"La Corée du Nord ne tirera pas"

Arrêt sur images

Les médias jouent-ils à se faire peur ? Notre débat

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
La Corée du Nord, petite dictature communiste close sur elle-même d'Asie-Pacifique fera-t-elle plonger le monde dans la guerre nucléaire ? On a pu le croire cet été, en assistant à l'escalade verbale entre le régime nord-coréen et son maréchal-président, Kim Jong-un, et le président des Etats-Unis Donald Trump. Mais la Corée du Nord reste toute aussi opaque, et l'information difficile d'accès ; comment se renseigne-t-on sur le niveau réel du programme balistique et nucléaire nord-coréen ? Et l'image qu'on a de la menace qu'il représente est-elle exagérée ? Pour répondre à ces questions, quatre invités : Juliette Morillot, coréanologue et journaliste dont l'ouvrage La Corée du Nord en 100 questions vient d'être réédité (Editions Tallandier), Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique spécialiste de la Chine et des deux Corées, Harold Thibault, journaliste au Monde, ancien correspondant à Shanghai, et Yann Moix, journaliste et écrivain.
226
226 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

"La Corée du Nord ne tirera pas"

La Corée du Nord, petite dictature communiste close sur elle-même d'Asie-Pacifique fera-t-elle plonger le monde dans la guerre nucléaire ? On a pu le croire cet été, en assistant à l'escalade verbale entre le régime nord-coréen et son maréchal-président, Kim Jong-un, et le président des Etats-Unis Donald Trump. Mais la Corée du Nord reste toute aussi opaque, et l'information difficile d'accès ; comment se renseigne-t-on sur le niveau réel du programme balistique et nucléaire nord-coréen ? Et l'image qu'on a de la menace qu'il représente est-elle exagérée ? Pour répondre à ces questions, quatre invités : Juliette Morillot, coréanologue et journaliste dont l'ouvrage La Corée du Nord en 100 questions vient d'être réédité (Editions Tallandier), Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique spécialiste de la Chine et des deux Corées, Harold Thibault, journaliste au Monde, ancien correspondant à Shanghai, et Yann Moix, journaliste et écrivain.

Derniers commentaires

"La Corée du Nord ne tirera pas"

un ange passe....
Rapport Amnesty International sur la Corée du Nord : https://www.amnesty.org/fr/countries/asia-and-the-pacific/north-korea/report-korea-democratic-peoples-republic-of/
Une interview un rien surréaliste du basketteur Dennis Rodman, pote de Kim Jong-un semble-t-il : "On fait du basket, du karaoké", Dennis Rodman révèle ses activités avec Kim Jong-Un et donne des conseils à Trump
Excellente émission
Agréablement surpris par Yann Moix qui n'est pas obligé ici de tenir le rôle de bouffon que son maitre Ruquier lui impose
Trouvé un lien sur le blog de Paul Quilès: Les véritables raisons de la destruction d'Hiroshima: effrayer les soviétiques; commencer la guerre froide.

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/raisons.html

Ce qui peut expliquer les raisons de la destruction de Dresde , mais aussi du Havre, ville basse détruite, ville haute épargnée alors que la garnison allemande était ville haute( documentaire passé récemment sur RMC).
Paul Quilès invité ce matin sur France-Culture:sujet la Corée du Nord et plus généralement::la dissuasion nucléaire n'est pas un mal nécessaire.;
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-idees-de-la-matinale/la-dissuasion-nucleaire-nest-pas-un-mal-necessaire-paul
Dommage, le contexte géopolitique est à peine évoqué (présence militaire américaine en Asie d'ou "la Corée ennemi préféré")...
Pourquoi les Etats unis se sentent ils menacés ? etc. D'ou un jeu médiatique entre occident américain, européens et médias russe chinois ...
La position de Dominique de Villepin sur la Corée du Nord et sur le Venezuela::
https://www.youtube.com/watch?v=rDz-ZjwEGLE
Daniel Schneidermann, vous m' avez fortement agacée lors de cette émission...votre partialité sourdait à chacune de vos interventions.. vos invités m' ont paru justes parce que modérés dans leurs propos...ils n' ont pas présenté la Corée du Nord comme un paradis mais comme un état, certes surprenant et sans doute totalitaire, qui essaie de survivre aux provocations répétées des USA et du Japon..croyez-vous Kim-Jong-Un plus dangereux qu' un Trump, un Nétanyahou, un Shinzo Abe..

