LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

observatoire Par la rédaction discuté depuis 19:27 le 15/02/2010

Un hémicycle plein : c'est ce que montrait TF1 mardi 9 février pour évoquer la présentation par le ministre de l'intérieur du projet de loi sur la sécurité intérieure, la LOPPSI, devant l'Assemblée nationale. Les images ne correspondent pourtant pas à ladite présentation. Brice Hortefeux répond en fait à une question au gouvernement portant sur la profanation d'une mosquée à Saint-Etienne. TF1 récidive en la matière puisque la première chaîne s'était déjà trompée de la même façon pour la loi Hadopi.
"Et c'est dans ce contexte que le ministre de de l'Intérieur Brice Hortefeux a présenté son projet de loi pour la sécurité intérieure, qui prévoit un arsenal contre les nouvelles formes de délinquance. Parmi les mesures qui seront discutées il y a la vidéosurveillance, un couvre-feu pour les moins de 13 ans avec sanctions possibles pour les parents des enfants délinquants ; la gauche et les magistrats jugent ce projet liberticide."...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par kawouede

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

MERCI pour cette démonstration qui dévoile une pratique digne de la télévision d'Etat est-allemande à la grande époque !

En parlant de LOPPSI, un autre effet d'optique signalé par un élu Vert parisien, où pourquoi le PS s'oppose aux abus de la vidéosurveillance mais de façon variable : [yvescontassot.eu]...
> Lire ici > Lire en contexte

Par Yanne

Bourrages de crânes

Vous allez peut-être me dire que je paranoïe, mais personnellement, je trouve que le parti-pris idéologique est beaucoup plus important que cela. Il est rappelé dans l'article que TF1 doit craindre une nouvelle mise en demeure du CSA. Et elle pourrait bien un jour ou l'autre ne pas voir renouvelée sa concession.

En fait, de la même façon qu'on peut bourrer les urnes, on bourre aussi l'assemblée.

Quel en est l'intérêt ? Si l'hémicycle est plein, cela prouve l'intérêt des députés, et donc de la représentation nationale, donc indirectement de la nation. Cela prouve aussi que l'opposition y était, a consenti et légitimé les lois par leur présence. Et cela fait une énorme différence pour la légitimité de cette loi. Si en tant qu'individu regardant les informations, vous pensez autre chose de cette loi, si vous êtes en désaccord, l'image de cette masse en faveur de la loi dans le meilleur des cas vous fait penser que vous avez tort, dans le pire des cas vous fait peur.

Pourquoi cette loi ? Parce que le néolibéralisme est un système fondamentalement inégalitaire qui s'oppose à l'esprit d'équité de la démocratie. Ce système a besoin de lois répressives à différents niveaux pour maintenir la population, et particulièrement les classes populaires, à un niveau minimum de résistance. D'où l'intérêt de faire pression sur la population. En adoptant des lois répressives et en actionnant la propagande qui est le meilleur outil de pression sur les individus.

Pourquoi TF1 se comporte-t-elle ainsi ? Parce qu'elle est une émanation directe d'un groupe capitaliste, Bouyghes, dont le but est de gagner de l'argent. Et elle est elle-même une société commerciale, et c'est à ça que sert une société commerciale, à faire gagner de l'argent à ses actionnaires.

D'une part, TF1 gagne de l'argent parce qu'elle se paye sur la publicité qu'elle diffuse : elle montre patte blanche par rapport aux autres entreprises commerciales qui lui donnent des budgets. Tout le système gagne de l'argent en même temps, et tout le monde en profite, enfin, les dirigeants et les actionnaires.

D'autre part, en favorisant la droite, TF1 favorise sa propre survie dans le sens où si la droite perdait le pouvoir, le contrat de TF1 ne serait éventuellement pas renouvelé, et TF1, par l'argent qu'elle permet d'engranger, n'aurait plus de raison d'être..

Enfin, la chaîne doit en permanence, si elle veut que le système continue à lui profiter, faire la promotion du système qui la fait exister et qui est sa raison d'être, le libéralisme.
TF1 pratique en permanence la guerre idéologique, c'est une question de survie pour elle. Elle n'a pas d'impératifs moraux : les individus qui la composent n'y sont pas des citoyens, mais des rouages qui ont des fonctions claires dans le mécanisme et qui ne pensent qu'en fonction de l'intérêt du groupe, c'est pour cela qu'ils sont payés. Et la chaîne utilise sa puissance de frappe médiatique aussi pour cela.

