"Les Qataris sont mauvais en communication !"

Arrêt sur images

Débat sur la crise du Golfe, avec G. Malbrunot, S. Souid et N. Ennasri

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Une déflagration diplomatique entre géants pétroliers du Golfe, des sites Internet et des boîtes mail piratées, une bataille de chaînes d’info, des accusations de soutien au terrorisme, et un jeu trouble des États-Unis : la crise du Qatar a plongé les opinions occidentales dans la perplexité. Pour tenter de comprendre pourquoi huit États ont rompu avec fracas leurs relations diplomatiques avec le Qatar, trois invités : Georges Malbrunot, journaliste au Figaro, co-auteur avec Christian Chesnot du livre Nos très chers émirs (octobre 2016), Nabil Ennasri, directeur de l’Observatoire du Qatar et doctorant à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, et Sihem Souid, fondatrice d’Edile Consulting, agence de communication qui a géré les relations presse de l’ambassade d’Arabie saoudite et celle du Qatar.
52
52 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

"Les Qataris sont mauvais en communication !"

Une déflagration diplomatique entre géants pétroliers du Golfe, des sites Internet et des boîtes mail piratées, une bataille de chaînes d’info, des accusations de soutien au terrorisme, et un jeu trouble des États-Unis : la crise du Qatar a plongé les opinions occidentales dans la perplexité. Pour tenter de comprendre pourquoi huit États ont rompu avec fracas leurs relations diplomatiques avec le Qatar, trois invités : Georges Malbrunot, journaliste au Figaro, co-auteur avec Christian Chesnot du livre Nos très chers émirs (octobre 2016), Nabil Ennasri, directeur de l’Observatoire du Qatar et doctorant à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, et Sihem Souid, fondatrice d’Edile Consulting, agence de communication qui a géré les relations presse de l’ambassade d’Arabie saoudite et celle du Qatar.

Derniers commentaires

Très intéressant, instructif, un coin du monde compliqué.....
Et puis une émission qui nous change de la propagande pour melenchon !!!!!
"Le Maroc brise le blocus" se dit: le Maroc envoie de l'aide humanitaire au Qatar. Un avion plein de vivres.
Alors qu'un reportage récent montrait que le rallye des gazelles, dans le sud du Maroc, était accompagné d'une équipe médicale polyvalente (50 médecins, etc pour 9000 consultations etc.).
Mais ça veut dire quoi aide humanitaire au fait? Je suis perdue.
Les compagnies du Moyen Orient se livrent une bataille intense.
Des agences de QATAR AIRWAYS ont été obligées de fermer et des dizaines de vols ont étés supprimés suite aux rappels d' ambassadeurs...
Il est clair aujourd' hui que l' une des raisons majeure du conflit est sans doute à chercher dans cette lutte acharnée que ces compagnies se livrent et vont se livrer de plus en plus dans les années à venir... pour obtenir le leadership mondial :

1 Qatar Airways
2 Emirates
3 Etihad Airways
4 Oman Air
5 Saudi Arabian Airlines
6 Gulf Air
7 Royal Jordanian Airlines
8 Air Arabia
9 Flydubai
10 Middle East Airlines
Bonjour, je décadre un peu mais pas tant que cela : je suggère à @si un sujet que j'ai très peu vu traité ailleurs que dans cet article : le très fort soupçon d'utilisation de phosphore blanc (interdite par les conventions internationales) par des membres de la coalition qui vise à reprendre Raqqa à Daesh.
La question des moyens qu'on se donne pour lutter contre Daesh me semble importante, et la prudence des journaux sur les méthodes supposées de "notre" coalition est à mon sens bien dans l'objet d'@si. Quitte à transformer l'essai sur des sujets internationaux, voila donc une proposition.
Une petite réflexion suite aux propos de S. Souid sur les Frères Musulmans qui n'auraient "pas de sang sur les mains". Certes, mais c'est un peu facile de les dédouaner de toute responsabilité dans l'émergence d'un terrorisme islamiste, en occultant le rôle de l'idéologue des Frères, Sayyid Qutb, un martyr de l'islamisme dont la pensée aurait influencé les mouvement les plus violents à l'encontre de l'occident. « Les Américains ne valent pas mieux que les Britanniques, et les Britanniques pas mieux que les Français, écrit-il en 1946. Tous sont les fils d’une même civilisation matérielle répugnante, sans cœur ni conscience. »

D'après un article de Max Rodenbeck intitulé "Le Marx de l’islamisme radical" Qutb est présenté comme le mentor des courants les plus violents : les mouvements jihadistes, et Al-Qaïda en particulier dont obsession est de créer un État islamique.