C'est si pratique d'avoir un ennemi sous la main, que ce soit la Russie, la Corée ou autres pour justifier la présence de soldats occidentaux ( états-uniens) aux frontières, les manoeuvres militaires..

Obama n'était pas meilleur président, il faisait seulement preuve de plus de discrétion!

Que les présentateurs des JT français sont ridicules et ignares..c' est intolérable!
Contrairement à beaucoup d'@sinautes, j'avais un préjugé plutôt favorable envers Yann Moix parce qu'il s'est opposé à la Loi Gayssot lors du débat au parlement en 1990. Ensuite, si mes souvenirs sont exacts, il a changé d'avis, mais ça n'a guère d'importance car il a montré en cette circonstance qu'il se fichait des jugements à l'emporte pièce des bien-pensants ("opposé à la loi Gayssot => négationniste => crypto-antisémite, etc...").
En faisant quelques recherches rapides sur ce sujet, j'ai lu sur Wikipédia que parmi les opposant à la loi Gayssot on trouvait (en compagnie de nombreuses personnalités de tous bords politiques, opinions et confessions) une certaine... Simone Veil. Ne le répétez pas aux membres du service d'ordre anti-nazi de nos forums; ils en feraient une jaunisse.
pas encore vu cette émission mais sur la Corée du Nord visitée par des occidentaux on ne fera pas mieux que ça :

http://www.dailymotion.com/video/x1nrxn_striptease-coree-du-nord-partie-1_travel
Excellente émission ! J'ai appris pleins de choses !

On peut avoir la même sur le Vénezuela ? Parce que le cirque médiatique là dessus est assez insupportable.
Idée d'invité : Maurice Lemoine !
Avec des chercheurs en géopolitique (de l'IRIS, du LEPAC etc.), ce serait parfait !
Que les critiques aux personnes sont détestables quand elles n'ont rien à voir avec leur comportement ou leurs dires dans l'émission. Il est vrai que ne regardant pratiquement jamais les émissions de télé, mon jugement sur M. Moix se borne à ses propos dans cette émission. Et ces propos étaient, par rapport au sujet, intéressants et ne révélaient ni morgue ni autres vilénies de caractère ou de propos. Point.
L'émission est intéressante et donne envie de s'intéresser au sujet et d'ouvrir son esprit ce qu'on peut juste exiger d'une émission d'à peine plus d'une heure.
Donc, je m'informerai, toute seule comme une grande parce que de sujet d'évidence (et donc sans intérêt), la Corée du Nord est grâce à cette émission devenue objet de véritable intérêt.
Grâce à TOUS les intervenants.
Avant de voir l'émission et à la lecture des résumés de vidéo, je ne trouve pas la réponse à mes questions, le confucianisme n'apportant pas la solution :
comment se fait-il qu'un pays où une grande partie de la population souffre d'une faim endémique trouve les moyens d'un tel développement technologique à une vitesse hypersonique.
Une autre question sommaire : quelles sont les très grandes puissances voisines qui ont intérêt à voir un dérèglement des équilibres actuels sans intervenir directement.. du moins de façon visible.
Merci pour cette émission.
Excellente émission, parmi les meilleures que j'ai pu voir sur votre site je pense.
La présence de Moix m'avait hérissé le poil au premier abord, comme beaucoup, mais je trouve que sa présence apporte beaucoup, notamment en terme de contact direct avec les nord-coréens et de parallèle avec la Corée du Sud. Une vraie bonne surprise, tout comme celle que constitue Capucine Truong que je n'avais pas vu auparavant et qui fait très bien le job, comme on dirait en macronie !

Une très bonne rentrée en somme, je suis satisfait d'avoir repris mon abonnement !
je ne comprends pas vous faites soi disant des débats et è la fin c'est toujours la même chose
tous les invites sont toujours d'accord entre eux
Très intéressante émission, y compris Yann Moix.
Une question de vocabulaire : dans le résumé de l'acte 1 de l'émission et dans cette brève sur Kim Jong-un rieur, on a l'expression "agence de propagande" pour KCNA (Korean Central News Agency, visible ici en anglais).

Pourquoi agence de propagande et pas, par exemple "agence de presse officielle", d'Etat ou "agence de presse gouvernementale" comme dit Wikipedia ?
Spontanément, je dirais qu'on a des restes de guerre froide et que le terme "propagande" revient plus facilement quand on parle de l'ex-"monde communiste" : Russie, Chine, Corée du Nord...