Une des techniques est de truquer l'image, mais presque pas, uniquement à des moments stratégiques, Comme on le constate ici.
Une autre est de présenter les classes sociales qui pourraient bousculer le système néo-libéral comme mineures dans tous les sens du terme. Et ça, c'est une bataille de tous les instants, avec un discours très ciblé et très clair sur les gagnants, les soi-disants survivants : ceux qui sont en haut de la pyramide ne le sont pas par une suite de circonstances, mais parce qu'ils sont fondamentalement supérieurs.
Et toute l'image est banalisée autour de ça.

Cette escarmouche est une intox de la guerre idéologique. Elle n'est pas anodine parce qu'elle au contraire est une de ses plus magistrales tactiques....
> Lire ici > Lire en contexte

Par beyondtheeyes

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Vite lu : troisième billet documenté d'Olivier Bonnet sur son blog Plumme de presse, consacré à LOPSSI, intitulé "Sarkozy, Hortefeux et leur filtrage du Net ? Les pédophiles leur disent merci !".
Extrait : Reprenons : Hortefeux commence par mettre en avant un chiffre relativement important, mais on voit qu’il représente en réalité une énorme exagération des faits, basée sur le postulat, clairement démenti par les statistiques de l’AFA (Association des Fournisseurs d’Accès et de Services Internet), que tout internaute signalant un contenu pédoporno l’aurait vraiment visualisé. Conclusion : le phénomène est très largement plus marginal que ne le dit le ministre. Mais pire, puisqu’on ne peut pas tomber involontairement sur ce type de contenus (sans les chercher) et que le filtrage ne sert qu’à empêcher de tels affichages fortuits, cette mesure vise à lutter contre un risque purement imaginaire ! Voilà établi qu’en tous les cas, elle ne pourra servir son but affiché.

Je me fais le relais du P.-S. de l'auteur (avec lequel je n'ai aucun lien autre que d'être un de ses lecteurs reconnaissants) : Soutenez plumedepresse ! L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme... Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation d’un euro par mois. Merci !...
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (38)
Par Nonosse

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Voyre article me donne l'occasion de vous poser une question qui me titille depuis longtemps : qu'est-ce qu'une "mise en demeure" du CSA ? Quelles conséquences a-t-elle ? Visiblement, aucune. Mais alors, à quoi ça sert, et qu'est-ce que ça veut dire ?
Par charlie.lapared

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Le CSA est une chambre d'anciens de la télé, nommés par les gouvernements successifs... en guise de remerciements pour services rendus. C'est cynique mais bon, j'ai connu certains de ses membres, ce ne sont pas des "méchants", encore moins des "sages" ! ;o))
Pour moi, le CSA a autant d'utilité que ce qu'est devenu l'ONU maintenant... Les décideurs sont ailleurs.
Quant à la manipulation de TF1, si j'ai bien compris, c'était une image "off" avec le commentaire de la présentatrice en plateau. Les présentateurs n'assistent pas au montage de ces images, les rédac.chef non plus... Sur une autre chaîne, je m'en occupais souvent, tout en n'étant non journaliste... Je trouvais les images relatives au thème du "off"... J'allais ensuite expliquer au présentateur à combien de secondes on voyait X, ce qu'il y faisait etc. Personne ne contrôlait... (je n'étais pas au service politique intérieure, ceci étant dit).
Certes, la rédaction de TF1 a en tête qu'il faut tout faire pour favoriser la comm. gouvernementale mais je suis toujours prête à parier que ce geste -fort grave bien sûr, même que ça s'appelle de la propagande- n'a pas été commis consciemment... il fallait juste montrer une Assemblée Nationale avec des gens qui travaillent plutôt que des bancs vides.
Ca n'est pas pour autant que je dis que c'est excusable...
Par charlie.lapared