"Ayman al-Zawahiri, le successeur de Ben Laden à la tête d’Al-Qaïda, a dit pour sa part de Qutb qu’il avait « attisé le feu de la révolution islamique contre les ennemis de l’islam en Égypte et à l’étranger ». L’œuvre de l’idéologue est l’une des références cardinales des mouvements islamistes armés, depuis le Front Moro de libération islamique aux Philippines jusqu’aux chebabs somaliens"

Donc les gentils Frères Musulmans, adeptes du double langage, ont une idéologie assez sulfureuse, et même si on explique que la confrérie a pris ses distances avec les thèses les plus extrêmes de Qutb, on discerne encore son influence chez les dirigeants islamistes présentés comme les plus modérés, à l'instar de l'ancien premier ministre de Maroc, Abdelilah Benkirane, qui a déclaré que "la lecture de Qutb lui avait ouvert les yeux, changeant sa vie".
Je découvre Trump effectuant un pas de danse avec les dirigeants d'Arabie saoudite. Ce n'est pas grave; ce sont de gentils garçons. Mais qu'il ne s'avise pas de danser le casatschock avec Poutine, les images tourneraient en boucle sur toutes les chaînes, le scandale serait énorme, la procédure d'empêchement serait aussitôt réclamée.

PS: je n'ai aucune sympathie pour Poutine.
Je ne comprends pas pourquoi l'invitée femme n'a pas pu en placer une, coincée entre deux hommes, ct la potiche de service. Regrettable ! et puis DS ne laisse pas les personnes terminer leurs idées. Une émission ratée, car aussi trop technique. dommage ! et triste !
Merci pour cette émission dont on avait bien besoin en France. Enfin un répit dans le Qatar-bashing qui en général met tout le monde d'accord...

Mais M. Schneidermann... pourquoi ce doute en fin d'émission à l'égard de l'intégrité de M. Nabil Ennasri?

"M. Ennasri vous êtes un chercheur, vous êtes spécialiste du Qatar ... vous êtes l'avocat du Qatar avec beaucoup d'éloquence..." QUOI??!!

Si ce monsieur est invité en tant qu'expert du Qatar, son expertise devrait être respectée jusqu'au bout.M. Ennasri a présenté une perspective qui rejoint finalement celle de George Malbrunot, qui lui a eu droit à un poli et taquin "si on avait mauvais esprit, on pourrait dire que votre livre a été extrêmement utile à la nouvelle génération de dirigeants qataris". M. Schneidermann lui-même, il y a quelques jours, faisait l'éloge de l'article d'Ennasri sur le site Orient xxi, dans une de ses chroniques du 9.15.


Dommage... car finalement ce manque de respect renforce le propos de M. Ennasri en fin d'émission sur la difficulté coté français à accepter l'inversion du rapport de force entre une France qui n'est plus triomphante et un Qatar, arabe, musulman, riche et avec une politique étrangère propre. "Ca cristallise beaucoup de fantasmes", M. Ennasri le dit très bien et il semblerait qu'en tant qu'éloquent chercheur musulman d'origine arabe, il cristallise lui-même quelques-uns de ces fantasmes. DS, mal-à-l’aise, finit par un petit coup bas de Ennasri-bashing qui renforce le spectateur dans sa conviction que "ces musulmans arabes, quoiqu'ils disent, quoiqu'ils fassent, il y aura toujours quelque chose de louche". Dommage pour une émission qui promettait un peu de sang-froid.
La présentation de Sihem Souid est très incomplête. On peut dire qu'elle a eu une première vie publique en temps que policière. Elle a écrit un livre, Omerta dans la Police, qui dénonçait les dérives de son métier.
http://www.arretsurimages.net/breves/2010-12-02/Sihem-Souid-Omerta-dans-la-police-suspendue-quatre-mois-id9819
http://www.arretsurimages.net/emissions/2010-11-30/Quand-les-flics-mordent-la-ligne-j-une-id3571

Elle a été ensuite été militante au Parti Socialiste, porte parole d’Arnaud Montebourg pendant les primaires socialistes de 2012. Elle a également été chroniqueuse au Point.
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/sihem-souid/

Il n'y pas si longtemps, elle tenait le rôle de poil à gratter médiatique, en lutte contre les opinions Zemmour and co. Elle est une rare personne à défendre le voile islamique.

Voilà.

http://www.sihemsouid.com
Grand merci pour cette émission passionnante, espérée en outre par plusieurs forumeurs, donc ravi que ceci ait convergé avec vos propres envies.
Catala, le sujet compliqué donne en effet pas forcément envie de commenter (surtout pour dire des anneries). Émission fort intéressante en effet.

