Délinquance et nationalités : "Et l'évasion fiscale ? et les Blancs ?"

Arrêt sur images

L'enquête contestée du Progrès de Lyon, en débat

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Cette semaine, le journal le Progrès a suscité la polémique, avec une infographie consacrée à la délinquance dans le Rhône. Sa particularité : elle associe un type de délinquance à une nationalité. Par exemple, les cambriolages dans cette région seraient dus aux Géorgiens, aux Albanais, mais aussi aux "Roms", et aux "gens du voyage". Avec parfois des nationalités bien étranges, comme "groupes de cités marseillaises", ou nationalité "africaine".

Pour avoir publié cette liste, le Progrès a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux, mais aussi par une partie de ses propres journalistes. Cette réaction était-elle une saine réaction anti-raciste ou une peur de regarder la réalité en face? Comment qualifier la délinquance et nommer les délinquants dans les médias ou dans la recherche?

Sur notre plateau, Laurent Borredon, journaliste au Monde, auteur d'une infographie similaire à celle du Progrès, Christophe Soullez, directeur de l'Observatoire national de la délinquance, Thiaba Bruni, porte-parole du Conseil représentatif des associations noires de France, q...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.