : "CRS=SS". Donc, no problem, les flics ont le devoir d'accepter de prendre des projectiles sur la gueule et ne ne pas répliquer ; car ils sont le symbole et le bras armé d'un Etat répressif au service de la ploutocratie internationale.


*Attention ! Ne perdez pas ce réflexe. Si vous le perdez et que vous êtes prise en flagrant délit de manipulation, c'en sera fini du Projet éthique de @si



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:32 le 24/07/2013 par shantidas.
Par Cugel

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Citation:
Les policiers ont-ils le droit de souhaiter...

Quel rapport avec le fn ?
--
Par shantidas

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Citation:
Citation:Les policiers ont-ils le droit de souhaiter...


Quel rapport avec le fn ?
--



Cherchez et vous trouverez
Par Cugel

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Hum... non je ne vois pas... à moins de penser que les policiers soient assez cons pour croire les boniments de la lepen & co.
--
Par alamou

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Citation:
Dans le texte de la chronique on lit : "J'ai passé la nuit à Trappes hier avec les collègues...pauvre France, vive le bleu Marine." Manifestement, Laure Daussy tient là un exemple merveilleux d'un flic raciste, islamophobe et lepéniste. C'est tout bon pour satisfaire les attentes de l'opinion mainstream de @si.

Je crois qu'en citant "j'ai passé la nuit à Trappes" on comprend très bien pourquoi il appelle à voterLe Pen. Il est de notoriété publique que Trappes en ce moment c'est pas un long fleuve tranquille. De plus préciser que c'est à cause du caillassage et autres cocktails molotovs qu'il appelle à ce vote, ne justifie en rien cet appel ! Il l'explique sûrement mais ne le justifie pas.

Citation:
"Les policiers ont-ils le droit de souhaiter de ne pas être blessés ou tués quand ils font une opération de maintien de l'ordre ?"


Ta question n'est pas incongure au contraire !

Si on te suit donc il appelle à voter Marine Le Pen pour que sa vie ne soit plus en danger !
Si c'est vraiment ça, la raison au flic-là, au mieux je le trouve idiot, parce qu'avec sa Le Pen là il va en baver en cité, et je pense qu'il le sait très bien, tu crois que Le Pen va faire une politique sociale qui va calmer tout le monde ?
Tu crois que lui il voudrait la tension s'apaise, non ! re non ! Ce qu'il doit apprécier chez Le Pen c'est le ton guerrier... contre les immigrés, genre on va les mater ! S'il y a bien un parti à cause duquel il va risquer sa vie tous les jours ça sera le FHaine et sa politque hyper répressive. Et je pense que notre flic là il le sait très bien mais je lui laisse tout de même le bénifice du doute, car sinon ce serait un gros procés d'intention que je lui ferai.
Par Manazo

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Finalement, le commentaire auquel vous répondez a, involontairement, parfaitement démontré que c'est la peur et donc l'absence de réflexion qui motive le vote pour le fn. CQFD.
Par gondalah

Re: de l'art des citations et CRS-SS

La peur ou bien une pulsion de haine, la violence...
Le point commun entre un SS qui chasse les juifs, un CRS qui bastonne les délinquants, un riche qui exploite le pauvre, c'est que tout trois se disent qu'il n'y a pas d'autre alternative...
Par shantidas

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Citation:
La peur ou bien une pulsion de haine, la violence...

Le point commun entre un SS qui chasse les juifs, un CRS qui bastonne les délinquants, un riche qui exploite le pauvre, c'est que tout trois se disent qu'il n'y a pas d'autre alternative...




Vous avez une très haute conscience morale.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: de l'art des citations et CRS-SS

en tout cas il marque un point
Par shantidas

TINA or not TINA

Citation:
en tout cas il marque un point



C'est évident. Là où il est aujourd'hui, il ne peut que grandir et grandir encore dans sa vertu anti -TINA.
Par gondalah

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Évidemment, dit comme ça, on pourrait croire que je vous considère comme immoral...
Je ne comprends pas trop cette notion de "morale"... disons que je me sens empathique.

Au fond, ce qui nous différencie, c'est que je crois à la solidarité et vous a la sélection.
Je crois moi qu'il faut s'occuper de tout le monde, puis fixer un cap.
Vous croyez vous qu'on fixe un cap ou qu'il s'impose à nous, et que les meilleurs s'en sortent...

Du coup, de votre point de vue, les perdants sont ce qu'on appelle un dommage collatéral, un défaut d'adaptation, ou bien tout simplement une sélection comme au bon vieux temps des spartiates, mais en plus humain (?)...

Le système élimine les brebis galeuses, et la science est là pour le justifier (génétique, économie...)
Bon si je compare le nazisme et le capitalisme, vous aller dire que je divague... ou bien que je divague encore plus...
C'est juste que je comprends mal les critères qui vous permettent de les différencier...
Par MonaO

Re: de l'art des citations et CRS-SS

Deux points pour Gondalah .
Par shantidas

tout est dit

Vous avez en effet parfaitement compris cette sotte prétention anthropologique de Shantidas se déclinant sur 23 paragraphes en écrivant : "1,2,3, bla..bla..bla. TINA."

Nul besoin d'en lire plus : cet homme est un darwiniste social.

Autre chose ?
Par gondalah

Re: tout est dit

Ma réponse à ce long post dans lequel vous développez votre raisonnent est en effet un manque de respect.
Voyez vous, de mon point de vue, je considère que ce sujet a été mainte fois abordé par nous sur ces forums, et il me semble que je suis le plus souvent celui qui reste sans réponses. En gros, dans l'historique de nos conversations, je crois pouvoir aisément affirmer que j'ai écrit plus de lignes que vous. Et je me permet aussi d'affirmer par là même que coté sarcasme et condescendance, vous n'avez rien à m'envier.
Ceci évidemment peut expliquer, mais n'excuse rien.

Votre long post est en effet argumenté, mais il n'en demeure pas moins défaillant, de mon point de vue.

Le premier désaccord est d'ordre général.
Vous énumérez 23 points qui expliquent comment l'homme une fois sur terre n'avait simplement qu'a s'organiser. Comme si la première chose qui donne sens à la vie de l'homme, c'est son rapport à son milieu et à la subsistance.
D'un coté je suis d'accord, mais d'un autre, je trouve cela insuffisant.

