Nuit debout : "Ce n'est pas Periscope qui va foutre la trouille à Valls !"

Arrêt sur images

Que va devenir la révolution des connectés ?

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Et maintenant, que va devenir La Nuit debout ? Que va devenir ce mouvement social imprévu, inclassable, hyper-connecté, et qui s’est étendu ces derniers jours à plusieurs villes de province et d’Europe ? Faute de boule de cristal, on peut néanmoins tenter de comprendre le mouvement en le comparant à d’autres rassemblements similaires mais aussi à des mouvements revendicatifs plus traditionnels avec nos trois invités : Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT de PSA Peugeot Citroën, Arnaud Contreras, producteur pour RFI et France Culture et Judith Bernard, fondatrice du site Hors-Série et partie prenante du mouvement.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Adèle Bellot et Anne-Sophie Jacques
et déco-réalisée par Axel de Velp et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 10 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.



Les coulisses de l’émission, par Anne-Sophie Jacques

"Maintenant que nous sommes tous ensemble, ça va mieux". Cette phrase écrite à la craie sur la place de la République est l’un des nombreux slogans du mouvement Nuit debout. Une place blindée mardi soir où une foule de curieux a rejoint les occupants – peut-être...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.