Sans doute aussi fait-on la différence quand on considère qu'il y a un principe de presse indépendante. En France, dans cet article sur le verrouillage de la photo du gouvernement, une journaliste dira "la com de l’Élysée", on parlera de "la communication gouvernementale", pas d'une presse gouvernementale même si un gouvernement organise l'information disponible à la presse.

P.S. : l'histoire du rire de Kim m'a fait penser à la comparaison entre portraits officiels de Macron et Obama, le second avec son large sourire, différence qui existait aussi entre les portraits officiels des premier et second mandats d'Obama (content de lui au début du second ?).
Va falloir suivre les expressions de Macron sur les photos officielles, voir si il nous invite sur la durée à penser printemps.
Pour le plaisir. : Garfield macronien, "Gorgeous, intelligent, kind, witty, hilarious, friendly... well enough about me. How are you ?".
Merci à celui qui a cité l'article dans le Diplo de mai 2017. En effet, complété par Wikipedia sur la guerre de Corée cet article éclaire bien la "folie" de la Corée du Nord.

Faut-il rappeler, encore et toujours, que le pays le plus prompt à accuser les autres de menaces de destruction massive ou nucléaire et le seul à avoir vraiment osé lancer deux bombes atomiques sur des civils. Sans parler des bombardements "conventionnels" du genre table rase.
...on a aussi cet article : https://worldview.stratfor.com/article/why-north-korea-wont-stop
Ne tirera pas , ne tirera pas ...quand je lis ceci : http://defense-update.com/20170903_korean_h-bomb.html ...je flippe "un poco mas" !
Eh, ASI, tant qu'à faire fallait demander à Soral de nous éclairer sur la Corée du Nord : il a observé que les nanas là-bas, ben elles n'étaient pas fringuées et maquillées comme des putes et qu'elles n'étaient pas obèses ! Et que, plus généralement parlant, ça ressemblait à la France des années du Petit Nicolas. Et même que les nanas ne se jetaient pas sur lui comme d'habitude : incroyable ! Parce que tant qu'à entendre des "témoignages éclairants" de première main... Bon, trêve de mauvaise foi, Yann Moix était plus supportable que d'habitude, comme quoi faire bosser les gens gratuitement (premier wagon et au boulot dans les rizières), ça leur remet les idées en place.

Plus sérieusement, Diego Buñuel n'était pas dispo ?
J'ai trouve l'emission plutot bonne meme si il y'a des defauts (on en trouve toujours).
J'attendais pas Moix sur ce comportement, ton, registre, et au vu de mes attentes le concernant, il m'a surpris positivement.

Je rejoins certains messages, pour dire que ca a manque un peu au niveau du rappel du contexte historique qui eclaire un peu mieux certaines positions.

Grosso modo, la coree est connu au 19eme siecle comme le royaume ermite > politique isolationniste et a ete force a l'ouverture par les puissances etrangeres occidentales. (exemple d'evenement : l'expedition punitive + pillage des francais suite a l'execution de missionnaire, l'expedition punitive americaine apres que les coreens coulent le navire "marchand" general shermann dans un fleuve).
La coree finit par s'ouvrir un peu et accueille des ambassades etrangeres,, suit une epoque de lutte d'influence entre les empires de la region, la chine dont la puissance ne finit pas de chuter "allie" traditionnel de la coree, la russie, et la puissance montante japonaise.
Les japonais prennent le dessus et finissent par annexer la coree et la coloniser, avec politique de langage (jusqu'a la volonte de supprimer la langue coreenne), politique agraire pour augmenter la production agricole (expulsions de paysans de leur terre, installation de colon), recherche archeologique sur les tombes des anciens rois que beaucoup de coreens considerent comme du pillage, industrialisation a marche force, esclavage travail/sexuel, repression sanglante etc... Environ 30 ans de colonisation jusqu'a la chute de l'empire japonais a la fin de la seconde guerre mondiale.

Puis vient quelques annees apres la guerre de coree, deux factions s'affrontent, au depart les communistes ont clairement le dessus superiorite du materiel, et en terme de troupe, d'appuis populaire, sans l'intervention international dirige par les usa qui renverse la situation, la coree serait uni sous le regime communiste.
La guerre comme l'ont rappele d'autres a ete particulierement dure en terme de victime, de deplacement de civil et de degat materiel, bombardement massif, napalm etc...
(la france au passage, y a participe tres modestement au cote de l'allie americain).