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

rhô la honte ! Ils n'en ratent pas une...
Le pire, c'est que ça ne nous étonne même plus...
Et je suis prête à parier que ça n'est pas la hiérarchie qui a demandé à avoir "de la foule députéesque" derriière Brice not nice, mais juste le petit travailleur de l'ombre qui a dû trouver ça "plus sympa"..L'info, chez TF1, c'est comme la couture : on rajoute de la dentelle à droite, des broderies en haut... paskelévraigens n'aiment pas le vide sur les bancs des députés ! .
Par Yanne

Bourrages de crânes

Vous allez peut-être me dire que je paranoïe, mais personnellement, je trouve que le parti-pris idéologique est beaucoup plus important que cela. Il est rappelé dans l'article que TF1 doit craindre une nouvelle mise en demeure du CSA. Et elle pourrait bien un jour ou l'autre ne pas voir renouvelée sa concession.

En fait, de la même façon qu'on peut bourrer les urnes, on bourre aussi l'assemblée.

Quel en est l'intérêt ? Si l'hémicycle est plein, cela prouve l'intérêt des députés, et donc de la représentation nationale, donc indirectement de la nation. Cela prouve aussi que l'opposition y était, a consenti et légitimé les lois par leur présence. Et cela fait une énorme différence pour la légitimité de cette loi. Si en tant qu'individu regardant les informations, vous pensez autre chose de cette loi, si vous êtes en désaccord, l'image de cette masse en faveur de la loi dans le meilleur des cas vous fait penser que vous avez tort, dans le pire des cas vous fait peur.

Pourquoi cette loi ? Parce que le néolibéralisme est un système fondamentalement inégalitaire qui s'oppose à l'esprit d'équité de la démocratie. Ce système a besoin de lois répressives à différents niveaux pour maintenir la population, et particulièrement les classes populaires, à un niveau minimum de résistance. D'où l'intérêt de faire pression sur la population. En adoptant des lois répressives et en actionnant la propagande qui est le meilleur outil de pression sur les individus.

Pourquoi TF1 se comporte-t-elle ainsi ? Parce qu'elle est une émanation directe d'un groupe capitaliste, Bouyghes, dont le but est de gagner de l'argent. Et elle est elle-même une société commerciale, et c'est à ça que sert une société commerciale, à faire gagner de l'argent à ses actionnaires.

D'une part, TF1 gagne de l'argent parce qu'elle se paye sur la publicité qu'elle diffuse : elle montre patte blanche par rapport aux autres entreprises commerciales qui lui donnent des budgets. Tout le système gagne de l'argent en même temps, et tout le monde en profite, enfin, les dirigeants et les actionnaires.

D'autre part, en favorisant la droite, TF1 favorise sa propre survie dans le sens où si la droite perdait le pouvoir, le contrat de TF1 ne serait éventuellement pas renouvelé, et TF1, par l'argent qu'elle permet d'engranger, n'aurait plus de raison d'être..

Enfin, la chaîne doit en permanence, si elle veut que le système continue à lui profiter, faire la promotion du système qui la fait exister et qui est sa raison d'être, le libéralisme.
TF1 pratique en permanence la guerre idéologique, c'est une question de survie pour elle. Elle n'a pas d'impératifs moraux : les individus qui la composent n'y sont pas des citoyens, mais des rouages qui ont des fonctions claires dans le mécanisme et qui ne pensent qu'en fonction de l'intérêt du groupe, c'est pour cela qu'ils sont payés. Et la chaîne utilise sa puissance de frappe médiatique aussi pour cela.

Une des techniques est de truquer l'image, mais presque pas, uniquement à des moments stratégiques, Comme on le constate ici.
Une autre est de présenter les classes sociales qui pourraient bousculer le système néo-libéral comme mineures dans tous les sens du terme. Et ça, c'est une bataille de tous les instants, avec un discours très ciblé et très clair sur les gagnants, les soi-disants survivants : ceux qui sont en haut de la pyramide ne le sont pas par une suite de circonstances, mais parce qu'ils sont fondamentalement supérieurs.
Et toute l'image est banalisée autour de ça.

