Changement climatique : "Trump, ça nous fait perdre beaucoup de temps"

Arrêt sur images

Les coulisses de l'accord de Paris avec Laurence Tubiana et Jade Lindgaard

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
En annonçant son intention de retirer les États-Unis de l'accord de Paris sur le changement climatique, Donald Trump a déchaîné une réprobation mondiale. Pourtant, cet accord avait été critiqué par certains écologistes comme n'étant pas assez contraignant. Mais s'il n'est pas vraiment contraignant, la décision de Trump est-elle vraiment grave ? Et si elle n'est pas si grave, pourquoi s'affoler ? Pour s'aventurer dans les entrailles de l'accord de Paris, deux invitées : Laurence Tubiana, ambassadrice pour la France chargée des négociations sur le changement climatique, et négociatrice principale, lors de la COP21. Et Jade Lindgaard, journaliste à Mediapart, en charge des questions environnementales.

Le résumé de l'émission, par Robin Andraca :

C'était le 1er juin 2017. Donald Trump, dans la roseraie de la Maison Blanche, annonce que les États-Unis vont quitter l'accord de Paris. Une promesse de campagne tenue. L'occasion de poser les questions auxquelles on a du mal à répondre depuis la signature de l'accord, en décembre 2015 : historique ou pas vraiment ? Contraignant ou pas du tout ? Réaliste ou pas assez ambitieux ? Tubiana, négociatrice principale de la COP21, reconnaît que l'accord n'est pas contraignant, et préfère parler d'un système "performatif", où les objectifs de chaque État, en terme d'émissions de gaz &agr...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.