Puis vient l'armistice qui revient a la situation du debut de la guerre, 2 coree, celle communiste, et l'autre qui jusqu'a environ la fin des annees 80 est sous un regime dictatoriale nationaliste. Il n'y a pas de traite de paix.
Dans les deux corees le culte de la personnalité etait entretenu, et ce culte est tres en raccord avec la culture traditionnelle coreenne, le neo-confucianisme comme evoqué dans l'emission, hierarchise etc.... Pas etonnant donc de voir ces corteges de pleurs quelque soit les corees, concernant les grandes figures du pays.


A la lecture de ce grossier resume, il est plus facile de comprendre un peu mieux la mentalite nord coreenne, le fait de se sentir menacé, et de se considerer encore en quelque sorte dans une phase de lutte de liberation style decolonisation, et qui dans cette perspective ne peut aboutir que dans l'union. Ils sont en quelque sorte toujours dans cette guerre la, et je comprends en ce sens la, la formulation de yann moix "tres 20eme siecle". Je ferais un parrallele avec les juifs et la shoah et l'entretien de ce traumatisme dans la memoire collective.
J'ai peut etre loupe cela, mais il me semble que personne rappelle qu'il n'y a encore aucun traite de paix ratifie avec la coree du nord, et pour rappel, l'intervention militaire s'est fait sous mandat de l'onu, coalition internationale contre coree du nord + chine.
On peut en penser ce qu'on veut mais il y'a une certaine logique non delirante dans la facon dont pensent les nords coreens au sujet de leur securite.

Pour finir quelques remarques :
Samsung est un chaebol (me rappel plus de son equivalent en japonais qui l'a inspiré), outre la structuration capitaliste typique de ce genre d'entreprise, il faut noter le fort soutien de l'etat. Il est passe de petit negociant, et petit producteur de nouille a ce qu'on connait aujourd'hui et sa fulgurante ascension s'est fait en periode dictatoriale, donc periode ou nait sa culture d'entreprise.

Au sujet du racisme evoque par Moix, je mettrais un bemol, ou plutot la mettre en perspective par rapport a son histoire, peuple realtivement homogene sur different plan, importance du collectif dans la culture, culture isolationniste, lutte de liberation contre un dominant. Tout ca explique en partie l'importance de certains aspects identitaires pour le coreen lambda, le mot racisme est trop generique, et jette certaine subtilite au passage. On est plus dans l'affirmation de soi pour sortir d'un statut d'inferiorite que d'un rejet/haine de l'autre par sentiment de surperiorite.
Sinon contrairement a ce que disent les invites sur ce plateau, la coree du sud a change vite et est entrain de changer, la coree est ouverte au monde et de plus en plus de coreen le sont, surtout la jeune generation. Pour rappel, il y'a environ 30 ans c'etait encore la dictature....
Les médias sondent-ils la peur d'une prolifération sur un nouveau front ?

Au vu des éléments recueillis par nos correspondants aux USA, on peut être rassuré : l'agressivité impérialiste des américains est assise sur un néo-protestantisme pudibond qui s'incarne dans une sublimation de la virilité au travers d'une phénoménologie du phallus-démocraticus.
Sans oser une comparaison avec la belle de Westminster, on peut dire que le Yuppie n'est pas nécessairement conscient du fait que sa bourse soit opprimée par le Cas 40.
A écouter les invités, je comprend mieux pourquoi vous avez osé le côté si affirmatif du titre de l'émission : "la Corée du Nord ne tirera pas" !...
Peut-être que les coréens sont des gens de parole et tout le toutim, il n'empêche que leur chef m'a l'air bien perché !!
Bon ben j'espère que vous avez raison, et qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter.....nan passqu'un Armageddon résultat d'une compétition au sommet "Trump-Kim Jong Un", pour savoir lequel des deux a le plus gros ben je trouvais ça moins glamour que celui que se sont payés les dinosaures avec leur météorite (aux dernières nouvelles !) !!
Comme je n'ai pas la télé, je ne connais pas spécialement Yann Moix et son passif. Ici il se comporte comme un invité normal. Je suis atterré de voir que le forum tourne autour son sur invitation... Faut débrancher les gars!
Dommage car j’espérais y trouver des info complémentaires intéressantes sur la Corée.