Ensuite, je ne comprends pas vraiment comment selon vous le fait qu'un être biologique dans un milieu social conduisent logiquement à la création d'entreprises telles que "Envoie LOVE au 103647 pour savoir si ton mec te kiffe toujours."
Je ne comprends pas comment vous pouvez trouver logique ou naturel que la production humaine puisse parfois nous conduire à saboter notre propre environnement. Ce ne sont là que des exemples, mais j'aimerais bien savoir comment vous les intégrez à votre raisonnement.
Si vous me dites qu'il n'y a aucune logique, et qu'elle n'a rien à y voir, je vous demanderez alors quelle est la place de la raison.

Vous hiérarchisez ensuite les individus en terme d'utilité.
Si je dois échouer sur une île déserte avec une star du cinéma, un puissant chef d'entreprise, un joueur de foot, un médecin et un pécheur, et qu'on me demande de n'en garder qu'un, j'hésiterai entre le médecin et le pécheur.
Vous me répondrez peut être que c'est une question de contexte, mais quand vous justifiez les écarts de rémunération par rapport à l'utilité, je me vois obligé de vous demander de préciser de quelle utilité vous parlez, comment vous la définissez.

Enfin, et j’arrêterai là pour le moment, justifier l'écart de rémunération par rapport à l'utilité, c'est considérer que chaque homme est indépendant. Enfin, peut être pas indépendant, mais au moins que la dépendance se monnaye.
En gros, 5 personnes échouent sur une planète inhabitée. Parmi elles, le plus habile chasseur de tous les temps : Shantidas.
Vous regardez les 5 personnes dans les yeux et leur dites : " Je vais être le plus utiles à notre survie, je serais donc celui qui aura le plus de confort. En conséquence, deux d'entre vous, les moins utiles ne pourront pas manger à leur faim.

Vous pouvez me dire que vous n'approuvez pas, que ce n'est pas votre choix, mais pour qui votez vous Shantidas?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:52 le 05/08/2013 par gondalah.
Par shantidas

tout vient à point

1. mes 24 thèses sont tombées un peu comme un cheveu sur la soupe ; mais les discussions sur les forums d’@si sont toujours centrées sur les textes produits par les gentils animateurs du site ; les @sinautes n’ont pas cette possibilité ;
2. anthropologie. J’ai tenté une description objective du fonctionnement d’une société moderne et contemporaine. Je me situe sur le terrain du : « c’est comme çà », voilà les faits. Je ne justifie rien je ne fais que décrire.
3. Vos commentaires sont d’ordre éthique, en termes de, c’est bien-c’est pas bien. Ainsi en est-il de la proposition suivante : « Vous énumérez 23 points qui expliquent comment l'homme une fois sur terre n'avait simplement qu'a s'organiser. Comme si la première chose qui donne sens à la vie de l'homme, c'est son rapport à son milieu et à la subsistance. » Votre vision est finaliste (ou religieuse) car vous imaginez que l’homme cherche d’abord un sens à sa vie ou a un plan pour s’organiser.
4. ces 23 thèses ne disent pas tout de la condition humaine ! [mon prochain livre, 200 pages y sera consacrée] Elles présentent donc une vérité partielle de cette condition. Votre critique, pour être pertinente doit argumenter contre la vérité factuelle de mes analyses et non exprimer votre souhait que les faits soient transformés dans le sens que vous jugez souhaitable.
5. Vous écrivez : « Vous hiérarchisez ensuite les individus en terme d’utilité. » je pense que vous faites allusion au § 10 : « Le système social de division du travail engendre des différences de rémunérations monétaires qui sont liées à des appréciations variables sur l’utilité des prestations rendues par les individus. » Je, Shantidas, ne hiérarchise pas les individus, il décrit le système socio-économique réel qui, de fait, hiérarchise. JLMélenchon n’est-il pas nettement plus rémunéré, en tant que député européen, qu’un professeur de collège ? N’est-ce pas lié à la croyance acceptée par l’opinion publique qu’un parlementaire joue un rôle plus important pour la société qu’un professeur de collège ?
6. A deux reprises vous utilisez une argumentation que Marx qualifiait de robinsonnade : l’île déserte et la planète inhabitée. Certes. Le hic c’est que nous ne sommes, pas encore, retournés à l’état de nature dans lequel vos analyses sont justes.
7. Vous écrivez : « Je ne comprends pas comment vous pouvez trouver logique ou naturel que la production humaine puisse parfois nous conduire à saboter notre propre environnement. » Je n’ai pas écrit quoi que ce soit dans ce genre. Vous inventez carrément. Quant à la réponse au souci écologiste que vous exprimez, je vous revoie au § 23.
8. « Vous pouvez me dire que vous n'approuvez pas, que ce n'est pas votre choix » Il faut distinguer :
1- la description et l’analyse de la réalité culturelle-économique-sociale-politique, telle qu’elle est ;
2- la critique de cette réalité au nom de valeurs, telles que la justice, la solidarité, la liberté, l’égalité, l'harmonie avec la nature ;
3- la proposition d’un programmes d’action sociale et politique destiné à changer cette réalité conformément à ces valeurs. Le choix dont vous parlez ne porte pas sur le point 1- (seuls les fanatiques refusent d’accepter le réel) mais seulement sur les points 2 et 3.
Par gondalah

Re: tout vient à point

Un livre de 200 pages serait il suffisant pour répondre à vos arguments... En attendant, je vous avoue ne pas me lasser de ces cheveux là. Je dois être maso, mais c'est comme ça que j'apprécie la soupe.

Vous me dites finaliste, voire religieux. Cette question est centrale pour moi, mais pour l'instant, je ne vois qu'une finalité claire à la vie : la survie. Le reste est trop vague pour moi.
Je veux dire par là que je ne me sens pas finaliste au sens auquel vous semblez faire allusion. Je ne crois pas que l'homme doivent vivre selon un code moral parce que c'est mieux.

