De Gaulle, "rebelle par nécessité, pas par destination"

Arrêt sur images

Elysée, leurs débuts. Notre dernière émission d'été.

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Aujourd'hui, la Ve République a son président jupitérien. Est-ce ce que le Général de Gaulle, père de sa Constitution, avait voulu ? De quel héritage se réclamait de Gaulle, issu d'un milieu marqué à droite, et dont le républicanisme, en 1958, est mis en doute par la gauche ? Pour revenir sur les origines de la Ve République, et les premiers signes symboliques de la présidence du Général de Gaulle, les historiens Patrick Garcia, spécialiste des usages publics de l'histoire, et Eric Roussel, auteur d'une biographie de Charles de Gaulle.
56
56 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

De Gaulle, "rebelle par nécessité, pas par destination"

Aujourd'hui, la Ve République a son président jupitérien. Est-ce ce que le Général de Gaulle, père de sa Constitution, avait voulu ? De quel héritage se réclamait de Gaulle, issu d'un milieu marqué à droite, et dont le républicanisme, en 1958, est mis en doute par la gauche ? Pour revenir sur les origines de la Ve République, et les premiers signes symboliques de la présidence du Général de Gaulle, les historiens Patrick Garcia, spécialiste des usages publics de l'histoire, et Eric Roussel, auteur d'une biographie de Charles de Gaulle.

Derniers commentaires

Je suis prof d'histoire-géo en lycée, agrégé d'histoire et même si j'ai beaucoup de respect pour les deux historiens invités de l'émission, je trouve qu'ils manquent singulièrement de précision. Une mesure libérale dans le plan Rueff, une toute petite ? non. Un exemple de ce que le pouvoir gaulliste appelle la "modernisation de la France" ? non. Tout se passe comme s'ils parlaient à des initiés et qu'expliquer était quelque peu indécent. Ce faisant, ils cultivent l'entre-soi et se font consciemment ou pas caution de systèmes qu'ils n'expliquent qu'à demi-mots.
Vite, allons écouter Henri Guillemin sur youtube ^^
Émission magnifique et nécessaire dans ces temps où la question de changer de République est plus que jamais d'actualité ! Ne serait-ce que pour se rappeler dans quel esprit la République actuelle a été fondée. Merci !
une très remarquable émission . Comment un général peu républicain a t il pu être l'artisan d'une France moderne et d'institutions durables ? question complexe .
D'habitude je regarde la série d'été avec enthousiasme, mais alors là après une campagne présidentielle longue et pénible, j'en ai marre...
J'ai envie de regarder aucun épisode. Vivement la rentrée !
C'est sûr je vous vois bien papoter avec De Gaulle le nationaliste et La cagoule d'extrême droite ... déjà qu'un Asselineau est rance et intouchable pour vous , ne soyez pas de mauvaise foi .
En tout cas il est à noter qu'on élude entièrement la politique extérieure de De Gaulle pourtant la principale prérogative du chef de l'état ... Cela en dit long sur la grande mauvaise foi parcourant à la fois l'émission et les commentaires... Bon en même temps je comprends que pour des gens de gauche (ou prétendu telle) il faille absolument abattre De Gaulle mais cela ne peut prendre qu'auprès de gens partageant la même idéologie au delà de votre cercle cela sera difficile à faire passer.

https://www.youtube.com/watch?v=v7PfTAOAp6M

https://www.youtube.com/watch?v=xFvFl2s3TEM

http://histoire-a-sac-a-dos.com/1964-france-reconnait-republique-populaire-chine/

http://fresques.ina.fr/de-gaulle/parcours/0008/de-gaulle-et-l-urss.html

En fait la seule chose "libérale" que vous pouvez reprocher à De Gaulle c'est qu'il n'a pas pratiqué l'autarcie !
La France était ruinée après guerre, les caisses étaient vides, pourtant le trésor publique a financé la reconstruction (une horreur pour un libéral) , la planification (encore une horreur pour un libéral) , les salaires indexés sur l'inflation (encore une horreur pour un libéral) , la confiscation publique de tous les grands services publiques et organes stratégiques et même des nationalisations !! (sûrement très libéral).

Un libéral d'aujourd'hui en 1958 aurait dit : les caisses sont vides on ne peut rien faire.... Et il n'aurait rien fait du tout d'ailleurs.

La quatrième république a démarré des plans de modernisation, le nucléaire ... oui mais De Gaulle les a-t-il stoppé ? il en avait parfaitement le pouvoir , non il les a renforcé ! Pareil pour la sécurité sociale il ne l'a pas empêché non plus.

Alors De Gaulle avait des défauts ... mais au moins il a dirigé le Pays dans l'intérêt du Pays ! pas dans celui de puissances financières, industrielles étrangères ou dans l'intérêt de Pays étrangers comme aujourd'hui, et c'est là l'essentiel.
Bonjour,
elle est où Mathilde?! (...)
Mathilde revient, on a besoins de toi pour mètre de la hauteur dans le débat! Qui pour le coup était platonique...
Excellent !
Lol super émission en fait De Gaulle a rien fait quoi en somme c'était chirac premier ^^

J'adore le passage sur les mesures libérales de De Gaulle qu'on attends, qu'on attends, qu'on attends .... et qu'on a pas au final mdr
Et Pompidou, c'est du poulet ?
Je regrette l'absence de Mathilde Larrère, qui apportait dans les autres émissions un angle intéressant. Ainsi qu'un vrai dynamisme, une façon toujours très percutante de dire les chose, qui manque un peu sur ce plateau.
parce qu'elle doit se reposer des fois!!!!
Et pourquoi y a pas Mathilde ?

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Macron : ses prédécesseurs dans le rétroviseur

Vous avez loupé nos émissions d'été ? Petit rattrapage

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.