Cette escarmouche est une intox de la guerre idéologique. Elle n'est pas anodine parce qu'elle au contraire est une de ses plus magistrales tactiques.
Par Francois T

Re: Bourrages de crânes

Citation:



Wow !
Vous devriez fonder un site, écrire des articles et faire payer la lecture 35 euros par an.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:16 le 15/02/2010 par Francois T.
Par Elihah

Re: Bourrages de crânes

Voté pour vous yanne, merci pour ce post circonstancié.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Bourrages de crânes

J'avoue avoir été aussi impressionné par votre que commentaire que les deux lascars ci-dessus.
TF1, qui plus est.. je crois que l'on a à peu près tout dit sur le sujet en long, en large et en travers.
Il ne manquait plus que votre analyse, et les questions pertinentes de Nonosse ci-dessus.
Thanx a lot Yanne

(mal placé, devait être sous Yanne, fausse manip - du coup je suis sous Mebahel. Hi ^^)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 00:32 le 16/02/2010 par Fan de canard.
Par Gamma gt

Re: Bourrages de crânes

Où sur ?
bon, ok, je sors
lourd
gamma
Par Winston Smith : misanthrope

Re: Bourrages de crânes

pff t'abuses, tu as tué le débat là...t'aurais pu nous laisser un truc à rajouter égoiste !!!!!
Par Jean Rozenbaum

Re: Bourrages de crânes

Comment faire entrer dans le cadre de votre analyse le fait que France 2, qui n'a pourtant pas d'actionnaires à rémunérer, diffuse tous les soirs, avec le grotesque Pujadas, une information encore plus réactionnaire, partiale et déséquilibrée que TF1 ?
Par Francois T

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Le blog de ce journaliste - très intéressant, d'ailleurs - mentionne aussi : "Il n’est peut-être pas vain de souligner que cette image d’un hémicycle plein à craquer était précédée d’un reportage sur les violences à l’école (TF1 a consacré, tous les soirs de la semaine passée -celle où fut débattue la Loppsi-, un reportage au sujet des violences scolaires, mais un seul à la Loppsi),"

Ca serait bien qu'ASI s'intéresse à ça : ça doit faire une quinzaine de jours que les grands médias (tf1, France 2) s'en donnent à coeur joie au sujet de délinquance des mineurs. Or, comme (je ne me rappelle plus son nom.. la flemme de chercher) xxx le disait ce matin sur France Inter, le gouvernement cherche à justement en ce moment à faire campagne sur ce point. Pourquoi un tel répondant de la part de ces grands médias ? Et sur les retraites, c'est la même chose.... Plus un matin sur France Inter sans entendre : il faudra rallonger l'âge de la retraite, nos voisins l'ont déjà fait, etc...
Certes la propagande libérale a gagné les esprits des journalistes spécialisés éco dès les années 80, les faits-diversiers en 2002, plus tard les journalistes spécialisés éducation (depuis 2-3 ans, je trouve, cf nombreux articles nouvel obs et Le Monde) mais ce n'est pas une fatalité, et ça vaut toujours le cas de le remarquer..
Par Tony A

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Oui, ce qui est consternant, voire inquiétant, c'est cette propension qu'ont les JT à se faire les organes de propagande du Pouvoir. On nous a même ressorti cette semaine un remake de "Papy Voise", à propos de la "violence des mineurs".
De même, Sarko vient-il juste de lancer la compagne des retraites que les JT démarrent leur matraquage : reculer l'âge de la retraite ou allonger la durée de cotisation. Comme si les journalistes ignoraient les propositions alternatives ! Mais ils préfèrent, en l'occurrence suivre, comme le gouvernement, "la diagonale du MEDEF" (D. Cohen).
Par Etoile66

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Merci de signaler ce genre de manipulations, elles sont nombreuses.
Heureusement que vous êtes là...
Continuez, on a besoin de vous :-)
Par kawouede

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

MERCI pour cette démonstration qui dévoile une pratique digne de la télévision d'Etat est-allemande à la grande époque !

En parlant de LOPPSI, un autre effet d'optique signalé par un élu Vert parisien, où pourquoi le PS s'oppose aux abus de la vidéosurveillance mais de façon variable : [yvescontassot.eu]
Par acoillet

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Juste pour signaler que ce n'est pas "PC Impact", mais "PC INpact" (les majuscules sont importantes).
Et merci en effet de relayer cette information...
Par Winston Smith : misanthrope

Re:

bon c'est juste une impression ou bien c'est de pire en pire?
Par Patrice Guyot

Une Assemblée aussi vide que le cerveau de ceux qui la composent...