Simplement, votre post "anthropologie" ne me fait pas l'effet d'un simple constat.
En ne précisant pas comment se définissent les besoins et les utilités, vous suggérez une sorte de logique naturelle.
D'une certaine manière, si je reprend le vocabulaire rousseauiste, vous suggérez que tout se passe selon la volonté générale. Vous ne parlez aucunement de volontés particulières.
Vous pouvez me répondre que choisissant d'être simplement analytique, vous considérez que les volontés effectives (mises en œuvre) sont de fait des volontés générales.
Pourtant, sans vouloir jouer les robinsons, il y a une différence entre dire "un homme et des moutons se dirigent vers une champ", et "un berger dirige ses moutons vers un champ".
Le simple constat existe peut être, mais il me semble que le sujet que vous abordez ne le permet pas.

Vous dites que vous exposez les faits. Mais quels faits?
On trouve dans la dernière édition du livre d'Albert Mathiez sur la Révolution Française, un passage d'une lettre où il parle de son ancien "mentor" devenu son adversaire idéologique :
"Si j'avais le temps et l'espace, je vous expliquerais pourquoi l'histoire telle que la comprend Aulard est une histoire polémique au profit d'un parti et pourquoi je me suis élevé peu à peu, en m'affranchissant de son influence, à une vue plus objective des choses..."
Je ne veux pas lancer le sujet sur l'histoire de France, mais je veux simplement dire que si vous constatez qu'il y a des riches et des pauvres, je suis tout aussi légitime à constater que les riches, quoique moins nombreux, ont usé de toute la violence possible pour rester riches et peu nombreux.
On peut constater que des cellules cohabitent au sein d'un organisme, mais on peut aussi constater que certaines sont cancéreuses et vont détruire l'organisme.

Vous pouvez toujours dire que mon discours à tendance gauchiste pour des raisons idéologiques, historiques, psychologiques..., ne vous emballe pas, que vous le trouvez inquiétant.
Mais je ne vois pas la limite entre le mien et le votre qui fait que l'un est un constat et l'autre non.

C'est Rousseau qui avait dit que quand des volontés particulières prennent le pas sur la volonté générale, on est dans une tyrannie. Et bien mon constat, moi, est qu'on est dans une tyrannie. Et tout constat qui n'en fait pas mention m'amène forcément à penser qu'il est une idéologie déguisée.
Mais ne vous en faites pas Shantidas. Mon père déteste Mélenchon, et j'aime mon père plus que Mélenchon.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:04 le 06/08/2013 par gondalah.
Par shantidas

Jean Luc complice des tyrans

"Et bien mon constat, moi, est qu'on est dans une tyrannie."



Bon, la France et tous les Etats européens et les USA - Canada- Australie-Nouvelle Zélande et le Japon sont des tyrannies, puisque dans tous ces pays il y a des riches et des pauvres.

Et après ?

Quelles sont les sociétés qui ne soient pas des tyrannies parce qu'il n'y a pas de riches et pas de conflit riches-pauvres ?

La Russie ? pas de riches et pas de conflit riches-pauvres ?

Et la Chine ? pas de riches pas de conflit riches-pauvres ?

Et l'Inde ? Et l'Indonésie ? Et le Brésil ? Et l'Afrique du sud ?

Je ne vois guère que la Corée du Nord qui puisse correspondre adéquatement à votre souhait d'une société non-tyrannique.

[selon votre paradigme il est évident que J.L.Mélenchon est un complice des tyrans : il accepte de la part de l'Etat, au service des riches, une rémunération nettement supérieure aux salaires des travailleurs exploités par le système]
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Vous déviez,ce me semble, la conversation... la Corée du nord... la dernière pique d'Attali à Mélenchon... pfff...


Il n'est donc pas possible d'espérer un meilleur système, parce que la Corée du nord.... blablabla TINA

Je serais curieux de connaître mon paradigme et le rôle qu'y joue Mélenchon.
On pourrait aussi parler du rôle joué par les pays civilisés dans l'élaboration des régimes que vous dénoncez justement...
Voter pour un parti qui joue le jeu de l'Europe libérale est quelquepart une continuité du diktat, de la tyrannie de notre civilisation sur les autres... constat.
Par Aline Marchetto

Re: Jean Luc complice des tyrans

Ah là Gondalah ..tu vois pas ? Attali a défendu à Mélenchon d'aller porter la révolution en Corée du Nord et Tina la prostituée a tenté d'acheter Melenchon pour stopper la révolte en Europe libérale ultra; c'est simple voyons.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Damned... J'appelle Mr Patella!!!
Par Aline Marchetto

Re: Jean Luc complice des tyrans

Ah non par pitié ! Gondalah je t'offrirais tout que tu veux ! mais laisse le dibbouk ou golem tranquille. Ne le réveille pas ..un grand malade ...Viral comme le virus à la mode ...Bouhhh j'al la trouille du Golem ....
Par Mr Patella

Re: Jean Luc complice des tyrans

Papiers du véhicule (à prononcer comme cela)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:54 le 07/08/2013 par Mr Patella.
Par Aline Marchetto

Re: Jean Luc complice des tyrans

Vade Retro Satanas ...!
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Citation:
Et après ? Quelles sont les sociétés qui ne soient pas des tyrannies parce qu'il n'y a pas de riches et pas de conflit riches-pauvres ? La Russie ? pas de riches et pas de conflit riches-pauvres ? Et la Chine ? pas de riches pas de conflit riches-pauvres ? Et l'Inde ? Et l'Indonésie ? Et le Brésil ? Et l'Afrique du sud ?


vous voulez dire que c'est une fatalité (la tyrannie riche-pauvre)à laquelle nous devrions nous résigner?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:26 le 07/08/2013 par jeanbat.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Shantidas, vous qui êtes plus intelligent que mes deux beau pères réunis, comment pouvez vous rester figé dans une idéologie dont la seule justification consiste à dire "c'est pire ailleurs".
Effectivement, c'est un argument auquel on ne peut pas répondre facilement. C'est quand même marrant que quelque soit le niveau culturel de l’individu défendant cette thèse, l'argument final soit toujours le même.
La peur.
Et le plus marrant, c'est que si je m'acharne à trouver partout où je peux chercher une réponse à cette argument, la seule que je puisse fournir soit à l'opposé de se que j'imagine qu'est ma conception...
La foi...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:59 le 07/08/2013 par gondalah.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Gondalah est beaucoup plus religieux qu'il ne le pense..
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

C'est quoi être religieux?
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

c'est penser qu'on est relié par un truc
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Mouais, c'est un peu vague... Je pense bien qu'on partage des choses, ou bien qu'on a des choses en commun, mais relié...
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

penser que l'homme est capable d'aimer
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Faut pas en parler?
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Par Robert.

