Chomsky : "La campagne de Trump, une version vulgaire de celle d'Obama"

Arrêt sur images

Sanders, Clinton, Trump Tower, marketing, propagande : Chomsky sur @si

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Depuis des décennies il aide à discerner la propagande sous les apparentes évidences. Noam Chomsky est linguiste et philosophe, mais c'est en tant qu'intellectuel critique de la politique étrangère américaine qu'il a acquis, depuis la guerre du Vietnam, une influence mondiale. Depuis lors, sur le Proche-Orient, sur le 11 septembre, sur le récent mouvement Occupy Wall Street, il n'a cessé de prendre position, en intellectuel dissident de la propagande occidentale qu'il démonte de l'intérieur. Mais c'est à propos des thèses développées dans son livre La Fabrication du consentement que nous l'interrogeons cette semaine, à la lumière de ce tremblement de terre symbolique qu'a été l'élection de Donald Trump aux États-Unis, et notamment à propos du rôle qu'y ont joué les médias, les anciens et les nouveaux.

Chomsky à @si, le making of, par Daniel Schneidermann

Comment invite-t-on Noam Chomsky à @si ? ne manquerez-vous pas de demander. Combien de mails ? Combien de mois de patiente insistance ? Quels réseaux souterrains déployés ? Quelle garantie, de la part du professeur émérite, qu'il ne va pas tomber dans quelque traquenard ?

Eh bien, c'est à la fois simple et compliqué. Dimanche soir, je suis averti par le blogueur Olivier Berruyer (plusieurs fois reçu ici) que Chomsky tiendra une conférence sur invitation mercredi 1er décembre à la mi-journée, dans le quartier des Halles, à Paris. Ambiance mystère. Le lieu ne sera dévoil&e...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.