Pourquoi les Français supportent-ils que leurs parlementaires, pourtant grassement payés et bénéficiant d'avantages (auto-votés) exorbitants -
en matière de frais, de budgets pour payer leurs maîtresses comme asistantes, de fiscalité et de retraites - n'en branlent pas une et ne daignent même pas mettre les pieds dans l'hémicycle ni au sénat (ceux-là sont si vieux qu'ils ont presque une excuse) ?

C'est une question importante car elle renvoie à une autre plus fondamentale encore : pourquoi les Français acceptent-ils qu'on se foute totalement de leur gueule dans tous les domaines ?

Par veulerie, par ignorance (en gobant les images trafiquées de TF1 par exemple), par écoeurement et sentiment d'impuissance, parce qu'ils se doutent que s'ils bougent la répression sera impitoyable...

Un peu tout cela à la fois sans doute, mais c'est triste, très triste !

Ici Saïgon, le JT quotidien, les photos et les vidéos

***



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03:21 le 16/02/2010 par Patrice Guyot.
Par Etoile66

Re: Une Assemblée aussi vide que le cerveau de ceux qui la composent...

Patrice, vous posez les bonnes questions: "pourquoi les Français acceptent-ils qu'on se foute totalement de leur gueule dans tous les domaines ?"

Le seul problème, c'est qu'ils ne veulent pas accepter de voir que c'est ainsi... donc ils ne feront RIEN contre. C'est tellement inculqué depuis la plus petite enfance... On les dresse à RESPECTER L'AUTORITE... Il y a même une appréciation en primaire sur cet "ACQUIS" dans le bulletin que reçoivent les parents. Ils peuvent être fiers, leur rejeton a été dressé à "respecter l'autorité"... On en a fait un bon citoyen qui va toute sa vie accepter ceux qui dirigent l'Etat-super-papa... tout en râlant certes, mais sans conséquence aucune.

Les commentaires sur les sites comme @si ou autres montrent clairement qu'ils n'ont pris aucunement conscience de la situation...
Alors, pourquoi essayer de changer les choses, puisqu'ils aiment leur "bourreaux" et leur situation d'esclaves?
J'adore le commentaire d'Axel, qui a vécu en Finlande pendant plus de 10 ans, publié sur Mediapart, il est parfaitement juste:

Citation:
Axel:
Chère Etoile,
comment ne pas reconnaître dans cet exemple si souvent partagé, le sentiment décourageant qu'on ressent avec ceux qui semblent si loin, si profondément dans la condition de l'esclave pour qui la seule perspective d'amélioration de sa condition, c'est la qualité de la chaîne qu'il a au cou?

Mais ces "esclaves revendiqués" qui semblent refuser de prendre leur propre vie en main, certes ont une part de responsabilité dans tout le processus (si dans l'exemple des médias décadents il y a "l'offre", ils sont "la demande"...), mais on doit leur reconnaiitre les excuses de se faire mener en bateau par plus malin et plus fort qu'eux, notamment par les politiciens professionnels.

La carrière politique ne devrait s'apprehender qu'en termes de parenthèse provisoire, quelques années utiles dans une vie autrement remplie d'autres multiples expériences professionnelles et autres.

Les Français considèrent la politique comme un métier qu'on peut exercer toute sa vie, et par extension, considèrent normal tout ce qui est carriérisme, c'est-à-dire tout faire pour rester en place, pour avantager la logique de parti, pour faire des calculs politiciens etc, même en faisant passer l'intérêt général et celui du pays, au second plan.

C'est une mentalité de serfs héritée du temps de la monarchie absolue.

Le roi est remplacé par des "représentants élus", mais le système n'a pas changé, et surtout pas l'inconsciente soumission de serf, d'esclave.
Penser, c'est "difficile, interdit et puni" dans une telle mentalité.

Et pour se soulager, en guise de soupape de décompression, il y a "le jour des fous" ou "le bouffon du roi" ou "les guignols": ça dépend de la culture et de l'endroit du monde où on se trouve.