Re: Jean Luc complice des tyrans

"La peur.
La foi..."
La foi n'est en aucune façon l'antidote de la peur. Comme elle, elle est déraisonnable.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

La foi est aux antipodes des arguments que j'affectionne, mais faire confiance à l'autre, espérer de meilleurs lendemains est forcément au moins en partie un acte de foi.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Premièrement, je ne vois pas comment on peut envisager un antidote à la peur.

Ensuite, que fait un scientifique qui pose une hypothèse, sinon avoir la foi?
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Citation:
que fait un scientifique qui pose une hypothèse

il suit une intuition



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:55 le 07/08/2013 par jeanbat.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Précisément
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

intuition et croyance,pour moi c'est très différent
une intuition est souvent basé sur des éléments qu'on pressent
on a pas fait le calcul sur le papier mais on présuppose du résultat
alors qu'on peut croire à la réincarnation ou au bon dieux sans avoir un seul élément tangible
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Citation:
je ne vois pas comment on peut envisager un antidote à la peur

si tu observes avec une certaine attention les raisons profondes qui te font avoir peur de quelque chose,la plupart du temps,cette peur disparait.

c'est parfois très dure a faire,par exemple,si on tombe nez à nez avec un lion affamé,il faut faire preuve de beaucoup d'attention et assez rapidement..




Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:57 le 07/08/2013 par jeanbat.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Qu'est ce qui vous rend si septique?
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Le fait de ne pas comprendre.
Moi par exemple, j'ai peur de la mort... comment on fait disparaitre ça?
Par Aline Marchetto

Re: Jean Luc complice des tyrans

C'est naturel la peur de la mort mais au fil de la vie tu finis par t'y faire. Je sais pas si tu est jeune ou pas en fait bien que cela ne me regarde pas vraiment je pense que plus on est jeune, plus on peur.

Ensuite ça se calme ...je l'espère pour toi car on est tous logés à la même enseigne. La mort fait partie de la Vie.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Tu es gentille de vouloir me rassurer. Je suis encore loin de la retraite, et je cherche chez les plus anciens que je fréquente des éléments rassurants tendant à confirmer ce que tu dis.... j'ai l'impression qu'on s'habitue à la peur, ce qui est la fois une bonne et une mauvaise chose... on s'habitue à la peur, mais pas à la mort.
Par Aline Marchetto

Re: Tout va bien je plane .................Moi Gondalah

Et bien écoute la "vieille" donc moi ...arffff ! Si tu veux plus avoir peur de la mort il faut vivre intensement ou tellement occupée et axée sur la vie que normalement l'idée de la mort ne dois pas t'effleurer, ou dans "l'abstrait".

Il faut pas se fixer comme seul objectif l'idée de la mort, mais plus que la vie est très longue et qu'il faut en profiter tous les jours. Ne pas regarder trop en arrière et avancer. Si tu as des proches parle en avec eux ..Ceux en qui tu as confiance.

La mort est loin devant toi et tu loin d'elle. Pense à des choses positives.

Décroche, et rêve un peu, tu connais le "lâcher prise" ? Essaie quand tu est seule, dans la nature, de t'isoler et de revasser, penser et imaginer à d'autres mondes.

Regarde le ciel et les nuages et tente de voir des images, paysages, le bonheur total.

Bien oui ça parait facile comme cela mais il faut s'entrainer. Je me suis entrainée longtemps avant ma naissance ..

Boudu cong je rigoooole là ...
Par frifrie

Re: Jean Luc complice des tyrans

Citation:
Le fait de ne pas comprendre.

Moi par exemple, j'ai peur de la mort... comment on fait disparaitre ça?


oups, j'espère que vous me permettrez de prendre part à la conversation, voilà un sujet passionnant :-)

je pensais aussi qu'on a pas d'autre choix que de vivre avec ses peurs, il me fallait juste les apprivoiser , je pensais que le plus important était de ne pas les laisser prendre le dessus sur mes décisions, mais ça, c'est sous estimer la peur. J'ai commencé à m'y attaquer sérieusement lorsque j'ai compris que cela ne suffisait pas car elles pourrissaient aussi la vie de mes proches.
S'en débarrasser c'est commencer par s'intéresser aux pensées auxquelles elle(s) est(sont) reliée(s :-) faut juste partir en explo, mais au bout c'est la peur qui disparait :-)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21:24 le 07/08/2013 par frifrie.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

imaginons 2 exemples

un type a peur de la mort
il reste cloitré, ou il est totalement angoissé
il se met à observer les raisons de cette peur
1-
il constate qu'il a peur de mourir sans laisser une trace derrière lui
il se met a observer les raisons de cette peur

du coup il se met à travailler sur son besoin de reconnaissance bla bla
son besoin de reconnaissance diminue ainsi que sa peur de mourir sans être reconnu etc


2-
il découvre qu'il a peur de mourir sans avoir vu ses enfants grandir
il s'aperçoit que ce sentiment gâche les moments qu'il passe avec ses enfants car ça l'occupe tout le temps .
le problème n'est plus la mort mais la gestion de l'instant présent,le laissé aller etc


donc derrière la peur de la mort, se cache des difficultés avec la vie que l'on décèle par l'attention
Par Aline Marchetto

Re: Jean Luc complice des tyrans

Qu'est-ce qui vous rends si septique ?

La fosse ?

Scusi mais c'était tentant ...
Par Robert.

Re: Jean Luc complice des tyrans

"Premièrement, je ne vois pas comment on peut envisager un antidote à la peur. "
Je vous avais donc mal compris.


