Comment le PS du Pas-de-Calais a franchi toutes les lignes j@unes

Arrêt sur images

Malgré Marie Noëlle Lienemann, et malgré la presse

Ligne Jaune
Réservé à nos abonné.e.s
Clientélisme, fraudes électorales : "Ah, c'est le Pas-de-Calais.", soupirent les dirigeants socialistes, lorsqu'on les interroge sur les dysfonctionnements à répétition de la Fédération locale. Mais le Pas-de-Calais socialiste, concrètement, ça marche comment ?

En exclusivité, quelques jours après l'élection municipale partielle de Hénin-Beaumont, Ligne j@une diffuse aujourd'hui le témoignage d'une actrice de premier plan, l'ancienne ministre Marie-Noëlle Lienemann. Elle est accompagnée par les journaliste Christophe Forcari, de Libération, Julien Licourt, de LaVoixduNord.fr, et par le blogueur, et ancien élu socialiste Marc Vasseur.

Comment Lienemann, ancienne ministre de Mitterrand et de Jospin, femme sincère et intègre, s'est-elle retrouvée dans cet "enfer du Pas-de-Calais" ? Pourquoi, première adjointe au maire de Hénin-Beaumont, a-t-elle dénoncé si tardivement le système qui a ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.