06/08/2008 23:49Par Axel J


En plein dans le mille, tout est dit...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 19:48 le 16/02/2010 par Etoile66.
Par beyondtheeyes

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Vite lu : troisième billet documenté d'Olivier Bonnet sur son blog Plumme de presse, consacré à LOPSSI, intitulé "Sarkozy, Hortefeux et leur filtrage du Net ? Les pédophiles leur disent merci !".
Extrait : Reprenons : Hortefeux commence par mettre en avant un chiffre relativement important, mais on voit qu’il représente en réalité une énorme exagération des faits, basée sur le postulat, clairement démenti par les statistiques de l’AFA (Association des Fournisseurs d’Accès et de Services Internet), que tout internaute signalant un contenu pédoporno l’aurait vraiment visualisé. Conclusion : le phénomène est très largement plus marginal que ne le dit le ministre. Mais pire, puisqu’on ne peut pas tomber involontairement sur ce type de contenus (sans les chercher) et que le filtrage ne sert qu’à empêcher de tels affichages fortuits, cette mesure vise à lutter contre un risque purement imaginaire ! Voilà établi qu’en tous les cas, elle ne pourra servir son but affiché.

Je me fais le relais du P.-S. de l'auteur (avec lequel je n'ai aucun lien autre que d'être un de ses lecteurs reconnaissants) : Soutenez plumedepresse ! L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme... Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation d’un euro par mois. Merci !
Par alabergerie

Re: LOPSSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Ach, Paris Journal (nummer 1).
Par charlie.lapared

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

A lire les commentaires, je suis surprise par la "naïveté". Enfin, la fausse naïveté. Posons le problème :
1°) On sait que TF1 est une télé privée dont le propriétaire est un ami intime de not'(p)résidu
2°) On sait qu'on peut faire dire n'importe quoi à une image muette
2°bis) On sait que l'info va trop vite pour s'attendre à un minimum de rigueur
3°) On a été habitués aux gaffes et erreurs d'illustrations de plus en plus fréquentes de nos jours
4°) On sait que le gouvernement a besoin de faire croire que la période est ultra-violente, que les migrants sont dangereux, que les sans-papiers piquent le pain des Français, que nos ministres sont les plus philanthropes au monde, que l'UMP veut notre bien... bref, on sait que notre gouvernement a besoin de piquer quelques régions à la gauche sans quoi le roi est nu (aaaaah, non! pas ça).

Question : pourquoi attendre alors un comportement digne et droit de la part d'entreprises de désinformations privatisées ou publiques ?
Ah, vous dénonciez ?
J'en suis fort aise...
Au CSA de régler le problème main'nant... Ah, mais le CSA n'a qu'un rôle de figurant ?
Voilà pourquoi il faut juste boycotter et alors peut-être se rendront-ils compte qu'ils ont poussé le bouchon un peu loin, et qu'ils rectifieront le tir... en attendant, ils n'en ont rien à battre. Les électeurs de Sarko regardent TF1 parce que ça leur va bien !
Par Francois T

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Citation:



Et ça pose un autre problème ces médias privés orientés comme TF1 :

supposez qu'un jour un gouvernement de gauche prenne le pouvoir en France. Je veux dire, vraiment de gauche, hein, avec de vraies mesures comme en 1981-84. Supposez aussi qu'il y ait des consortiums de médias "francais" mais émettant depuis l'étranger, Londres, par exemple, qui diffuseraient sans arrêt de la propagande contre ces réformes vraiment de gauche. La moindre mesure contre ces médias privés seraient interprétés par l'ensemble eds médias comme étant de la censure et une atteinte insupportable aux libertés.
C'est exactement ce qui se passe au Vénézuéla actuellement.
Et dire que dans les années 80 il existait encore une opposition à l'existence de télés privées. Une autre époque.
Par charlie.lapared

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Il y a eu une super valse aux directions de l'information, après 81, dans les milieux audiovisuels parigots...
C'était déjà un coup de Chavez ?
Par Francois T

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Citation:
Il y a eu une super valse aux directions de l'information, après 81, dans les milieux audiovisuels parigots...

C'était déjà un coup de Chavez ?


Je ne comprends pas trop le sens de votre post.