Sinon, bonne émission. Merci asi
Mon cher Daniel,si je suis abonné depuis le début à ASI,ce n'est pas pour entendre Yann Moix déblatérer sur tout et n'importe quoi et maintenant le voila repeint en spécialiste de la Corée du Nord.Mais qu'est ce qui vous a pris d'inviter ce gugus qui n'attendait que ça,montrer sa bobine chez Schneidermann et s'en vanter dans tous les diners en ville.Je suis effondré!
Bonjour,
Merci pour cette émission fort instructive et bien ficelée. Je réside en Corée du Sud, pas loin de Séoul, au nord-est à Ilsan pas loin de la frontière et tout ce qui a pu être décrit sur les coréens et ce qui se passe localement est très juste et bien vu.

Je souhaitais attirer votre attention sur quelque chose que j'ai remarqué au fil de ces dernières années (depuis 2013-2014 en tout cas). C'est la manière dont sont annoncés et illustrés les tirs de missiles et essais nucléaires nord-coréens par la médias français.
C'est quasi-systématiquement des photos de coréens regardant des écrans de TV dans des lieux publics avec sur ces écrans les annonces aux infos télé.
Ici les journaux en ligne ou TV illustrent plutôt les annonces par des images de cartes avec la portée des tirs, des portraits des dirigeants en conflit, les missiles s'envolant vers le ciel, etc. Mais jamais ce genre d'images.

Et ces images me font immanquablement penser aux films blockbusters catastrophes (généralement hollywoodiens) où les protagonistes découvrent sur leur écran de télé une invasion extraterrestre, un phénomène météorologique et cataclysmique... J'ai du mal à ne pas y avoir une référence directe, une forme de mise en scène voire de mise en abyme de l'information troublante. Comme si les coréens découvraient et attendaient l'inévitable, impuissants...

En lisant les articles souvent catastrophiques (dans tous les sens du terme) ne faisant qu'effleurer la situation ou sans aucun recul ni contexte, j'en viens même à me demander si "on" n'attend pas que ça pète, pour voir ça "en direct". Car mine de rien, si ça venait à mal tourner, il me semble qu'on aurait là des images de guerre et destruction inédites, en HD et en 4K. Car les coréens du sud, suréquipés en smartphones hightech & co, livreraient des images "qualité cinéma" aux médias. On serait dans un autre registre que des images tremblotantes de villes en ruines dans le désert, couvertes de sable et poussière, filmées à l'arrachée...
C'est une réflexion qui n'engage que moi et que je souhaitais partager.

J'en reviens à ce "concept" d'images avec des coréens devant une télé, "captivés" par les annonces de ce qui se passe au Nord. En creusant un peu, en remontant jusqu'en 2013-2014, on peut même remarquer qu'il s'agit souvent du même écran ! Que l'image provienne du Monde, de Libé ou autre. De la même télé et plus simplement du même lieux. Ce qui semble être une station de métro ou la gare ferroviaire de Séoul. A l'heure de la culture de l'image, je suis aussi étonné que les médias français ne soient pas capable de trouver un peu d'inédit ou "d'originalité" et répète systématiquement le même motif, comme s'il n'y avait qu'une source d'informations. Alors que les images pour illustrer le Nord ne manquent pas.

On ne peut apparemment pas inclure d'images dans les commentaires, j'ai donc fait une mini-galerie avec des images sur ce ton (et on peut encore en trouver des dizaines d'autres en remontant les fils d'infos consacrés à la Corée du Nord) :
https://www.dropbox.com/sh/ae6gf8r4kptaund/AADTpORk6C72N0EUoNG3xOGUa?dl=0

Concernant mon feeling local, en étant "presque" coréen comme mes amis - coréens - s'amusent à le dire, je ne ressens pas d'inquiétude ici, aucune. Étant français, je suis rattaché au consulat et les deux Corée étant sur le papier "en guerre", le consulat m'a remis des documents sur la marche à suivre en cas d'évacuation du pays, où se rassembler, etc. Et à ce jour (j'ai déjà vécu en Corée de 2003 à 2008 puis à nouveau depuis 2013), je n'ai jamais reçu un mail, un coup de fil, une lettre ou une quelconque annonce qui soit de près ou de loin liée aux tensions avec le Nord. Et je pense pouvoir faire confiance à la France pour réagir promptement si ça venait vraiment à se gâter. Là je commencerai à m'inquiéter ;)
Emission à voir, mais qui pêche vraiment par un manque de contextualisation historique des deux Corées. Ca aurait mérité 5 minutes quand même !

