Centrafrique : "le mot génocide était un outil de mobilisation"

Arrêt sur images

A la recherche des vraies raisons de l'intervention française

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
L'opération française Sangaris en Centrafrique pose de nombreuses questions. L'armée française est-elle impartiale ? L'opération suit-elle uniquement des objectifs humanitaires ou des buts économiques cachés? Les affrontements sont-ils religieux ou géographiques et ethniques?

Pour y répondre, sur notre plateau, Marielle Debos, chercheuse spécialisée sur les conflits armés en Afrique. Deux journalistes, Dorothée Olliéric, journaliste à France 2, qui s'est rendu plusieurs fois en Centrafrique et Olivier Azpitarte, co-réalisateur d'un documentaire pour Spécial investigation dont nous parlions ici. Enfin, Juan Branco, chercheur et journaliste, auteur d'une tribune très critique envers le traitement journalistique de ce conflit.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy et Marion Mousseau (avec l'aide de Justine Brabant)
et déco-réalisée par Mireille Campourcy...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.