En ce qui me concerne, je n'ai peut-être pas été trés précis ni très clair.
Mon propos n'est pas tant de soutenir ce que fait Chavez vis à vis des médias que de dire que l'attaque comme on le fait de ses pratiques vis à vis des médias est stupide. Cela ne revient pas à le soutenir. En effet, au lieu de soutenir bêtement les médias qu'il attaque, il faudrait expliquer ce que sont les consortiums de médias en langue espagnole qui ont leurs sièges à Miami et arrosent le sud hispanique, leurs orientations pro-capitalistes et pro-us, le rôle aussi des médias chiliens qui attaquaient Allende, etc.. Je ne dis pas que les méthodes parfois radicales de Chavez sont les bonnes (et je ne maîtrise pas suffisamment le contexte pour avoir un avis aussi tranché). Simplement que ses actions se situent dans le cadre d'une guerre médiatique où il y a des coups de part et d'autres, et que cette guerre n'est jamais expliquée, alors on préfère dire : Chavez ferme un média d'opposition, ce qui ne veut rien dire.


De la même façon, on ne comprendra rien aux charrettes de renvoi dans les médias en 1981 si on ne contextualise pas ce qu'étaient alors les médias, leurs dépendances vis à vis des ministères, sans expliquer aussi les précédents renvois, en 1968, ce qui amenait les nominations, etc.
Par charlie.lapared

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

J'avais donc mal compris votre post, François T Toutefois je trouve personnellement votre comparaison du PAF français au PAVénézuelien osée... Nous ne sommes pas passés d'un libéralisme échevelé dans les media (comme c'était le cas avant Chavez au Vénèze) à un pluralisme extraordinaire (comme ça n'est pas le cas en France).
Je contextualisais les media et leur dépendance vis à vis des ministères, puisque j'y ai travaillé de 70 à 98. Quand nous changions de président, nous changions de directeurs de l'info et avec eux arrivait une "nouvelle promotion" de chefs qui faisaient une couche hiérarchique de plus (les anciens n'étaient pas virés, mais placardisés) à moins qu'on ne leur donne leur baton de maréchal : un rôle de conseiller à droite, un poste à l' Haute Autorité à gauche. D'autres, plus opportunistes devenaient présentateurs... puis retombaient en disgrâce... passaient sur la chaîne concurrente pour y devenir une star, pendant que la concurrence nous envoyait sa meilleure "présentatrice"... Il y a eu beaucoup de chassés-croisés entre service public et télé privée... Des journalistes du public "en disgrâce" parce que de droite ont foncé sur La Cinq de Berlusconi... ou chez TF1...

Certes, la charette 81 n'avait absolument rien à voir avec la charette 68... mais cela se passait dans des ambiances feutrées dans les antichambres des ministères ou d'autres lieux où travaillaient "les décideurs"... Arrivée dans le "public" en 75, j'ai eu la surprise de voir qu'on disposait de lignes directes à 4 chiffres pour appeler l'Elysée ou Matignon...

Mais nous sommes hors sujet... je continue de penser que cette dé(sin)formation du message de l'image fait partie d'un tout destiné à faire en sorte de flatter le projet sécuritaire pré-electoral de Sarkozy... mais qu'il n'est qu'un détail qui a sauté aux yeux... Il est vrai que l'addition de "détails" pro-Sarko, ça fait beaucoup. Toutefois je pense toujours qu'il n'y a pas eu d'ordre d'en haut pour masquer le peu d'intérêt des députés pour la loi Loppsi II (2 p ou 2 s ?) mais que c'est parce que les petits soldats du journalisme ont acquis des automatismes ... Et que c'est encore plus dangereux.
Par alain-b

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

"Question : pourquoi attendre alors un comportement digne et droit de la part d'entreprises de désinformations privatisées ou publiques ? "
M'enfin ! TF1 c’est « informer, divertir, cultiver, une dynamique nouvelle à la culture, la qualité des programmes, respecter le téléspectateur »,
c’est une convention à respecter sous peine de sanctions.
Alors qu'avant c'était Polac, Gicquel, Mourousi, Casimir.... sniffff....
Par charlie.lapared

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Ch'ais pas vraiment... jamais regardé TF1 (ni beaucoup la télé) à l'époque...
J'avais trop de boulot dans le service public ;o))
Par Annie

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

C'est une pratique courante, à tous les niveaux...en tant qu'ex-localière, j'ai déja vu des présidents d'association réunir les dix pékins assistant à leur AG bien serrés sur les deux premiers rangs, pour la photo ! Le contraire m'eût étonné, venant de Tf1 !
Par Patrice Guyot

Sympatoche, non ?