"Ensuite, que fait un scientifique qui pose une hypothèse, sinon avoir la foi?"
Si faire de la science est chercher à apaiser l'angoisse métaphysique, effectivement.
Mais sinon...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:30 le 07/08/2013 par Robert.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Quand je parle de foi, je veux simplement dire que dans le cas où l'on considère qu'un meilleur système permettra aux individus de "s'élever", cette hypothèse n'ayant pas était vérifiée, elle peut s'apparenter au départ à un acte de foi.
Sur le fait que la science ait comme but d'apaiser les angoisses métaphysiques, ce n'est pas ce que je cherchais à sous entendre, mais je serais curieux d'en connaître une autre motivation.
Sachant que si la réponse est simplement la compréhension, je ne pourrai m'empêcher de demander pourquoi.
Par frifrie

Re: Jean Luc complice des tyrans

Citation:
"Premièrement, je ne vois pas comment on peut envisager un antidote à la peur. "

En cherchant , en observant chaque pensée qui vous vient lorsque la peur débarque. Car la peur ne débarque pas de nulle part, elle nous vient forcément d'une pensée,et même si le corps réagit parfois en premier, le cerveau reçoit l'info et s'ensuit une pensée. Commencez par observer cette première pensée et vous avancerez ainsi vers la réponse.

Mais pour cela vous ne devez pas être d'ores et déjà convaincu que c'est impossible de l'envisager :-)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:29 le 07/08/2013 par frifrie.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Bah, convaincu, je n'irais pas jusque là...

Je crois en l'observation et l'attention.
Mais je ne crois pas qu'il y ait un équilibre entre la vie et la mort, que l'on peut accepter la mort, et je ne crois pas ceux qui disent y être arrivé.
Je crois que c'est très bien de chercher, mieux que de ne pas chercher, mais seulement si on accepte de ne rien y trouver.

@jeanbat.

Des difficultés avec la vie. Le lot de tous. Une illusion de croire que l'on peut s'en défaire. Un drame indépassable.

Et si je devais me mouiller, je dirais que cette peur est cause de tous nos maux.
Par shantidas

philosopher

Citation:
Bah, convaincu, je n'irais pas jusque là... Je crois en l'observation et l'attention. Mais je ne crois pas qu'il y ait un équilibre entre la vie et la mort, que l'on peut accepter la mort, et je ne crois pas ceux qui disent y être arrivé. Je crois que c'est très bien de chercher, mieux que de ne pas chercher, mais seulement si on accepte de ne rien y trouver. @jeanbat. Des difficultés avec la vie. Le lot de tous. Une illusion de croire que l'on peut s'en défaire. Un drame indépassable. Et si je devais me mouiller, je dirais que cette peur est cause de tous nos maux.


La philosophie est la solution : il convient de penser là où ça fait mal.

La peur de la mort ? Et bin, vous prenez un stylo et un cahier et vous ouvrez le cahier sur une page blanche et vous écrivez en haut : "De la mort en général et de ma mort en particulier" Et vous couchez sur le papier tout ce qui vient à votre conscience ; et vous malaxez et vous remixez ; et vous vous critiquez et vous vous pardonnez etc etc etc

C'est la méthode prônée par les anciens philosophes grecs....toujours valable.
Par gondalah

Re: philosopher

Toujours valable si à l'image des anciens philosophes grecs, on envisage la vie terrestre simplement comme une étape.
Par shantidas

Re: philosopher ou non

Citation:
Toujours valable si à l'image des anciens philosophes grecs, on envisage la vie terrestre simplement comme une étape.


On peut, bien sûr, faire le choix de ne pas penser, de n'être pas philosophe ; et de se laisser tripatouiller par ses émotions, ses vraies et fausses peurs, ses fantasmes, ses pulsions. C'est plus rigolo.
Par gondalah

Re: philosopher ou non

Faire un choix les yeux dans le noir... On a de la chance si on se prend rapidement un coin de porte, ça nous fera peut être rester immobile quelques temps...
Le problème, quand on ne se cogne à rien, c'est qu'on continue à s'enfoncer dans une direction forcément mauvaise.
Bon, sur ces bonnes paroles, le coup de faire le choix ou ne pas faire le choix, et terminer par un sarcasme du genre "c'est plus rigolo"....
Le scientisme philosophique existe!!!
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

@gondalah
pas compris la réponse
tu veux dire qu'on a des difficultés et c'est comme ca ,point barre
pas moyens de les dépasser...
boris cyrulnick n'a qu'a se rhabiller...
souffrons et c'est tout

moi je ne crois pas ,je suis même qu'aucune révolution,aucun changement ne pourra aboutir tant que l'humanité aura une vision si pessimiste d'elle même

tu connais surement se magnifique poème qui accompagna Mandela dans son calvaire


Dans la nuit qui m’environne,

Dans les ténèbres qui m’enserrent,

Je loue les dieux qui me donnent

Une âme à la fois noble et fière.



Prisonnier de ma situation,

Je ne veux pas me rebeller,

Meurtri par les tribulations,

Je suis debout, bien que blessé.



En ce lieu d’opprobre et de pleurs,

Je ne vois qu’horreur et ombres

Les années s’annoncent sombres

Mais je ne connaitrai pas la peur.



Aussi étroit que soit le chemin,

Bien qu’on m’accuse et qu’on me blâme :

Je suis maître de mon destin ;

Et capitaine de mon âme.




Modifié 3 fois. Dernière modification le 12:46 le 08/08/2013 par jeanbat.
Par MonaO

Re: Jean Luc complice des tyrans

Je me permets : merci jeanbat

Depuis longtemps , j'ai adopté comme devise ce dernier paragraphe .
A chaque fois que l'on reçoit un coup , on a le droit d'être ébranlé , un instant .
Puis on se relève , vite , avant que l'autre ne crie victoire ( le traître , le destin , le diable ou le dieu des uns et des autres ).

La peur se dissipe , si l'on se fait confiance , si l'on fait confiance à l'Autre ... avec juste un peu de vigilance ;-))
Elle se dissipe en sachant que , si l'on baisse les bras , le ciel va nous tomber sur la tête .
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

mona
merci de vous permettre-:)
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

La mort, le néant, n'ont pas d'essences, ils sont indéfinissables.
On apprivoise pas ce qu'on ne connait pas, on ne s'y habitue pas.
On se résigne, à la rigueur.
La paix n’existe pas.

C'est un peu vague comme sujet, et je ne voudrais pas me lancer dans des élucubrations, mais l'humanité ne progressera pas en trouvant une parade mais en se résignant. Ce qui est l'inverse de se qui se passe actuellement.