La guerre de Corée n'est pas vraiment enseigné à l'école en France. J'ai découvert l'horreur qu'elle a été grâce au film sud-coréen "Frères de sang". Seulement ce film a un biais, il ne montre jamais les bombardements au napalm de l'aviation US, qui ont été, selon ce papier publié par Olivier Berruyer, d'une horreur sans nom.

En avril, le bimensuel "La Revue" a publié un reportage très intéressant sur la Corée du Nord. Le rédac' chef y est allé 15 jours - avec un guide forcément -, et en a rapporté un récit très intéressant. On y apprend que Pyongyang est une ville silencieuse du fait du peu de circulation automobile ; que ce pays est l'un des plus propres du monde ; l'Armée y fait tout, notamment le BTP ; que la bière et la choucroute des resto sont délicieuses ; qu'en contraste, les campagnes sont extrêmement pauvres (aucune mécanisation de l'agriculture) mais offre des paysages préservés et magnifiques. Je résume un peu à l'extrême le reportage qui s'étale tout de même sur 10 pages !

Enfin, concernant les ICBM, un hypothèse avancée par un bloggeur américain suggère que les nord-coréens cherchent plutôt la menace de l'IEM que la destruction massive, dommage que ceci n'ait pas été abordé dans l'émission.

En tout cas, j'ai hâte de voir le doc de Yann Moix - impeccable dans cette émission : vif, correct, précis, OUI, il devait être ce plateau ! - sur les Corée(s), ça fait quelques temps que j'en entends parlé et je suis un peu étonné qu'il n'ait pas encore été diffusé.
Bonjour
Excellente emission instructive .
merci
Il faut lire l'extraordinaire livre de l'écrivaine américaine Pearl Buck "Terre coréenne". Un récit passionnant sur l'histoire du pays.
Sous la rubrique ;" Faisons appel à des nouveaux talents, à des personnalités peu connues mais capables de nous élever un tant soit peu, je propose Christophe Barbier, Bernard Henri Lévy, ou Frantz Olivier Giesbert . Ces érudits ( comme Yann Moix ) sont capables de parler de tout, n'importe comment, et n'importe où.
Ce sont des spécialistes de tout ..
J'en oublie sûrement ( comme Attali ou Joffrin .. )
La liste est très incomplète et le concours ne fait que commencer
Il y a des gens bien plus pertinents que certain qui son aller 3 fois en Corée.
Yann Moix et Mme Morillot m'on apporté un autre éclairage sur cette situation de la Corée du Nord et de la situation explosive qui s'y déroule. C'est très intéressant. Informations à rebours de la doxa journalistique inculte habituelle. Merci à eux qui ont rendu cette émission très fructueuse pour la réflexion et à @si de les avoir invités.
En voyant l'image de présentation, je me suis d'abord dit que je connaissais le mec de gauche... puis j'ai réfléchi où j'avais bien pu le voir. Quand j'ai enfin trouvé, je me suis dit : non, je me trompe, ce ne peut être lui, pas ici. Un petit tour par le forum pour réaliser que si, c'est possible... Le sujet m’intéressait, c'est dommage je ne regarderai pas.
L'avant et l'après émission ne sont plus disponibles ?
Ce qui faisait (autrefois) le charme d'@SI (version La Cinquiéme) c'était la possiblité de visionner les rush, la prépation, les "OFF" .
Quid de tout cela ?
Moix : "le coreen" a une "propension a la delation" -> ni Daniel ni aucun invite ne reagit !? Voila une mechante essentialisation que personne ne devrait laisser passer. A mort le Moix-Moix-d'abord !
Moi qui pensais que vous séquestriez Capucine Truong et Juliette Gramaglia...
J'imagine encore Juliette Gramaglia en train d'écrire des articles, enfermée dans la cave d'ASI.
Courage Juliette!
Quel dommage !
Après tout ce qu'on nous a bassiné pendant l'été sur ce fumeux conflit (médiatique) entre les 2 tarés Kim et Donald, je me suis dis qu'un peu de temps pour comprendre mieux serait utile et là BIIIM : YANN MOIX sur le plateau.

Que de déception... je me renseignerai ailleurs.

Bises
C'est effectivement une très bonne émission, malgré un léger déficit historique qui donnerait plus de poids à tout le versant "culturaliste" de la discussion.

