"La chape de plomb est retombée sur les caisses noires du patronat"

Arrêt sur images

Eric Decouty, investigateur à Marianne, invité d'@si

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s


Dix-neuf millions d'euros, en liquide, ont disparu des caisses du patronat entre 2000 et 2007.

Où sont-ils allés ? Vers des syndicalistes ? Des élus politiques ? Des journalistes ?

Le feuilleton a commencé le 26 septembre dernier : Le Figaro révélait que Denis Gautier-Sauvagnac, l'un des membres les plus éminents de l'UIMM (fédération patronale de la metallurgie), était soupçonné d'avoir sorti 5,6 millions d'euros des caisses de son organisation patronale.

Mises en examen, perquisitions, témoignages de syndicalistes et soupçons sur les politiques ont fait rebondir l'affaire dans les mois suivants. Les dernières semaines ont surtout &eacu...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.