Ce que j'écris est présomptueux et un peu ridicule, ce n'est pas exactement ce que je pense, mais c'est, disons, une piste.
Tu m'avais fait voir la vidéo en 8 parties d'un indien philosophe. Je me rappelle que j'avais trouvé intéressantes, chacune de ses réflexions, mais je trouve son assurance suspecte.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

je crois que c'est le bonheur que tu trouves suspect
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Disons que je veux y croire mais que je ne crois pas qu'on puisse "l'atteindre".
Pour être plus précis, je crois qu'il y à le bonheur, et je crois qu'il y a la quête du bonheur. Un seul des deux existe, l'autre est impalpable.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

point de salut ici bas...
si c'est le cas comment explique tu que certain soient plus heureux que d'autre....les gens heureux seraient des malheureux qui mentent???


« Les indiens sont, à la vérité, gens de cœur excellent, ignorant la cupidité, plein de douceur ; aussi, puis-assurer à Vos Altesses qu'il n'est au monde ni meilleurs hommes, ni meilleur pays. Ils aiment leur prochain comme eux-même. Ils ont une façon de parler toujours souriante, la plus douce, la plus affable qui se puisse imaginer. Hommes et femmes, à la vérité, vont nus comme au jour de leur naissance, mais Vos Altesses peuvent croire cependant qu'ils ont des mœurs fort pures. Ils servent avec un grand respect leur roi qui, du reste, est aussi continent que digne en tous points. Ils ont, du reste, une très heureuse mémoire et une grande curiosité d'esprit, qui les portent à questionner beaucoup sur toutes choses. »
colomb

ils ont bien l'air heureux pourtant ceux la...non?
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Je ne sais que te dire...
Si je caricature un peu, je dirais que la spiritualité orientale se met des ornière pour se simplifier la tache. Ce qui au final est illusoire...
S'extraire de ses peur? Je crois que c'est mentir ou se mentir à soi même.
Pourtant, je suis assez d'accord avec beaucoup de tes idées. Soit on ne parle pas de la même chose, soit on est presque d'accord.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

ça n'a rien a voir avec les indiens l'orient ou que sais-je.
c'est un mécanisme de la pensée accessible a tout a chacun pour peu qu'on s'y penche sérieusement

pour se" simplifier la tache" dis tu
la tache le fardeau ....on y est....et on veut y rester ...
mais de quelle tâche parles tu a la fin?

les seuls fardeaux qu'on porte sont ceux qu'on décide de porter gondalah

« Quand on a la tête en forme de marteau on voit les problèmes sous forme de clous »

Albert Einstein
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

"La tâche" = trouver la paix
Tes propos me font penser au bouddhisme.

Le bouddhiste cherche à se détacher des choses. D'une certaine manière, c'est tricher.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

je ne me suis jamais intéressé au bouddhisme ni à aucune religions
je crois que tout dogme qu'il soit politique ou religieux est néfaste a l'humanité

je m'excuse mais permet moi de mettre le doigt sur une contradiction qui me saute au yeux

d'un coté:
"La tâche" = trouver la paix " gondalah
et de l'autre

"la paix n'existe pas" gondalah

donc pour toi la
tache consiste a trouver un truc qui n'existe pas....... ce qui est absurde

d'autre part
[quote=Le bouddhiste cherche à se détacher des choses. D'une certaine manière, c'est tricher.]

je ne sais pas ce que tu entends par là mais si c'est:
se détacher des choses =en avoir rien a fiche du reste du monde
je te rejoins
mais chasser ses peurs n'implique pas ne plus avoir de compassion pour autrui se réjouir que le monde soit ainsi,ou jouir de tout et pis tan pi pour les zautre! zavaient qu'a être boudhiste...-)

au contraire
se libérer de ses peurs ,c'est prendre de la distance avec son égo et ça libère de l'espace POUR les autres.

allez vas y gondalah!!!!

essaie
tu verras,y'a pas d'arnaque,pas de tricherie
c'est du top,du pur,même pas coupé...
moi même avant de regarder tout a de pres,
j'étais tous le temps angoissé,je comblais par le travail de la musique(boulimique) et quasi rien d'autre ne comptait.
maintenant je fais du bénévola ,je m'éclate avec ma famille,les gens et tout, et la musique c'est que du bonheur!



Modifié 2 fois. Dernière modification le 18:39 le 08/08/2013 par jeanbat.
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

pas de contradiction dans les propos de Gondalah!!!

La tâche du bouddhiste est de chercher la paix. (enfin, c'est l'idée que je m'en fait.) Je pense que la paix n'existe pas.

Par exemple, pour être en paix, il faut éliminer la colère. Mais l’existence de la paix n'est elle pas conditionnée à la colère.
Je ne dis pas que le bouddhiste (où l'idée que je m'en fait qui quelque part semble ressembler à ce que tu proposes) se fout des autres, je dis qu'a un certain niveau, il cherche à se foutre de lui même. Et c'est ça qui peut s'apparenter à de la triche (??)

Tu relèves une contradiction qui n'existe pas (comme je te le dis ci dessus), pourtant, je suis d'accord avec ta conclusion. Il faut rechercher quelque chose qui n'existe pas. Bien sur que c'est absurde. La vie est absurde quelque part.

Prendre de la distance avec son égo, c'est un peu comme dire que les actions désintéressées existent
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Ok
je t'ai demandé de quel tâche TU parlais et tu me réponds de quelle tâche parle les bouddhistes
et j'avais compris (mais j'ai du me gourer ) que la première fois que tu employais ce mot,il signifiait sous ta plume, la tâche des hommes en général pas des bouddhistes.
Citation:
Si je caricature un peu, je dirais que la spiritualité orientale se met des ornières pour se simplifier la tâche.

Si tu parlais de la tâche de ceux qui pratiquent la philosophie orientale, je ne comprends plus ta phrase
car pourquoi la "la spiritualité orientale "s'imposerait une tâche tout en se mettant des ornières pour la simplifier...c'est absurde.
Citation:
La vie est absurde quelque part.

moi je ne voie rien d'absurde dans la vie, je trouve les phénomènes qu'on y rencontre très structurés.
Je bois une bière, je vais ensuite faire pipi; il pleut dans mon jardin, et le lendemain, il y a des fleurs partout.
Ce qui peut paraitre absurde éventuellement, ce sont les comportements humains, mais pas la vie.