Même Yann Moix est supportable, si ce n'est qu'il considère que la vocation de tout nord-coréen est de lire Dickens, inépuisable certitude du colon occidental.

Une remarque : par pitié, surtout en 2017, ce n'est pas possible que la seule femme parmi les invités soit la seule à devoir lutter pour avoir la parole, la seule dont on ne sollicite pas l'expertise, celle qui est coupée de la manière la plus flagrante. C'est dit en toute amitié.
Bonsoir,
Je suis très déçu du total manque de perspective historique, en rapport avec la guerre de corée. Le monde diplo avais sortis un très bon article à ce sujet, donc l'information étais accessible facilement pour la préparation de l'émission.

Sans cette perspective, on ne peut pas comprendre l'obsession nord coréenne à propos de l'arme de dissuasion nucléaire et envers les états unis.
Surtout, ça me fait vraiment suer de voir l'idéologie des critiques des idéologues désignés d'en face. Que peut apporter Moix ? Rien, parce que c'est Moix. Entre autre, puisqu'il y a sans doute quelque bonne raison, toujours selon le libre idéologue, qui assoit sa conviction. Honni parce que péremptoire ? Honnissons-nous alors tous, supposant que c'est humain, sain, démocratique, excitant intellectuellement, flatteur pour l'ego.

Comme je ne connais pas réellement Moix (que, pour bien situer ma déchéance, je précise avoir plus d'une fois vu dans une émission considérée ici comme appartenant aux poubelles de la télévision et de la pensée), c'est en tant qu'humain que je l'apprécie. Du moins je le crois humain, ce qui semble pouvoir constituer une découverte encore improbable pour certains.

Et ce qui est étrange dans ce monde, c'est l'incapacité folle de tant de gens (qui m'incluront parmi eux sans que cela ne soit vraiment contestable) à écouter leurs semblables. Quitte à n'être pas entièrement d'accord, ou vraiment opposés. Mais si c'est pour sulfater l'autre au mépris le plus indigne parfois, qui est le nul de l'histoire ?

Plus haut, on ricane au prétexte que Moix "découvrirait" que "le" Coréen est humain. Ah voilà, un peu comme Moix le serait ! s'ils veulent bien y songer, un peu comme eux, apparentement et question interdits.

Allons, puisqu'il y a ici des comprenants, je leur propose cet article de Philippe Vergnes . J'espère que cela plaira... L'auteur écrit : "Bien des quiproquos qui apparaissent lors de discussions pourraient être évités si nous apprenions à tenir compte de ces différentes logiques." A titre personnel, je n'en ai que peu envie, ceci dit par souci de vérité, particulièrement en raison des défis gigantesques auxquels ce texte me confronte.
En train de télécharger l'émission depuis le fin fond de l'Aveyron (petit connexion 3G spasmodique).
En attendant de la voir, et pour tous les forumeurs moixiphobes: quelqu'un qui a réalisé Podium ne peut pas être complètement mauvais.
Comme beaucoup, j'ai pris peur en voyant Y.Moix faire partie des invités.
Au final,je vous trouve bien sévères amis asinautes, l'émission était ce que j'attendais d'elle,éclairante. Vous le connaissiez, vous, le côté méridional du tempérament coréen ? (ah, il n'y a pas tempérament typiquement coréen, c'est un cliché raciste que de dire ça, bon d'accord)
La présence de Y.Moix n'était sans doute pas indispensable, quoiqu'il parlait sous le contrôle de vrais spécialistes et on sentait bien que de ce fait, il évitait de pontifier, sans toujours y parvenir. Mais du point de vue d'ASI, une tête d'affiche par-ci par-là peut permettre de montrer qu'on n'est pas un site groupusculaire, ça se défend.
Ce que j'en dis ...
Une super bonne surprise cette émission, avec plein de vrais morceaux d'infos dedans. Merci !
Merci pour cette émission extraordinaire : diversité des invités, choix du sujet, respect mutuel, information révélées... La Corée du Nord m'apparait tout à fait autrement à présent. J'avais une vision monochrome, j'ai une vision polychrome et détaillée. Ca fait bien longtemps que je n'avais pas eu de détail sur la vie en régime totalitaire au XXI e siècle. Pour une fois, j'ai regardé l'émission du début à la fin et en plus, comme un roman. La paranoïa mutuelle, les ficelles des journalistes, l'expression des sentiments en Corée, les caractéristiques de la propagande du régime, Bravo et merci !
Moix invité de l'émission ça fout un sérieux coup de froid en voyant le programme.
Puis je viens sur le forum, et je vois que certains disent que c'est pas si mal...
Je vais donc tenter le visionnage... sur la foi des commentaires.
J'espère ne pas être déçu
A tous les anti-Moix, permettez moi de vous dire que vous avez tout faux!
Il est trop fort ce Yann! Est-ce que vous pourriez, vous, comprendre avec une telle finesse un pays aussi lointain et difficile d'accès, sans parler la langue..?
J'en étais sûr.
Bonne émission. Intéressante, un bon "arrêt sur image".

