"La transparence illimitée, c'est la Chine de Mao"
L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
La mise à disposition par Wikileaks de 250 000 documents diplomatiques américains, à cinq grands journaux occidentaux, jette une lumière nouvelle et intéressante sur la manière dont la diplomatie américaine voit le monde. S’agit-il d’un progrès dans l’information des citoyens sur les questions diplomatiques, ou allons-nous vers une dictature de la transparence comme le redoutent certains ?

Pour en discuter, sur notre plateau, Hubert Vedrine, ancien ministre des Affaires étrangères du gouvernement Jospin.

L'émission est animée par Daniel Schneidermann, préparée par Dan Israel et déco-réalisée par François Rose.
Chroniqueur : Didier Porte.



La vidéo dure 63 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.

Mais avant d’entrer dans le débat, petit détour avec Didier Porte par le Café de Flore en compagnie de BHL. (Acte 1)

Védrine brosse une description de Wikileaks on ne peut plus critique: c’est pour lui une "orga...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.