Citation:
Prendre de la distance avec son ego, c'est un peu comme dire que les actions désintéressées existent


Bien-sûr, là, je m'inscris en faux.
Je pense bien comprendre cette idée que tu illustres ici.
C'est une idée très présente dans une certaine philosophie occidentale.
Dans la forme que tu emploies, il n'y a pas d'action désintéréssée, tous les intéressements sont mis sur un pied d'égalité.
Par exemple, si j'aide une mamie dans la rue, à la fin des fins, c'est un geste que je fais pour moi, ok, mais il n'a pas le même sens moral, si je le fais pour moi, c'est à dire être vu dans mon quartier comme un bon samaritain, ou être vu par la mamie comme être un bon samaritain, ou encore être vu par moi-même comme un bon samaritain. ça, c'est une première chose.
D'autre part, je suis intimement persuadé, mais je ne peux pas le prouver, que le désintéressement existe, et que l'ego peut s'effacer. Je le ressens notamment dans certaines situations de concert. Et aussi dans la vie en général. Souvent avec les enfants.

Pour finir, je te remercie de cette conversation qui m'a fait grand plaisir. Je serai d'ailleurs très content de la continuer ou de la reprendre, si tu en as envie.

En rapport avec toute cette conversation, je me permet un petit copier coller d'un très beau texte de Bertrand Russel, comme tu dois le savoir, qui est une grande source d'inspiration pour Noam Chomsky, qui,ce dernier,me semble assez proche de tes idées.

"Celui qui, une fois, a aperçu, même momentanément et brièvement, ce qui fait la grandeur de l’âme humaine ne peut plus être heureux, s’il se permet d’être mesquin, égoïste, troublé par des accidents banals, plein d’appréhension de ce que l’avenir peut lui réserver. L’homme capable de grandeur ouvrira toutes grandes les fenêtres de son esprit, laissant les vents y souffler librement, de toutes les parties de l’univers. Il aura de lui-même, de la vie et de l’univers, une image aussi véridique que nos limites humaines le permettent ; prenant conscience de la petitesse de la vie humaine, il se rendra également compte que dans l’esprit de l’homme est concentré tout ce qui peut avoir une valeur dans l’univers connu de nous. Et il verra que celui dont l’esprit reflète le monde devient en un sens aussi grand que le monde. En se libérant des craintes qui obsèdent l’esclave des circonstances, il éprouvera une joie profonde et, à travers toutes les vicissitudes de sa vie sociale, il restera, au plus profond de lui-même, un homme heureux."
ps il n'est ni bouddhiste ni rien du tout,il a meme fait de la taule pour son athéisme et son pacifisme



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:40 le 08/08/2013 par jeanbat.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Citation:
La paix n’existe pas.

gondalah ce n'est pas parcequ'on ne voit pas quelque chose que cette chose n'existe pas!
et cette phrase raisonne en moi comme un véritable dogme religieux

si la paix n'existe pas alors l'enfer est sur terre et on a besoin d'une religion pour vivre notre calvaire
si la paix existe alors installons là d'abord en nous et on verra pour le reste.
en fait, on verra le reste parce que
installer la paix en soi ,c'est a dire chasser ses peurs c'est en quelque sorte s'acheter de nouvelles lunettes pour voir.ou plutôt ,c'est ôter ces anciennes lunettes opaques ou déformantes,selon....
justement,l'indien" au nom imprononçable" [small]par gondalah[/small] en parle devant l'ensemble des nations.

[www.tagtele.com]

allez j'arêtte avec mes "théories fumeuses"(c'est bien placé là les guillemets)
je donne des bâtons pour me faire battre (pas par toi gondalah)
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Pourquoi, si l'enfer est sur terre, a t-on besoin de religion?
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

si l'enfer est sur terre ou que la paix n'existe pas
et qu'on ne peut pas changer cela par des moyens rationnels puisque c'est un fait et point barre
si on cherche a s'extraire de la souffrance occasionnée par ce fait inéluctable on ne peut donc utiliser que des moyens irrationnels par exemple la religions,la croyance en un au delà plus clément,le paranormale etc..
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Tu dis, "si on cherche à s'extraire".
S'extraire de quelque chose dont on ne peut pas s'extraire, c'est pas ça la croyance?
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

mais enfin
on peut s'extraire de ses peurs
mes exemples ne t'ont pas convaincu?

imagines que tu ais peur du loup
si tu lis des livres sur les loups et que tu apprends que les loups ne sont pas si méchants qu'on le dit,qu'ils n'attaquent jamais l'homme,
etc ...
tu continueras à avoir peur.........ou non??????????
Par gondalah

Re: Jean Luc complice des tyrans

Peur du loup = Peur de mourir.
Plus peur du loup ne signifie pas plus peur de mourir.
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

Plus peur du loup=mieux dans sa tête =moins peur de mourir

En tout cas c'est ce que je crois
Par Gamma gt

Re: Jean Luc complice des tyrans

J'ai surtout peur de mourir malade...
gamma
Par Towand

Re: Jean Luc complice des tyrans

Bouh bouh bouh!
C'est quoi ce fil?
Par jeanbat

Re: Jean Luc complice des tyrans

et si le bonheur ça n'était juste que s'extraire de ses peurs?
Par shantidas

ne pas questionner, lutter

Shantidas, vous qui êtes plus intelligent que mes deux beau pères réunis, comment pouvez vous rester figé dans une idéologie dont la seule justification consiste à dire "c'est pire ailleurs".
Effectivement, c'est un argument auquel on ne peut pas répondre facilement. C'est quand même marrant que quelque soit le niveau culturel de l’individu défendant cette thèse, l'argument final soit toujours le même.
La peur.
Et le plus marrant, c'est que si je m'acharne à trouver partout où je peux chercher une réponse à cette argument, la seule que je puisse fournir soit à l'opposé de se que j'imagine qu'est ma conception...
La foi...


Vous êtes un combattant ; fortement ancré dans des convictions très solides ; auxquelles nul ne peut résister.