Pour ma part, la présence de Yann Moix est assez peu utile mais pas néfaste. En habitué des médias il arrive à prendre un temps de parole un peu plus important que la valeur de son témoignage. Un temps supplémentaire qui aurait peut-être été plus utile aux autres invités. Rien de bien méchant puisque qu'ils ont tous eu le temps de parler.
Pourquoi Yann Moix au lieu d'un spécialiste qui s'y connaîtrait vraiment ?
Si c'était pour enchaîner les poncifs et les citations littéraires hors sujet...

Le sujet est hyper intéressant et mériterait des gens au top de la nuance et de l'information pour être traité. Aucun intérêt d'amener des gens du monde médiatique dont les seules connaissances sur la Corée du nord se résument à une variation de "Qui a peur du Grand Méchant Loup, Grand Loup Noir ?".
beuh ??
peu d'informations
aucune mise en perspective historique ..
et sinon heureusement que Mme Juliette Morillo est la pour relever le débat ..

Toutes les critiques faites sur la manière qu'on les journalistes de traiter la corée du nord pourrait être faites dans nos "démocraties occidentales" avec un miroir déformant bien sur ... ils ne connaissent peut être pas ACRIMED ?

les coréens "racistes" ??? euh .. ben c'est assez généralisé en Asie ce sentiment de supériorité de certains sur d'autres peuples "inférieurs"

comme d'habitude aucune référence au guerres passé et aux bombes américaines ..
aucunes références aux critiques sur la corée du sud (situations des syndicats, corruption généralisée, oligopoles tous puissants, présence de l'armée américaine ... )
dommage ..

j'ai quand même appris quelques trucs
15mn: Yann Moix reconnaît que l'essentiel de son information vient de ses lectures et en particulier des articles des autres invités.
Il est là pour y superposer ses commentaires personnels auxquels on peut s'intéresser (ou pas).
Très interessante émission, Yann Moix n'était pas dans son rôle habituel d'aboyeur puisque il n'était pas payé pour cela.
Je voudrais savoir si la Corée du Nord est dans la même situation que l'Irak en 2003, dont Georges Bush a justifié la destruction (avec la mort de centaines de milliers de civils), qui a abouti au chaos actuel, par la présence d'armes de destruction massives, qui n'existaient en fait que dans ses dossiers de propagande et dans l'intellect conformiste des politiciens qui se sont ralliés à son panache (sanguinolent) (Et encore merci à Chirac de ne pas l'avoir suivi, une des rares choses honorables dont il peut se vanter à juste titre).
En bref, est-ce que ce que les media nous servent sur la menace nord-coréenne est crédible ou c'est juste histoire de nous justifier une nouvelle guerre contre des méchants ??
Sans doute Yann Moix est un invité qui fait venir des abonnements, je n'en sais rien. Mais clairement, j'ai pas envie de me cogner un tel personnage. Je passerai donc mon tour pour cette fois.
je fais un saut rapide le premier truc sur quoi je tombe en 20 seconde : le devellopement des armes pour la coree du nord est ancre dans la culture meme et en rien aucune securite garantie pour elle ne parviendra a la calmer.
Je me sens moins seule avec mes préjugés :-)

Ayant essayé de regarder l'émission avec Bellanger, je ne me sens pas le courage d'attaquer celle-ci avec Moix...
Il y a Yann Moix à cette émission. Je ne la regarderai pas. Je sais c'est con mais on s'abonne à @SI pour s'éviter la bande de chroniqueurs qui colonisent et polluent toutes les radios et télé. Je n'en peux plus de tous ces gens. C'est une souffrance.
Yann Moix ? Really ? Vous n'aviez ni Hondelatte ni Morandini sous la main ? Ce type est le néant absolu...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.