Voici notre futur Image faite au Vietnam ces jours-ci (Vous voulez des reseaux sociaux, pour quoi faire, c'est louche et defendu de toute maniere)

D'un autre cote le contournement est effectivement a la portee d'un enfant de coeur...

Seulement le moment ou on ouvrira la chasse a ceux qui mettent en place des moyens de contournement viendra vite...

Peut-etre aurait-il mieux valu eviter de fourrer un poulet eleve au grain a l'Elysee, au bout du compte !

P.S. : Sorry mes accents sont restes dans mon AZERTY !

***



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:12 le 16/02/2010 par Patrice Guyot.
Par beyondtheeyes

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Vite entendu : Didier Porte en parle en ce moment même dans sa chronique du fou du roi sur France Inter



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:12 le 16/02/2010 par Vincent Bottreau.
Par Henri

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Citation:
Vite entendu : Didier Porte en parle en ce moment même dans sa chronique du fou du roi sur France InterModifié 1 fois. Dernière modification le 12:12 le 16/02/2010 par Vincent Bottreau.


...et il cite @si!
Par alain-b

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Citation:
...et il cite @si!

Porte est un vieil habitué d'@si, remember.
Par Prudence Petitpas

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Moi qui trouvais le "journalisme" télé feignant (entre autres défauts), je vois qu'ils se donnent du mal pour être exécrables
Par charlie.lapared

Re: LOPPSI : excellemment traité sur Arte !

Aujourd'hui mardi, 19h et des poussières, je viens de voir un excellent sujet sur les "lois sur la sécurité" votées en France. On légifère dans l'émotion, dans l'urgence et plus de la moitié des lois votées à la hâte par des députés surchargés de travail par un gouvernement ne sont pas appliquées ou applicables. Le député suivi expliquait très bien ce problème... Ensuite, interview d'un "spécialiste", un vrai...
A voir certainement dès la fin du journal sur Arte.
Ca, c'est du "sujet" où on vous dit la vérité-vraie .
Par Camille Cardon

Re: LOPPSI : TF1 bourre (encore) l'Assemblée

Ca marche pas mal on dirait:
[www.lemonde.fr]
Par Rune

Pas d'excuses

Sommée par le CSA de faire des excuses sur son "bourrage d'assemblée", TF1 refuse

Ben oui, faudrait pas non plus admettre qu'on diffuse de fausses informations, sinon, c'est ki ki va le regarder le bô journal ?
Par beyondtheeyes

Hadopi, Loppsi, TF1

"Manipulations répétées en faveur du pouvoir : et si l’on coupait l’antenne à TF1 ?" [www.plumedepresse.net]

Extrait : On se souvient que sept salariés de Continental étaient poursuivis par la justice pour le saccage de la sous-préfecture de Compiègne : "Pourquoi eux et pas les autres ?, interrogeait le Courrier picard en janvier dernier. C’est la question que se posent souvent les témoins du saccage. Ces sept-là (six hommes et une femme dont le leader cégétiste, Xavier Mathieu) ont été identifiés par la direction de l’usine sur les images de TF1, non floutées et utilisées par les juges du tribunal correctionnel de Compiègne, le 17 juillet."



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:18 le 09/03/2010 par Vincent Bottreau.
Par beyondtheeyes

Re: Hadopi, Loppsi, TF1

Question pour un champion : Je suis l’ancien conseiller des technologies de l’information et de la communication du ministère de l’Intérieur jusqu’en 2007, puis j’ai dirigé le service Internet de l’UMP pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Je suis un proche du chef de l’Etat. Je suis... Je suis... Le nouveau secrétaire général du collège chargé d’appliquer la loi contre le piratage, ???

La suite sur :

« Hadopi : Sarkozy n’a pas encore nommé un de ses proches, si ? Si. », par Olivier Bonnet, sur son blog Plume de presse, 3 mai 2010 [www.plumedepresse.net]
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page