Dieu vous garde

.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:44 le 07/08/2013 par shantidas.
Par gondalah

Re: ne pas questionner, lutter

Vous retombez dans les sarcasme... l'échange touche à sa fin.
Je ne suis combattants de rien, je n'ai aucune conviction, sinon de n'avoir aucune conviction.
Je suis plutôt résistant dans l'âme...
Et vous Shantidas, au milieu de ces combattants/résistants, qu'elle est votre place? Quel est votre camp, vous qui prétendez n'en avoir aucun et en même temps être dans le moins mauvais?
Par shantidas

le réel s'impose à nous

Citation:
Vous retombez dans les sarcasme... l'échange touche à sa fin. Je ne suis combattants de rien, je n'ai aucune conviction, sinon de n'avoir aucune conviction. Je suis plutôt résistant dans l'âme... Et vous Shantidas, au milieu de ces combattants/résistants, qu'elle est votre place? Quel est votre camp, vous qui prétendez n'en avoir aucun et en même temps être dans le moins mauvais?



Non je ne tombe pas dans le sarcasme.

Je constate seulement que vous êtes ancré dans une idéologie de combat - ou du refus, qui vous rend inaccessible à une analyse de la complexité du réel. Parler de tyrannie à propos de tous les régimes politiques existants dès lors qu'il y a des riches et des pauvres c'est quand même, excusez-moi de vous le dire, raconter n'importe quoi. Car enfin, le mot tyrannie a un sens et une histoire, qu'il faut respecter si l'on veut comprendre et agir rationnellement.
Vous êtes comme un enfant qui manie des gros mots et qui veut impressionner le monde.

Qui suis-je ? A mon âge, beaucoup plus près de la fin que du début, je suis un chercheur-combattant de la vérité et de la justice.
Par gondalah

Re: le réel s'impose à nous

Et bien... me voilà habillé pour l'hiver...

Le réel est complexe.... gondalah ne comprend pas qu'on ne peut acceuillir toute la misère du monde, qu'il faut parfois savoir faire des sacrifice, que l'esprit d'une nation réside non pas dans le petit mais dans le grand nombre....
Par frifrie

Re: le réel s'impose à nous

Citation:




gondalah ne comprend pas qu'on ne peut acceuillir toute la misère du monde, qu'il faut parfois savoir faire des sacrifice, que l'esprit d'une nation réside non pas dans le petit mais dans le grand nombre....


qui parle d'accueillir?

vous dites qu'il faut savoir faire des sacrifices.... êtes vous croyant?
Par gondalah

Re: le réel s'impose à nous

Croyant? pas du tout, plutôt ironique/cynique ...
Par Robert.

Ce n'est pas peu !

"se déclinant sur 23 paragraphes"...
Numérotés de 0 à 23, ils sont donc au nombre de 24.
Par shantidas

Re: Ce n'est pas peu !

Citation:
"se déclinant sur 23 paragraphes"... Numérotés de 0 à 23, ils sont donc au nombre de 24.


Bravo. Vous gagnez le droit de revenir en deuxième semaine !
Par gondalah

Re: Ce n'est pas peu !

Comme à chaque fois, quand on lui demande de préciser sa pensée, Shantidas élude....
Par Robert.

Re: Ce n'est pas peu !

Ne me dites pas qu'il y en a 24 autres !
Par Aline Marchetto

Re: Ce n'est pas peu !

heu ...24 ° d'alcool ?
Par Al Ceste

Hors sujet, quoique

Par Ervé

Re:

Dans ce fil consacré aux bavements policiers, d'aucuns dissertent sur la peur de la mort. Ils ont raison. Lorsque pointe le flic à l'haleine aussi chargée que son arme de service, la mort n'est jamais loin. L'occasion aussi de s'interroger sur le sens de la vie qui précède cette mort que Montaigne voulait apprivoiser, le con, mais qu'il aura tout de même réussi à amadouer pendant près de soixante ans.

Tout au long de son existence, l'homme est confronté à des choix cruciaux, placé devant de douloureuses alternatives :
La mer ou la montagne ? La France ou l'étranger ? Le nord ou le sud ? L'est ou l'ouest ? L'UMP ou le PS ? Nicolas ou François ? Nadine ou Aurélie ? L'aile ou la cuisse ? Bordeaux ou Côtes-du-Rhône ? Vanille-fraise ou citron-cassis ? TF1 ou M6 ? Britney Spears ou Christina Aguilera ? Bach ou Mozart ? Nissan ou Toyota ? Sony ou Panasonic ? Peinture à l'eau ou acrylique ? Le bio ou le chimique ? Le solaire ou le nucléaire ? Foot ou rugby ? Messi ou Ronaldo ? Carles ou Schneidermann ? Chien ou chat ? Windows ou Ubuntu ? Apple ou Samsung ? La chemise bleue ou la blanche ? Les draps ou la couette ?... et plein d'autres du genre avant les ultimes questionnements : Hôpital public ou clinique privée ? Inhumation ou crémation ?

Et voilà. J'ai le moral dans les chaussettes (aujourd'hui, j'ai opté pour des noires en coton). Pour me changer les idées, je vais lire un bon bouquin. J'hésite entre "Mort sur le Nil" et "Mort à Crédit".
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re:

Adieu monde cruel.
Par Gamma gt

Re: mort etc etc

sont pas rigolo sur ce forum...
gamma
Par alain-b

Re: mort etc etc

t'as raison on va mettre un peu de zique ça va détendre l'atmosphère [www.youtube.com]
Par Gamma gt

Re: mort etc etc

sympa ;-)
gamma
Par alain-b

Re: mort etc etc

mais pour toi je préconise plutôt un "blues de la mort" ;-)) [www.youtube.com]
Par Gamma gt

Re: mort etc etc

+10000000000 !
yes
gamma
Par Gamma gt

Re: mort etc etc

Citation:
aussi
http://youtu.be/mpNI_jc_-HA
plusss moderne, mais pas mal non plus
gamma
Par Gamma gt

Re: mort etc etc

merde raté, je me plante à chaque coup
put de mémoire, jsais plus :-(((
gamm
a
Par Gamma gt

Re: mort etc etc

oui, c'est ça...

fous toi de ma gueule;-))
gamma
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: mort etc etc

un peu de nihilisme de temps en temps, ça permet de rebondir. et hop !
Par Gamma gt

Re: mort etc etc

oui, mais pas trop !
gamma
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page