J'ai trouvé la position de Sihem Souid compliquée : difficile d'avoir un recul critique sur ses employeurs (même si c'était pas nécessairement ce quon lui demande). Ces propos restent bien évidemment convenus mais pas inintéressants non plus. DS n'est pas dupe mais reste courtois.
Bonne émission pour aller au delà du bruit médiatique. On apprend entre autres que les français "Are the cheapest to win", ( les politiques réclament moins de prébendes que les autres pays) mais que nos politiques exigent des petits et gros cadeaux en "Off" en tapant sur le Qatar publiquement. On apprend aussi que le financement des islamistes est privé au Quatar et public en Arabie saoudite, que ces derniers ne supportent pas les frères musulmans car ils contestent leur leadership sur le Moyen-Orient. Les 3 invités sont à titre divers des avocats plus ou moins subtils du Quatar même si on voit que la réalité est complexe.
On se doute qu'il reste encore beaucoup à comprendre sur un islam en pleine évolution, multiforme et multipôle, sans la hiérarchie verticale du catholiscisme. La religion n'est qu'une des clés pour comprendre un monde arabe qui nous échappe et dont nous n'avons qu'une vision déformée et incomplète.
Surpris par le faible nombre de commentaires sur l'emission, dès lors que le sujet sort du cadre franco-français et des bisbilles politiques.
Fuck le conducteur de l'émission, on s'en fout, laissez parler les intervenants, même si ça part là où vous n'aviez pas prévu !
très bon éclairage sur la situation d'autant que je n'avais pas vu l'émission de 2001.

Pays vraiment étonnant, cette volonté de rayonner dans le monde par sa politique d'investissement "show off" largement axee sur la corruption.
Outre l'achat de la coupe du monde de football et des championnats du monde d'athlétisme, il faut également se souvenir des championnats du monde de handball ou le qatar s'est tout simplement acheté une équipe (qui n'a pas démérité) pour concourir.
Je reste pantois devant la stratégie de communication qatarie en France. Faire du show off sur les investissements sans en assurer le service aprés vente allait forcément desservir le quatar dans l'opinion publique Française, surtout vu le rapport à l'argent des français.
On a vraiment l'impression d'avoir affaire un enfant gâté qui ne cherche meme pas a masquer les apparences.

Ces derniers jours, ils ont de nouveau perdu la bataille médiatique sans vraiment mener le combat.
Peut être que faire le dos rond était la meilleure position à adopter face à l'ampleur de l'orchestration médiatique de ses détracteurs. L'intervention du ministre des affaires étrangères qatarie me semblait extrêmement modérée vu la gravité de la situation.
Y a t'il eu un deal avec les américains pour que ceux ci changent de position et acceptent de crédibiliser l'hypothèse du piratage via le support du FBI ?

Le profil de Sihem Saouid est intéressant...... Elle travaillait apparemment pour le Quatar sans contrat de manière "amicale", (j'aimerais bien savoir ce que cela sous entend) avant de monter sa société "pour être payee". En tout cas Je reste dubitatif sur l'impact de faire des communiqués de presse et des droits de réponses comme seule stratégie de com... ca n'a clairement pas payé.

Il serait grand temps que nos médias arrêtent de relayer l'idée "que si il y a de la corruption des politiques en France elle concerne une minorité" je pense qu'au contraire la corruption est institutionnalisée et c'est en grande partie dû au carrierisme politique. a valider mais il me semble plutôt évident qu'il doit y avoir une corrélation entre le nombre successif de mandat à un même poste et la probabilité de corruption. Vivement la loi de moralisation... Est ce qu'un pays s'est déjà essayé au mandat unique non renouvelable ?
Juste une petite remarque technique: j'ai l'impression que vous avez changé la plateforme d'hébergement pour vos vidéos, et le nouveau lecteur ne permet plus la lecture en basse résolution, ce qui était bien pratique pour les faibles connexions (comme la mienne).
"Ce n'est pas parce que je travaille pour eux [les Qataris] que..." Bah non, qu'allez-vous donc imaginer ?!
Ce serait bien d'avoir une intervention de Pierre Conesa chez ASI. En attendant, une vidéo instructive sur l'Arabie Saoudite : https://www.youtube.com/watch?v=GQToPpxwKLI
Mais alors qui finance Daesh et l'Etat Islamique ? J'avais toujorus cru apparement à tort que c'était l'arabie saoudite (proche des idées de daesh et EI), mais là ils attaquent le Qatar d'avoir financer ceux-ci et dans l'émission ils disent oui mais pas trop....

La question donc à part si j'ai sauté le moment en réchauffant ma quiche, qui finance donc ces tarés ? j'ai l'impréssion qu'ils se renvoient tous la balle et que ce n'est toujours pas clair.

Ai-je mal compris ?

Sinon la vénalité des hommes politiques français ne m'a pas surpris du tout, depuis très très longtemps....

Bon apparement j'ai trouvé un début de réponses : http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2016/03/23/29002-20160323ARTFIG00236-le-nebuleux-financement-de-daech.php
Emission très intéressante : Dommage que la vénalité de certains politiques français ne soit soulignée qu'en fin d'émission, après le Qatar une sur l'Arabie Saoudite ?
Bien, merci d'être à l'écoute de l'a communauté sur le choix du sujet de l'émission, (même si ça n'a peut être pas joué)
Eh ben, le personnel politique français et sa réputation dans le monde, c'est du propre.

Merci pour cette émission sur un sujet qui est insuffisament traité par ailleurs.

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.